Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

30/08/2007

PORTIRAGNES le 29-08

BELLES DE NUIT A LA PLAGE
**************

medium_DSC_7289a.jpg
ALTAÏR de St Pierre sur Ségurel

C'est à une bien belle balade qu'ont été conviées les demoiselles de Chaballier, Félix, Grand Salan, Saint Pierre. En bord de mer à Portiragnes-Plage où les attendaient malgré le temps incertain des centaines de spectateurs. Une bonne soirée qu'elles ont pu apprécier grâce au dévouement de leurs partenaires de jeux: C. Chanat, B. Fulcrand, J. Malige, D. Moine, J.-F. Moulin, M. Santiago, F. Ségurel et D. Dunan en unique tourneur.
VANILLE de Félix, avec son armure biscornue est une première de choc. BARBIE de Chaballier, une vaillante. BAHÏA de Cyr, une tonique qui ne craint pas le travail. BECASSINE de St Pierre, un coeur énorme dans les séries et des sauts après les hommes.
TOSCA de Félix
, est la reine de cette soirée, maitresse des lieux elle ne permet aucune faute dans le raset et surtout à la barrière. FLEUR du Grand Salan, la locale à des arguments de qualité mais doit rentrer prématurément pour une blessure à une patte. ALTAÏR de St Pierre, avec des sauts prodigieux, de la vitesse d'exécution, elle n'a pas de soucis à se faire pour s'imposer. Pour clôturer un feu d'artifice d'actions aux barricades de DUCHESSE de Chaballier. Au final le Président de course Jacques Roumajon fait jouer un Gros Carmen pour tous les acteurs de cette nocturne.

Texte et Photos L. PERO

medium_DUCHESSE.JPG
DUCHESSE de Chaballier
***************
TOSCA REINE DE LA NUIT
medium_TOSCA.JPG
medium_TOSCA_2.JPG

29/08/2007

SOLIDARITE à Saint-Laurent-d'Aigouze

Avec Nico Label Vie et les Associations et clubs taurins saint-laurentais

 UNE CAPELADO DE REVE POUR NICOLAS

medium_cap_1.2.jpg

 

Quand toutes les volontés se retrouvent pour une bonne cause, quand ça se passe autour des taureaux et qui plus est dans un haut lieu de bouvine, alors le succès est au rendez-vous et l'ambiance garantie.

medium_MESSE.2.jpgC'était mardi 28 août à Saint-Laurent-d'Aigouze, à l'initiative de l'association Nicol Label vie pour soutenir la réinsertion de Nicolas Rivière, un jeune sportif grièvement blessé dans un accident. Le public a répondu présent et les gradins étaient pratiquement pleins pour accueillir une capelado de rêve où les raseteurs - actuels et anciens - se sont rendus disponibles malgré la fatigue en cette fin août chargée.medium_MALIG.3.jpg Une capelado inédite et de haut niveau qui a dû faire rêver nombre d'organisateurs et de spectateurs, jugez-en : Allouani, Adil Benafitou, Charles Chanat, Clarion, Frédéric Durand, Félix, Jockin, Jourdan, Malige, Meseguer, Noguera, Christophe Triol, et les convalescents Poujol, Valette, Villard. Plus Aubaterre, l'éternel tourneur. En piste également avec les Cabidoules du Cailar, les manadiers participants ou leurs représentants Blatière, Nicollin, Cuillé, Saumade, Lagarde, Plo, Rousseau. Bandido offerte par Lescot. En contrepiste, bon nombre de têtes connues de la bouvine et à la présidence Jacques Valentin et Thierry Cure qui ont su mener les débats avec enthousiasme et humour.medium_manad.jpg Les enchères ont atteint des sommets surtout pour les anciens primés en francs. Dans le pourtour, les prestations des uns et des autres ont été largement commentées... ça branchait sec ! Un beau moment de partage que cette pause amicale qui permet de relativiser les chamailleries dues à la compétition. La solidarité hier à Saint-Laurent-d'Aigouze n'était pas un vain mot.

