Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

31/07/2007

BEAUCAIRE - Finale de la PALME D'OR - *AS*

LA PALME D'OR à Sabri ALLOUANI
****************

medium_pal_3bisgauche.jpgmedium_pal_3.2.jpg
medium_PALM_ALLOU_2.jpg
S. ALLOUANI contemple son bijou, sous les yeux
de sa Majesté N. CHAIX
.
medium_pal_3bisgauche.2.jpgmedium_pal_3.3.jpg

BAILLARGUES le 29-07 *Avenir*

ATTENDU, LE TYPHON N'A PAS SÈVI
***************

medium_DIEGO.jpg
DIEGO de Blatière-Bessac.
On attendait TYPHON du Brestalou cinquième, on est resté sur notre faim car le tout jeune bioù a tout simplement raté sa sortie Baillarguoise, alors qu'il venait auréolé de ses précédents succés. Il devra réparer cet avatar à sa prochaine course. De ce concours raseté avec application par: Noguera, Malige, Valette, Ricci, Ruiz, Artal et R.Mondy, les satisfactions sont venues de FAUVET du Ternen, DIEGO de Blatière-Bessac sortis respectivement premier et second. LOU SAQUET de Guillierme a été agréable, tout comme NOBLE des Baumelles et SAR de Ribaud. GRILLON de l'Occitane bizarre, n'a pas séduit.
VIDOURLE
medium_LOU_SAQUET.jpg
LOU SAQUET de Guillierme.

Photos L. PERO


30/07/2007

VILLENEUVE-LES-MAGUELONE le 29-07 *AVENIR*

LA BONNE FRANQUETTE
N'EMPECHE PAS L'EMOTION
medium_052.JPG
 
Un vent du diable et un soleil d'enfer coiffaient les arènes villeneuvoises. Mais les amis, les bandes de jeunes et les mordus plus quelques touristes animaient les gradins et les alentours de la buvette. Toujours cette ambiance amicale créée par la Section taurine qui, en ce jour, n'oubliait pas l'un des siens, Alexandre Hernandez parti trop tôt. De la retenue mais l'émotion bien présente. La capelado (G. Perez, Bonhomme, Santiago, Clarion, Castel, Dumont, C. Galibert, Violet ; tourneurs Molins, Ranc, Duran) et la remise des prix à la hauteur. Souvenir Alexandre Hernandez à Clarion (pour la 2e année consécutive), un coup de coeur à Arnaud Bonhomme ; meilleur cocardier, Petit Lou de Chaballier. 
 
medium_048.JPGEn ouverture, deux taureaux de Chaballier bien rasetés par l'Ecole taurine où quelques talents sont en train d'éclore.
Revest (Les Baumelles) : lourd mais bien cité capable de s'envoyer comme à deux reprises sur Dumont. Il participe... ou pas, c'est un peu longuet.
Orus (Grand Salan) : on aime ou on n'aime pas. Pourtant, ses qualités le font respecter. Placé, fait le pas et ferme la porte. Un peu trop dur à ce niveau. Seul Clarion le rentre assez pour déclencher des charges abouties. Mais Orus, pas assez sollicité, est trop réservé sur la fin.  Il est plus que de temps que ce costaud se fasse remuer au plus haut niveau et aux avants postes.
Darius (Saumade) : un bon morceau qui se livre sincèrement. 8 minutes.
Petit Lou (Chaballier) : un peu moins rigoureux que d'habitude mais toujours vite rendu sur l'homme.  Placé et volontaire, il permet les beaux rasets et les séries avec quelques arrivées puissantes. 10 minutes.
Virgil (Félix) : brave et vaillant, les hommes le plument en 5 minutes agréables.
Gambay (Margé) :  Pétillant, il réalise des séries rondement menées qu'il termine volontiers aux planches. Clarion est au charbon, celui lui permettra de s'octroyer le trophée du jour. Des Carmen pour tous.
Martine ALIAGA 

 

