Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

27/09/2007

ST-REMY-DE-PROVENCE le 25.09 * AVENIR*

TAU D'OR

UN PRINCE COURONNE D'OR 
*****************

medium_PRINCE_TETE.jpg

Entrée : plein. Organisateur : Comité des fêtes. Présidence : G Garcin.
Raseteurs droitiers : Maurel, Marquier, Moine, Villard, Violet. Gauchers : A et N Benafitou, Clarion. Tourneurs : Bensalah, Béker, Garrido, Liéballe.

Une course de taù comme on les aime, de l’animation, du spectacle, des sauts, des envolées et des coups de barrière. Des jeunes bioù avec des comportements de bestiaux et qui  s’améliorent avec les rasets. Barricadier, Prince  reçoit le Taù d'Or ; Gallicianais est Taù d’argent et Saint Rémois,  Taù de bronze. Bien aussi le Joncas (qui sorti avant la pause serait peut être monté sur le podium), le L’ilon (sorti second aurait été plus charbonné) et le La Galère. Villard encore meilleur animateur medium_VILLARD.2.jpgtire la course épaulé de Moine et les frères Benafitou. Le duo Clarion-Violet a de bons passages mais Marquier est effacé. En somme une bonne cuvée 2007 avec le faste traditionnel assuré par la pena La Gardounenque, les Arlésiennes et les gardians de la manade Lescot.
Le jeune GALINIER (Chauvet) a du mal à s’intéresser au jeu des hommes et s’évade une douzaine de fois en contre piste.
Rude bagarre pour JOUKOV (Joncas) qui ne refuse rien et se bonifie dans la bourre. Peu ménagé, il effectue quatre coups de butoirs puissants et concède l’ultime ficelle sur le fil avec un moral d’enfer. 7 Carmen et rentrée.
medium_MAILHAN.jpgRapide et vite tourné SAINT-REMOIS (Fabre-Mailhan) a du potentiel. Certes il saute parfois seul mais aussi après Moine (2), Villard et Violet bousculé qui retombe dans le burladero. Il finit très fort et récidive sur Violet qui cette fois s’accroche. 5 Carmen et rentrée porteur d’une ficelle.
PETRA (L'Ilon)) oblige à calculer. Premier raset d’Adil Benafitou à la 4e minute. Attentif, il enferme Maurel, anticipe le raset mais ne finit pas toujours ses actions. Il manque de travail et conserve ses ficelles. 1 Carmen et retour.
Un vrai taù ce PRINCEmedium_BEBERT.2.jpg (Chapelle). Barricadier puissant, il prend le pouvoir aux planches dès l’entame. Une quinzaine de gros coups de barrières entrecoupés de récupérations. Un élément percutant. 10 Carmen et retour.
Sur l’attaque GALLICIANAIS (Briaux) s’envole après Villard. Il impressionne, brise les planches après Maurel. medium_BRIAUX.2.jpgMéchant, il ne reçoit qu’un travail relatif. Moine lève la cocarde à la 7e. Il effectue cinq grosses actions sur Villard (3 dont un saut), Moine et Maurel mais s’évade aussi seul deux fois comme pour prendre la fuite. A sa décharge sur une grosse action il se plie le mourre au niveau des bois et semble s’en ressentir. La dernière minute est éprouvante mais il conserve ses glands en musique jouée à 5 reprises.
Une demi-douzaine d’actions ou envolées pour VICOMTE (Lautier) qui prend tout mais manque de jus ce jour. Il s’incline en huit minutes mais avec 4 Carmen et retour.
L’OUSTALET (La Galère) a du mal à rentrer dans la partie. Il sort du raset puis se prend au jeu et percute les hommes une douzaine de fois dont une action fracassante sur Clarion pour un final plus enjoué. 7 Carmen et rentrée avec ses deux ficelles.

