Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog


01/09/2014

SAINT-GENIES-DES-MOURGUES *AVENIR*

saint-genies,course camarguaise

Dimanche 31 août 2014
 
VAUBAN EN VAINQUEUR INCONTESTE
 
Le mérite à Rassir sur la saison et à Belgourari pour la finale
 
C’est le plein sur les gradins pour ce dernier jour de fête votive pour un concours de manades comptant pour le Trophée de l’Avenir. A l’appel de Jacques Valentin, ce sont les 7 raseteurs invités, rejoints par 4 tourneurs qui vont venir défiler entre la pena Mithra et les Arlésiennes du Club Taurin Le Trident en charge des courses durant cette dernière semaine d’août. L’occasion pour le tout jeune président, Rémy Dumas, de remercier tout le monde, des spectateurs, aux bandes de jeunes en passant par la dynamique équipe qui l’entoure.
Dire que l’après-midi ne fut pas bon, serait mentir, tout comme d’ailleurs dire qu’il fut extraordinaire. Tout simplement l’affiche a tenu ses promesses avec cependant une petite déception, celle de Tapir qui n’était pas dans son meilleur jour. Mais à côté de cela, le reste fut porteur d’intérêts, face à une équipe qui a travaillé sans relâche, entraînée M. Belghourari, S. Rassir, J. Soler, D. Bouhargane et par intermittence J.H Oudjit.
Palmarès du 5e Trophée de la Jeunesse : meilleur raseteur animateur de la saison, Sofiane Rassir ; meilleur raseteur animateur la finale, Mehdi Belgourari ; meilleur taureau de la saison et de la finale, Vauban (Paulin) ; meilleur lot de taureaux de ligues, manade Iris et Jean Lafon.
 
Beu Caire (Guillierme, N.605) sera le premier à fouler le sable poussiéreux. Durant ses 7 minutes de présence, il va se défendre tambour battant. Son saut derrière Belgourari et ses finitions sur Bouhargane (3), Belgourari, Soler et Cano (2) lui vaudront 6 fois les honneurs renouvelés à son retour. 
saint-genies,course camarguaise◄ PHOTO Muscat sur Rassir
Muscat
(Blatière-Bessac, N.837).- On pourrait le comparer en mécanique, à un moteur 3 temps. Peu intéressé en début, il court beaucoup et lâche bien trop tôt, tout en défendant ses principaux attributs 5 minutes.  En seconde partie il se cale davantage, s’engage bien sur le raset et vient profiler la corne à l’arrivée (Oudjit 2, Rassir, Soler, Belgourari) avant de se réserver davantage les cinq dernières minutes. Avec sa seconde ficelle,  il rentre au toril avec le disque pour la 5e fois.
saint-genies,course camarguaisePHOTO Guapo sur xxx
Juste avant la pause, Guapo (Lafon, N.884) a démontré de bons principes. Certes il ne se fixe guère mais quand c’est le cas, il pousse sur les rasets jusqu’aux planches où il peut se lever, notamment derrière Belgourari à 4 reprises. Si au bout d’1 minute 30 on en est aux ficelles, il résistera jusqu’à la dernière minute avant de céder à Oudjit la seconde. A noter aussi 4 sauts volontaires… Mais l’ensemble valait bien les 5 Carmen rentrées incluse.
La déception de cet après-midi est venue de Tapir (Paulin, N.619). Ses puissantes agressions aux planches sur Belgourari, Bouhargane (3) et Rassir ne parviendront pas à faire oublier ses refus le plus souvent du centre de la piste. 1 Carmen dans pour un jour sans.
Avec Roitelet (Saumade, N.748) les hommes vont se rattraper et le soumettre à rude épreuve. Après avoir cédé en moins de 2 minutes cocarde et glands, c’est aux ficelles qu’il va se mettre en valeur, d’une part dans des poursuites serrées (Belgourari) mais aussi des sauts intentionnés (Rassir, Belgourari) avant de s’incliner à la 8e minute avec le disque qui avait tourné 3 fois précédemment.
saint-genies,course camarguaisePHOTO Vauban sur Belgourari
Avant dernier, le  lauréat des courses de ligues 2013, Vauban (Paulin, N.826) a démontré qu’il n’avait pas usurpé son titre.  Ses points forts : son placement, sa légère anticipation et surtout ses arrivées aux planches pas piquées des vers. Pas moins d’une dizaine de coups de buttoirs sur Belgourari (4), Oudjit (2), Rassir, Soler (2) ou encore des sauts aux trousses de Rassir (3), Oudjit ou Belgourari. Une prestation de grande qualité récompensée par 11 Carmen au total et les forts applaudissements d’un public conquis.
saint-genies,course camarguaiseEn dernier, Utaka (Saint-Gabriel, N.831), s’engage fort sur les raset qu’il peut soit lâcher ou conclure brillamment aux planches quand il sent l’homme à sa portée comme ce fut le cas sur Belgourari, Rassir, Oleskevitch, Soler, Bouhargane. En musique, il rentre ses ficelles avec la musique pour la 4e fois.
 
CYRIL DANIEL
 
Entrée : le plein. Organisateur : CT Le Trident. Présidence : Jacques Valentin. Raseteurs : Oudjit, Rassir, Bouhargane, Belgourari, Oleskevitch, Soler, Cano (se retire au 2sd). Tourneurs : Galibert, Joseph, Rouveyolles, Lopez.

31/08/2014

TEYRAN

La Saint-Louis 2014

Trente ans, ça se fête !

teyran,luc vellas,courses camarguaises

teyran,luc vellas,courses camarguaisesDans le cadre des 4 jours de fête de la Saint-Louis de la fête de Teyran, le Club Taurin Lou Biou, a présenté un programme, une fois  de plus riche et varié avec outre ses abrivado, bandido ou encore encierro ( à 21h15 et 1h tous les jours) qui ont fait la renommée de fêtes de Teyran, ses courses d’étalons ou de ligue qui ont permis aux petites arènes de se remplir du premier au dernier jour.
Entre le vendredi 23 une course d’étalons d’où sont ressortis les pensionnaires n°121 et 112 de la manade de L’ Aurore, le lundi une course de ligue où se sont distingués les taureaux n°030 et 059 de manade Paulin, n°117 de Vellas, le grand boum, le grand évènement réside le dimanche avec une course d’étalons servant pour support au Grand Prix de la Ville de Teyran.
A cette occasion  en ce dimanche 24 août, les membres du Club Taurin, la Municipalité avaient tenu à honorer un homme qui est à l’origine des traditions taurines (camarguaises ou autre) dans cette commune de quelque 500 âmes située à une dizaine de kilomètres au nord de Montpellier et à quelques enjambées du Pic-Saint-Loup.
Cet homme - Luc Vellas - président depuis 30 ans du Club Taurin « Lou Biou », est entre autre à la base de cet engouement pour la culture tauromachique. En présence de la pena « Lou Paty », des Arlésiennes, du Président de la Fédération Française de la Course Camarguaise (qui lui a remis le diplôme du mérite fédéral), des gardians de la manade Vellas, et de ses amis raseteurs, Luc Vellas, ému aux larmes, a été félicité par son frère, Didier Vellas au nom du Club Taurin et par Eric Bascou, maire de la commune.
Homme dévoué, homme de passion, il a su, avec certes des moments difficiles voire dramatiques, surmonter les obstacles pour que les biou, à toutes le sauces et pour le plaisir de tous, se fassent une place dans la programmation de la fête. Luc est aussi à l’origine de la journée des péquelets organisée le lundi où avec des jeux d’eau, la gratuité des manèges, un apéro- mousse pour enfants mais également des tours de poneys, des tours de calèches, une journée où les bambins trouvent plaisir à venir en cette veille de rentrée scolaire.
teyran,luc vellas,courses camarguaisesLuc Vellas est aussi à l’origine  de la création du Grand Prix de La ville de Teyran qui année après année,  a vu la victoire de l’étalon n°133 de Robert Michel. Ceux de la manade Occitane (n° 122 et 116) et Cavallini (n°139) n’ont pas dû arriver loin derrière. Face à une équipe entreprenante, c’est le raseteur Cyril Castel qui en sortira vainqueur.  
► PHOTO le N.133 de Robert Michel après Cyril Castel.
Que souhaiter de plus, si ce n’est que toutes nos villes, aux portes des grandes métropoles aient quelqu’un qui ressemble à Luc !
Bon vent au Club Taurin  « Lou Biou » et à l l'an que ven !

 

CYRIL DANIEL

 

30/08/2014

SAINT-GEORGES-D'ORQUES *AVENIR*

Samedi 30 août 2014

Un brin de déception

L’affiche promettait avec l’apport de Katif et Aliaga mais les cocardiers ont moins donné de jeu que ceux du dimanche dernier. Ou alors justement les deux raseteurs par leur présence ont un peu étouffé les autres. Ou alors c’est que la mayonnaise n’a pas pris. Ou alors qu’elle était toute passée dans l’aïoli proposé pour cette journée du Revivre. Reste la bonne ambiance autour de la journée du CT Le Trident.

Pourtant Lou Beu (Le Grand Salan) avait bien attaqué. Un caractériel comme on les aime en début de course, qu’il faut “bouger”, qui ne fait que ce qu’il décide, qui laisse passer parfois mais frappe violemment quand ça lui pète et que ça vaut le coup. Conclusions musclées après Katif (2), Oufdil, Clarion (2 Carmen). Et les ficelles à la maison.

Quintus (Le Rhône).- Un petit jeune (N.943) pour remplacer Lavandin prévu. Du coup il a du mal à trouver sa place, s’évade un peu. Entrepris, il donne le change, puis fatigué, prend un peu de stabilité mais demande à emmagasiner un peu plus d’expérience. Rentre une ficelle.

Cabanen (La Galère).- Court partout et prend les rasets de passage. Quand il se positionne - pas longtemps - il complique le jeu en demandant aux hommes de s’engager. Grosse enfermée sur Oufdil (Carmen), pousse fort après Aliaga, Katif (Carmen). Première ficelle ouverte, il cale sur sa position malgré ou à cause du nombre de sollicitations. Rentre la 2e en silence.