Martine ALIAGA 

 

*****************

LES " ANCIENS " ONT TOUJOURS LA " GNAQUE "...

medium_MESHARGNE.jpg
David met la main !
medium_FELIXHARGNE.jpg
Thierry s'arrache !

medium_DURHARGNE.jpg
Frédéric se bagarre !

medium_TRIOLHARGNE.jpg
Christophe se démène !
*************
...MAIS AUSSI LE STYLE !
medium_MESSEg.jpg
David une référence !
medium_TRIOL.jpg
Christophe un athléte !
medium_TRIOL_2.jpg
Christophe élégant !
medium_FELIX.jpg
Thierry le combattant !
medium_DURAND.jpg
Frédéric... GLADIATOR !
Photos L. PERO


 

 

28/08/2007

BARBENTANE le 27-08 *Avenir*

COURSE DE SEMAINE...
************

medium_FANAU-Bournel.2.jpg
FANAU et BOURNEL les récompensés.

 
Non ce n'était pas mauvais, mais comme toujours cette course en semaine a manqué  du petit quelque chose ... les raseteurs qui vont défiler à la capelado de ce Souvenir Jean Chauvet vont donner le maximum, mais à six dans cette piste et en fin de mois d'août il ne faut pas demander l'impossible. M. Bournel est désigné meilleur animateur , Marquier, Moine aurait pu tout aussi bien être élus, tout comme Fadli l'unique et méritant gaucher. Priaulet et Segurel apporte leur contribution. La récompense au meilleur cocardier de l'après-midi va à FANAU de Lautier un sixième spectaculaire, personnellement je lui préfère aujourd'hui VIBRE de Richebois, quatrième cocardièrement supérieur. De toutes façons, le jury a chosi entre les deux meilleurs taureaux du jour alors...
WILLO de Blatière-Bessac, peu intéressé par le jeu, rentre un gland. LOU RAINAÏRE de Guillerme, vaillant et parfois finisseur il rentre ses ficelles. Des Carmen. CIGALIE de Fabre-Mailhan, pas assez charbonné pour donner le meilleur. Quelques bonnes poursuites et des Carmen. SANTOS de Chauvet, une corne à gauche, un moignon à droite, mais deux yeux qui voient tout. Beaucoup trop craint, car ce n'est quand même pas "le diable" il rentre un gland. VIBRE de Richebois, le grand bannu n'a pas eu à forcer son talent pour conserver un gland. Cocardier dans tous les sens du terme, il mériterait d'être vu avec une opposition conséquente. Marquier le travaille bien mais ce n'est pas suffisant. Des Carmen. FANAU de Lautier, cinq ans et des aptitudes barricadières intéressantes. Volontaire, il se donne et se soulève de multiples fois aux planches pour un final très musical.
Texte et Photos L. PERO
medium_LOU_RANÏRE-Fadli.jpg
LOU RAINAÏRE - Fadli
medium_VIBRE6Marquier.jpg
VIBRE - Marquier
medium_FANAU-Moine_2.jpg
FANAU - Moine

27/08/2007

ST-GENIES-DES-MOURGUES le 26.08 *AS*

LA FETE FINALE
SANS LE FEU D'ARTIFICE

medium_Soledad.jpg
SOLEDAD

Dans la chaleur tropicale de ce mois d'août, Saint-Geniès clôture sa fête votive. Bien avant l'heure, les aficionados partagent leur sueur en se "quichant" dans les gradins, la tribune d'honneur dégouline, Gérard Géhin n'a plus de voix, sonnez trompette.

Sept hommes et quatre tourneurs à la capelado : Jourdan, Allouani, Ouffe sont les plus en vue ; Jockin , C. Galibert, Outarka, C. Garrido complètent ; plus Zerti, Kherfouche, Siméon, Molins. Ambiance mitigée entre raseteurs qui pourtant se connaissent bien (?) Après une première partie peu enthousiasmante malgré un bon premier, la seconde est intéressante. Les blancs ont manqué d'envie de faire le spectacle et d'un noir un peu pétillant pour finir.

