Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

29/05/2008

ROMERIA DE MAUGUIO : 6, 7, 8 JUIN

Mauguio, 6, 7 et 8 juin

XXe ROMERIA : la fête espagnole

b005e1cf18a8cdcebaf0396e16fd202d.jpg

VENDREDI 6 JUIN

19h30-20h30 : ouverture avec Kiko et les Gipsyland

20h30-21h30 : ballet Iberia

22h : cuadro flamenco La Nimena et Ana Perez, tablaos flamenco

SAMEDI 7 JUIN

9h : fiesta campera association Toros y toreros : rendez-vous en costume andalou au Mas de Melgueil, route du Mas de Fabre. Déjeuner avec animation offert aux participants. Défilé en procession jusqu'à la statue de la Vierge située route des Cabanes. Bénédiction par le père Casas et présentation des participants aux arènes.

44e4060edfa6559bbdc2082341b30b6f.jpg17h30: aux arènes, spectacle équestre de doma vaquera par Olivier Butaud "Cheval star" avec le groupe espagnol El caballo y su arte dans une partie goyesque et "Gispsy family" pour la musique et la danse. Réservations à partir du vendredi 30 mai, 10h-13h et de 15h-18h30, 8 euros adultes, 5 euros enfants de plus de 8 ans, tél. 04 67 29 25 60.

20h30-21h30: podium, Macarena de Heras Jurado, chateuse de Séville.

22h : podium, Maria del Mar et Paqui Villaù, danseuses et chorégraphes, accompagnées par David Villaù. La chanteuse Macarena dans un répertoire flamenco, Maria Luisa et Leticia aux palmas et percussions.

DIMANCHE 8 JUIN

10h30 : église Saint-Jacques, messe rociera avec les chœurs Viento de Sur, chanteurs et choristes.

11h : concours de paellas au village andalou.

08c445dc91bcf32cebeb642e76efa0ed.jpg12h30 : animation du concours de paellas par le groupe de l'Atelier chorégraphique et d'art flamenco dirigé par Natalia et Pedro Verdu.

14h30 : podium, démonstrations de sévillanes, rumbas et flamencos par les associations locales et les écoles de danse de la région.

17h30 : arènes, corrida de six toros de Peralta pour Marc Serrano, Medhi Savali et Javier Valverde. Réservations aux arènes, du vendredi 30 mai, 10h-13h et 15h-18h30, tarifs de 29 à 60 euros, tél. 04 67 29 25 60.

20h-21h30: concert Rosa Maria Lujan, chanteuse de variétés espagnoles de Lorca.

21h30: final avec Kiko et Gipsyland.

************************************** 

  • Du 26 mai au 6 juin: exposition salle Bonnal "Recuerdos iorquinos de Lorca à Mauguio.
  • Du 23 mai au 13 juin: galerie d'art Espace Morastel, expo du peintre Alicia Melville, créatrice de l'affiche, et la photographe Marie Fouque. Ouvert tous les jours de 15h-18h, sauf le dimanche. Informations service culturel : 04 67 29 65 35.
  • Exposition de toiles dans les rues de laville sur le thème "Toros et danses espagnoles"

28/05/2008

ARLES

9fba02bf2543863cb543d800bad09324.jpg

FETES D'ARLES

Locations à partir du 23 juin

tél. 08 91 70 03 70 – www.arenes-arles.com

 

SAMEDI 5 JUILLET


17 h,
Cocarde d’Argent

FRACASSE de Saliérène, TAUZIN de Cavallini, PRIMADIER de Simeon, CONDOR de Lautier, MORNES de Allard, BOUNTY de Raynaud, RACANEL de Cuillé.

 

DIMANCHE 6 JUILLET


17 h, hommage à la Reine, spectacle provençal en collaboration avec le Comité des Fêtes (entrée gratuite)

 

LUNDI 7 JUILLET

11 h, abrivado départ des Bernacles.
17 h, COCARDE D’OR
CANDELO de Guillerme, FIGARET du Ternen, GAUCELM de Nicollin, NEMO de Fabre-Mailhan, MICHOU des Baumelles, FIGARO de Margé, TABARLY de Jacques Bon.