Quilou (Plo).- Un classique avec un bon positionnement, qui se livre avec franchise et beaucoup d’allant. Son comportement favorise les belles trajectoires dont ne le privent pas Katif et Aliaga, celui-ci anticipé et bien “quiché” à l’arrivée. Les belles séries se poursuivent et à la 7e, Katif met un terme. 4 Carmen et retour.

Charron (Saint-Pierre).- Sa tenue de piste n’est pas extraordinaire mais bien cité, il collabore sur un bon tempo même s’il s’arrête 50 cm avant les planches. Pas de refus mais se laisse prendre au vire-vire pour 9’30. 3 Carmen et retour.

Braconnier (Ricard).- Très sérieux pour son jeune âge (N.917), attentif, les raseteurs se méfient de son patronyme (Ricard = sauts). Mais non, Braconnier est bien sage voire un peu en-dedans malgré les sollicitations pressantes de Ziko et son manque d’intérêt pour les gauchers.. Ah si ! Tout d’un coup, il s’escampe en biais. Rentre ses ficelles et entend un Carmen (?) au retour.

Calinaïre (Guillierme, hp).- Premiers échanges, il montre son tonus et sa vaillance. Aux ficelles se cale un peu, et envoie le premier pétard à Fouad, suivent Katif, Vic. Quelques sauts mais aussi beaucoup d’énergie dans ses conclusions. Ziko arrête le chrono à 7’30. Des Carmen

MARTINE ALIAGA

Trophée de l’Avenir : Fouad, 5 points ; Coulomb, 4 points ;  Oudjit, 1.

Entrée : 3/4. Organisateur : CT Le Trident. Président : Thierry Tosas. Raseteurs droitiers : Katif, Jourdan, Oudjit, Oufdil, Vic. Gauchers : Aliaga, Cartalade, Clarion, Fouad, Coulomb. Tourneurs : Estève, Grando, Beker.

Souvenir Michel-Laurent : aux points Katif, meilleur animateur Aliaga, meilleur taureau Quilou de Plo.

28/08/2014

CLASSEMENT DES RASETEURS

Parution sur Midi Libre et La Provence du vendredi 29 août

Trophée des As - Groupe 1

1. ALLOUANI Sabri (D) 567,5

2. CHEKADE Amine (D) 518

3. AUZOLLE Loïc (D) 459

4. FOUR Bastien (G) 365

5. AYME Anthony (D) 283

6. KATIF Zakaria (D) 273,5

7. BELGOURARI M. (D) 238,5

8. FAVIER Maxime (G) 227

9. ERRIK Radouane (G) 224,5

10. BRUSCHET Romain (D) 198

11. ALIAGA Jérémy (G) 177

12. OUFFE Julien (G) 162,5

13. REY Julien (D) 139

14. MARTIN Jérôme (G) 130,5

15. BENAFITOU Ilias (D) 97

16. ALLAM Fayssal (G) 86

17. POUJOL Hadrien (G) 81

18. RASSIR Sofiane (G) 65

19. SANCHIS Boris (D) 50

20. FAURE Lucas (D) 43

21. OUTARKA Lahcène (D) 22

22. MASCARIN Romain (D) 15

23. VILLARD Benjamin (D) 2

Trophée des Raseteurs - Gr.2

1. GUYON Rémy (D) 392

2. MAUREL David (D) 314

3. CLARION Christophe (G) 289

4. JOURDAN Victor (D) 271

4. MARQUIER Mathieu (D) 271

6. FOUGERE Dimitri (D) 261

7. MARTIN-COCHER D. (G) 239

8. FERRIOL Joffrey (G) 219

8. SABATIER David (D) 219

10. RICCI Jean-Louis (G) 187

11. SANCHEZ Marc (G) 184

12. GRAMMATICO Fab. (D) 163

13. GLEIZE Alexandre (D) 138

14. BENAFITOU Nabil (G) 136

15. VIC Jonathan (D) 123

16. OUFDIL Icham (D) 106

17. GOUGEON Mickaël (G) 88

18. MOINE David (D) 82

19. CARTALADE Kevin (G) 81

20. CANO Guillaume (D) 80

21. CHIG Mohamed (D) 77

22. MARTINEZ Damien (D) 61

23. RUIZ Olivier (G) 60

24. MIRALLES Cédric (D) 56

25. MONDY Thomas (G) 47

26. LAFARE Jérémy (G) 45

27. VIOLET Nicolas (D) 41

28. ALARCON Loïc (G) 40

28. OLESKEVICH Nicolas (G) 40

30. BINI Benjamin (G) 34

30. BOURNEL Marc (D) 34

32. CAIZERGUES Kevin (D) 32

33. MEBAREK Sidi (G) 31

34. GUIN Romain (G) 29

35. DUMONT Thomas (D) 28

36. VALETTE Benjamin (D) 26

37. MOUTET Damien (D) 25

38. THIERRY Patrice (G) 18

39. CASTEL Cyril (D) 13

40. SANTELLI Mickaël (D) 10

41. PAPARONE Nicolas (D) 9

42. CHARNELET Mickaël (D) 8

43. PEREZ Guillaume (G) 6

44. SALINESI Sylvain (D) 5

45. MONDY Romain (D) 3

45. PEREZ Yannick (D) 3

45. SOLERA Raphaël (G) 3

Trophée de l’Avenir - Gr. 3

1. BOUHARGANE J. (G) 654

2. ZEKRAOUI Youssef (G) 613

3. ALIAOUI Farid (G) 409

4. GAILLARDET Joan (G) 387

5. OUDJIT Jean-Henri (D) 363

6. GAUTIER Anthony (G) 351

7. ZBIRI Smaïn (G) 347

8. PRADIER Yoan (D) 342

9. CADENAS Joachim (D) 325

10. SABOT Benjamin (D) 257

11. SOLER Jérémy (D) 240

12. IBARRA Rémy (D) 218

13. MARQUIS Rudy (G) 135

14. ROIG Thomas (D) 127

15. EL HAJJOUJI Fouad (G) 93

16. BOYER Frédéric (G) 75

17. MONTESINOS Gabriel (D) 67

18. COULOMB Florian (G) 66

19. CIACCHINI Jérémy (D) 62

20. ORTIZ Rodrigue (D) 50

21. BENOIT Benjamin (D) 40

22. ANANE Medhi (G) 21

23. ZINI Walid (G) 16

24. MARQUIS Kevin (G) 4

LIGUES ET COURSES

LIGUES

VENDREDI 29 AOUT

NOVES : 16 h 30, 5 €, CT L’Encierro, dél. Ravoux. Manades Chauvet, Fabre-Mailhan, Ricard. Raseteurs : Batiste, Bernard, Charrade, F. Martin, Matéo, Rodriguez, Santelli. Tourneurs : Levy, Savajano.

SAMEDI 30 AOUT

BEAUVOISIN : 16 h 30, 5 €, CT Lou Cosaque, dél. Blanc. Manades Nicollin, Fabre-Mailhan, Occitane. Raseteurs : S. Ben Ammar, Carrasco, Courgeon, Marignan, Santelli, Viscomi. Tourneurs : Rouveyrolles, Artal,.

SAINT-GENIES-DES-MOURGUES : 17h, 5€, CT Le Trident, dél. Dumas. Manades Mermoux, Nicollin, Saumade. Raseteurs : Castel, Laurent, C. Martinez, Méric, Oleskevich, Vacaresse. Tourneurs : Galibert, Sanchez.

BARBENTANE : 16 h 30, 5 €, Union taurine, dél. Ravoux. Manades Lautier, Ricard. Raseteurs : Boyer, Carta, Fabre, Feoffrey, Guerrero, Magnetto, Robert, Roig. Tourneurs : Savajano, Zucchelli.

MERCREDI 3 SEPTEMBRE

FOURQUES : 17h30, gratuit, Terre d’Argence, dél. Eymonet. Manades Saint-Gabriel, Nicollin, Saumade, Paulin. Raseteurs : Chig, Fouad, Marignan, F. Martin, Robert, V. Rodriguez. Tourneurs : Levy, Dunan.

LES SAINTES-MARIES-DE-LA-MER : 15 h 30, gratuit, PNRC, dél. Blanc. Manades Agu, Les Montilles, Saliérène, Saint-Germain, Bec, Blatière-Bessac, Pagès, Saint-Antoine. Raseteurs : S. Ben Ammar, Carrasco, Charrade, Fabre, Gougeon, Magnetto, C. Martinez, Méric, Romero, Viscomi. Tourneurs : Arnel, Joseph.

LES COURSES

SAMEDI 30 AOUT

SAINT-GILLES : 16 h, 5 €, Saint-Gilles animations, dél. Vaquette. Taureaux jeunes de Rousty, Fabre-Mailhan, Guillierme, Lautier. Groupe 2. Raseteurs : Charnelet, Chig, Gougeon, Sanchez, Sanchis, Soler.

LUNDI 1er SEPTEMBRE

PELISSANNE : 16 h, 8 €, Sté taurine, dél. Mouiren. Etalons neufs de Blanc, Cuillé, Blatière-Bessac, Bon. Groupe 2. Raseteurs : Boudouin, K. Marquis, Pinter, Ricci, Salinesi.