29/07/2007

LATTES le 28.07

A MINIMA
 

L'équipe de Philippe Paul du CT Lou Mejean Labomace s'est décarcassée pour faire cette course aux As suivie d'un festival d'abrivado et une bodega autour des arènes. Reste à espérer que la soirée a été bonne car pour la course, il n'y a rien eu à voir. Allouani, blessé, on pouvait penser que A. Benafitou en profiterait pour engranger... que nenni ! Les raseteurs (Benafitou, Noguera, Jockin, Outarka, Khaled, Sabatier, Ouffe, plus Benzegh, Zerti, Bensalah, Kerfouche) ont fait le minimum syndical... Rien à voir. Un Carmen aux spectateurs qui ont langui........ presque en silence. Il y eut Hibou (Lautier), Cérès (Chapelle), Capitan (Navarro), Rasclet (Richebois), Tobias (Lautier) et Kouffa (Plo). 

Martine ALIAGA 

28/07/2007

VENDARGUES le 27-07 *AS*

SEUL CHAMAREL
DIGNE D'INTERET

medium_CHAMAREL_L_AURORE_001.JPG
Nabil Benafitou déséquilibré à la planche par Chamarel,
se reçoit mal. Epaule endommagée. 

 

Course de semaine, lendemain de Palme d'Or, nombreux raseteurs blessés et cocardiers costauds, ceci explique cela. Au final, on n'a pas vu grand chose.

A la capelado : Sabatier, Auzolle,  Khaled, N. Benafitou (sort après le 1er), Jourdan, Ouffe, Valette. Tourneurs : Kerfouche, Bensalah, Zerti.

Seul Chamarel ressort de l'ensemble. Premier - on ne sait pas pourquoi ? D'autres auraient pu prendre largement cette place.  Le taureau de l'Aurore a livré une course pleine, de cocardier classique, volontaire, qui sait méchamment conclure et jouer de la corne au contact. Nabil Benafitou en fera les frais, touché à l'épaule au moment du saut. 6 "Carmen" en course. Ce sera le seul à bénéficier des honneurs - mérités - à sa sortie.

Gévaudan (Le Joncas, 2e) : il aurait fallu une grosse équipe de blancs pour résoudre l'équation. Chasseur, jamais placé,  il mène, du milieu, des expéditions punitives où sa vitesse complique le jeu. Seul Auzolle essaie. Jupiter (Boch, 3e), pas étouffé, mène sévèrement quelques actions mais le travail décousu ne le sert pas. Craint, Gaucelm (Nicollin, 4e) profitera par moment de l'entente des hommes qui déclenchent des séries. Mais, réticent à gauche et sauteur, le fantasque cocardier n'éveillera pas beaucoup l'intérêt. Le taù de Blatière-Bessac, Roméo (5e), au du mal à bouger sa grosse carcasse sinon pour foncer comme une brute aux planches. Quant au brave Grillon (Lapeyre, 6e), il se donne comme un bestiau dans de longues séries (2 "Carmen") en quatre petites minutes. Le taù de Cuillé, Viennois (7e, hp) aurait pu faire le spectacle. Plein de sang, il s'envoie largement au-dessus des planches et sait conclure. Mais c'est pas le jour.

Martine ALIAGA 

Photos Christian ITIER 

medium_CHAMAREL_L_AURORE_002.JPG

 Auzolle dans les cornes de Chamarel

 

medium_CHAMAREL_L_AURORE_003.JPG
Chamarel à la planche : danger ! 

27/07/2007

BEAUCAIRE 26-07 *AS*

3ème journèe de la Palme d'Or

SEVERO DUR COCARDIER
CAMARINA PUR BARRICADIER
****************

medium_p_or.jpg

A l'issue de cette course et avant la Finale du Lundi 30 juillet le classement de la compétition s'établit comme suit:
S.Allouani 46 points, A.Benafitou 37, L.Auzolle 31, B.Khaled et M.Matray 30.

