Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

30/04/2007

PALAVAS-LES-FLOTS - AS - Le 29/04

ROYALE DE CUILLE

Histoire d'heure

medium_allouani1_001.JPG

La course n'a valu que pour sa seconde partie. Les trois premiers Argentin, Acacia et Fanal n'étant plus assez costaud pour mettre les hommes à l'heure, à ce niveau. En revanche, dès sa sortie en piste Lestat fait la différence et règle les montres. Du haut de ses treize ans, il commence par cadrer les tourneurs, ça calme les autres… restent les hommes forts : Benafitou, sans le style qu'on lui aime ; Sabatier et sa sincérité ; Mascarin à l'affût… et Allouani pour tout le reste. L'As des As met le turbo et laisse les miettes. La course a démarré.

Suit le jeune Titouan (8 ans). Bien dans la lignée de sa race, il agresse les tourneurs, étale sa méchanceté mais pas seulement… Une fois placé, c'est pas du gâteau. Mascarin, Ouffe, Allouani dans des actions serrées où Titouan met la corne quand ça vaut le coup. 14 minutes qui récompensent les nombreux spectateurs (3/4 d'arène).

Le clou de l'après-midi c'est Ruy Blas. Anticipateur, rapide, pas facile de mettre la main dans ses cornes bizarroïdes. Sabatier se fait piéger pleine piste, c'est chaud ! Ruy Blas s'envoie avec hargne sur quiconque le défie. Allouani fait le show, pleine piste… un ange passe les ailes pleines de "Carmen" et d'applaudissements. Benaf… itou pour son plus beau raset de l'après-midi. Sabri cite encore son noir partenaire, Ruy Blas s'escampe après lui sur le portail… qui s'entrouvre. Le public retient son souffle, les gardians derrière le fragile abri tiennent le coup, poussent, poussent… et referment. Ouf ! Ribera, sur la présidence, s'essuie le front. Sabri fait les deux ficelles en deux rasets. Le public est à fond, la musique aussi. Dommage on aurait aimé en voir plus que neuf minutes.

Reste Renoir (7 ans, hors points). Comme d'habitude, les hommes n'avancent plus, reste Sabri qui exploite les réelles qualités (placement, finitions) du plus jeune des Cuillé. 38 points pour le raseteur à la comptée, les montres sont à l'heure.

Martine ALIAGA

Photos Christian ITIER

 

Spécial dédicace : Jacques Valentin était privé de micro pour un petit ennui de santé, (on lui fait un petit coucou), son remplaçant Cyril Daniel s'en est très bien sorti et a bien géré la course, peut-être quelques Carmen de trop mais bon c'est juste pour chipoter.

EN PHOTOS : RUY BLAS ET LE COUP DU PORTAIL 

medium_RUY_BLAS_SABRI_005.JPG

 

medium_RUY_BLAS_SABRI_004.JPG
medium_RUY_BLAS_SABRI_001.JPG
 TITOUAN ET SABATIER
medium_TITOUAN_SABATIER_001.JPG
 

MANDUEL le 29.04 *Avenir*

CONTRÔLE ET LITIGE POUR LE PIMENT

medium_BEAUFORT.jpg
BEAUFORT (L'Argentière) sur M.Bournel
Organisé par le Club Taurin " Le Trident " ce concours n'a pas connu un franc succés, que ce soit par la faible affluence, que par les prestations des cocardiers. Cependant deux peuvent échapper à la critique: BEAUFORT de L'Argentière et BASCO de Lautier pour deux prestations convaincantes. Chez les hommes c'est la foire d'empoigne vu la faiblesse du bétail. Deux hommes malgré tout méritent un grand coup de chapeau: Marc Bournel et son tourneur Daniel Martinez pour leur comportement exemplaire.
VIDOURLE
medium_CONTRFOLE.jpg
Le délégué Fédéral contôle les crochets
medium_LITIGE.jpg
Eternels litiges !

