Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

29/04/2009

St CHAPTES - COURSE DE VACHES - PRESELECTION 2

Mercredi 29 Avril

DSC03056.JPG
Quel tonus la 463 de Leron !
 
Présidence: J. Roumajon - 1/3 arène - Raseteurs et stagiaires: Caizergues, Santiago, Gougeon, Ricci, Aroca, Boufrouh, Douville, Azzaoui - Tourneurs: Causse, Ranc.
272 P. Aubanel, a tout pris pendant six minutes. Deux fois la musique.
463 Leron, un sang du diable... méchante, des sauts inutiles mais des enfermées dangereusement conclues pour quatre fois la musique.
461 Le Simbeu, bien brave, elle réponds sans finir son action. Musique.
354 Le Gardon, saute seule trop souvent.
414 P. Aubanel, a du gaz mais ne concrétise pas toujours sa volonté.
506 Leron, de belle présentation, elle est la plus sérieuse du jour. Ses bonnes répliques et ses finitions lui valent plusieurs Carmen.
534 Vidal, de la volonté sans pouvoir hausser son jeu. Musique.
462 Le Simbeu, elle donne mais à son rythme. Plaisante. Les honneurs.
Texte et Photos Luc PERO
DSC03050.jpg a.jpg
Joueuse la 354 du Gardon !
DSC03060.JPG
Belle, sérieuse et brillante la 506 de Leron.

ST REMY DE PROVENCE - 2 MAI

 

Samedi 2 mai_v3.jpg

25/04/2009

CHATEAURENARD

Vendredi 24 avril 2009

COURSE DE LIGUE LOU PANTAI - FABRE-MAILHAN - SAINT-PIERRE

Chateaurenard 24 04 021.jpg
Le 576 de Fabre-Mailhan dur Douville.

 Une petite assistance sur les vastes gradins des arènes chateaurenardaise à l’invitation de l’UTC. Philippe Gibert officie au micro quand défilent les droitiers Florent Carcanague, Charnelet Mickaël, Chekhkhade Amine, Douville Thibaud, Gauthier Anthony et les gauchers Anane Mehdi, Boyer Frédéric, Pinter Jérémy aidés des tourneurs Daniel Martinez et Patrick Ranc.
Grande piste difficile pour les jeunes stagiaires d’où seuls ressortent Amine Chekhkhade et Anthony Gautier.
Les Lou Pantaï sont solides. Le 303 (2e) et le 410 (5e) sont sérieux. Ils ont un excellent placement et du jus dans les séries. Le 410 frappe souvent à l’arrivée.  Le 419 (7e) est un peu plus tendre mais toujours avec un placement intéressant. Il ne refuse rien et avec un peu plus de pattes il sera dans le coup.
Les Fabre-Mailhan ont du cœur. Trois physiques et comportement quasi similaires. Le 576 (3e) la joue très cocardier mais finit par un grand coup de barrière sur Douville. Le 514 (6e) est méchant. Il débute calmement mais finit de plus en plus près des planches. Un bon potentiel. Le 549 (8e) est très disponible et se révèle de plus en plus vaillant.
Les Saint Pierre sont volontaires mais limités. Le 363 (1er) est coureur mais est vite étouffé par les hommes. Le  315 (4e) est plus difficile avec sa façon de baisser la tête mais s’il se jette bien dans le raset, il ne finit pas.....

 

Chateaurenard 24 04 051.jpg
Un beau raset de Gauthier.