De cette 3ème journèe, peu de choses à retenir si ce n'est l'excellente prestation de SEVERO de Ribaud, sorti quatrième qui dés la deuxième minute met tout le monde au diapason en accrochant Moutet à la barrière (deux bonnes pointes dans la fesse et la cuisse). Cocardièrement le taureau est parfait, placè, surveillant tout et venant se cabrer devant les planches en envoyant la corne pour tenter de ramener ses adversaires en piste, il est le patron incontestè. Avec lui n'en déplaise à certains, les problèmes en piste n'existe pas !!! CAMARINA de Chauvet sixième du haut de son piédestal provençal (et de ses 13 ans) a rempli son contrat avec de nombreuses actions aux planches qui ont ravi un public tout acquis à sa cause. Il termine cette course sur la note attendue avec une multitude de Carmen et la grande ovation. Respect pour le Biou d'Or 2005. NENUPHAR de La Galère second, seulement huit minutes, mais de belle facture. AFOUGA de Nicollin premier, cinq minutes ! GALAAD des Baumelles troisième, trop vert pour ce genre de course. VARENNE de Lautier cinquième, est plus à l'aise dans des pistes plus réduites.

Pour les hommes sur lesquels tombent toutes les critiques, il serait bon de rappeler que la Palme d'Or est une compétition, et qu' à ce titre il y a obligatoirement et heureusement une lutte pour le titre... Maintenant que le leader de cette confrontation ne plaise pas à une majorité, c'est encore un autre problème ! Quoiqu'il en soit aucun de ces hommes vêtus de blanc ne méritent les injures et les quolibets que certains, assis sur les gradins, bien à l'abri d'un coup de corne meurtier prolifèrent à leur encontre.

VIDOURLE

SEVERO
*****

medium_SEVERO_0.jpg
 
L'ACCROCHAGE DE D.MOUTET
*****


medium_SEVERO_1.2.jpg
medium_SEVERO_2.2.jpg
medium_SEVERO_3.2.jpg
medium_SEVERO_4.jpg
medium_SEVERO_5.jpg

**********************************
CAMARINA
*****
medium_CAMA_0.jpg

medium_CAMA_1.2.jpg

medium_CAMA_2.2.jpg
medium_CAMA_3.2.jpg
Photos L. PERO

25/07/2007

REMOULINS le 24-07 * Avenir *

LE GATEAU DE LA CERISE
POUR
R.MASCARIN, B.FOUR ET
CHOUCHOU

medium_M_1.jpg_D.jpg
 " L'ancienne génération " emmenée par un Romain MASCARIN gaillard comme un protectionnaire qui veut se faire un nom, face aux " jeunes loups " du Trophée de l'Avenir avec en chef de meute, Bastien FOUR c'est le duel (d'une correction exemplaire) qui nous a été offert pour cette Finale de la XIXème CERISE D'OR. Khaled, Grammatico du côté des Anciens et Moine, Guyon, Clarion, Cartalade côté Petits loups. Tous ont oeuvrés avec sérieux et régularité sur tous les cocardiers, seul Cartalade est à la ramasse. Mascarin et Four se mesurant à la loyale dans un dernier mano à mano somptueux face au dernier cocardier de l'aprés-midi. Entre rasets engagés et actions spectaculaires de CHOUCHOU, les deux hommes offrent du beau spectacle, tout en convoitant la dernière ficelle du taureau que K. Cartalade leur subtilise sans le moindre complexe ! (Le Fair-play n'est pas de mise en bouvine, mais enfin...).
Le concours n'avait pourtant pas démarré de la meilleure façon qui soit avec les prestations de FELIBRE de F.Mailhan et RAIMU de St Pierre. Troisième JURASSIEN de Ribaud, fourni quand à lui quinze minutes intéressantes, avec des belles enfermées aussi bien droitières que gauchères. Il garde une ficelle et entend plusieurs Carmen. LOU POUNCHU de Guillierme quatrième, cinq trés bonnes minutes, puis il fait son trou et n'en sort que rarement. Musique trop de fois entendue. CILAOS de Lagarde cinquième, des bonnes séries terminées au fil des barrières pour les attributs, puis aux ficelles il domine et les rentre. Des Carmen. BARTABAS de Lautier sixième, un petit barricadier plein de bonne volonté, ce qui le perdra d'ailleurs. Sept minutes et les honneurs. Enfin CHOUCHOU de La Galère, c'est vraiment la cerise sur le gâteau ! Quinze minutes explosives, une multitude d'agressions aux barrières, de face, de profil, en bascule, des enfermées sèches, aucun refus, du presque parfait ! Mascarin et Four mettent un point d'honneur à le raseter avec respect et lui donne l'occasion de briller de mille feux ! CHAPEAU Messieurs ! La musique jouera pratiquement toutes les minutes !
VIDOURLE
Photos L. PERO
medium_C_2.jpg
medium_C_3.jpg
medium_C_4.jpg
medium_C_5.jpg
medium_C_6.jpg
medium_C_7.jpg
medium_C_8.jpg