Eric AUPHAN 

                                                                                                                                                                                         

medium_JOUKOV.jpg
JOUKOV du Joncas
medium_St_REMOIS.jpg
St REMOIS de Fabre-Mailhan
medium_PRINCE.jpg
PRINCE d'Albert Chapelle
medium_PRINCE_2.jpg
PRINCE sur Clarion
medium_PRINSE_ACCROC.jpg
PRINCE et Maurel
medium_GALLI.jpg
GALLICIANAIS de Briaux
medium_GALLI_2.jpg
GALLICIANAIS briseur de planches !
 
medium_GALLI_3.jpg
GALLICIANAIS tape du mourre !
medium_GALLI_4.jpg
GALLICIANAIS saute !
medium_VICOMTE.jpg
VICOMTE de Lautier

                                    **************************

LES BANDIDO   

medium_BAN_1.2.jpg
medium_BAN_2.2.jpg
medium_BAN_3.2.jpg
medium_BAN_4.jpg
medium_BAN_5.jpg
medium_BAN_6.jpg
medium_BAN_7.jpg

Photos L. PERO        

                                                       

St REMY de PROVENCE le 24-09 *AVENIR*

REVELATIONS 2007
CARLOS de LAUTIER
************

medium_CARLOS.jpg
CARLOS de Lautier sur Clarion
Choix bien difficile pour le jury, car outre CARLOS, COURLIS et TYPHON ont réalisé des prestations de bon niveau. Pour les hommes au nombre de huit, le choix s'est porté sur D. Moine mais tous les autres Marquier, Clarion, Gleize, N.Benafitou, Bournel, Four et Violet se sont bien comportés.
ROI de La Galère, est un premier solide qui se soulève parfois au contact. Il subit pour l'acquisition de sa deuxième ficelle, mais écoute plusieurs fois la musique.
LEBRAU de Cavallini, quatre minutes de présence !
CARLOS de Lautier, difficile car toujours bien placé, il est rapide et se jette contre ou au delà des barrières comme sur Violet. Une grosse enfermée sur Four avec une arrivée non moins importante et il entend de nombreuses fois les honneurs.
COURLIS de Chauvet, bien calé dans les angles il accepte les séries et ses poursuites sont menées au bout. Un coeur énorme et des Carmen en récompense.
LUTHIER de A et Y Janin, plus coopératif avec les gauchers, mais bof !
PLATON de Gillet, brave, un tantinet spectaculaire, rien de transcendant mais agréable.
TYPHON du Brestalou, il est craint mais se donne volontiers dans des enchainements quand il se déplace. Arrêté, c'est plus coton et les finitions dangereuses ne motivent guère. Saute sur Bournel, s'envole deux fois après Violet et Carmen à maintes reprises. A surveiller !
Texte et Photos L.PERO
medium_TYPHON_violet.jpg
Danger TYPHON en colère !
medium_defile_1.2.jpg
Les récompensés
**************
LES BANDIDO
medium_bandido.jpg
medium_bandido_2.2.jpg
medium_bandido_3.jpg
medium_bandido4.jpg
medium_BANDI.jpg