 

TROPHEE TAURIN les courses jusqu'au 4 septembre

LOGOTT.jpg

TROPHEE DES AS

DIMANCHE 31 AOUT

FONTVIEILLE : 16 h 30, 11 €, CT Fontveillois, dél. Borg. Chr. GESLIN

Finale du Crochet d’Argent - Chauvet : COUÉ - Ribaud : BATELIER

Lautier : VALMONT - La Galère : LOU BARRI - Blanc : ULMET

Gillet : MARI PEU - Guillierme : GASTO BOÏ (hp)

Groupe 1 - Raseteurs : Aliaga, Allam, Auzolle, Ayme, 

Favier, Katif, Martin-Cocher, Ouffe, Sabatier

TROPHEE DE L’AVENIR

 DIMANCHE 31 AOUT

LE CAILAR : 16 h 30, 9 €, CT Lou Senglié, dél. Aumède. Chr. CAMARON

Raynaud : ANDRELOUN - COCOGNON

Guillierme : PAVEU (hors points) - MIASSET 

Saint-Pierre : BOUSCATIER - TANGO -

Aubanel-Baroncelli : VOSGIEN 

Groupe 2 - Raseteurs : Bini, Cartalade, Fougère, Gougeon, Miralles

Sanchez, Sanchis

UZES : 16 h 30, 8 €, CT d’Uzès, dél. Castagnier. Chr. CLAUDE

Complète de Laurent : CACTUS - PACHA - QUO VADIS

DAKOTA - FOUQUET - ROMEO - N.117 (hp)

Groupe 2 - Raseteurs : Aliaoui, N. Benafitou, Errik, Ibarra, Jourdan, Moutet Thierry, Vic

SAINT-GENIES-DES-MOURGUES : 16 h 30, 9 €, CT Le Trident, 

dél. Lefevre. Chr. SAINT-HILAIRE

Finale du Trophée des jeunes - Guillierme : BEU CAIRE

Saumade : ROITELET - Paulin : VAUBAN - TAPIR - Lafon : GUAPO

Blatière-Bessac : MUSCAT - Saint-Gabriel : UTAKA (hp)

Groupe 3 - Raseteurs : Belgourari, Bouhargane, Cano, Oudjit, Oleskevich

Rassir, Soler

NOVES : 16 h 30, 9 €, CT L’encierro, dél. Fidani. Chr. CHRISTOPHE

Les Baumelles : ARTEMIS - Bon : MONTILIEN - Ricard : FRISÉ

Blanc : ARAGON - Fabre-Mailhan : RIEGE - Lautier : DESBANA

La Galère : TYROSSE (hp)

Groupe 3 - Raseteurs : Cadenas, Clarion, Gaillardet, Guyon, Moine

Montesinos, Rey, Zekraoui

PELISSANNE : 16 h 30, 8 €, Sté taurine, dél. Birot. Chr. STEPHANIE

39e finale du Raplau - Bon : FOLCO - AL CAPONE

Chauvet : MUSCADET - Cuillé : TASSOU - Blanc : TESTUT Blatière-Bessac : TITIEN - NADIR (hp)

Groupe 2 - Raseteurs : Chig, Ferriol, Grammatico, K. Marquis, Pradier

Ricci, Roig

LUNDI 1er SEPTEMBRE

SAINT-GILLES : 16 h 30, 8 €, St-Gilles Animation, dél. Faure. Chr. MALI

Saliérène : JUSTIN - Saint-Pierre : LIQUIS - Thibaud : GAGEAN

Blanc-Espelly : RASPAIL - Blanc : CASTILLON

Les Baumelles : (BASTIDON)  HUGO - Cougourlier : LUCA (hp)

Groupe 3 - Raseteurs : Auzolle, (Four)  Bouhargane, Martin, (Poujol), Pradier, Sanchez, Sanchis, Soler

BARBENTANE : 16 h 30, 8 €, Union taurine, dél. Ravoux. Chr. P. P. 

Finale du Trophée Jean-Chauvet - La Galère : BRONCA

Vinuesa : DILUN - Blatière-Bessac : SOURIRE - Chauvet : TOSCAN

Fabre-Mailhan : LETINO - Ricard : BAIGNEUR - Lautier : MIRO (hp)

Groupe 3 - Raseteurs : Boyer, Ferriol, Gaillardet, Gautier, Guyon

Martin-Cocher, Maurel, Moine, Oudjit

 MARDI 2 SEPTEMBRE

NOVES : 16 h 30, 9 €, CT L’Encierro, dél. Bernon. Chr. JOSEE

Finale du Trophée Chauvet - La Galère : OSCAR - Cuillé : COQUET

Chauvet : MARQUIS - Saumade : CASTOR 

Guillierme : AROUJO - Bon : PELICAN - Ricard : MARQUIS (hp)

Groupe 3 - Raseteurs : Cadenas, Gaillardet, Guyon, Katif, Martin Cocher, Rassir, Zekraoui

 

SAINT-GENIES-DES-MOURGUES *AS*

Jeudi 28 août 2014

1h30 entracte comprise

Une course intense dans des arènes archi-combles

saint-geniès-des-mourgues,as,courses camarguaises

Un des gros engagements d'Escamillo, ici sur Julien Ouffe

Entrée : plein. Organisateur : CT Le Trident. Président de course : Jacques Valentin. Raseteurs droitiers : Allouani, Belgourari, Chekade, Jourdan, Katif, Outarka, Ayme. Gauchers : Aliaga, Errik, Ouffe. Tourneurs : Galibert, Bensalah, Ull, Daniel, Kerfouche.

Six cocardiers en une petite heure, pas le temps de “bader aux corneilles”, les hommes étaient en piste pour lever les attributs. Ambiance un peu tendue parfois, pagaille à certains moments mais sans litige, les débats sont restés corrects. Si ce n’est le déséquilibre gauche (3 raseteurs, 1 tourneur) droite (7 raseteurs, 4 tourneurs), et le manque d’élégance voire de respect envers certains taureaux. Mais il y a parfois des minutes qui comptent double et si Mollières et Escamillo affichent leur gros caractère, Ventaureu, et Rex se battent énergiquement. 

Ventaureu (Guillierme).- Tient tête et se bat avec énergie, sans se laisser enfermer dans la petite piste où les 15 hommes sont au coude à coude. Quelques dangereuses accélérations et rentre à la 9e. 1 Carmen et retour.

Mollières (Cuillé).- Temporise dans la pagaille et garde des réserves pour les tête-à-tête où il se cabre sur Chekade, s’envoie après Belgourari, Allouani, bascule après Jourdan. Une grosse anticipation sur Chekade avec conclusion. 11’30 de bagarre. 5 Carmen et retour.

Cyrano (Laurent).- Il est toujours en mouvement et ça le dessert, on en vient vite à l’unique ficelle. Quelques jolies poursuites où il enchaîne (Carmen), se rebiffe et fonce dans le tas mais succombe en 4’45.

Escamillo (Raynaud).- Il monte au combat avec une grosse présence et coup de barrière violent sur Jourdan. Sans trop se fixer, il ne néglige aucune invite. Saute par surprise et revient en piste seul. La moutarde lui monte au nez et il affiche sa méchanceté, explosif après Errik, coup de colère sur Jourdan. S’octroie une pause mais bascule sur le raset de Ouffe après une belle poursuite. 12 minutes trépidantes. 4 Carmen et retour.

Rex (Janin).- Répond et raccompagne avec vigueur. Asticoté sans relâche, se cabre sur Belgourari, pointe après Chekade, Ayme. Rétorque violemment à Katif en s’envoyant dangereusement à la planche, conclut sur Allouani. Droite-gauche sans répit, il tient le rythme jusqu’à la 7e. 3 Carmen et retour.

Chouan (Lafon).- Les blancs ne le craignent pas et la pagaille regagne du terrain. Quelques longueurs avec Aliaga, coup de barrière sur Katif, mais il ne sait plus où donner de la tête, du coup se centre et capitule. 9 minutes éprouvantes.

MARTINE ALIAGA

Trophée des As : Allouani, 33 points ; Chekade, 10 ; Belgourari, 7 ; Aliaga, Ouffe, 6 ; Outarka, 5 ; Katif, 4 ; Errik, 3

 

 

27/08/2014

SAVOIR

rendez-vous,assemblées générales,agenda,courses camarguaises

 Pour mieux lire les affiches ou agrandir la zone de lecture
sur votre clavier gardez enfoncée
la touche Ctrl et tapez + sur le clavier numérique
(- pour revenir en arrière)

Vous pouvez m'envoyer vos affiches (en format JPEG)
et vos infos à maliaga@midilibre.com et martinealiaga34@gmail.com

**************

 

rendez-vous,assemblées générales,agenda,courses camarguaises

 

***************

ARENES de BEAUVOISIN
organisée par le CT Lou Cosaque .

 

SAMEDI 30 AOUT à 16h30 (Entrée 5€)

 

Course de LIGUE avec les Manades :
Nicollin, Fabre-Mailhan, Occitane.

 

Razeteurs: M. Carrasco, M. Santelli
+ Stagiaires désignés par la F.F.C.C

 

 

*************

 rendez-vous,assemblées générales,agenda,courses camarguaises

************************
MAGAZINE

rendez-vous,assemblées générales,agenda,courses camarguaisesCamargue entre les bras du Rhône, Petite Camargue, Provence, Languedoc... Ici la culture est riche, colorée, bien vivante. "Vivre en Camargue" propose une ballade non exhaustive à la rencontre de l'histoire, des hommes et des bêtes, des manifestations qui illustrent ce patrimoine à nul autre pareil. Portraits de gens de talent, défenseurs de la fe, cette foi dans les traditions qui rassemble dans les rues Arlésiennes et gardians, qui porte les afeciouna vers les arènes, foi qui se propage pour rassembler les générations.

52 pages pour vivre l'amour des taureaux au coeur des manades, la passion du costume et des associations de tradition, le dévouement des bénévoles, l'intensité des duels dans les arènes, le talent des artistes qui transcendent le passé et illustrent le présent... Et tous ceux qui passent le relais aux plus jeunes. En couverture du magazine, Antonin, 7e génération de la manade Raynaud, en symbole de la transmission.

* 2,90€, demandez-le dans tous les magasins presse de la région Languedoc, le magazine sera disponible toute la saison.