Ramuncho de Guillierme fait un bon premier. Placement, du punch à conclure et la réserve nécessaire à un premier. En plus, il baisse la tête au contact et envoie à la planche.

La course de Lou Vibre de Lafon est entachée d'un litige portant sur sa première ficelle qui complètement ouverte ne s'enlève pas malgré les passages répétés de tous les hommes. A la demande des raseteurs, le président le fait rentrer à la 14e minute. 

Bonheur de Cuillé se soulève après les hommes mais sans conviction à l'exception d'un gros coup sur Allouani. Onze minutes trente.

Soledad de Janin fournit dix minutes offensives. Des poursuites serrées après Ouffe, Allouani, Jourdan et des séries dynamiques. Agréable.

Gregau (Saumade) n'a pas été submergé. Dommage, car s'il débute tranquillement au fur et à mesure il s'affirme en s'envoyant fort sur les hommes, surveillant les départs et fermant la porte à l'occasion. Une ficelle au toril.

Si Sifflet (Blatière-Bessac) s'évade parfois, il faut dire que les hommes ne lui demandent pas grand chose. Pourtant, Jourdan s'attèle à la tache (coupe, deux glands, deux ficelles), s'ensuivent quelques arrivées puissantes ainsi que sur Outarka. 12 minutes.

Le Nicollin de service pour finir, Poète en l'occurrence, hors points,  n'a pas assez de panache pour enthousiasmer même si sa vaillance lui fait accomplir de belles séries avec quelques finitions.

Martine ALIAGA
Photos Luc PERO

medium_Bonheur.jpg
BONHEUR
medium_Siffet.jpg
SIFFLET
medium_Ramuncho.jpg
RAMUNCHO


 

25/08/2007

BEAUVOISIN le 25.08 *AS*

LE 9e TROPHEE ROGER PASCAL
A BARI KHALED
*******************

medium_T.Pascal.jpg

Cette course royale de la manade Nicollin a surtout valu par le duel psychologique et tactique que se sont livré les deux prétendants au titre suprême. Aujourd’hui S. Allouani a eu la main gagnante et par ailleurs s’est même imposé physiquement et moralement. L. Auzolle plus nerveux et moins serein que ces derniers temps a plié devant la maîtrise du leader.
Mais le vainqueur du jour, c’est Bari Khaled le meilleur des trois bons gauchers présents (Ouffe et Martin-Cocher). Toujours aussi besogneux le Saint Gillois au travail intense et correct n’a pas volé la récompense.
Les autres raseteurs Jourdan, Sabatier, ont bien oeuvrés, seul Bini est bien perdu à ce niveau et se retire à l’entracte.
AFOUGA, en une minute trente, perd ses pompoms et ne répond que par intermittence jusqu’à sa rentrée. Huit minutes trente.
GAUCELM fournit quelques bonnes répliques, puis aux ficelles l’attentisme des hommes lui permet de les conserver jusqu’à la treizième.
SIXTE, une minute trente et on passe aux ficelles. Réponds à une bonne série et Carmen. Puis les chefs de file se regardent, se surveillent, se testent et le temps passe. Deux coups de barrière sur Allouani, Jourdan pour la musique qui sera rejouée une fois sur un enchaînement. Rentre une ficelle avec les honneurs.
FAUCON répond mais subit, aussi saute deux fois pour récupérer. Un Carmen dans huit minutes.
ARNAUD se livre bien au début puis s’occupe trop souvent des spectateurs du pourtour. Il faudra la gnaque de Khaled et de Martin-Cocher pour le sortir de ses errements. Bien emmailloté au niveau de la base des cornes il peut conserver une ficelle. Des Carmen.
ANTENOR, bien dans la trempe de la "Marque", vaillant, il se met en valeur sur des gauche-droite bien menés, conclus au fil des barrières ou dans des arrivées museau au dessus. Onze minutes et des Carmen.
TIBERE, hors points, deux gros coups sur Sabatier, un sur Auzolle, un sur Ouffe il est raseté au compte gouttes et donne peut-être pas le maximum de ses capacités. 12 minutes.