8a6643d77c8733b6508641892354e6d5.jpg

27/05/2008

RÉMI GUYON LE SOLEIL DU WEEK-END...

ARAMON samedi 24

 Le jeune droitier avec sa fougue et sa passion a permis aux trois derniers cocardiers du concours d'exprimer toutes leurs qualités, de donner le tempo pour ses camarades de course et d'enflammer le public, alors que seul le temps n'était pas de la fête.

804f070d2bb03b827eb3469c20b8e7e5.jpg
Avec OUFANOUS de Guillerme...
2f08c6a827cd0968561ccd0e39e91ae2.jpg
DEMON du Joncas...
f2a4b9d746a700dd1ea45ce5d5ab8ce9.jpg
et OUNDO de Plo.

Photos Luc PERO 


25/05/2008

LUNEL : TRANSMISSION DES TRADITIONS

Du 19 au 23 mai : une semaine à la découverte de l'identité camarguaise

ADIL BENAFITOU
IDOLE DES JEUNES PESCALUNES

3c6c14ce8bbc0cf856e81a6bde6dda43.jpg

32b6ef3676e3f6adc40ed71c473f1cd8.jpgS’il avait un doute sur sa popularité, Adil Benafitou, raseteur du Trophée des As, est aujourd’hui tout à fait rassuré. L’accueil que lui ont réservé les  éleves des écoles lunelloises lors des journées de transmission des traditions camarguaises a été des plus chaleureux, et le nombre d’autographes signés par le raseteur... incroyable. Il faut dire que le jeune homme, invité en tant que parrain et vainqueur du Trophée du Muscat 2007, s’est prêté avec beaucoup de simplicité et de gentillesse au jeu des questions-réponses et s’est totalement impliqué dans cette semaine organisée par la ville de Lunel, les clubs taurins, l’Education nationale et les associations.
aa568fb905c9249264ac87ca001fe581.jpgUne semaine consacrée aux métiers, au folklore et aux traditions autour de la course camarguaise -  notamment le costume d’Arlésienne  présenté par Stéphanie Mazet, Laure Vitou et Laure Bargoin d’Art’TC et du Velout Pescalune.
Le point d’orgue étant - comme l’an dernier - la journée du vendredi où les enfants ont découvert la vie dans une manade de la plus belle des manières : en se rendant chez  Jeannot Lafon au milieu des marais de Saint-Just si proches et paraissant pourtant si éloignés du centre de Lunel. En pleine nature, les 500 élèves ont festéjé comme des grands, avec ferrade, vachettes dans le bouaou, déjeuner au pré sous la loupio et explications sur l’équipement des gardians et de leurs montures.
44d3b741780241e1e46aad3d313315c8.jpgL’après-midi, direction les arènes San Juan où l’école taurine de Marsillargues était en démonstration face à un jeune public chauffé par Jacques Valentin au micro jusqu’à réclamer à leur idole du jour Adil, une participation impromptue en piste. Sous les yeux de la cheville ouvrière de ces journées, Gérard Gehin ravi, Adil a pu démontrer - en vrai - à ses supporters l’art du raset.
Au final, des souvenirs gravés dans ces jeunes têtes pescalunes qui seront les afeciouna de demain... c’est le but de l’opération.

Martine ALIAGA
Photos Luc PERO


Clubs taurins participants : L’Aficion, Biou y toros, Lou Biou, La Bouvine, Le Cigalié, La Cocarde, Lou Ferri, Goya, Pascalet, Lou Pescalune, L’école taurine, La Royale.

da7edfdf003cba8d7e394c23d19be11c.jpg
▲Expo d'Art TC à la salle G. Brassens▼
de18d1ac906fa6c24c874dd218dbb786.jpg
2a5b1a4570b7de37a47167cfab02a530.jpg

df562c54a653aa1bdc5ebb642fd1436b.jpg
A la manade d'Iris et Jean LAFON
80d864d60dcfbbfc66fc1efe15e64d40.jpg
S.MAZET explique à un petit groupe
0822f432a2307e13ea9ae13f48e31ba8.jpg
G.GEHIN présente le cheval de Camargue et son équipement
0e941fbf34cfae0f6e4ff51e2fd8bfe9.jpg
Les gradins copieusement et bruyament envahis
cd6ac78fb0d4893eec28bac04fa89108.jpg
L'Ecole Taurine de Marsillargues en démonstration
fdc933efd42f43551752a9e6aafdee5f.jpg
Le cadeau d'Adil BENAFITOU...Un raset, que pour les élèves !