26/09/2007

FOURQUES le 22-09 *Avenir*

SPLENDIDE PASEO
*********

medium_DSC_8546.JPG
PASEO de Didelot
Pas de méprise ! ce n'est pas la capelado qui à été splendide, mais PASEO c'est le nom du cocardier de la manade Didelot et celui-ci a fourni un sacré spectacle. Troisième, vaillant et barricadier hors pair, son quart d'heure est ponctué d'une vingtaine d'actions aux planches et même au delà. Une grosse prestation pour de multiples Carmen. FANFAN de Caillan qui ouvrait les hostilités l'a fait de belle manière. Rentre une ficelle sans la musique qui aurait déjà pu retentir en course. PRIAM du Ternen, d'entrée se jette aux bois sur deux beaux engagements, dont un où il bascule. Puis sans cesse en mouvement il prend tout et vient parfois conclure, notamment sur Mascarin avec saut dans l'action. Jeune il a d'énormes qualités. Huit minutes et des Carmen. medium_Carretto.jpgAprès le passage de la charrette de rafraîchissements, ELIODOR de Lautier, il tient le terrain des planches et pose quelques problèmes vu sa vivacité. Enferme sèchement et dangereusement (Mascarin) mais se garde trop sur la fin. Des Carmen. PRINCE de Gillet, n'a pas montré grand chose. MAÏ des Baumelles est passé à côté du sujet. CYRANO de La Galère, n'a pas conclu ce concours avec le brio attendu. Les hommes au nombre de huit ont travaillés sans relâche ( Four, Bournel, Marquier, C.Chanat, Mascarin, Maurel, Rey, Segurel ).
PALMARES DU TROPHEE LOUIS THIERS
Prix aux meilleurs taureaux : 1er, ELIODOR de Lautier - 2è, PASEO de Didelot - 3è, PRIAM du Ternen.
Prix au meilleur animateur : Marc Bournel.
Texte et Photos L.PERO
medium_DSC_8540.JPG
PRIAM du Ternen
medium_FOUR_CHAUD.jpg
ça passe juste Damien !
*****************
Mascarin en difficulté devant ELIODOR de Lautier
medium_DSC_8557.JPG
medium_DSC_8558.JPG
***************
LA ROUSSATAÏO
medium_ROU_1.jpg
medium_ROU_2.jpg
medium_ROU_3.jpg



24/09/2007

ST-REMY-DE-PROVENCE le 23 09 *AS*


LE BON COUP DE BAMBOU
DANS UNE COURSE ANIMEE

medium_Saint_Rémy_020.jpg
LEVENTI accroche Villard

medium_OLA.jpgLes arènes sont presque pleines pour ce 23e souvenir Pierre-Gon. La course va s’avérer animée. Une panne de micro sur la fin du quart d’heure de Bambou ne l’empêche pas de gagner le prix au terme d’une prestation magnifique de combativité. Un arrêt d’une trentaine de minutes avec la pena qui met l’ambiance et une ola qui se déclenche. On repart pourtant avec les mêmes problèmes. Puis Léventi sur une action surpuissante se blesse apparemment aux cervicales mais les nouvelles du toril seraient rassurantes. Une spectatrice fait une chute dans les escaliers suite à une crise d’épilepsie. Ouf, il y a des jours......