 

Texte et photos Luc PERO

TIBERE un espoir pour la "Marque"

medium_Tibere_1.jpg
medium_Tibere_2.jpg
medium_Tibere_3.jpg

24/08/2007

St GENIES des MOURGUES le 24-08

ISIS POUR UN SACRE FINAL 
*************

medium_ISIS_2.jpg
ISIS sur Fulcrand
Une bien belle équipe de raseteurs défilent pour la Capélado à l'appel de J.Valentin le Président de course. Les plus actifs sont Fulcrand, C.Chanat, Malige, J.F Moulin, Borrego et Santiago. C.Galibert, Castel sont plus en retrait mais participent.
EUGENIE de Blatière-Bessac, fait une bonne première, CASTILLANE de Nicollin, saute seule trop souvent. CIGALIERE de Raynaud, est vaillante et un brin finisseuse. ORANE de Cuillé, sérieuse elle peut anticiper et conclure si on lui en donne l'occasion. MEJANELLE de Nicollin, est crainte, pourtant c'est avec bravoure qu'elle honore les cites. ALIDA de Cuillé, un petit gabarit au comportement fantasque. RAÏOLE de Raynaud, volontaire, elle est jeune mais affiche des capacités. ISIS de Blatière-Bessac, c'est de la pure nitro-glycérine, toutes ses actions sont ponctuées d'un gros coup de barriére ou d'une envolée. Un régal pour clôturer le concours.
Texte et Photos L. PERO
medium_EUGENIE.jpg
EUGENIE sur Santiago
medium_ISIS_2.2.jpg
ISIS sur Malige
medium_coucou.jpg
RAÏOLE de Raynaud

 *****************

LA  BANDIDO

medium_Bandido.3.jpg
medium_bandido_2.jpg

 

 



St GENIES des MOURGUES le 23-08 *As*

ON A VU PIRE,
MAIS ON A VU MIEUX !
*************

medium_DSC_6934_copie.jpg
TERRUEL sur Auzolle.

A la capelado ils sont dix à défiler, Allouani, Auzolle, Jourdan, Ouffe, Outarka, Nabil Benafitou,Sabatier sont les plus travailleurs et Jockin, Mebarek, Galibert moins motivés. Le résultat aurait pu être positif à la fin, si les cocardiers présentés aujourd'hui avaient eu le niveau nécessaire pour pouvoir donner correctement le change. Il est beaucoup trop facile sur les gradins de critiquer les tenues blanches et les traiter de toutes sortes de noms,( parce qu'ils rasétent trop ! Parce qu'ils sont trop nombreux !), car il ne faut pas perdre de vue qu'une course classée au Trophée des AS est avant tout une compétition d'un certain niveau et donc le résultat du travail ou du spectacle ne dépend pas seulement du comportement des hommes mais il en va aussi de l'opposition qu'on leur présente. 

CUZCO de A et Y Janin, encore peu aguérri à ce genre de joutes, il fournit néanmoins huit agréables minutes. Trois Carmen.
THIBAUD de Nicollin, il est bien brave, mais beaucoup trop pour ce niveau. Un Carmen sur une belle série dans six petites minutes.
GANDIN de Lafon, il saute deux fois seul dans ses dix minutes de présence pour aller souffler. Car le reste du temps il ne laisse aucuns cites sans réponses pour de bons enchainements qui lui valent quatre fois les honneurs.
TERRUEL de Blatière-Bessac, dés les premières attaques il se jette aux planches sur Auzolle (2), Jockin (2) et Allouani. Puis c'est le couvre-feu jusqu"à sa rentrée porteur de sa seconde ficelle. Deux Carmen en début de course.
TATIUS de Saumade, bénéficie d'un travail "cousu main", ce qui lui permet de sillustrer dans de belles enfermées. Deux Carmen sur des actions.
LOU SAR de Guillerme, n'est pas avare de ripostes surtout que celles-çi sont distribuées à doses homéopathiques. Avec aussi un peu de brio aux barricades, il écoute trois fois la musique et rentre ses ficelles.