ARAMON 24-05 *Avenir*

DEUX BOMBES POUR UN DETONATEUR:
OUNDO, OUFANOUS ET RÉMI GUYON

c6e96141c19a3f4a9a330f4dae83e2fc.jpg
OUNDO de Plo sur GUYON
86eef9697c4840d5e5dfe43b9d6983dd.jpg
OUFANOUS de Guillerme avec Guyon
Une demi arène  est présente à l'heure de la Capelado,pour voir défiler sous les ordres de F. Imbert: Fadli, Fougère, Lafare, J. Chanat, Thierry, Savajano (remplacé par Bournel au second taureau), Ferriol (remplacé par Mebarek au quatrième) et l'inépuisable R. Guyon auteur des meilleures séquences de l'aprés-midi. Quatre tourneurs.
Les trois premiers cocardiers du concours on fourni des prestations honorables. RAPLAU de Guillerme, cinq ans mais beaucoup plus vieux dans sa tête fait un premier. MENDIANT de Plo, pas ménagé s'en sort avec un gros coeur et cinq Carmen pour douze minutes. BABOUIN du Joncas, encore inexpérimenté court beaucoup mais ne refuse rien. Quinze minutes.
3b2d788a953994e89e67d2bca9120225.jpg◄Avec DEMON du Joncas la seconde partie prend une autre dimension. Il gère sa course, se chauffe et appuie ses poursuites et défend avec vaillance ses ficelles. Des Carmen.
OUFANOUS de Guillerme, dix minutes de lutte trés brillantes, vaillantes, le menant à éffectuer d'interminables séries ponctuées de grandioses envolées et de nombreux coups de butoirs. L'ovation et la musique de nombreuses fois entendues à son retour.
OUNDO de Plo, offre le bouquet final, pas moins d'une vingtaine d'actions aux barricades. Le jeune et prometteur cocardier a un coeur énorme, aucuns refus, toujours prompt à donner la réplique il gratifie ses adversaires de superbes engagements qui font dresser le public. Des Carmen, des bravos tout au long de son quart d'heure.
Texte et Photos Luc PERO
02a086599e0fe71c9892ec983d33bb7b.jpg
OUFANOUS tente d'attraper Lafare
8c305b77b1e40362e979a0c23d823b68.jpg
OUNDO se jette aprés Bournel

22/05/2008

BEAUVOISIN 21_05 - Trophée Ph THIERS

COURSES DE PRESELECTION
DE VACHES COCARDIERES

LA 443 DES BAUMELLES ET LA 156 DE St PIERRE
LES MEILLEURES DES ONZE

3ff10068f5e72a866c60f0f1298d9f93.jpg
La 443 des Baumelles - B. Sanchis
LES RASETEURS ET STAGIAIRES: Levy, D.Martinez, Alarcon, Gougeon, Aliaoui, Ruiz, Sanchez, Segurel, Sanchis.
LES TOURNEURS: Labrousse, Baccou.
ET DANS LES GRADINS UN FIDÈLE ET FERVENT SUPPORTER
DES COURSES DE VACHES COCARDIÈRES
7017f4820d2896a80b5fb14db9cb728d.jpg
Photos Luc PERO

20/05/2008

NIMES *AS*

Dimanche 18 mai : 1re journée du Trophée Jean Lafont

 

UN BON MICHOU, UN REMARQUABLE LEVENTI, UN SUPERBE CAMARINA
ET ALLOUANI POUR EMBALLER LE TOUT

aad1da2abbe9fbdd9d8978c8d5f4f452.jpgSous les yeux de Jean Lafont, Nîmes retrouve un peu de son lustre passé pour la première journée du Trophée éponyme.
Après Hector (Nicollin, 1er), Phidias (Saint-Pierre, 2e) et Paludié (Margé, 3e), la deuxième partie monte crescendo avec Michou (Les Baumelles, 4e), Leventi (Plo, 5e) et Camarina (Chauvet, 6e) qui met les arènes debout. Sabri Allouani, organisateur et raseteur, a mené la course de bien belle manière formant avec Camarina un duo inhabituel et remarquable.