****************

rendez-vous,assemblées générales,agenda,courses camarguaises

rendez-vous,assemblées générales,agenda,courses camarguaises

 
LES COURSES
 
 
Samedi 30 aout LIGUE: 3 Saumade - 3 Nicollin - 2 Mermoux
 
Dimanche 31 Aout: Avenir FINALE Trophée des Jeunes
 
1 Guillerme - Bèu-Caire -2 Blatiere - Muscat -3 Lafon - Guapo
4 Paulin - Tapir - 5 Saumade - Roitelet - 6 Paulin - Vauban
7 St Gabriel - Utaka (hp) 
 
Belgourari - Rassir - Oudjit - Cano - Oleskevich - Soler - Bouhargane

*****************

 rendez-vous,assemblées générales,agenda,courses camarguaises

******************************

CODOGNAN

rendez-vous,assemblées générales,agenda,courses camarguaises

 ******************

SAINT-REMY-DE-PROVENCE

 

rendez-vous,assemblées générales,agenda,courses camarguaises

 

************************

 rendez-vous,assemblées générales,agenda,courses camarguaises

************

SAINT-LAURENT-D'AIGOUZE
 
XIX Printemps des Royales du CT Lou Bandot
Dimanche 9 mars, les Fabre-Mailhan
Dimanche 23 mars, les Nicollin
Dimanche 30 mars,les Laurent
Dimanche 6 avril, les Blatière-Bessac
Samedi 19 avril, les Saumade
Dimanche 20 avril, les Cuillé
Dimanche 27 avril, les  Lagarde
Dimanche 7 septembre,
finale du XIXe Printemps des royales

rendez-vous,assemblées générales,agenda,courses camarguaises

rendez-vous,assemblées générales,agenda,courses camarguaises
Entrée : 9€
 
 
**************

rendez-vous,assemblées générales,agenda,courses camarguaises

*******************

rendez-vous,assemblées générales,agenda,courses camarguaises

rendez-vous,assemblées générales,agenda,courses camarguaises

**********

rendez-vous,courses camarguaises

 

25/08/2014

VACHES COCARDIERES *FINALE DU TROPHEE PHILIPPE-THIERS

Les membres du Trophée Philippe-Thiers, sous la houlette du président de l'Association des vaches cocardières Patrick Garcia, se sont réunis pour décider de la composition de la Finale du Trophée qui se déroulera la samedi 20 septembre dans les Arènes du Grau du Roi.

1- Pelote (Ribansol)

2- Margaux (Chauvet)

3- Gazette (Chapelle)

4- Thérésa (Blatière-Béssac)

5- Pandora (Les Baumelles

6- Cigale (Ricard)

7- Sarah (La Galère)

8- Valsière (Chaballlier)

9- Carmen (Nicollin) – Lauréate des courses de sélection 2014

Remplaçantes en cas de défaillance

- Hacienda (Cyr) en première partie

- Comète (Raynaud) en seconde partie

SAINT-CHAPTES *VACHES COCARDIERES*

Samedi 23 août 2014

PELOTE et VENOBIA, REINES EN GARDONNENQUE
NINON et REINETTE, DEMOISELLES D’HONNEUR
 
Pas mal de monde pour cette avant-dernière course, avant la finale, comptant pour le Trophée Philippe-Thiers qui a reposé essentiellement sur les pensionnaires de la  manade du Ribansol et à un degré moindre des manades des Montilles et La Clapière.
Dommage que le président de course (par son ton monocorde et ses nombreuses hésitations) n’ai pas su apporter le dynamisme qui  aurait donné une autre ampleur à cette course. Il en va de même pour le préposé au disque qui a souvent appuyé sur le bouton avec un peu trop de facilité les rendant par moment fantaisistes. JL Ricci en meneur de troupe totalise, R. Guyon est efficace. Th. Dumont et S. Salinesi ont eu de bons passages alors que Th. Douville semble encore traîner la jambe.
Pour la manade Blatière-Bessac, la surprise est venue du remplacement de Gitane et Héléna, initialement prévues. En première, Ambre (n.543) refuse la plupart des sollicitations venues de  droite et vient plus volontiers  en coupant le terrain à gauche. Corsant ses réactions au fil des minutes elle rentre ses glands avec le disque (pour la 3e fois) totalement déplacé et contesté. Quant à Gisèle (6e, n.348) c’est au petit trot et sans grand entrain qu’elle va se défendre avec plus ou moins de régularité. En silence, elle rentre ses ficelles.
Seconde, Blondine (Martini, N.622) ne tiendra pas la distance. 2 Carmen récompenseront sa bonne volonté dans 3’45 de présence.
saint-chaptes,vaches cocardières,courses camarguaisesPHOTO Reinette - Douville
Juste avant la pause, Reinette (Les Montilles, N.302), inconnue du circuit va se montrer très spectaculaire et d’une volonté à toute épreuve. Ses conclusions  sur Th. Douvillle (2) JL. Ricci  et ses sauts à la poursuite de R. Guyon (2) ont fais résonner 7 fois le disque, tout comme a son retour ficelée. 
Saint-Chaptoise (Leron, N.103) sortie 7e renommée pour ses finitions, sera la déception de la journée. C’est tout en vaillance qu’elle va se jeter  dans l’arène. Une série déclenchera le disque tout comme un coup de barrière sur R. Guyon, lequel sera rejoué à son retour au toril en possession de la première ficelle primée à 120€.
saint-chaptes,vaches cocardières,courses camarguaisesPhoto - Ninon après Guyon
Dernière, Ninon (La Clapière, N.174) va se défendre vaillamment  en jouant d’un petit coup de tête au contact. Simultanément, M. Gougeon, Th. Dumont, Th. Douville et R. Guyon seront sévèrement raccompagnés aux planches d’une rare puissance. Six fois les honneurs vont retentir, renouvelés à sa rentrée, porteuse de ses ficelles.
saint-chaptes,vaches cocardières,courses camarguaisesPHOTO Venobia
sur Gougeon

Mais, les deux vaches qui ont surplombées l’après-midi ont pour nom, Vénobia (n°717) et Pelote (n°601) et appartiennent toutes les deux à la toute jeune manade du Ribansol. La première nommée, sortie 3e  , va se faire surprendre un court instant sans pour autant se faire dominer. Par la suite, elle va se défendre avec beaucoup d’à propos et de qualités. Ses poursuites sont de plus en plus serrées  et la corne devient de plus en plus menaçante aux planches, qui d’ailleurs ne sont pas un obstacle pour elle. Elle va venir y taper aux trousses de Th. Douville, F. Boyer,  et JL. Ricci après s’y être envolée derrière M. Gougeon. Le tout agrémenté de plusieurs Carmen (4) elle rentre en musique sa seconde ficelle.  
saint-chaptes,vaches cocardières,courses camarguaisesPHOTO Pelote
après Guyon
Quant à la seconde (Pelote, 5e), elle se montre en ce jour la véritable patronne. Positionnée aux planches, elle anticipe et oblige a dévier toute trajectoire. Il va falloir attendre la 7e minute pour voir un crochet lui toucher la tête. Les hommes vont essayer de la prendre par défaut (premier raset à blanc et reprise) mais en vain. A ce côté sérieux (sans trop quand même, juste ce qu’il faut) il faut y ajouter des arrivées non piquées des vers aux planches menaçant JL. Ricci, R. Guyon et M. Gougeon. Cocarde annoncée coupée, puis rectifiée une fois au toril  pour être finalement  attribuée (la coupe) à JL . Ricci, elle réintègre le toril avec l’air de Bizet pour la 6e fois. 
 
CYRIL DANIEL
Texte et photos (à suivre)
 
Les Points : JL Ricci : 18 – R. Guyon   : 12 – Th Dumont : 8 – M. Gougeon : 7 – G. Douville : 5 – F. Boyer : 2

Entrée : 1/2 arène. Organisateur : Comité des fêtes. Présidence : Guy Chanéac au micro assisté de André Mouillor. Raseteurs : JL. Ricci, F, Boyer, Th. Douville, S. Salinesi, Th. Dumont, R. Guyon, M. Gougeon

 

Tourneurs : A. Duran, M. Lizon

24/08/2014

SAINT-GEORGES-D'ORQUES *AVENIR*

 

saint-georges-d'orques,course camarguaise

Dimanche 24 août 2014

Course agréable à la mémoire de Cathy

 

saint-georges-d'orques,course camarguaise

Vainqueurs du Trophée des commerçants et artisans
Christophe Clarion et Vidourle de Lafon

 

Dimanche. Entrée : plein. Organisateur : CT Le Trident. Président : Jacques Roumajon. Raseteurs droitiers : Gleize, Jourdan, Oufdil, Vic. Gauchers : Cartalade, Clarion, Coulomb, Fouad.  Tourneurs : Grando, Beker.

Le CT Le Trident enregistre avec plaisir une belle entrée pour ce Trophée des commerçants et artisans où, à la capelado, une minute de silence fut observée à la mémoire de Cathy Malzac, trésorière du club, récemment disparue.

La course est agréable avec du rythme en première partie, quelques difficultés en seconde,  et Clarion, Oufdil qui mènent l’équipe en blanc. Les prix retiennent Christophe et Vidourle de Lafon. 

saint-georges-d'orques,course camarguaisePHOTO Le Corse - Oufdil
Le Corse
(Mermoux).- Pas un refus, pour ce premier participatif qui pointe méchamment les cornes. Aux ficelles, supporte la bourre avec de bonnes et sèches ripostes. La 2e moins convoitée rentre. 4 Carmen et retour.

Fougueux (Les Termes).- Repousse les attaques avec entrain. Se dégage et se poste aux ficelles. Soutient le ryhtme dans de longues séries et se bat avec cœur et gros moral. Envoie des cornes en finition (Oufdil), conclut après Vic (2 fois). 12 minutes intéressantes. 7 Carmen et retour.

Vidourle (Lafon).- Se livre sur un bon tempo et conclut gaillardement. Leste dans les reprises, il se chauffe dans la bourre, prend les séries, se cabre ou frappe. Combattif jusqu’au bout, il rentre sa 2e ficelle au terme d’un quart d’heure crescendo. 7 Carmen et retour.

Iroko (Le Brestalou).- Cavalcade dans toute la piste et accélère (Clarion, Oufdil, Vic) quand l’homme est à portée. Quand les blancs le captent il se livre franchement pour 10 minutes.

saint-georges-d'orques,course camarguaisePHOTO Gabian et Vic
Gabian
(Vellas).- Belle bête avec de la tenue de piste. Première longueur, il s’envoie après Fouad. Garde jalousement son terrain, et il faut l’y défier pour qu’il déclenche mais là il se révèle violent comme après Gleize qu’il plaque aux tubes, ou Oufdil et Clarion. Sur la fin, il se retient trop et cède son unique ficelle à la 13e. 4 Carmen et retour.