Sept raseteurs dont deux gauchers s’évertuent à donner le meilleur. Auzolle dans son duel à distance avec Allouani joue les points mais signe des rasets stylés. Villard (13 medium_Villa.jpgpts) est désigné logiquement meilleur animateur toujours impliqué dans la satisfaction du public. Martin Cocher est la locomotive gauche (9 pts). Avec Bambou il effectue un travail phénoménal tandis que A. Benafitou (3 pts) se réveille un peu tard avec Jason. Sabatier et Jourdan (5 pts chacun) sont en dessous de leur valeur mais pour le premier c’est un jour particulier. Gleize (2 pts) reprend seulement la compétition. Remise des prix en piste avec l’incontournable pena de Saint-Etienne-du-Grès et les Arlésiennes de Saint-Rémy-de-Provence.
CERES (Chapelle) est rapidement délesté de ses pompons (une minute) mais la mise en bouche est intéressante avec des actions percutantes sur Martin-Cocher et Villard. Centriste, Auzolle travaille pour le ramener vers les planches. Il est récompensé par l’obtention de la 1re ficelle dont les points sont doublés. Les trois dernières minutes les hommes le délaissent. Son comportement est particulier mais ce jour il semblait décidé. Un Carmen en piste.
MOUSQUETAIRE (Lautier) perd lui aussi rapidement ses rubans. Il répond bien des deux côtés et ne refuse aucune sollicitation dans sept minutes trente rythmées mais faciles pour les tenues blanches. 1 Carmen et rentrée.
Dix minutes de présence pour NENUPHAR (La Galère) mais elles sont saccadées Quelques terminaisons mais lui aussi prend le centre et sa prestation manque de tonus. 3 Carmen et retour.
BAMBOU (Chauvet) n’a jamais plié face aux hommes. Quelle prestation aujourd’hui. D’entrée il se colle aux planches et contrôle la situation. Il menace les premiers aventuriers des ses cornes effilées. Villard, Auzolle mais surtout Damien Martin-Cocher survolté avec le bioù qui a une préférence pour les gauchers sans rechigner à droite. Damien frôle l’accrochage bousculé aux planches mais lève la cocarde. Il remet le couvert à plusieurs reprises et subit un gros engagement tout comme Villard. Bambou accepte une série puis effectue encore un gros coup de barrière sur Auzolle avant que Villard ne lève la 1re ficelle sous l’ovation à la quatorzième. Du grand Bambou qui entend 11 Carmen et rentrée ovationné. Martin Cocher s’accapare la devise qu’il brandit comme un trophée avant de la remettre à René Serme.
LEVENTI (Plo) est décidé. Trop peut être car d’entrée il frappe après Villard. Il récidive et l’envoie valser en contre piste. Il cède ses pompons en deux minutes mais à la quatrième il cloue violemment les cornes dans les planches après Auzolle et s’écroule pour se relever difficilement les cervicales touchées. Consternation lorsqu’il réintègre le toril déambulant sous l’air de Carmen entendu une fois en piste.
Agressif aux bois dès le début, SOLEDAD (Janin) subit une attaque en règle car il ne pose pas de problèmes à la tête. Cinq minutes trente suffiront pour le renvoyer au toril mais elles sont intenses et agrémentées d’actions spectaculaires comme celle sur Jourdan qui allonge le raset. 5 Carmen bien mérités et rentrée.
Hors point on se dit que JASON (Saumade) va se promener. Erreur. Il est sollicité et frappe sur Sabatier. La vitesse n’est pas sa qualité principale. Dommage car au fil des minutes il s’approche de plus en plus des planches et saute même après Bénafitou. Onze minutes vaillantes. 2 Carmen et rentrée.

Texte et Photos Eric AUPHAN 
medium_Saint_Rémy_017.2.jpg
LEVENTI sur Auzolle
medium_Bambou.jpg
BAMBOU sur M.Cocher