Texte et Photos L. PERO

medium_Gandin.jpg
GANDIN
medium_LOU_SAR.jpg
LOU SAR
medium_TERRUEL.jpg
TERRUEL

St CHAPTES le 22-08 *Avenir*

" MOINEAU " SURVOLE LA COURSE
*************

medium_Glanum.jpg
GLANUM s'engage fort sur D. Moine
Ils n'étaient que cinq raseteurs aidés de deux tourneurs pour cette compléte de F.Mailhan. Mais sous l'impulsion de David Moine surnommé amicalement " Moineau ", ses camarades du jour Deville, Mombel, G.Perez et Ricci contribuent au bon déroulement du spectacle. Devant un D.Moine irrésistible les cocardiers des Bernacles fournissent des prestations agréables, appréciées par les gradins combles. Une mention particulière à DILUN, mais l'ensemble dans ce contexte est plus que correct.
FARFADET, un coriace et bon premier qui rentre ses ficelles.
PABLO, sort avec fougue et fait impréssion, puis vulnérable mais volontaire dans les séries il entend quatre Carmen et rentre à la douzième minute.
DILUN, du coeur, de la bravoure dans d'innombrables enchainements qu'il termine au fil des barrières. De la méchanceté aussi qu'il utilise contre les planches en les démontant avec force. Des Carmen, à suivre !
GLANUM, pas trop raseté le peu qu'on lui demande est facturé au prix d'un engagement à la barrière. Rentre ses ficelles et des Carmen.
TOURRADON, une vaillance à toute épreuve comme seuls les Mailhan en ont la capacité. Des Carmen.
ALADIN, gai, brillant et disponible il clôture agréablement cette course bien présidée par Guy Chanéac.
Texte et Photos L. PERO
Aprés la course " BANDIDO "
medium_Bandido.2.jpg
medium_Bandido2.jpg

21/08/2007

LE CRÈS le 21-08 *As*

LE 35e TROPHEE DES GARRIGUES
POUR J. OUFFE ET PETIT LOU
MEILLEUR ANIMATEUR V. JOURDAN
******************

 medium_Julien.jpgmedium_Victor.jpg

 

 

 

 

 

Ce concours de manades qui avait réuni une belle assistance sur les gradins, n'a hélas pas tenu toutes ses promesses. En effet le travail réduit au service minimum des hommes, n'a pas permis aux cocardiers d'exprimer leur potentiel réel.
Ouffe, Jourdan, Allouani mènent la troupe, A.Benafitou, Jockin, Noguera ont de bons passages, Outarka les accompagnent. Malgré ce, PETIT LOU de Chaballier a pu démontrer une partie de son savoir, qu'il serait intéressant de voir dans un contexte de niveau supérieur. FAX de Mermoux, est coopératif pour les pompons (5 mn), mais beaucoup moins aux ficelles, les hommes étant moins joueurs. ACTEON du Brestalou, encore bien peu aguéri à ce niveau, il donne néanmoins une série et un coup de barrière sur Allouani pour deux Carmen en course. Onze minutes.
PETIT LOU de Chaballier, cocardier qui anticipe, termine ses poursuites en se dressant aux planches, il mériterait d'être vu dans un contexte de niveau supérieur. Rentre une ficelle et entend plusieurs Carmen.
MERLIN de Cuillé, n'est pas un adepte de la tendresse, difficile à la tête qu'il envoie au contact et rugueux dans sa tenue de piste, c'est un bon client qui paie cash mais n'a pas le travail voulu en retour. Des Carmen.
FARU de l'Aurore, il ne tient pas en place et pourtant se manifeste sur tous les cites. Aux ficelles il se cale et attend les attaques qui ne viennent pas gâchant ainsi sa fin de course. Rentre ses ficelles en musique alors que les hommes reçoivent les sifflets.
BOLERO de Margé,
il prend une volée blanche dés sa sortie, mais conserve son deuxième gland jusqu'à la septième minute. Boudé par les raseteurs prétextant le trop grand nombre de tours de ficelle, sa course se termine dans l'ennui. JOSEPH de Vellas, hors points pour dix minutes, une action sur Allouani.