 REPORTAGE PHOTO DE CHRISTIAN ITIER

 

0e5d4c982e20f9a6b82e7d094f0d6fb5.jpg
Magnifique Camarina !  A 14 ans et pour sa première sortie
il fait un festival d'actions aux planches tout en gérant son placement et ses déplacements.
Du grand Camarina
Un duel Camarina - Allouani intense jusqu'à frôler l'accident  
e7dd70e94b7fa5e998d07080f0d6e93e.jpg
784735a12f9104eef2ac4c504edcd976.jpg
Leventi (Plo) : un taureau qui se révèle au plus haut niveau, ici avec Gaetan Martinez 
 
 
96907ed3319bdd6c2231e6adbd83c7c0.jpg
Michou - Ouffe
Michou - Clarion 
43face343ae1e06b845ed082e9510c66.jpg
 
******************************** 
 

PALUDS-DE-NOVES *AVENIR*

Dimanche 18 mai

LES RIBAUD DU RENOUVEAU..…

67f1fbaf631d32acfad502a75c9cb7a5.jpg
CLOCHARD - Schuller

Le club taurin Les Paluds enregistre un trois quarts d'arène pour cette course complète de la manade Ribaud. A la capelado défilent Deville, Guyon, Roux, Savajano, Schuller, C. Garrido, Lafare, Thierry ; tourneurs Lieballe, Lizon, Ménargues ; au micro officie S. Gonfond.

En avant première la peña de Saint Etienne du Grès apporte la note festive à la capelado tandis que dans les rues et les salles du village une exposition photo fait revivre le passé. Les jeunes cocardiers du Laget apportent un renouveau plein d’espoir pour la manade arlésienne. Une première partie sérieuse et une seconde agréable et animée. Des cocardiers qui  opposent une résistance intéressante avec pour tous des dispositions dans le placement. A l’arrivée une bonne course rasetée par les fers de lance Guyon et Schuller qui tirent la course bien épaulés par Lafare, Roux et Savajano en seconde partie. Présidence généreuse et efficace du début à la fin.

e81b46d7edb47bd2e0a630e13265a99e.jpgRude premier ce rapide ◄LUPIN (2 Carmen) qui pointe les cornes à l’arrivée et pose problème aux attributs jusqu’à la neuvième. Il durcit le ton aux ficelles mais tout en restant disponible. Avec JASMIN (1 Carmen) mieux vaut ne pas partir la fleur au fusil. L’œil à tout, il est aussi menaçant à l’arrivée et contrôle aussi les départs. Pas inquiété aux ficelles, il les rentre aisément après une forte période de domination. Peut-être trop dur pour ce niveau. Disponible et vaillant sur les séries, BAMBOU (1 Carmen et retour) ne néglige pas la finition. Bien placé lui aussi, il ne subit pas et ne concède sa première ficelle qu’à une minute du terme après avoir fait preuve de combativité et d’une disponibilité de tous les instants.