PALALAVAS le 23-09 *AS*

TROPHEE ALBERT DUBOUT

ONE MAN SHOW SABRI ALLOUANI
******************

medium_allou_1.jpg
 
Sabri efficace, mais avec la manière. Sabri raséte, Sabri va à la tête, Sabri lève, Sabri totalise, mais que l'on sache les attributs ne sont pas tombés seuls dans son crochet ! Car si d'aucuns disent haut et fort que l"équipe présente a travaillé pour lui, il faut remettre les choses à leur place ! Son adversaire direct pratique la méthode, donc match nul et balle au centre.
Pour ce qui nous intéresse aujourd'hui c'est le Trophée A. Dubout 2007 dont voici le palmarès: S. Allouani le remporte et F.Jockin se classe second. MATHIS de Lautier remporte le prix du meilleur taureau de la saison et MICHOU des Baumelles celui de la Finale.
A la capelado, ils sont dix à défiler, Dumas, Jockin, Noguera, Daniel, C.Garrido, Ouffe, Oleskevich qui accompagnent Allouani le plus efficace du jour, C. Garcia élégant et travailleur, Matray bien esseulé venu jouer avec opportunité le trouble fête.
GRILLON de Lautier
, peu de volonté et coup de revers il ne fait pas un bon partenaire. 14 minutes.
BONHEUR de Cuillé, en trois rasets Allouani lui lève cocarde et glands. Aux ficelles il bénéficie des beaux cites de Garcia pour s'illustrer aux planches. 9 minutes et des Carmen.
VIDOURLEN de Mermoux, très bon cocardier qui aurait mérité un travail plus soutenu pour exprimer au mieux ses grandes qualités. Sur Ouffe qui le cite le mieux, les enfermées sont pures et limpides. Dangereux à la barrière il reçoit de nombreux Carmen dans 14 minutes.
MICHOU des Baumelles
, cul dans les planches il faut le consentir arrêté ! A ce jeu ils ne sont que deux à jouer vraiment, Allouani et Garcia. Sur un énorme engagement aux planches il touche de la corne Allouani loin dans le pourtour. Super cocardier, il enferme un gland au toril et entend deux fois la musique.
FAUCON de Nicollin
, bravas, il se donne sans vice et se montre parfois spectaculaire.
PLUTON de Nicollin
, énorme de vaillance et de bravoure, va se battre avec brio pendant 14 minutes intenses et de multiples fois récompensées.
CONDOR de Lautier
, très bien dans les enchainements, le petit Lautier a brillé dans les séries. Des Carmen et une ficelle au toril.
CAÏMAN de Margé, est à revoir en compétition pour les points car son potentiel n'est pas négligeable. Barricadier à fort tempérament il clôture idéalement ce concours.
Texte et Photos L.PERO
medium_VIDOURLEN.jpg
VIDOURLEN de Mermoux
medium_MICHOU.3.jpg
MICHOU des Baumelles
medium_PLUTON.jpg
PLUTON de Nicollin
medium_PLUTON_2.2.jpg
PLUTON sur Matray
medium_CAIMAN.jpg
CAÏMAN de Margé

ST-ETIENNE-DU-GRES le 22 09 *AVENIR*

GITAN UN REMPLACANT DE LUXE
NICOLAS VIOLET DOUBLE LA MISE
medium_capela.jpg

Entrée: trois quarts d'arène.Organisateur: Comité des fêtes. Présidence: JP Marteau. Raseteurs droitiers: Dumont, Guyon, Moine, R Mondy, Violet. Gauchers: N. Benafitou, Clarion, Martin-Cocher. Tourneurs: Béker, T. Dengerma, P.Rado, Ranc.

Au dernier moment la manade Mermoux remplace la manade Margé empêchée. Bingo avec Gitan qui remporte le 9emedium_Saint_Etienne_du_Grès_015.jpg souvenir Honoré Tardieu, Coupe des espoirs du Trident d’Or. Chez les tenues blanches Martin Cocher (meilleur animateur) assure le spectacle. Comme l’an passé, Violet travailleur remporte la victoire aux points (51) devant Moine (40) pas dans le coup ce jour. Clarion et Guyon sont très actifs, les autres beaucoup plus effacés. La pena de Saint-Etienne-du-Grès assure le folklore et une minute de silence honore la mémoire de Marcel Passereau (ancien président du CT Mouriésen).
FONTVIEILLOIS (Chauvet) effectue un début pétillant et rythmé mais après cinq minutes il subit de plus en plus la pression entrecoupé de quelques belles finitions. Il rentre une ficelle en musique jouée deux fois.
Mobile, COYOTE (Caillan) ne laisse pas approcher la meute blanche facilement. Quand il s’arrête (sur la fin) il est compliqué. Il frappe sur Moine et enferme N.Benafitou propulsé en contre piste pantalon arraché. Sa fin de course est plus appliquée et il rentre un gland. 2 Carmen.
medium_Saint_Etienne_Gitan.jpgGITAN (Mermoux) est sacrément cocardier. Toujours placé il répond franchement avec des accélérations abouties au ras des planches sans faiblir. Violet et Martin Cocher en tirent le maximum. 3 Carmen et retour.
Superbe de présentation, GREVIN (Baumelles) pourrait avoir sa statue au musée. Vaillant et puissant, il répond à tout et même s’il manque de reins il est présent à l’arrivée en faisant souvent voler les planches. Sa fin de course animée par un litige de ficelle donne un aperçu favorable de sa combativité. Il conserve la seconde de façon méritoire. 3 Carmen et rentrée.
Forza Italia avec MASSIMO (Blanc-Espelly) qui se jette et anticipe au maximum les départ mais aucune difficulté à la tête. Aucun refus dans dix minutes volontaires. 1 Carmen et retour.
Tel un Miura, ZANGRA (Lagarde) est lourd et manque de rapidité mais tel un bulldozer il démonte violemment les panneaux de planches. Ah s’il pouvait canaliser son énergie et sa méchanceté. 1 Carmen et une ficelle au toril.
Sérieux et calme, RIQUET (Ribaud) a des dispositions aux barrières pour peu qu’on lui donne sa chance. Deux grandes envolées et un puissant coup de barrière sur Guyon dans un final où il est peu inquiété. 4 Carmen dont retour.