Catigo (Sylvéréal).- Bien placé, il piaffe en attendant les invites. Rapide et vite retourné, il écarte souvent les hommes et enchaîne quelques sévères enfermées. Il apporte de la difficulté, Clarion insiste pour une arrivée serrée mais Catigo garde ses ficelles. 6 Carmen et retour.

saint-georges-d'orques,course camarguaisePHOTO Quintilien sur Jourdan
Quintilien
(le Ternen, hp).- Sans trop se poser, il distribue quelques pétards bien frappants (Jourdan, Oufdil, 2). Mais pas assez sollicité, il reprend ses rondes et rentre ses ficelles. 4 Carmen et retour.

MARTINE ALIAGA

Trophée de l’Avenir : Fouad, 8 points ; Coulomb, 4. 

Trophée des Raseteurs : Clarion, 18 ; Oufdil, 13 ; Jourdan, 9 ; Gleize, 4 : Vic, 3 ; Cartalade, 2.

 ▼ GABIAN SUR GLEIZE

saint-georges-d'orques,course camarguaise

▼ FOUGUEUX ET JOURDAN

saint-georges-d'orques,course camarguaise

▼ CATIGO ET CLARION

saint-georges-d'orques,course camarguaise

*******************************

EYRAGUES *AS*

Dimanche 24 août 2014

LA DIFFICULTÉ AVEC GREGAU....

 corne d'or

 Grégau (Gillet) anticipe le cite de Zico Katif

Entrée: Plein Organisateur: CT La Bourgine Présidence: P Pancin Droitiers: Ayme, Bruschet, (sort au 4ème), Katif, Mascarin, Rey, Villard Gauchers: N Bénafitou, Martin, Ouffe Tourneurs: Baccou, Garrido, Kerfouche, Sanchez, Ull.

Un seul petit point (l'élastique de (Cusco) sépare Katif (21) de Ayme (20) et la 37ème finale de la Corne d'Or s'annonce indécise. La course s'avère attractive. Pavoun termine bien la première partie et la seconde s'avère difficile avec Grégaù très dangereux qui malmène Bruschet tandis que Cusco, Orion et Courlis font dans le spectaculaire. Bruschet menait la course avant de sortir. Ayme et Katif se disputent la gagne suivis par Ouffe, Rey et Martin travailleurs. Mascarin et Villard sont moins impliqués mais apportent aussi leur concours.

Aux rubans, BUTOR (Félix) n'appuie pas ses poursuites. Aux ficelles, il en conclut quelques unes cornes clouées aux bois sans effectuer de coup d'éclat. Il rentre une ficelle (grâce à son coup de tête) avec Carmen. Taureau à réactions aléatoires, CALENDAU (St Pierre) est récalcitrant avec les gauchers. Il effectue des sauts agressifs après Mascarin (2), Rey, Katif et des actions après Bruschet (2) et Katif mais au gauche c'est non. Il rentre une ficelle entre actions puissantes, poursuites ou refus. 2 Carmen et rentrée. Bien placé, PAVOUN (Vinuesa) s'avantage surtout qu'il sort rapidement à la rencontre des hommes. Après six minutes intenses, il défend ses ficelles brillamment avec des poursuites serrées mais il les perd de façon peu orthodoxe à Ayme peu élégant sur le coup. Douze minutes trente brillantes ponctuées de 4 Carmen et retour.

Rapide, dès l'entame GREGAU (Gillet) surprend Bruschet pleine piste. Il le rattrape avant la barrière, le soulève, le malmène longuement pour heureusement plus de peur que de mal. Ses poursuites font frissonner. Concentré, coopératif, il est menaçant avec ses anticipations et ses cornes en avant. Excellent et dominateur, il rentre ses ficelles. 2 Carmen et rentrée. L'empereur CUSCO (Lagarde) est un cogneur qui tape souvent tête baissée faisant sauter nombre de planches jusqu'à sauter après Bénafitou. Son combat est valeureux et face aux hommes affûtés, il réalise 13 minutes agressives. 5 Carmen et retour. Moins de deux minutes et ORION (St Antoine) défend ses ficelles. Ses réponses sont franches parfois empreintes de percussion aux planches. Une bonne demi-douzaine dont une en bascule après Villard mais un peu moins de dix minutes suffisent. 2 Carmen et rentrée. Spectaculaire, COURLIS (Layalle) termine agréablement avec onze minutes trente agrémentées d'engagements puissants aux planches et des séries rythmées. 6 Carmen dont retour.

 corne d'or

 Anthony Ayme à la tête de Butor (Félix)

corne d'or

Grande action de Calendau (St Pierre) sur Romain Mascarin

corne d'or

 Pavou (Vinuesa) serre Jérome Martin

 corne d'or

Grégau (Gillet) termine après Julien Rey

corne d'or

Conclusion frappante de Cusco (Lagarde) sur Nabil Bénafitou

 corne d'or

Orion (St Antoine) se soulève après Benjamin Villard

 corne d'or

 Grande action de Courlis (Layalle) sur Zico Katif

Texte et photos Eric AUPHAN

Trophée des As : Ayme (18) Katif (16) Ouffe (9) Rey (8) Bruschet (7) Martin Mascarin (6) Villard (2).

Classement 37ème Corne d'Or : Katif (21) Ayme (20) Ouffe (13) Rey (10) Bruschet Martin (7) Mascarin (6) Villard (4).

*************************************************

L'accrochage de Romain Bruschet rattrapé en pleine piste par Grégau de Gillet et malméné devant les barrières de longues secondes. Heureusement que des contusions et une grosse frayeur....

corne d'or

corne d'or

corne d'or

corne d'or

corne d'or

corne d'or

corne d'or

 corne d'or

corne d'or

corne d'or

 corne d'or

corne d'or

 corne d'or

 

 **********************************************

 

21:08 Publié dans TROPHEE DES AS | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : corne d'or

20/08/2014

LE CRES *AS*

 le crès,42e trophée de la garrigue,trophée des as,course camarguaise

Mardi 19 août 2014

La bonne et la mauvaise humeur

 A 7h du matin ce mardi, les membres du CT Joujou (photo ci-dessus) étaient déjà aux arènes pour remettre la piste en état après les orages de la nuit. Au terme de la fête, cette journée en est le point culminant avec la course aux As, 42e Trophée de la Garrigue. Le président Guy Vergnes, Gérard Batifort, président FFCC, et tous les bénévoles veillent au moindre détail.

Une fois réglés en coulisse le nombre des raseteurs entrants, l’après-midi débute à merveille dans la bonne humeur, avec deux cocardiers issus du Trophée des Jeunes pousses de l’AETCC LR de Rogé Andréo. Le N.932 de Pagès et N.953 du Grand Salan font le spectacle avec les élèves raseteurs de Vendargues et Baillargues. Place aux As, dont 9 des 12 meilleurs raseteurs se présentent à la capelado. D’entrée, le déséquilibre est flagrant (3 gauchers et 1 Tourneur face à 7 droitiers et 3 tourneurs). Le ton monte. Excessivement. Au 2e taureau, l’altercation éclate, les mauvais gestes avec. Le public reste coi. Le président de course durcit le ton. Résultat, le taureau passe au second plan, l’image envoyée est désastreuse, tout le monde est stressé. Heureusement la seconde partie est plus apaisée. Reste que si on peut comprendre que la compétition engendre une émulation, aucun règlement ne pourra jamais gérer le savoir - bien - vivre ensemble !

Texte et photos
MARTINE ALIAGA

 

le crès,42e trophée de la garrigue,trophée des as,course camarguaiseLe 42e Trophée de la Garrigue
à Camerone et Auzolle
Katif meilleur animateur
 
► PHOTO Camerone de Paulin et Loïc Auzolle.
Le soleil est de retour, les gradins bien garnis, la pena de Sète met l'ambiance, après les deux taureaux emboulés, la capelado est lancée avec dix raseteurs et quatre tourneurs.
Zeus (Brestalou).- Les premiers attributs s'envolent dans le désordre. Le taureau navigue et se bat avec des accélérations et des coups de revers dont Chekade sera la victime (pointe sous le bras). Pagaille à la 1re ficelle ouverte, levée à la 5'30, repagaille à la 2e pour 8 minutes. 3 Carmen et retour. Le ton est donné, c'est pas le jour de l'élégance.
Galipan (Lautier).- Quand il se place, il gère dans un petit périmètre les assauts désordonnés. Les tourneurs se disputent le taureau, panique à bord, et altercation. Le président a du mal à contenir les troupes. Le public s'interroge. C'est la foire d'empoigne. Du coup, Galipan garde ses premiers attributs 7 minutes. Les ficelles ne sont pas outrageusement travaillées, quelques séries. Galipan ne force pas et réduit sa charge. Rentre ses ficelles.
le crès,42e trophée de la garrigue,trophée des as,course camarguaisePHOTO
Camerone avec I. Benafitou
Camerone
(Paulin).- Il a du peps et tape d'entrée deux fois. Navigue mais s'engage violemment aux planches (Belgourari). Aux ficelles, se place, et offre une série brûlante où il se démultiplie aux barrières dans quatre assauts puissants et quelques cabrages. Auzolle ne se laisse pas gagner par l'ambiance délétère, travaille, et s'approprie les deux ficelles. Le cocardier fait une très belle course, dommage que la mauvaise humeur et les vociférations gachent l'ambiance. 8 minutes pour autant de Carmen et retour.
le crès,42e trophée de la garrigue,trophée des as,course camarguaiseAu retour des vestiaires, les hommes semblent calmés.
PHOTO Brutus et Belgourari
Brutus (Lautier) promène, le long des planches. Et s'il manque de conviction à gauche, il se chauffe sur les droitiers, notamment Auzolle. Puis les rasets s'espacent, droite-gauche, Brutus appuie sur Auzolle, mais c'est mou de part et d'autre. Rentre une ficelle. 4 Carmen et retour.
le crès,42e trophée de la garrigue,trophée des as,course camarguaisePHOTO Nanou et Katif
Nanou
(Saliérène).- Vif et remuant à sa sortie, il se livre dans des séries rythmées. Appuie un peu plus sur les droitiers pour quelques accélérations et poursuites serrées (Katif). Se place, mais les blancs sonnent le gong à la 7e avec les deux ficelles pour Chekade. 1 Carmen et retour.
Pougaou (Les Baumelles).- Il va vite, s'engage aux planches (Katif) et tient le tempo dans les séries pour de belles longueurs (Aliaga, Chekade) et des assauts aux planches (Katif, Auzolle). A nouveau c'est la pagaille.
Les mauvaises manières sont de retour. Pougaou s'incline à 9'30. 5 Carmen et retour.
***********
▼ Ecoles de raseteurs de Vendargues et Baillargues Agglo
avec les emboulés de Pagès et Le Grand Salan
le crès,42e trophée de la garrigue,trophée des as,course camarguaise

****************

 
Entrée : 2/3 d'arène. Org : CT Joujou. Président : Thierry Tosas. Raseteurs droitiers : Allouani, Chekade, Auzolle, Belgourari, Katif, I. Benafitou. Gauchers : Errik, Aliaga, Ouffe, Favier (se blesse au 6e en retombant en contre-piste). Tourneurs : Ull, Kerfouche, Garcia, Bensalah.
Trophée des As : Auzolle, 22 points ; Chekade, 14 ; Allouani, 11 ; Katif, 9 ; Belgourari, I. Benafitou, 4 ; Favier, 3 ; Aliaga, 2.
 