cb71d7f3ae3a9b4cc9f9c11feb920240.jpgImpérial, TSAR► (6 Carmen et rentrée) a d’abord du mal à se fixer. Fougueux il se fatigue puis enclenche les sauts et les finitions dangereuses avec une méchanceté débordante. Il termine par une terrible enfermée avec coup de barrière sur Schuller et une fois sont potentiel canalisé, on devrait vraiment entendre parler de lui. Deux minutes pour les attributs mais sans démériter pour JURASSIEN (2 Carmen dont retour). Il se jette volontiers dans le raset et s’échauffe au fil des minutes pour finir maître du jeu. Garrido est obligé de se jeter en contre piste et Schuller sent la corne de près pour au final les ficelles intactes. Vif, TAMARIN (2 Carmen et rentrée) est le barricadier de service. Certes ses actions ne sont pas toujours explosives mais il est présent jusqu’au bout et se dégage intelligemment de la pression pour conserver une ficelle. Loin d’être à la rue, le véloce CLOCHARD (3 Carmen dont retour) a lui aussi des dispositions aux barrières et de la volonté au combat et même s’il ne concède son second gland que sur la sonnerie, il manque un peu de pattes sur la fin. Il fait preuve de caractère et a l’avenir devant lui.

Texte et Photos Eric AUPHAN

 

 

19/05/2008

REDESSAN 18-05 *Avenir*

QUILHOUS TROP COSTAUD...
DANS UNE BONNE COURSE DE GUILLERME

aa2393584a90eba07776224503120cd5.jpg
QUILHOUS sur Ruiz
Cette course de Guillerme homogène, pétillante,a satisfait le nombreux public des gradins Redessanais. Alain Laget le Président de course invite les raseteurs a participer à la Capelado. Gros, le local Bruschet, Ruiz sont les meneurs du jour. Mirallés s'active, Violet n'a pas son rendement habituel, Tortel, Ibanez et J.Chanat qui se retire à la pause participent. Euzeby, Bouchité, Grando, Cuallado officient comme tourneurs.
Des six cocardiers présentés aucun d'entre eux n'a démérité, mais Quilhous par son comportement rigoureux a fait la différence. Son passage au niveau supérieur ne devrait tarder car on a l'impression que le cocardier n'a plus rien à apprendre dans ce genre de course. Il aurait même tendance à prendre des mauvaises habitudes...
BELEU, est un solide premier mêlant les bonnes répliques aux passages plus rigoureux. Quatre Carmen.
RABINA, complet dans l'ensemble, il peut mettre les hommes en défaut comme il peut se livrer avec coeur pour des séries dangereusement conclues. Rentre ses ficelles. Quatre Carmen.
ROQUETIER, se déplace beaucoup, saute seul, mais lorsqu'il est tenu il fait preuve de vaillance et de brillance aux barrières. Trois Carmen.
   ▼7060f8a513061523de80183d3bb2b189.jpgQUILHOUS, un dur à cuire qui ne fait jamais le déplacement pour rien ! Des gros et dangereux coups de barrière lorsqu'on lui en donne l'occasion. Hélas bien compliqué pour les troupes présentes il n'est que trés peu sollicité. Ruiz en tire le meilleur, Gros et Bruschet essaie, mais le Président de course ne les aide guère en refusant aux tourneurs  d'appeler le cocardier de la contre piste. Rentre sa cocarde seulement coupée par Ruiz. Trois fois les honneurs.
SAIT-OMER, de la bravoure à revendre sur des grandes séries et des longueurs signées Bruschet. Du brio aux barricades et plusieurs fois la musique.
VARADERO, huit minutes spectaculaires pour clôturer brillamment cette course. Quatre Carmen.
Texte et Photos Luc PERO
c210e6c36e9a2b41c2bfb33af198011d.jpg
RABINA - Gros
f7b23cfa8b7383020b413c04791147c4.jpg
ST OMER - Bruschet
b103ab8fba9555a173e39ea31589dd9b.jpg
ROQUETIER - Gros

F. GRAMMATICO BLESSÉ PAR RABOLIOT

CHATEAURENARD 18 - 05

8c95757620b07edb11f22570f627217f.jpg
RABOLIOT aux trousses de F. Grammatico, lors
de la dernière sortie du cocardier à Saint-Chaptes.
Sorti deuxième du concours comptant pour le Trophée des Maraîchers, RABOLIOT(manade du Brestalou) dés les premières minutes de sa course accroche une première fois le raseteur Grammatico par le bras, avant de lui infliger un deuxième coup de corne au niveau des côtes. Après avoir reçu les premiers soins, il a été transporté à l'hôpital d'Avignon pour y subir les examens et soins nécessaires.