Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

23/02/2009

SAINT-GENIES-DE-MALGOIRES : FESTIVAL DU FILM TAURIN CAMARGUAIS

DSC01206.jpg
Les lauréats 2009

DSC01200.jpgLes yeux pleins d'images et le coeur rempli de tant d'amour pour leurs chers taureaux camarguais, les afeciouna ont quitté, dimanche soir, Saint-Geniès-de-Malgoirès, comblés. Le CT Lou Gandar peut savourer l'incontestable succès du Festival du film taurin camarguais dû à l'immense boulot de cette poignée de bénévoles menés par François de Luca et Robert Féline. De portraits en rencontres, de taureaux en raseteurs, du temps ancien à l'actualité, de tradition oubliée à la réalité des temps, de contes en chroniques... le monde de la bouvine en son entier est évoqué, son épicentre le taureau est encensé. Public conquis, les applaudissements sont nourris. Plus de mille personnes par jour sont restées scootchées devant les écrans des trois salles ouvertes.
Avec une qualité qui progresse d'année après année,  les sujets se font plus originaux, les scénarios construits, les montages nerveux... et les films dans leur ensemble gagnent en intensité. Week-end réussi donc avec quelques pépites (hors concours) telles "Camarina l'enfant du pays", "Une belle rencontre (tête à tête pagnolesque entre le peintre Jean Marignan et Charles Faget, "the voice of festival", ainsi que "Taureaux de légende" et un joli moment de grâce très poétique grâce aux gagnants du concours Gérard et Nicole Osty avec "La relève dans les bois de Ménard".

Martine ALIAGA
Photos Luc PERO

LE PALMARES DES FILMS 2009
DSC01204.jpg1. "La relève dans les bois de Ménard" de Gérard et Nicole Osty ;
2."La fierté de notre pays" de Jérôme Contestin ;
3. "Ecole de raseteurs" de Jérôme Audemard.

CONCOURS PHOTO
Les 35 candidats ont travaillé sur le thème de la Camargue envoyant 99 photos ; ils ont été départagés comme suit: 1er, Daniel Sirvent de Saint-Laurent-d'Aigouze; 2. Pierre Madec de Gignac-la-Nerthe ; 3. Patrice Roussel de Vauvert.

*************************
*************** 

A ST GENIES LE FESTIVAL EST GENIAL

Festival St Genies 010.jpg

En 1992 la vétusté des arènes annihile les courses camarguaises à Saint-Geniès de Malgoires et en 2002 les inondations font capoter le projet de reconstruction. Heureusement, une poignée d’irréductibles afeciouna caméra au poing maintiennent l’amour du taureau et des traditions et ravivent la flamme taurine.
Créé il y a douze ans, le Festival du film taurin draine une foule considérable du néophyte au passionné. Le lieu où abrivado et vachettes sont également de la fête possède une âme et souhaite garder son statut amateur qui lui va si bien. Les divers horizons des cinéastes amateurs font la richesse du festival et le jury a délibéré pendant plusieurs heures.
Taureaux de légendes.jpgAu final, La relève dans les bois de Ménard de Nicole et Gérard Osty remporte la palme, suivi de La fierté de notre pays de Jérome Contestin et Ecole de raseteurs du jeune Jérôme Audemard. Dimanche, de nombreux provençaux et fontvieillois ont fait le déplacement avec Maryse Chauvet et René Serme pour Camarina puis Charles Faget et Yves Martrenchard offrent une belle rencontre pleine d’humour avec Jean Marignan suivi d’un message épistolaire poignant de Karine Vianes à Sabri Allouani tandis que Taureaux de légende ravive les souvenirs des anciens raseteurs pour une ovation finale tonitruante.
Les vainqueurs Gérard et Nicole savourent : « En neuf participations on est six fois dans le tiercé de tête. Une fois 3e , deux fois 2e et avec cette année trois fois 1er . On est très satisfaits ». Festival St Genies 039.jpgRobert Féline Président de l’UTPR Lou Gandar rajoute « Il sera très difficile de faire mieux mais on sera là l’année prochaine ». François de Luca►, lui, est aux anges et l’applaudimètre final le réconforte. Pour la photo finale, il associe tous les amateurs au trio vainqueur et apprécie : « Cette année c’est énorme. Je savais que certains films auraient du succès mais Taureaux de légende a été le summum. Je dis toujours aux amateurs de ne pas dépasser quinze minutes mais là il m’en a fallu quarante et les nombreux spectateurs ont été tenus en haleine. C’est une performance. Je remercie tous les amateurs et je rappelle que nous sommes des bénévoles ». Moi je vous le dis, le cinéma à St Génies c’est génial !


Texte et Photos Eric AUPHAN

 

Festival St Genies 049.jpg
Velay et Martin les anciens raseteurs locaux et Charles Faget
Festival St Genies 039.jpg
Jean Marignan
Festival St Genies 035.jpg
La Reine d'Arles et ses Demoiselles
Festival St Genies 026.jpg
Devenu incontournable la foule est au rendez-vous

Les commentaires sont fermés.