 
medium_CERISE_D_OR.jpgPALMARÈS DE LA 19e CERISE D'OR
*******************
1er - Romain MASCARIN
  2e - Bastien FOUR
Coup de Coeur - Fabien GRAMMATICO
MEILLEUR COCARDIER - CHOUCHOU de LA GALÈRE

23/07/2007

BEAUCAIRE LE 22-07 *AS*

2e journée de la Palme d'Or

 

ALLOUANI VEUT LA PALME
MATRAY ET BENAFITOU LA CONVOITENT

medium_allouvirat_yyy.jpg

 

medium_pal_1.jpgSi on retient de la première journée (dimanche 15 juillet), les cocardiers qui ont su créer de la difficulté (Tommy, Montvert, Fournelet, Mathis), pour le 2e acte de la Palme, les taureaux ont été moins dominateurs et, de ce fait, le travail des hommes plus brouillon et parfois même cacophonique. Allouani, par moments seul contre tous (raseteurs et public), affirme sa suprématie et Matray ne s'en laisse pas compter. Adil Benafitou et Auzolle s'accrochent, Moutet s'applique, Khaled toujours présent, Outarka, A. Perez, Martinez complètent, Four goûte du bout des lèvres le niveau des As. Tourneurs : Benzegh, Bensalah, Lizon, Labrousse, Marmugi.

Passons sur Canesteù (Fabre-Mailhan, 1er) peu communicatif et Figaro (Margé, 2e) qui se laisse trop marcher sur les sabots, pour s'arrêter sur Vidourlen (Mermoux, 3e) : pour son premier passage au haut niveau, le cocardier s'est un peu perdu dans la grande piste mais il a montré ses qualités par des enfermées sévères terminées par une corne dangereuse (Outarka, Moutet, Allouani). Au prix d'un pantalon et d'une estafilade sur la cuisse, Allouani fait  la première ficelle. Vidourlen ramène l'autre. 3 Carmen plus retour.

Applaudi à sa sortie et à la lecture de son palmarès, Virat (Nicollin, 4e) a de beaux restes mais alterne de plus en plus les passages à vide et des réactions toujours violentes. Des engagements puissants sur Khaled, Moutet, Allouani, Auzolle pour autant de Carmen ainsi qu'à sa sortie avec une ficelle.

Toujours vulnérable sur ses déplacements, Jeannot (Grand-Salan, 5e), une fois placé, fait la sélection. Stoïque, il choisit l'homme engagé et frappe à l'arrivée la corne prête à punir. Khaled a droit à deux répliques abouties, Auzolle et Allouani une chacun en 13 bonnes minutes, 3 Carmen et retour.

Franc et brutal, Kabyle (Blatière-Bessac, 6e) roule les mécaniques et fait voler les planches. Peu craint, les  blancs ne lui servent pas que du caviar. Kabyle se livre de belle manière et s'envoie comme un train aux barrières. Moutet met un terme aux débats en levant la 2e ficelle à la presque 15e minute. 3 Carmen et retour.

Martine ALIAGA


medium_ts.3.jpg 
2007
**************

Après la 2e journée,
le palmarès des candidats à la Palme d'Or :
Allouani, 34 points ; Matray, 22 ; Benafitou et Auzolle, 20 ; Khaled, 16 ; Moutet, 10 ; Martinez, 5.