18/08/2014

PALUDS DE NOVES *AVENIR*

Dimanche 17 Août 2014

LOU GUÉCHOU TAUREAU AU GRAND CŒUR

4ème journée saint roch

Lou Guéchou (La Galère) serre de près Rémi Guyon

Entrée: Plein. Organisateur: CT Les Paluds Présidence: S Gonfond Droitiers: Bini, Gleize, Guyon, Pradier Gauchers: N Bénafitou, Gaillardet, Martin Cocher Tourneurs: Lieballe, Lizon, Rado G & P

Lors de cette 4ème journée de la Saint Roch agréable, Lou Guéchou taureau débordant d'envie gagne le 15ème souvenir Michel Beltrando. Chez les raseteurs Gaillardet meilleur animateur remporte lui le 4ème souvenir Pauleau. Tous travaillent dans un esprit constructif avec plus ou moins de réussite. Bénafitou prend les commandes du trophée (43 points) suivi de Gaillardet (39) et Guyon (38) qui perd la première place mais reste à portée.

Agressif, TAMELIER (Caillan) chasse puis se cale aux bois où il défend âprement son périmètre et effectue un début de course tonitruant cornes pointées. Très cocardier, aux ficelles il repousse les attaques avec autorité et les rentre en musique jouée à deux reprises. Deux minutes et SALME (Didelot) défend ses ficelles. Volontaire il se jette d'un raset à l'autre. Aux ficelles, il répond à de nombreuses séries et se dresse sur Guyon. Sans se relâcher, il finit au ras des planches avec un final très agréable. Il s'incline sur la trompette. 5 Carmen et retour. TINTARIN (Plo) ne prend pas tous les rasets mais est capable d'accélérations. A ce jeu il ne défend ses ficelles qu'à mi-course. Son manque d'envie n'engendre pas un rythme soutenu. Décevant, c'est en silence qu'il rentre ses ficelles.

COHIBA (Fabre-Mailhan) c'est la vaillance à l'état pur mais dès qu'il se tient aux planches c'est une autre paire de manches. Cocardier, il contrôle tout et domine les hommes qu'il raccompagne à vive allure. Il ne perd son premier gland qu'à la dernière seconde. 1 Carmen et retour de domination. Vif, LOU GUÉCHOU (La Galère) se jette fort dans le raset et serre les hommes de près à l'arrivée. Pradier se fait coincer aux bois et s'en sort en plongeant miraculeusement en contre piste. Le bioù tire la langue mais se démultiplie sur chaque sollicitation dans une superbe prestation. Ficelles au toril avec 3 Carmen et rentrée. Volontaire, PRAVIEL (Guillierme) se jette à corps perdu dans la bourre. Facile sur le raset, il explose plusieurs fois à la barrière notamment sur Gaillardet dans 11 minutes éprouvantes mais applaudies. 6 Carmen dont retour. Sorti une semaine avant, TEMPLIER (Ricard) légèrement ficellé effectue moins de cinq minutes certes parfois spectaculaires face à Gaillardet omniprésent mais ce fut trop court à cause de l'encocardement. 2 Carmen et rentrée. 

4ème journée saint roch

Tamelier (Caillan) pointe les cornes derrière Damien Martin Cocher

4ème journée saint roch

Salme (Didelot) à l'arrivée derrière Joan Gaillardet

 4ème journée saint roch

Tintarin (Plo) poursuit Damien Martin Cocher

4ème journée saint roch

Rémi Guyon s'engage à la tête de Cohiba (Fabre-Mailhan)

4ème journée saint roch

Lou Guéchou (La Galère) s'engage derrière Rémi Guyon

4ème journée saint roch

Praviel (Guillierme) offensif derrière Joan Gaillardet le meilleur animateur.

4ème journée saint roch

Templier (Ricard) avec Benjamin Bini

Texte et photos Eric AUPHAN

Trophée de l’Avenir: Gaillardet Pradier (7)

Trophée des Raseteurs: Gleize (15) N Bénafitou (11) Guyon (5) Bini (3) Martin Cocher (2)

MAUSSANE LES ALPILLES *AVENIR*

Samedi 16 Août 2014

JULIEN REY CUEILLE L'HUILE D’OLIVE SANS PRESSION...

Trophée de l'huile

Agassin (Les Baumelles) meilleur taureau de la finale se dresse après Sabatier

Entrée: ¾ Organisateur: CT Vallée des Baux. Présidence: A Noël Droitiers: Marquier, Maurel, Moutet, Rey, Sabatier. Gauchers: Anane, Ferriol. Tourneurs: Dumas, Lebrun, Sagnier (sort au 6ème).

Cette 17ème finale du trophée de l'huile a manqué de pression. Une première partie âpre, une seconde un peu plus attractive mais il n'y a pas eu de lutte entre les raseteurs. Julien Rey avec 50 points n'a pas été inquiété. Marquier s'offre le prix du meilleur animateur et Ferriol supporte le poids de la course. Côté noirs Canaille est difficile, Tanguero et Paveu vaillants alors que Agassin meilleur taureau termine spectaculairement. L'arrosage inexistant puis insuffisant à la pause gâche un peu le plaisir.

S'il se jette volontiers, LAGNAC (Agu) n'excelle pas dans la finition mais complique le jeu par un coup de tête dissuasif. Son placement est sérieux et sans être submergé il conserve ses ficelles. Musique au retour. Cul aux planches, CANAILLE (Richebois) joue d'entrée la terreur. Rapide, vite tourné les blancs passent au large. Seul Sabatier s'y risque. Il coupe la cocarde et lève un gland. Compliqué, les hommes le délaissent. Il ramène sa cocarde au toril. Un Carmen. Ce CASANOVA (Salierène) est un coureur qui s'avère séduisant mais pas sur les reprises. Il s'engage avec conviction surtout à gauche mais seul Ferriol essaie. Plus abordable à droite il affronte la pression sans subir et rentre une ficelle en musique jouée deux fois.

Cocardier, ARES (Lautier) en impose. De plus il termine au ras des planches où il se frotte parfois. Après les rubans il n'est pas poussé dans ses retranchements et sans forcer ramène ses ficelles au toril en silence. Brave, TANGUERO (Ribaud) se livre dans les séries et cède ses rubans en deux minutes. Volontaire il se jette dans la bataille et sans tanguer se soulève sur Ferriol (2), Rey et Marquier pour terminer par un saut après Maurel. Il inflige une pointe à la main de Rey et au bras de Sabatier. Excellent il rentre ses ficelles. 6 Carmen et retour. Le jeune PAVEU (Guillierme) se jette d'un raset à l'autre sans terminer ses poursuites. Sans trop de placement, les hommes enclenchent les séries qu'il assure avec brio. Vaillant sur la fin il améliore la finition et ne perd une ficelle que sur la sonnerie. 5 Carmen et retour. Vif, AGASSIN (Les Baumelles) annonce la couleur. Rapide, il va au bout et fait du large. Il explose plusieurs fois aux planches et termine par une énorme bascule après Sabatier et le prix du meilleur taureau. 5 Carmen dont rentrée.

 maussane,trophée de l'huile,course camarguaise

Lagnac (Agu) enferme Joffrey Ferriol

 maussane,trophée de l'huile,course camarguaise

 Canaille (Richebois) dangereux à la poursuite de David Sabatier

 maussane,trophée de l'huile,course camarguaise

 Casanova (Saliérène) avec Joffrey Ferriol

 maussane,trophée de l'huile,course camarguaise

 Arès (Lautier) agressif après Julie, Rey

maussane,trophée de l'huile,course camarguaise

Tanguero (Ribaud) termine derrière Joffrey Ferriol

maussane,trophée de l'huile,course camarguaise

Mathieu Marquier poursuivi tête au dessus des planches par Paveu (Guillierme)

maussane,trophée de l'huile,course camarguaise

Agassin (Les Baumelles) percutant avec David Sabatier

Texte et photos Eric AUPHAN

Trophée de l’Avenir: Néant.

LANSARGUES *AVENIR*

 lansargues,13e souvenir pierry-gibert,courses camarguaises

Dimanche 17 août 2014

Jourdan, Ortiz et Pernen dans la monotonie
 
lansargues,13e souvenir pierry-gibert,courses camarguaisesLe 28 avril 2001, Virovent (Fabre-Mailhan) blessait mortellement le raseteur local, Pierry Gibert. Depuis, le Club Taurin Frédéric  Durand, dans le cadre de la fête locale, rend hommage à son gaucher,  puisque Sylvain et Monique Buisseren, respectivement beau-père et maman de Pierry sont à la tête de cette association.
Aujourd’hui, c’est en présence des Arlésiennes lansarguoises sous la coupe de leur vétérante Cathy Alleil que 9 tenues blanches (7+2) sont venues se présenter à l’appel de Thierry Toosas qui officiait au micro, au public qui emplissait les gradins en moitié pour ce 13e Trophée Souvenir qui hélas n’a pas atteint les sommets. Si Pernen relève la première partie et remporte en toute logique les suffrages, Athos ressort de la deuxième partie d’une course ponctuée de beaucoup de temps morts. Mais les raseteurs ne sont pas la seule cause de la tombée dans la monotonie de cet après-midi héraultais.
Chez les blancs Victor Jourdan omniprésent, aux points, et Rodrigue Ortiz au mérite s’octroient le 13e trophée souvenir Pierry-Gibert tandis que Benjamin Valette, dont Pierry était l’éducateur à ses débuts, est honoré pour son arrêt de carrière.  Ont également été appréciés les rasets, pleins d’élégance du jeune Jérémy Soler.
 