 

Eric AUPHAN 

medium_Saint_Etienne_du_Grès_007.jpg
COYOTTE de Caillan sur R.Mondy
medium_coyotte.jpg
GREVIN des Baumelles sur N.Violet

                   

21/09/2007

RUGBY ET BOUVINE : RENCONTRE DE TRADITIONS

A LA MANADE VITOU FRERES

medium_STEPHANIE.jpg

LE HAKA DES TONGIENS ET LA COUPO SANTO
UN ECHANGE PLEIN D'EMOTION

medium_HAKA_2.jpg

A genoux à même le sol, les manadiers et les gardians de la manade Vitou Frères, les yeux embués, ont reçu de plein fouet le haka des Tongiens. A cinquante centimètres des rugbymen au maillot rouge, le chant rauque et la danse medium_mME_VITOU.jpgtribale leur ont explosé la tête et le cœur. Rarissime moment de vérité où, au-delà des différences, les liens humains se transcendent et se nouent. Une communion que seules la simplicité et l'authenticité des sportifs des Iles Tonga et des frères Vitou peuvent expliquer. Le point d'orgue de cette soirée étonnante et vibrante d'émotion où les traditions camarguaises et le chaleureux accueil des Sudistes ont permis à ces Polynésiens du bout du monde de se réchauffer dans des valeurs qu'ils affectionnent et qu'ils ont retrouvées là dans les prés de Vitou : la nature, la famille, les traditions, le partage.

medium_TETE.2.jpgEtonnés à leur descente du bus par la haie d'honneur des cavaliers et des Arlésiennes,  les sportifs en shorts longs et en tong se sont vite mis dans l'ambiance de la ferrade. Après des mots de bienvenue – en anglais – de Nicolas Vitou et les explications de l'interprète vite relayés par les Héraultais, les Tongiens se sont rapprochés des anoubles et n'ont pas hésité à participer. Enthousiasmés par les jeux gardians, l'orange et le bouquet, ils n'ont pas ménagé leurs applaudissements se prêtant gentiment aux photos et dédicaces.  

A leur tour interloqués et respectueux, les Camarguais ont eu le privilège d'assister à lamedium_PRIERE.jpg prière – intense – avant de se mélanger pour le repas. L'ambiance montait alors d'un ton et les échanges se sont faits plus rapprochés et détendus… les enfants collés aux géants tatoués, les filles sous le charme, les hommes conquis. Et par on ne sait quelle magie, les chants tongiens ont commencé. Face à face, les Camarguais ont répondu. Les Polynésiens ont dansé. Les cavaliers et les proches ont ovationné. Le haka a sonné le paroxysme. La Coupo Santo, écoutée religieusement des rubgymen, a uni les cœurs. Les Iliens tatoués ont échangé leurs maillots contre des chemises gardianes. Ils sont repartis les bras chargés de saladelle, laissant les privilégiés sonnés mais conscients d'avoir vécu un moment rarissime. Le rugby et la bouvine ont célébré l'union des peuples. Vive les îles Tonga et la Nation gardiane !