Photos L. PERO

********************

GALLARGUES le MONTUEUX - 27.04 *Avenir*

SAMEDI FESTIF

medium_GENEPI.jpg
GENEPI (La Galère) sur B.Valette
Le Club Taurin " Lou Cléda " organisateur, espérait avoir une entrée plus conséquente pour ce concours étant le seul programmé ce samedi. La course n'a jamais atteint des sommets mais n'a jamais été ennuyeuse. PISTOLET et GENEPI de La Galère ont largement rempli leurs contrats. ORPHEE de Félix est à revoir de même que MITHRA de La Vidourlenque. De la vaillance pour BOHEMIEN des Baumelles. RAMIER de Siméon sera vraiment le seul à exciter la curiosité et mérite d'être revu. Pour les hommes Bournel, Four, Clarion et Valette.
Aprés le concours et là, devant un nombreux public une émotionnante Bandido, suivie d'une somptueuse Abrivado de quinze taureaux.
VIDOURLE
medium_MITHRA.jpg
MITHRA (Félix) sur B.Four

 medium_BOHEMIEN.jpg
BOHEMIEN (Les Baumelles) sur M.Bournel

*****************
ABRIVADO de quinze bioù
medium_ABRI_15.jpg
medium_briv2.jpg
medium_brivade.jpg
*****************

BANDIDO
medium_Bandi_1.jpg
medium_band_2.jpg
Photos L. PERO

 

25/04/2007

RENCONTRE RIBERA - ALLOUANI

PLEINS FEUX SUR PALAVAS-LES-FLOTS 

10e FERIA DE LA MER

DU 27 AVRIL AU 8 MAI 

medium_Palavas5.JPG

  Sabri Allouani et Vincent Ribéra ont programmé le meilleur pour les deux week-ends de la Feria de la Mer. Rencontre avec deux  hyperactifs

 Pour les attraper ces deux-là! Entre deux interviews, un enregistrement télé, la commission sécurité, la billetterie… les deux lascars, portable vissé à l'oreille, ne s'arrêtent pas. Et vu le programme de la 10e Feria de la Mer, on les comprend…

Conversation :

Vincent Ribéra : "Il fallait que pour les 10 ans de la Feria, les animations et les affiches des corridas et courses camarguaises soient dignes de cet anniversaire. La feria est maintenant installée, elle prend de plus en plus d'ampleur. Le public est au rendez-vous et si au début il était typiquement montpelliérain, aujourd'hui – on s'en rend compte au niveau des réservations – il vient de partout.

"Le challenge de la feria : comment faire venir les gens dans les arènes. Palavas est un formidable lieu pour faire la fête : il y a un environnement magnifique, de la place, des parkings, les arènes. Mais il ne faut pas se tromper sur la programmation. Les cartels des corridas sont ce qui se fait de mieux. Les courses camarguaises aussi, notamment celle du 6 mai qui est l'une, si ce n'est la plus grosse affiche jamais proposée à Palavas".

medium_Palavas3.JPGSabri Allouani porte tout le poids de la programmation camarguaise en tant qu'organisateur et raseteur : "J'ai réservé les taureaux cet hiver, c'est pour ça que j'ai pu avoir les meilleurs. Et je remercie les manadiers qui m'ont fait confiance. Palavas est une piste idéale pour la course camarguaise. Elle est grande, ovale, avec des "angles" marqués qui profitent aux taureaux. Les raseteurs peuvent s'accrocher partout et elle permet toutes les formes de rasets. On peut bien s'y exprimer : rasets courts ou grandes longueurs".

La piste palavasienne possède tous les atouts pour que s'y déroulent de grandes compétitions. D'ailleurs les organisateurs ont proposé d'y organiser une finale du Trophée Taurin Midi Libre – La Provence, celle de l'Avenir, dans les saisons prochaines.

Au programme, ce dimanche 29 avril : la royale de Cuillé : "Le côté fantasque et spectaculaire des Cuillé devrait plaire. Cette Royale a du panache et l'équipe des raseteurs est à la hauteur", explique le raseteur qui commente son début de saison : "Cet hiver j'ai soigné ma blessure et je me suis occupé des programmations de Palavas et de Nîmes, je ne me suis donc pas entraîné et le début de saison est un peu difficile. Mais pour moi c'est assez habituel. De toutes façons, la saison est longue, et petit à petit je monte en puissance. Tout va bien!"medium_Palavas2.2.JPG

Malgré ses deux casquettes, Sabri Allouani l'affirme : "Une fois les derniers réglages concernant l'organisation faits, quand je rentre en piste, je suis d'abord raseteur!"

Et connaissant sa volonté, son esprit de compétition et son désir de plaire au public, nul doute que le septuple vainqueur du Trophée des As mettra toute sa science des taureaux et tout son talent  de raseteur pour que la fête soit totale.