En premier, Ibère (Guillierme) ne refuse pas grand-chose ce qui le fera briller dans plusieurs séries récompensées par 5 Carmen. Quelques approches des bois bien timides et retour au toril avec sa seconde ficelle  et le disque.
Bigarra (Fabre-Mailhan) va mener sa course au même rythme sans se fixer et en conservant ses gland près de 10 minutes. Aux ficelles il serre aux bois sans conclure J. Soler et G. Montesinos ce qui déclenchera le disque. 2 incursions en contre-piste volontaire et retour au toril en silence.
lansargues,13e souvenir pierry-gibert,courses camarguaisesPHOTO Pernen et Soler
Pernen
(Lou Pantaï) connaît la musique. Correctement positionné aux planches, il en sort facilement et anticipe légèrement derrière G. Montesinos, V. Jourdan (3), K. Cartalade où les trajectoires se terminent au fil des barrières. V. Jourdan le prive sur la trompette de sa première ficelle. 10 Carmen au total et les applaudissements.
lansargues,13e souvenir pierry-gibert,courses camarguaisesPHOTO Athos et Ortiz
Juste après la pause, Athos (Termes) ne va pas être facile du fait de son placement, la majorité du temps central. Quoique quand il est aux planches, il n’est guère plus consenti par les hommes méfiants, car il en a sous le capot. R. Ortiz, V. Jourdan, J. Soler l’amèneront dans de longues trajectoires, serrées et sévèrement conclues. 3 Carmen rejoué à sa rentrée et l’approbation du public.
Avant dernier, la course allait peut-être décoller avec  Kenavo (Grand-Salan) qui d’entrée sur le premier raset  enferme et tamponne Ortiz. Mais il n’en fut rien. Le reste du temps, il peut venir fort (comme sur V. Jourdan) comme lâcher en cours de route. Son irrégularité le prive d’un troisième Carmen à sa rentrée, porteur de la seconde ficelle.
On attendait pour un final explosif, Bolero (La Galère) et il n’en fut rien. A 5 ans et volontaire au début, sa course va vite plonger dans les refus avant de devenir spectaculaire dans la dernière minute où 3 finitions sur Jourdan, Soler et Valette vont déclencher l’unique Carmen d’un bien terne final.
CYRIL DANIEL
 
Entrée : 1/2 (425 exactement). Organisateur : CT Frédéric Durand. Présidence : Thierry Tosas. Raseteurs : Victor Jourdan – Benjamin Valette – Gabriel Montesinos – Kevin Cartalade – Rodrigue Ortiz – Jérémy Soler – Nicolas Oleskevich. Tourneurs : Benoit Joseph – Thierry Garrido
 

 

17/08/2014

VAUVERT *AS*

Dimanche 17 août 2014 - 6e Camargue Médical

BRUSCHET, BELGOURARI ET SYLVERADO POUR LES PRIX

Entrée : 1/2 arène. Org. : Service des festivités. Président : Claude Chevalier. Raseteurs droitiers : Belgourari, Bruschet, Faure,Rey, Sanchis. Gauchers : Allam, Errik, Favier. Tourneurs : Galibert, Cuallado, Estevan, Khaled, T. Garrido.

Un petit rythme pour ce 6e Trophée Camargue Médical avec des raseteurs manquant d’influx au terme de cette quinzaine de courses presque non-stop. Se détachent Bruschet, Belgourari, Favier et Faure qui revient petit à petit. Côté taureaux, après Loubard, bon premier, Sylverado assure sa partie cocardière, le jeune Serpatié s’en tire bien et Mimosa pour quelques salves d’honneur.

Loubard (Cuillé).- Se déplace le long des planches ne négligeant aucune invite et jetant les cornes à la rencontre des crochets. Grosse enfermée sur Errik qui traverse la piste dans le berceau des cornes. Ça rend les hommes encore plus précautionneux. Belles sorties sur Belgourari (2 fois), de bonnes séries et rentre ses deux ficelles. 4 Carmen et retour.

Pelican (Nicollin).- De bonne volonté, remuant, Bruschet se fait surprendre pleine piste et le trajet est long jusqu’aux barrières. Pélican navigue, fuse quelques fois, petite anticipation sur Favier (Carmen). Le ton monte à la 1re ficelle ouverte mais ce n’est qu’un feu de paille, l’autre rentre. 

Baroudeur (Martini).- Cul aux planches, il attend, le public aussi. Quelques passes droite-gauche déclenchées par Belgourari et Bruschet. Les minutes s’égrènent et Baroudeur fait sa mauvaise tête. Mais d’un coup, il emboîte Bruschet qui, sans se dégonfler, traverse la piste main au frontal (Carmen). Bien Lucas Faure qui le défie au plus près et prend la cocarde en récompense à 13’30 et à Favier le 1er gland. Ce sera tout.

vauvert,trophée camargue médical,courses camarguaisesPHOTO Sylverado avec Mehdi Belgourari
Sylverado
(Saint-Gabriel).- Avec une belle présence, raccompagne fermement, ses deux poignards à l’affût. Des poursuites serrées, et de méchantes conclusions, sans rien laisser en suspens. Se décale parfois des planches, mais ne se laisse jamais enfermer. Sa riposte sur Belgourari est superbe pour la 1re ficelle (13’30). L’autre rentre au terme d’une bonne course cocardière. 9 Carmen et retour.

vauvert,trophée camargue médical,courses camarguaisesPHOTO Serpatié pour un bel engagement sur Romain Bruschet
Serpatié
(Blanc-Espelly). Au début il a du mal à trouver la bonne place mais se montre convaincant dans les échanges qu’il conclut en sautant après le raseteur. Quelques erreurs d’inattention (6 ans), mais quand il a du champ il y va de bon cœur pour de jolis échanges. Garde une ficelle. 4 Carmen et retour.

Mimosa (Layalle).- Il attaque avec beaucoup de vivacité et de volonté dans les enchaînements. Un peu brouillon mais il s’engage fort dans de belles conclusions bien frappées sur Belgourari (2 fois), Rey. 8 minutes, 3 Carmen et retour.

MARTINE ALIAGA
PHOTOS LAURENT SONZOGNI

Trophée des As : Belgourari, 17 points ; Bruschet, 13 ; Favier, 10 ; Errik, 6 ; Sanchis, 6 ; Faure, 5 ; Allam, 3.

LES PRIX

6e Trophée Camargue Médical : meilleur raseteur aux points, Romain Bruschet. Meilleur animateur, Mehdi Belgourari. Meilleur cocardier de la finale, Sylverado de Saint-Gabriel.

Meilleur taureau de la saison : Garlan des Baumelles.

Meilleur cocardier des deux courses à l’Avenir : Petrus de la manade Occitane.

Meilleur vache cocardière : Noëlle de Blatière-Bessac.

x

 

16/08/2014

LANSARGUES *AVENIR*

Vendredi 15 août 2014

POUR TOUS LES GOUTS !

Encore une fois les gradins lansarguois enregistrent le plein pour ce concours de manades présenté par le Comité des Fêtes qui, sans atteindre l’inaccessible, ne fut pas quelconque. Chaque taureau a su et a pu démontrer son savoir-faire face à une motivation des hommes (8+4) renchérie par le dynamisme au micro de Philip Chabanon. Cependant, on a pu par moment regretter leur baisse de régime rendant certaines prestations non pas monotones, loin de là, mais légèrement en dessous de ce que l’on aurait pu voir et qui auraient permis à la course de prendre une autre dimension. Malgré ce, tant les amateurs de spectaculaire que les amateurs de sérieux ont trouvé plaisir en cet après-midi.

Néanmoins, Jamal Bouhargane, Marc Sanchez et Victor Jourdan, prennent les choses en main et voilà que les autres n’ont pas le choix autre que de suivre selon leurs moyens et surtout leur forme physique en ce mois marathonien.

En premier, et bien à sa place malgré son jeune âge, Froufrou (Blatière Bessac – n°925) en remplacement de Topaze, initialement prévu,  très surpris va céder ses principaux attributs en 1’30. Aux ficelles, il tient davantage les planches et il répond avec plus ou moins de régularité avant de conclure sur S. Mebarek et B. Valette pour 1 Carmen non renouvelé à son retour à la 10e.
Quel petit gabarit que ce Clodion (Lautier- n°883) mais quelle volonté et quelle hargne. Soumis à un rythme soutenu il tient pied à tout et pousse de plus en plus fort sur le raset pour conclure aux planches. Ses finitions sur J. Bouhargane, V. Jourdan, B. Valette ainsi que ses séries vont déclencher 4 fois les honneurs renouvelées à sa rentrée avec ses ficelles.

lansargues,courses camarguaisesPHOTO Maquisard - Jourdan
Avant la pause, 13 minutes de qualités pour  Maquisard (Les Termes – n°609) qui va se défendre avec application et détermination. Après un début calme où il stoppe à quelques pas des planches, il va très vite passer la vitesse supérieure en venant y taper aux termes de rasets sur lesquels il s’élance en anticipant. Finisseur aussi il l’est derrière V. Jourdan (5), B. Valette (3) et J. Bouhargane qui  seront raccompagnés au-dessus des bois. 6 Carmen au total en récompense.