Martine ALIAGA 

******************

medium_1.2.jpg
medium_0.jpg
medium_2.jpg
medium_3.jpg
medium_4.jpg
medium_5.jpg
medium_6.jpg
medium_7.jpg
medium_8.2.jpg
medium_9.jpg
medium_10.jpg
medium_11.jpg
medium_12.jpg
medium_13.jpg
medium_14.jpg
medium_15.jpg
LA PRIERE
medium_16.jpg
LES CHANTS ET DANSES DE DU TONGA
medium_17.jpg
medium_18.jpg
medium_19.jpg
medium_20.jpg
medium_21.jpg
*****************
LE HAKA
medium_HAKA_1.jpg
medium_HAKA_2.2.jpg
medium_HAKA_3.jpg
medium_HAKA_4.jpg
medium_HAKA_5.jpg
medium_HAKA_6.jpg

 
Photos L.PERO

20/09/2007

LE GRAU DU ROI le 15-09 *Vaches Cocardières*

SOMPTUEUSE FINALE DOMINEE PAR DES FLAMBOYANTES

 MADEMOISELLE, EVA, RAYNAUSIE, SABRINA, ROMA

medium_MARICO.jpg
MARICO des Baumelles COCARDIERE D'OR 2007
Prés de 2000 spectateurs avaient pris place sur les gradins ensoleillés des arènes du Grau du Roi pour assister à cette Finale du Trophée des Vaches Cocardières. A l'appel du président de course Jacques Valentin, ils sont onze à défiler pour la capelado au milieu des peñas, gardians et Arlésiennes. Si le leader du Trophée J.-F. Moulin n'a pas forcé son talent, Borrego, C. Chanat, Fulcrand, Moine, Bory et Santiago se sont dépensés sans compter. Deslys, Deville, Artal et Ouffe sont restés quant à eux plus en retrait.
 
medium_HIRONDELLE.jpg

HIRONDELLE de Ribaud, première de choc elle rentre une ficelle après avoir sérieusement sélectionné, tout en donnant de bonnes ripostes. Des Carmen.

medium_TOSCA.jpg

TOSCA de Félix, répond à tout avec vivacité et parfois anticipe. Des séries avec des timides conclusions lui valent d'entendre Carmen à cinq reprises.

medium_EVA.jpg
medium_EVA_2.jpg
EVA de Ricard, d'entrée elle s'envole deux fois au dessus des barrières, et brise les planches après Moine, ça calme ! Puis elle retape sur Chanat, Moine, Santiago dans d'énormes coups de butoirs. Sérieuse et dangereuse elle rentre un gland et entend bien sûr de très nombreux Carmen.
medium_SABRINA.jpg
medium_SABRINA_2.jpg
medium_SABRINA_3.jpg 
SABRINA de La Galère, bien supérieure à gauche, c'est sur Santiago et surtout derrière Charles Chanat qu'elle va étaler ses talents de barricadière. De multiples actions pour autant de Carmen.
medium_MARICO_1.jpg
medium_MARICO_2.jpg
MARICO des Baumelles démarre fort et puissamment avec de belles enfermées. Puis petit à petit elle se cale devant le toril et recule plus que ce qu'elle n'avance! Néanmoins elle fournit encore quelques bonnes actions et rentre un gland. Des Carmen.
medium_ROMA.jpg
medium_ROMA_2.jpg
ROMA de Cyr, tout droit débarquée des courses de pré-sélection qu'elle a remportée, la petite dernière a surpris tout le monde. Tout d'abord volontaire, elle s'encanaille peu à peu et passe le mourre au terme de ses poursuites. Puis elle se lâche totalement pour taper fort et même s'envoler sur Santiago qui frôle l'accrochage. Elle rentre ses ficelles après avoir entendu une ribambelle de Carmen.
medium_MADE_1.jpg
medium_MADE_2.jpg
medium_MADE_3.jpg
medium_MADE_4.jpg 
MADEMOISELLE de Blatière-Bessac, avec elle c'est du grand spectacle, cette guerrière va se battre jusqu'à la limite de ses forces pour ne pas abdiquer. Les coups de barrières vont se succéder, le public jubile, le disque ne cesse de jouer, les planches (5) explosent sous la puissance des actions, la Cocardière d'Argent a mis le feu.
medium_RAYNAU_1.jpg
medium_RAYNAU_2.jpg
medium_RAYNAU_3.jpg
medium_RAYNAU_4.jpg
medium_RAYNAU_5.jpg