Martine ALIAGA

Photos C. ITIER 

  VOIR le programme complet sur le blog et la grille des courses dans la page Courses Camarguaises de Midi Libre

24/04/2007

BAILLARGUES le 22-04 *Avenir*

QUILLOUS - VARADERO - ROQUETIER - BELEU
QUATRE " GUILLERME " ELUS.

medium_VARADERO-Valette.jpg
VARADERO sur B.Valette
En ce Dimanche d'élections, le Club Taurin " Le Sanglier " de Baillargues soumettait au vote des électeurs afeciouna, les espoirs de Guillerme. Résultat du scrutin :
QUILLOUS quatrième, le client de l'aprés-midi. Dés sa sortie il trouve ses marques et donne matière à réfléchir. Avec lui pas d'à peu prés, seuls les hommes forts du jour Valette, Noguéra, Bini, Lafare peuvent se mesurer à lui, mais avec prudence toutefois. Terrible à gauche, Lafare est sanctionné à l'arrivée aux barrières (pas de coup de cornes, heureusement). Sérieux, barricadier il rentre ficelé et entend sept fois la ♫♫♫.

VARADERO sixième, une prestance indéniable et une envie d'en découdre palpable il sort sixième. Il débute en se chauffant dans des enchainements. Puis ses poursuites se font de plus en plus appuyées pour finir contre les planches. B.Valette lui donne une réplique de choix dans de beaux face à face. Quinze minutes complètes et de nombreuses fois la ♫♫♫.

ROQUETIER troisième, de la méchanceté sur deux belles envolées aprés Valette, dont une où il tente de le décrocher du burladero. Il est encore jeune et se fait " couilloner ", mais son envie de bien faire et ses bons principes sont à souligner. Quinze minutes et la ♫♫♫ à plusieurs reprises.

BELEU premier solide, intelligent dans sa façon de combattre et d'arpenter la piste, il a donné une réplique de trés bonne qualité. Ses finitions cornes menaçantes et sa disponibilité permettent à la ♫♫♫ de jouer trois fois dans quinze minutes.
VIDOURLE
medium_BELEU.jpg
BELEU sur N.Noguéra
medium_QUILLOUS-Lafare.jpg
La punition de QUILLOUS à J.Lafare
medium_Roquetier_1.jpg
ROQUETIER - B.Valette 1
medium_Roquetier_2.jpg
ROQUETIER - B.Valette 2
medium_Roquetier_3.jpg
ROQUETIER - B.Valette 3
medium_Roquetier_4.jpg
Toujours ROQUETIER sur B.Valette
Photos L. PERO

22/04/2007

LE GRAU-DU-ROI *AS* le 22 04 07

Couci-couça

medium_Lanza_-_benafitou_001.JPG

 Adil Benafitou et Lanza

Sont-ce les hommes qui n'ont pas trouvé la bonne méthode, le bon rythme, les bons gestes ? Sont-ce les taureaux qui ont manqué de jus, de détermination, de mordant ? Un peu de tout ça sans doute. Mais au final, cette course de la Royale de Blatière-Bessac n'a pas été d'un grand intérêt.

Si ce n'est Tibère qui a maîtrisé sa première place dans le style, "je fais ce que je veux, placements-déplacements, je maîtrise, et les conclusions quand ça m'intéresse !"

Othello fait un rapide passage où il fait admirer son coup de tête puis se fait blesser à l'oeil (5 minutes).

Lanza, très virulent, se défoule souvent sur planches, et même s'il lâche parfois le raset, termine sur trois gros coup où il casse les planches après Sabatier, Ouffe et deux belles longueurs avec Benafitou. Rentre ses ficelles.

J'ai bien aimé Teruel (4e) qui, même s'il s'est montré un peu mou, a donné de bonnes répliques à Allouani, coup de barrière sur Matray et Sabatier, un bel engagement sur Benafitou, met à la corne à Mebarek et Ouffe.

L'étalon Roméo ne s'intéresse pas à grand chose.

Il est vrai que les hommes ne font rien pour mettre en valeur Ivoire. Raseté dans tous les sens, il n'oppose que sa - parfois bonne - volonté. Quand ça ce calme, il peut afficher sa préférence pour les gauchers dans trois beaux engagements où il casse du bois (Benafitou, Mebarek).

