Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

20/07/2008

BEAUCAIRE : 2e JOURNEE DE LA PALME D'OR *AS*

Dimanche 20 juillet

AVÉ BEAUCAIROIS
ROMAIN TE SALUTANT !

074684e0d6a6f2c274b4b396dd320199.jpg
ROMAIN de Jean-marie MERMOUX

f0278f14b13ae1afa6904f12b25a54d8.jpgEntrée : 4/5e d’arène.
Organisateur: Affaires taurines.
Présidence : Raymond Arnaud.
Raseteurs droitiers :Allouani, Auzolle, Moutet, Villard.
Gauchers : Bouchet, Khaled, Martinez, Martin-Cocher, Mebarek, Poujol.
Tourneurs : Benzegh, T.Dengerma, Duran, Fouque, T.Garrido.
Fait marquant : Duran se fait expulser au 7e taureau.


Cet acte 2 de la Palme d’Or a permis à Sabri Allouani, revenant de blessure, de se hisser directement à la 2e place du classement et ainsi de pouvoir prendre part à la bataille pour la victoire finale. Chez les cocardiers, c’est la consécration pour Romain de Mermoux, mais Leventi est à créditer d’une excellente sortie.
ROI (La Galère).-Il réintègre le toril à la 9e minute sur une blessure à l’œil, jusque là il avait donné une réplique fort valable.
AUROCHS (Guillerme).- C’est sur un rythme endiablé qu’il est attaqué de toutes parts. Il se défend en donnant du revers, puis en accentuant sa réserve. Malgré le travail des hommes et quelques épisodiques bonnes répliques, les minutes sont longues. Rentre une ficelle.
3407e68a10df99d823eed4b286f679ac.jpg◄ROMAIN (Mermoux).- Il fait le ménage dès les premières minutes, puis, se livre sans se laisser submerger car ses ripostes sont de la meilleure veine. Aux ficelles, il se place et l’affaire se complique. Il anticipe fort et change opportunément de terrain ce qui gêne les hommes. Sérieux, son comportement purement cocardier est récompensé à trois reprises. Rentre ses ficelles fortement applaudi.
VIRAT (Nicollin).-En accord avec le Trophée Taurin, il est présenté, sans que ses points bien sûr ne soient comptabilisés, pour un hommage rendu à sa glorieuse carrière beaucairoise. Il va rester dix minutes en piste pour quelques belles actions et un gros Carmen d’honneur qui lui est attribué à sa rentrée.
LEBRAOU (Plo).-D’entrée, il tape sur Villard, Mebarek, Poujol, Bouchet, Allouani et les rasets pleuvent. Ça se calme aux ficelles, moins de cites et peu d’actions. De plus, sa course se termine en queue de poisson, il rentre sur une boîterie après une grosse action derrière Poujol.
13f9465c1c0ad21d3e323efee7e4f0fc.jpgLEVENTI (Plo).-►Assez vite délesté de ses principaux attributs, l’orage passé, les beaux rasets font leur apparition. Le taureau alors brille sur les longues poursuites conclues cornes dans les bois. Bien positionné, il fait feu de tous côtés et les actions se succèdent pour de nombreux Carmen dans treize minutes.
ANGELUS (Lautier).-Le petit taureau est vif, rapide, spectaculaire et se plaît dans la bourre. Lorsque c’est le cas et surtout sur les droitiers, il tamponne fort. Moins disposé en fin de parcours, il rentre ses ficelles. Des Carmen.

Texte et Photos Luc PERO

 Palme d’Or
 Villard, 17 points; Allouani, Auzolle, 13; Moutet, Poujol, 12.

ROMAIN ET ALLOUANI, DUEL AU SOMMET

14fe59dba7dc138a1ff3eb5e9a656639.jpg
80e8e028304e39299b1746cacb281d0b.jpg
9f4f149d83d11b540f09e93288b5918f.jpg
731272d83fb3d2dc603cd256147ee21e.jpg

***************

9ed200e13b14603ce8cb0bf9da5c5f3c.jpg
Même amoindri VIRAT reste toujours dangereux !

Les commentaires sont fermés.