**************

medium_VIDOUALLOU.jpg
VIDOURLEN - Allouani
medium_VIRATALLOU.jpg
VIRAT - Allouani
medium_JEANNOTKHA.jpg
JEANNOT - Khaled
medium_JEANNOTOUTAR.jpg
JEANNOT - Outarka
medium_KABYLEMATR.jpg
KABYLE - Matray
Photos L. PERO

22/07/2007

LATTES le 21-07 *Avenir*

RENOUARD DE VINUESA A SUIVRE...
****************

medium_JOckin.2.jpg
F. Jockin décontracté se fait plaisir
Trés peu de monde sur les étagères pour ce concours de manades organisé par le Club Taurin "Lou Méjean-Labomace". J.Valentin et R.Fesquet son compère, officient avec le sérieux qu'on leur connaît à la Présidence. En piste C. Chanat, Fougére, Jockin, Malige, Noguera, R. Mondy, Ricci travaillent comme ils peuvent des taureaux pas toujours trés coopératifs. 
SERRURIER de Paulin-Niquet, premier, il s'envole sur Mondy dans un quart d'heure bien terne. SANGAR de Vinuesa, deuxième, subit beaucoup et se réfugie en contre-piste. Dix minutes et Carmen. JOSEPH de Vellas, troisième, sa course timidement débutée, se révèle plus intérresssante en fin de temps. Rentre ses ficelles et deux Carmen. MISTRAL de Cuillé, quatrième, bof..., saute souvent, rentre une ficelle. TAMARIS du Languedoc, cinquième, a du tempérament et s'ameliore au fil des minutes. Rentre une ficelle et cinq Carmen. MISTRAL de Vellas, sixième, ne refuse rien et vient parfois conclure aux barricades dans quinze minutes cinq fois récompensées. RENOUARD de Vinuesa, septième hors points, un potentiel certain, de la méchanceté, du nerf et du brio dans ses répliques il mérite d'être revu avec attention. Il voit sa course écourtée par la pluie, dommage...
VIDOURLE
medium_Chanat.jpg
C. Chanat sur cette action où le chevron céde,
se blesse au ventre (hématome),
il sera transporté aux urgences pour des examens.
Photos L. PERO

19/07/2007

LUNEL 16-07 * TRADITIONS *

BELLE MATINEE AVEC " LES GENS DE METIER "

*************************

medium_IMAGETETE.jpg

Lundi matin, à Lunel, les gardians étaient à l’honneur. Loin de la carte postale de l’imagerie touristique, ces gens de métier ont donné à voir les gestes ancestraux des gardiens de taureaux. Tenue impeccable, cavalerie bien montée et gestes efficaces ont démontré – si besoin en est – le professionnalisme qu’exige le maniement du bétail.
Si Mathieu Lapierre est le plus doué pour la ferrade en piste, Renaud Vinuesa,Christophe Merle, Frédéric Fabre, Mickaël di Lecce, Ludovic Donadille n’ont pas fait de la figuration.
Pour la phase délicate de l’attente au fer Jean-Luc Vestraete et Julien Séguier sont sacrés vainqueurs devant Jean-Luc Courriol, Cyril Sadargues, Mickaël Di Lecce et Mathieu Lapierre.
Le saut de cheval à cheval de Sébastien Granier et le taureau raseté à l’ancienne par Christophe Artal, Mickaël Santiago et Julien Malige ont complété cette belle matinée sous le regard d’Alain Lebret, capitaine de la Confrérie des gardians de Saint-Georges; Guy Chaptal, capitaine de la Nacioun Gardiano et Jean Mathieu, président de l’association des gardians professionnels, Michel Zuccarelli, doyen des manadiers de l’Hérault, Président du jury. Et les Arlésiennes du Velout Pescalune en indispensable fleuron de toutes fêtes camarguaises.

MALI

SAUT DE CHEVAL A CHEVAL
medium_saut_de_cheval.jpg
medium_saut_de_cheval_1.jpg
**********
ATTENTES AU FER
medium_ATT_1.jpg
medium_ATT_2.jpg
medium_ATT_3.jpg
**********
medium_ATT_5.jpg
**********
medium_ATT_6.jpg
**********
FERRADES
medium_FER_1.jpg
medium_FER_2.jpg
medium_FER_3.jpg
medium_FER_4.jpg
medium_FER_5.jpg
medium_FER_6.jpg
**********
medium_FER_10.jpg
medium_FER_11.jpg
medium_FER_12.jpg
medium_FER_13.jpg
medium_FER_14.jpg
medium_FER_15.jpg
medium_FER_16.jpg
**********
LE JURY
medium_JURY.jpg
**********
Photos L. PERO