Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

23/01/2009

EN CAMARGUE AVEC FANFONNE GUILLIERME

FANFONNE.jpgQui se souvient qu'elle se prénommait Antoinette ? Pourquoi est-elle restée demoiselle ? Comment une Parisienne des années 1900 a attrapé la fe di biòu ? Pourquoi cette femme a marqué l'histoire de la Camargue ?

A l’heure où Aimargues commémorera les 20 ans de la disparition de Fanfonne Guillierme (le 1er mars 2009), Robert Faure répond à toutes ces questions dans la réédition - revue et augmentée – de son livre En Camargue avec Fanfonne Guillierme. Une histoire belle comme un roman, riche d’anecdotes racontées par la demoiselle elle-même, où l’on voyage de Paris à la Camargue en compagnie des icones camarguaises telles que Frédéric Mistral, le marquis de Baroncelli, Joseph d’Arbaud, Fernand Granon, Jean Hugo, etc. En filigrane, l’évolution tout au long du siècle de la vie dans les mas, les douleurs des guerres ( la 1re la prive de son fiancé qui, mutilé, la libère de sa promesse de mariage), les fêtes de tout un peuple de petite gens et de bourgeois liés par la passion des taureau.

Le plus marquant : l’éducation éclectique, ouverte sur le monde et totalement moderne de Fanfonne et ses frères et sœurs, pourtant issus d’un milieu protestant réputé austère. La proximité avec les artistes, intellectuels et politiques de l’époque. Le plus étonnant : les kilomètres parcourus à cheval entre Praviel, Les Saintes-Maries, Lunel, Aigues-Vives, Mouriès, Le Cailar, etc. pour visiter la famille, les amis ou les élevages.  Le plus émouvant : le tranquille apprentissage d’une petite fille  au dur métier de gardian et son incommensurable amour des chevaux, des taureaux… et de la liberté.

Fanfonne disait : « J’ai vécu une époque bien merveilleuse »... à la fin du livre,  on pense que c’est elle qui l’était… bien merveilleuse !

Martine ALIAGA

*En Camargue avec Fanfonne Guillierme", de Robert Faure, aux Editions Nouvelles Presses du Languedoc, 20€.
Dans la même collection et du même auteur "Les Blatière, des hommes et des taureaux", 25€

Les commentaires sont fermés.