RAYNAUSIE de Chaballier, que rêver de mieux pour clôturer en beauté cette finale. La Cocardière d'Or 2003 a fait comme à son habitude un récital d'actions spectaculaires. Les hommes fatigués pourtant, la sollicite avec entrain pour lui faire réaliser de nombreuses et magnifiques arrivées aux planches. Les honneurs vont jouer à répétition et l'ovation la raccompagne au toril.
Texte et Photos L.PERO

LES SAINTES-MARIE de la MER - 19-09

BIEN ENNUYEUSE LA COURSE DE TAÚ
******************

medium_teteblog_copie.jpg
Seul le n° 330 de Fabre-Mailhan est ressorti du lot.
Des huit manades présentes, hormis Fabre-Mailhan aucune ne peut prétendre de figurer dans la course finale. Les étalons pas toujours de belle présentation n'ont jamais fait honneur à leurs devises. Le concours avec dans l'ordre de sortie: 430 AGU, 349 LAPEYRE, 484 PLO, 330 F.MAILHAN, 433 LES CHANOINES, 444 St GERMAIN, 424 ALLARD, 367 NAVARRO, n'a jamais intéressé le public, même pas les touristes. Les jeunes stagiaires Ayme, Ghorzi, Aliaoui, Bruschet, Sanchez, Oufdil, Azzaoui, aidés des tourneurs Causse et Grando ont fait ce que les taureaux leur ont permis de faire.
Texte et Photos L.PERO
medium_330_1.jpg
medium_330_2.jpg
medium_330_3.jpg
 Le n° 330 de F.Mailhan à donné du jeu
***************
LA BANDIDO
medium_BAN_1.jpg
medium_BAN_2.jpg
medium_BAN_3.jpg




19/09/2007

LE GRAU du ROI le 15-09

 

medium_ABRIVADO.2.jpg

Samedi en marge de la Finale du Trophée de la Cocardière d'Or, et dans le cadre de la fête locale du Grau la journée était chargée en festivités. Dés 10h du matin avait lieu dans la salle de réception des arènes, l'élection de la Cocardière d'Or 2007. Vers 11h30 sur les bords du canal un défilé d'attelages, de peñas et des cavaliers participants aux abrivado et bandido du jour. Ensuite une magnifique Roussataïo, suivie de quatre abrivado. L'après midi à 16h la Finale du Trophée des vaches cocardières avec tout le faste habituel et pour conclure un festival de bandido (24 taureaux). Chargé et complet le samedi au Grau du Roi !

 ******************

LE DEFILE

medium_cavali_6.2.jpg
medium_defile_1.jpg
medium_defile_2.jpg
medium_defile_3.jpg
medium_defile_4.jpg
medium_pena_5.jpg
medium_pena_7.jpg
**************
LA ROUSSATAÏO
medium_rouss_1.jpg
medium_rouss_2.jpg
medium_rouss_3.jpg
medium_rouss_4.jpg
**************
LES ABRIVADO
medium_abriv_1.jpg
medium_abriv_2.jpg
medium_abriv_3.jpg
medium_abriv_4.jpg

Texte et Photos L.PERO