Texte et Photos L. PERO

medium_Petit_lou.jpg
PETIT LOU de Chaballier meilleur taureau de la journèe.

20/08/2007

MAUGUIO le 19-08 *As*

S.ALLOUANI ET FALLONE
LE TROPHEE CLAUDE VERLAGUET
******************

medium_Verlaguet_1.jpg

 

Encore une fois, n'en déplaise aux critiqueurs chroniques qui nous "bassinent" avec leurs paraboles évangéliques: Y a plus peronnes sur les gradins, Y a plus de taureaux, Y a plus de raseteurs, etc..., les gradins étaient combles pour ce concours du Trophée C. Verlaguet. Encore une fois cette saison, le public a pu assister à une course d'un trés bon niveau grâce aux qualités des cocardiers et au bon travail des raseteurs. Sabri Allouani remporte haut la main la compétition du jour, mais tous les autres participants, Noguera, Ouffe, Mebarek, R.Mondy, Outarka ainsi que les quatre tourneurs Labrousse, Kerfouche, Fernandez et Zerti sont à féliciter. Si tous les cocardiers fournissent une bonne prestation, il fallait bien faire un choix pour décerner le prix de la journée. Deux taureaux étaient en balance et le jury opte pour FALLONE de A et Y Janin, comme il aurait pu le faire pour FLAMENCO du Joncas.

GAVROCHE du Languedoc est un bon premier, assez réservé par instants il sait se libérer pour des actions de bonne facture. Cinq Carmen pour douze minutes.
AZERAC de Paulin-Niquet, s'il n'est pas gaucher, à droite c'est tout bon dans de belles enfermées surtout aprés S.Allouani. Cinq Carmen et une ficelle au toril.
IVOIRE de Blatière-Bessac, de la bravoure et des poursuites terminées cornes menaçantes dans quinze minutes où la bourre lui a permi de briller et de se montrer barricadier. Rentre une ficelle et entend de nombreux Carmen.
YODA de Fabre-Mailhan, neuf minutes trente de vaillance et quatre Carmen pour les séries.
FALLONE de A et Y Janin, un jeune élément pétri de qualités qui va se livrer franchement pour les pompons, mais qui adopte une autre tactique pour les ficelles. Cocardièrement positionné il enferme séchement et se dédouble à l'arrivée aux barrières pour se soulever dangereusement. L'avenir est à lui car ses dispositions ont peut être encore une belle marge de progression. Douze ecxellentes minutes et le disque à plusieurs reprises.
FLAMENCO du Joncas, encore un élément de valeur. De suite dans le tempo il distribue des actions aux planches dont certaines trés vicieuses, en témoigne cette bascule sur Mebarek. Aux ficelles ça chauffe et le bioù continue à décocher des répliques conclues. Il ne perd sa seconde ficelle que dans les dernières secondes aprés avoir livré une belle bataille. Plusieurs fois la musique.
RABOLIOT du Brestalou, 7e, hors points, il faudra très vite le revoir dans un contexte plus propice. plus travaillé. Sur le dernier raset de sa course, il inflige une blessure à l'avant bras droit de S.Allouani. Des Carmen.

VIDOURLE

medium_GAVROCHE.jpg
GAVROCHE
medium_AZERAC.jpg
AZERAC
medium_IVOIRE.jpg
IVOIRE
medium_YODA.jpg
YODA
medium_FA_1.jpg
medium_FA_2.jpg
medium_FA_3.jpg
FALLONE
medium_FLA_1.jpg
medium_FLA_2.jpg
medium_FLA_3.jpg
FLAMENCO
medium_RABO.jpg
RABOLIOT
A la capelado la médaille de la ville de Mauguio est remise à Christophe JULIEN
pour sa fidélité aux arènes melgoriennes
medium_JULIEN.jpg
Photos L. PERO