Quant à Kabyle (7e) qui n'a plus rien à faire hors points, il termine, bien sûr, par quelques actions de grande envergure. Mais, malgré qu'il soit raseté - notamment par Ouffe - ça manque de piment.

Martine ALIAGA

Photos Christian ITIER 

 
medium_TIBERE_ALLOU_001.JPG
Tibère, bon premier, face à Allouani
 
medium_Terruel_-_Matray_001.JPG
 Terruel - Matray
medium_Sabatier_-_Kabyle_001.JPG
 Sabatier - Kabyle
medium_ouffe-KABYLE_001.JPG
Ouffe - Kabyle 

VILLENEUVE-LES-MAGUELONE le 20-04 *Avenir*

PAZAC LE PLUS SERIEUX SOUS LES LAMPIONS.

medium_PAZAC.jpg
PAZAC et B.Valette les meilleurs de la soirée.
En prélude à cette course tardive (18h30) l'école taurine Villeneuvoise s'est illustrée avec deux bons taureaux de la manade St Antoine.
medium_ET_1.jpg
medium_ET_2.jpg
Puis sous la présidence de Bruno Séguier, huit hommes effectuent la capelado. Parmi eux deux se mettent particulièrement en évidence: Benjamin Valette et Christophe Clarion. Violet, Four, Jourdan, Miralles, Khaled, G.Perez sont moins régulier dans l'effort. Ce concours (reporté pour cause de pluie) servait de support à la première journée du Trophée " Vignes et Etangs ". Pour Lautier: TAMBOUR(1er) a été bien pendant huit minutes puis s'est beaucoup plus réservé. 15 mn et des Carmen. FREDON(6e) des bonnes séries mais aussi des oublis. Rentre ses ficelles. Carmen quatre fois. Pour Cuillé: MERLOT(2e) sa course est allée crescendo pour finir fort avec de belles enfermées. 15 mn et des Carmen. CHIPEAU(7e-hp) a les qualités et les défauts de son âge. Pour St Antoine: MATUTE, s'il n'est pas craint malgré ses sauts, sa volonté de bien faire est évidente et rend sa course intéressante. 14 mn et la musique plusieurs fois. Pour Daumas: BOUCHARD(3e), une grande carcasse qui fournit quinze minutes trés agréables et plusieurs fois récompensées. PAZAC(4e) est sans contestation le cocardier du jour. Du placement, des ripostes séches sur des enchainements vifs, des anticipations et des poursuites juqu'au fil des barrières lui permettent de maîtriser et d'écouter plusieurs fois les honneurs dans son quart d'heure.
VIDOURLE
medium_TAMBOUR.jpg
TAMBOUR de Lautier
medium_MERLOT.jpg
MERLOT de Cuillé
medium_BOUCHARD.jpg
BOUCHARD de Daumas

 
Photos L. PERO

16/04/2007

PEROLS, le 15 avril, "AS"

Respect à ... VIRAT

medium_VIRAT_1.jpg

 

"Quand les taureaux se tiennent, les hommes aussi". Encore une fois, cette phrase-clef de la course camarguaise s'est avérée exacte. Dans la Royale de Nicollin, rasetée sans fioritures par les hommes en blanc, un seul a fait la différence: VIRAT. Le cocardier, qui a payé au fil du temps le prix fort avec de multiples blessures, est toujours le bioù fier et hargneux qui sait se faire respecter. On aime son sens du placement, ses méchants engagements après les hommes qu'il oblige à l'application. Allouani met un point d'honneur à rendre un travail propre, ses longs cites pleine piste sont un pur bonheur (cocarde et premier gland dans le crochet) et arrivées en fanfare aux planches. Sabatier, très travailleur, essaie... la réponse du double Bioù d'Or est cinglante. Mascarin se met en danger, Virat met la corne, dangereusement. Contre toute attente vu la difficulté, Mebarek s'investit à fond, les coups de barrière s'enchaînent et Sidi trouve la récompense en prenant le deuxième gland. Sur la trompette, Sabri cite le cocardier de loin et traverse la piste... juste pour la beauté du geste. C'est le seul moment de grâce de l'après-midi. Respect !