A la place de "vedette", Mandarin (Cuillé – n°519) va beaucoup bouger, ne parvenant guère à trouver de place à sa guise. Ainsi, les rasets ne seront pas faciles et deviendront vite hasardeux. D’entrée, J Bouhargane fortement anticipé, ne pourra atteindre son but et se fera pendre par la chaussure, sans mal, au moment du saut. Consenti arrêté, il fait le pas accélère sur le raset pour conclure derrière J. Bouhargane et V Jourdan. Maître du jeu, il conserve en musique (entendu  déjà 4 fois) sa première ficelle primée à 450€.

lansargues,courses camarguaisesPHOTO Caruso - Faure
Cocardier jusqu’au bout des cornes, Caruso (Saumade – n°717) ne va pas se laisser manœuvrer facilement. Collé aux planches, il s’engage sur les sites fortement et en anticipant outrageusement, tout en baissant la tête. Prenant l’ascendant sur les hommes il regagne le toril, porteur de sa première ficelle à 350 € avec le disque qui avait tourné 3 fois en course.

lansargues,courses camarguaisesPHOTO Oundo - Jourdan
Avant dernier, le vétéran de l’après-midi, Oundo (Plo – n° 224) a semblé handicapé par le poids des années et aussi des coups reçus. Bien que plus cocardier, plus classique qu’à l’accoutumée, les longs rasets collé-serrés de V. Jourdan (5), M. Sanchez (2) ou encore de J. Bouhargane (3) seront conclus de manière magistrale à l’arrivée et récompensés par 4 Carmen, renouvellé à son retour au toril.

Pour conclure, Mistral (Lou Pantaï – n°623) à un sale défaut celui de monter sur les tourneurs, le désavantageant sur le raset. Néanmoins avec vélocité et sans difficulté majeure, il se livre volontiers et conclut brillamment aux planches  sur J. Bouhargane (2) B. Valette et G. Montesinos (2) concluant ainsi la course en musique jouée pour la 4e fois

CYRIL DANIEL

Entrée : le Plein. Organisateur : Cté des Fêtes. Présidence : Philip Chabanon. Raseteurs : Sidi MEBAREK – Lucas FAURE – Marc SANCHEZ – Jonathan VIC – Victor JOURDAN – Benjamin VALETTE – Jamal BOUHARGANE – Gabriel MONTESINOS. Tourneurs : Thierry GARRIDO – Frédéric CURTILL – Jean René GRANDO – Florian LOPEZ

15/08/2014

LE GRAU-DU-ROI *AS*

Vendredi 15 août 2014 - 5e Grand Rendez-Vous du Trophée Taurin - 30 ans de "15 août" au Grau

Greco la bombe et maître Garlan

Hier. Entrée : archi-plein, arènes fermées. Organisateur : régie taurine. Président : Joris Alvarez. Raseteurs droitiers : Allouani, Auzolle, Belgourari, Ilias Benafitou, Bruschet, Katif, Chekade. Raseteurs gauchers : Errik, Ouffe, Rassir. Tourneurs : Garcia, Kerfouche, Ull, Galibert, Daniel.

Quand rentrent les raseteurs sur l’air de Bizet poussé au paroxysme, dans les arènes bondées, les spectateurs sont chauds bouillants après une heure de spectacle haut en couleurs sudistes. Et effectivement, après les minutes très cocardières et satisfaisantes d’Horacio, Greco enflamme le public par un feu d’artifice avant l’heure, de superbes actions aux planches. Garlan (4e) lui, donne sa leçon magistrale en maître cocardier. Mais Garlaban, Icare et Ajax n’apporteront pas le final spectaculaire attendu. Avec un déséquilibre flagrant à gauche (3 raseteurs pour 7 droitiers), difficile d’avoir une équité en piste, cela a desservi l’ensemble.

Lignac (La Galère).- Il est vif et vaillant mais se laisse prendre dans le tourbillon blanc. Pas assez sélectif et costaud pour cette première place, malgré quelques rébellions frappantes. 9 minutes. 2 Carmen et retour.

Horacio (Cuillé).- Choisit ses 20 mètres de longueur de planches où il revient toujours. Il renvoie les premières passes avec furia. Ripostes vives jusqu’au ras des planches. Bruschet dans les cornes pour les premiers frissons du public. Idem pour Rassir et Belgourari. Temporise parfois, mais on garde ses superbes et dangereuses sorties en force. Conserve une ficelle. 2 Carmen et retour.

Greco (Saint-Antoine).- Premier impact, il passe à travers les planches après Chekade. Des coups de barrière d’une violence inouïe en rafales. Il bombarde une bonne dizaine de fois. Katif déséquilibré dans l’action, chute lourdement. 7 minutes folles rythmées par les Carmen, énormes et étincelantes. Jusqu’à se blesser et regagner prématurément le toril. Rentre ses ficelles. 11 minutes en tout, avec les honneurs.

Garlan (Les Baumelles).- Chacun dans son camp, à droite, à gauche, et Garlan au milieu. Et pas trop près les tourneurs s’il vous plaît ! Un peu de mouvement aux pompons, puis placé, attentif à tout mouvement, il faut le défier au plus près. Rassir passe juste. Katif, serré de près comme Ilias Benafitou. Belgourari traverse la piste sous les cris du public. Et Chekade fait l’affaire du jour avec la première ficelle à 3 000 € en poche. L’autre rentre. 3 Carmen et retour.

Garlaban (Ricard).- Court partout, passe d’un raset à l’autre, lâche en cours de route, s’évade. Bref, n’a pas la tête au travail. Sinon sur 2 cites d’Auzolle après qui il s’envoie. Et un coup de barrière sur Ilias Benafitou. Blessé à la patte avant gauche, il réintègre à la 9e.

Icare (Paulin).- Moins percutant qu’à son habitude et pas raseté dans le bon sens au début, il riposte quand même violemment sur Errik et Rassir. Puis Belgourari et Errik. Errik encore insiste, pleine piste, pour 2 conclusions abouties. Puis Icare temporise. Les ficelles rentrent. 4 Carmen.

Ajax (L’Occitane).- Hors points. Arpente la piste, agresse les spectateurs en contre-piste, s’exprime méchamment en tapant après Auzolle, Allouani (2 Carmen). Mais les hommes en prennent la mesure et Ajax se plie aux enchaînements. Un dernier impact avec Bruschet et rentre à la 8e.

MARTINE ALIAGA

Trophée des As : Belgourari, 16,5 points ; Allouani, 12 ; Auzolle, 12 ; Bruschet, 12 ; Chekade, 12 ; Errik, 10,5 ; Ilias Benafitou, 3 ; Ouffe, 3 ; Rassir, 3 ; Katif, 1,5.

 

14/08/2014

CLASSEMENT DES RASETEURS

PARUTION DU VENDREDI 15 AOUT

Trophée des As - Gr. 1

1. ALLOUANI Sabri (D) 473

2. CHEKADE Amine (D) 441

3. AUZOLLE Loïc (D) 387

4. FOUR Bastien (G) 346

5. AYME Anthony (D) 241

6. KATIF Zakaria (D) 211

7. FAVIER Maxime (G) 201

8. ERRIK Radouane (G) 194

9. BELGOURARI Medhi (D) 164

10. ALIAGA Jérémy (G) 163

11. BRUSCHET Romain (D) 162

12. OUFFE Julien (G) 137,5

13. REY Julien (D) 131

14. MARTIN Jérôme (G) 122,5

15. POUJOL Hadrien (G) 81

16. BENAFITOU Ilias (D) 78

17. ALLAM Fayssal (G) 71

18. RASSIR Sofiane (G) 61

19. SANCHIS Boris (D) 44

20. FAURE Lucas (D) 38

21. OUTARKA Lahcène (D) 22

22. MASCARIN Romain (D) 9

Trophée des Raseteurs - Gr.2

1. GUYON Rémy (D) 361

2. MARQUIER Mathieu (D) 244

2. MAUREL David (D) 244

4. JOURDAN Victor (D) 234

5. CLARION Christophe (G) 233

6. MARTIN-COCHER D. (G) 224

7. FOUGERE Dimitri (D) 219

8. SABATIER David (D) 200

9. FERRIOL Joffrey (G) 188

10. RICCI Jean-Louis (G) 186

11. SANCHEZ Marc (G) 149

12. GRAMMATICO Fab. (D) 145

13. BENAFITOU Nabil (G) 118

14. GLEIZE Alexandre (D) 108

15. VIC Jonathan (D) 106

16. GOUGEON Mickaël (G) 85

17. OUFDIL Icham (D) 82

18. CARTALADE Kevin (G) 64

19. MIRALLES Cédric (D) 56

20. CANO Guillaume (D) 55

20. CHIG Mohamed (D) 55

20. MOINE David (D) 55

23. MARTINEZ Damien (D) 50

23. RUIZ Olivier (G) 50

25. LAFARE Jérémy (G) 45

26. MONDY Thomas (G) 44

27. VIOLET Nicolas (D) 39

28. ALARCON Loïc (G) 35

29. BOURNEL Marc (D) 33

30. CAIZERGUES Kevin (D) 32

31. GUIN Romain (G) 29

32. MEBAREK Sidi (G) 27

33. DUMONT Thomas (D) 26

33. VALETTE Benjamin (D) 26

35. BINI Benjamin (G) 24

36. OLESKEVICH Nicolas (G) 22

37. MOUTET Damien (D) 15

38. CASTEL Cyril (D) 13

39. THIERRY Patrice (G) 12

40. SANTELLI Mickaël (D) 10

41. PAPARONE Nicolas (D) 9

42. CHARNELET Mickaël (D) 8

43. PEREZ Guillaume (G) 6

44. SALINESI Sylvain (D) 5

45. PEREZ Yannick (D) 3

46. MONDY Romain (D) 1

Trophée de l’Avenir - Gr. 3

1. BOUHARGANE Jamal (G) 534

2. ZEKRAOUI Youssef (G) 486

3. GAILLARDET Joan (G) 349

4. ZBIRI Smaïn (G) 347

5. GAUTIER Anthony (G) 294

6. ALIAOUI Farid (G) 285

7. CADENAS Joachim (D) 284

8. OUDJIT Jean-Henri (D) 282

9. PRADIER Yoan (D) 275

10. SABOT Benjamin (D) 257

11. IBARRA Rémy (D) 206

12. SOLER Jérémy (D) 193

13. MARQUIS Rudy (G) 135

14. ROIG Thomas (D) 101

15. EL HAJJOUJI Fouad (G) 69

16. BOYER Frédéric (G) 66

17. CIACCHINI Jérémy (D) 62

18. MONTESINOS Gabriel (D) 56

19. COULOMB Florian (G) 48

20. ORTIZ Rodrigue (D) 43

21. BENOIT Benjamin (D) 32

22. ZINI Walid (G) 16

23. ANANE Medhi (G) 13

24. MARQUIS Kevin (G) 4