Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

09/08/2007

FIEVRE APHTEUSE


L'HISTOIRE  : suite à deux foyers de fièvre aphteuse en Angleterre, les courses camarguaises et autres manifestations taurines ont été interdites

L'EFFET PAPILLON

medium_repos.jpg

Le battement d'aile d'un papillon à un bout de la planète peut déclencher par le souffle d'air qu'il engendre des réactions en chaine et transformer la vie à l'autre bout. C'est bien sûr un raccourci littéraire mais depuis hier, on est en plein dedans.

LES FAITS
Deux foyers de fièvre aphteuse sont décelés en Angleterre dans une ferme près de la ville de Pirbright aussitôt les frontières anglaises sont fermées aux animaux (bovins, porcins, ovins, caprins) par l'Union européenne. Et pour éviter une épizootie  (le virus de la fièvre aphteuse se propage très rapidement), les pouvoirs publics français décrètent une interdiction des rassemblements et des mouvements de ces animaux. (J.O. N.180 du 5/08). Résultat : les courses camarguaises, abrivado, bandido, encierros, etc, sont interdits.

medium_repos_2.jpgCONSEQUENCES
La nouvelle tombe mardi matin (7 août) et bouleverse tous les programmes des fêtes du Languedoc-Roussillon et Bouches-du-Rhône. A Pérols, Lansargues, Castries, Le Cailar, Montfrin, etc., les aficionados et les organisateurs désemparés parent au plus pressé. Mais les taureaux resteront au pré même si, dans certains endroits, les mesures tardent à être appliquées. Apparemment des problèmes de communication et ou du moins de synchronisation entre ministère de l'Agriculture, Préfecture et mairies... Quoi qu'il en soit, la Fédération française de la course camarguaise en relation avec les Directions des services vétérinaires confirme l'interdiction jusqu'à nouvel ordre et travaille pour infléchir ou assouplir les mesures. A savoir autoriser les sorties d'une seule manade en course complète par exemple.

MERCREDI 8 AOUT
Mercredi matin. Un arrêté du 7 août modifie l'arrêté du 4 août en apportant des dérogations mais en des termes pour le moins flous "Il peut être dérogé aux dispositions prévues.... dans des conditions précisées par instruction du ministre chargé de l'agriculture"... On attend des explications.  Un nouveau texte est en préparation au Ministère de l'Agriculture et une réunion se déroulera à Bruxelles avec les ministres concernés dans la journée. On peut raisonnablement penser que des allègements vont avoir lieu.

Mercredi midi : effectivement, les courses de taureaux d'un même élevage ont été possibles. A certaines conditions : que tous les medium_repos_3.jpganimaux présentés proviennent d’un même élevage ; qu'il soit être procédé à un examen clinique sur les animaux avant leur sortie. Cet examen clinique les déclarant sains. Les animaux présentés doivent être isolés à l’issue de la manifestation pendant au moins 72 heures. Les animaux sont isolés pendant les 10 jours suivant la tenue de la manifestation, et peuvent de nouveau être mélangés au troupeau à l’issue de cet isolement si aucun signe clinique n’est apparu. 

JEUDI 9 AOUT
CE MATIN :
La réunion de mercredi après-midi à Bruxelles maintient la restriction et donc  ne permet pas les rassemblements de plusieurs manades. C'est à dire pas de concours. Actuellement, se déroule une réunion au ministère de l'Agriculture avec les DSV. On en saura plus en début d'après-midi pour les courses prévues ce week-end.

14 h 50 : la FFCC informe que les restrictions sont levées.
ON REDEMARRE ! OUF !

VENDREDI 10 AOUT
Toutes les courses initialement prévues pour le week-end et le 15 août auront lieu plus la course de Châteaurenard (Trophée des Maraîchers espoirs) prévue mardi reportée à cet après-midi  (vendredi) et la finale du Gland d'Or à Montfrin, annulée mercredi, reportée à samedi après-midi.

   

Martine ALIAGA

Les commentaires sont fermés.