Martine ALIAGA

medium_Virat-allou_1.jpg
medium_MASCARIN.jpg
medium_MEBAREK_sidi.jpg
medium_ALLOU_bis.jpg

Photos Christian ITIER 

St LAURENT D'AIGOUZE le 15-04 *Avenir*

COURSE, BANDIDO, CAFÉ-DÉBAT
C'EST LE PRINTEMPS !
 

medium_CATALAN_3.jpg
CATALAN et Clarion les deux leaders de l'aprés-midi.
Encore une belle affluence ! Eh oui cette compétition du Printemps des Royales attire toujours autant ! Ce dimanche les Saumade présentent leurs espoirs, et coup de chapeau à Magali qui n'a pas hésité à mener comme il devrait se faire dans la logique, des taureaux âgés de cinq ou six ans. Le lot comporte des élements plus ou moins intéressants et mis à part le cinquième, ils fournissent des prestations variées qui reflètent bien leur niveau. Deux d'entre eux pourront si leur progression se peaufine atteindre sans difficultés un nouveau palier. Il s'agit de CATALAN et SAMSON. Deux cocardiers de belle présentation aux qualités certaines et prometteuses. Le Printemps des Royales c'est aussi des raseteurs en devenir (Clarion, Bournel, Valette,...) encadrés par des chevronnés qui trouvent dans ces courses une bien belle manière de faire profiter de leur savoir (Noguéra en est le meilleur exemple). L'amalgame entre ces générations et les tourneurs présents a d'ailleurs bien réussi en ce jour. Aprés la bandido, rendez-vous est donné à tous les acteurs actifs (raseteurs, manadiers, président de course, tourneurs) ou passifs (spectateurs) de l'aprés-midi au "GRAND CAFÉ " chez Thierry Causse et David Meseguer. Là Aimé Hugon se mue en Nikos Aliagas et micro en main anime avec sa verve particulière les débats de " On refait la course ! ".
Sympa le printemps à Saint Laurent !
VIDOURLE
LA COURSE
medium_The_FLY_et_CATALAN.jpg
C'est chaud pour Ségurel devant CATALAN
medium_CATALAN_1.jpg
CATALAN serre B.Valette
medium_CATALAN_4.jpg
C.Clarion cite CATALAN
medium_SAMSON_1.jpg
SAMNON et M.Bournel
medium_SAMSON_3.jpg
SAMSON beau et... bon
LA BANDIDO
medium_BANDIDO.jpg

 
LE CAFÉ-DÉBAT
medium_HUGON_1.jpg
medium_HUGON_4.jpg
medium_HUGON_3.jpg
Photos L.PERO


13/04/2007

BENJAMIN VILLARD

BENJI, LA SINCERITE ET LA PASSION
medium_Villard.2.JPG

Omniprésent, respectueux des taureaux et du public, il nous fait vibrer depuis le début de saison – tout autant que l'an dernier -. "Il"… c'est Benjamin Villard.

medium_BENJI_BARRIERE.2.jpgVisage fermé, comme replié sur lui-même, peu bavard… inaccessible… Seul le taureau en piste l'intéresse. Seule la confrontation au plus prés du cocardier le motive. Seul le face à face lui importe. Son combat est intérieur, rien ne transparaît, quelle motivation le porte ? Où va-t-il puiser la force de défier le noir adversaire ? Entend-il le public crier sa peur dans ses rasets à la limite de la rupture ? Quel que soit le taureau, le cite est sincère, l'attaque franche et la sortie laisse libre cours à la puissance du bioù. Benji ne triche pas, c'est sa force, sa cote d'amour auprès des spectateurs, des organisateurs (et j'espère des manadiers) ne se dément pas. A chaque course, à chaque taureau, il transmet à sa manière… introvertie. Les gradins vibrent au rythme de ses plus fous engagements, régulièrement gratifiés par ses adversaires/partenaires d'enfermées émotionnantes et d'arrivées explosives en corps à cornes. Que ce soit à Vergèze, Arles, Beaucaire ou Mauguio,  Provence ou Languedoc,medium_bvcx.jpg ce raseteur-là  fait sienne toutes les arènes et embarque tous les publics avec générosité et passion. Son travail n'est pas toujours récompensé par les attributs levés… on s'en fout – lui aussi apparemment – raseter tous les taureaux, c'est son moteur… Quant à gagner le cœur des aficionados, ça c'est déjà fait ! Allez Benji, tu peux sourire, le plus dur est acquis !

Martine ALIAGA



medium_BV_2.jpg
medium_BV_3.jpg
medium_BV_4.jpg
medium_DSC_7959.jpg
medium_SET.jpg

Photos L. PERO