24/04/2009

CHRONIQUEURS ET PHOTOGRAPHES DE COURSE CAMARGUAISE

Samedi 18 avril
DU TERNEN A VENDARGUES, DES PRÉS AUX ARENES
LA BELLE JOURNÉE DES AMICALIERS


C’est rare, mais pour une fois, les chroniqueurs et photographes de course camarguaise ont clôturé leur sortie de printemps, samedi dernier, par une course camarguaise où, quant à faire, ils ont entraîné leurs amis.
ternen1.jpgTout avait commencé pour le mieux après une matinée bucolique, sur les terres de la manade du Ternen à Candillargues, à visiter les biòu dans les prés et jusqu’aux bords de l’Etang de l’Or. Les vedelières et leurs petits, les taureaux jeunes, les cocardiers dont Priam qui ne se doutait pas que le lendemain, la pluie viendrait encore empêcher sa sortie (à Baillargues, pour la seconde fois).
TERNEN3.jpgMaître Penant aux commandes de l’apéritif sous la laupio des hôtes Rogé et Bernard Andréo et repas à la hauteur dans la maison de gardians… la coquette manade de Candillargues a accueilli chaleureusement la trentaine de convives.
Horaire respecté, à 15h30, l’Amicale s’installait – à deux pas de là – dans les gradins vendarguois pour suivre tous ensemble… tous ensemble… hé ! hé ! la course complète de la manade Cavallini organisée par le CT Le Galoubet. De quoi mettre un peu plus la pression à Laurent Cavallini – qui en avait déjà bien assez comme ça – cerné de chroniqueurs et photographes. Deux heures plus tard, le contrat était rempli pour la manade du mas de Pioch notamment grâce à son trio majeur de cocardiers Chenebier, Tauzin et le jeune Bellas. Il faut dire que l’autre trio du jour – blanc celui-là : Fougère, Sabde, Allouani (photo) – avait correctement joué le jeu.
Au final, une journée de totale détente en attendant le prochain rendez-vous de la soirée des diplômes à la manade Janin, le 29 mai.
M. A.

TERNEN4.jpg
Une matinée à promener sur les terres de la manade du Ternen, à la rencontre des taureaux et vaches, entre cultures et bords de l'Etang de l'Or. Et profiter des explications du manadier Rogé Andréo.
L'après-midi aux arènes, tous ensemble à commenter la course des taureaux de Cavallini. Accueillis chaleureusement par Thierry Daniel, président du CT Le Galoubet, organisateur de cette journée anniversaire.
AMI3.jpg

AMI2.jpg

20/04/2009

BEAUCAIRE 19-04 - 1re journée du MUGUET D'OR

ORAGES ! Ô RAGE...

YVAN.jpg
YVAN le Terrible...

Entrée : 3/4 d’arène.
Organisateur : Affaires taurines.
Présidence : R. Arnaud.
Raseteurs droitiers : Auzolle, Villard, Mascarin, Moutet, Marquier.
Gauchers : Khaled, Four, Martin-Cocher, G. Martinez.
Tourneurs : Fouque, Mata, T. Garrido, Lebrun, V. Dengema

...Ô désespoir pour les nombreux afeciouna venus assister au retour officiel de la marque à la grasilho. Mais Madame la Météo en a décidé autrement, et à la sortie du 6e taureau, stop ! Il faut dire aussi que tout avait bien commencé et le concours était on ne peut plus intéressant avec un Yvan impérial, Leventi excellent, Verdaou à la hauteur et Petit Lou très bon premier. Les raseteurs dans leur ensemble ont travaillé avec correction tout en donnant un rythme soutenu au débat.
Petit-Loup (Chaballier).- Voilà un excellent premier qui change opportunément de terrain tout en étant très assidu lors des échanges. A son aise, sur les longs cites des droitiers, il se signale dans de belles enfermées sur Villard, Marquier, Moutet. Onze minutes récompensées et fortement applaudies.
Corail (Paulin-Niquet).- Le grand banu, malgré ses bons déplacements et sa bonne volonté, ne peut effectuer plus de sept minutes. Agréable.
Leventi (Plo).- Avec vigueur il se livre dès les premiers cites en abandonnant rapidement ses rubans. Aux ficelles, une longue série fait retentir le disque. Puis, des belles enfermées sur Martinez, Villard, Moutet, Four, Martin-Cocher font à nouveau retentir le disque. Toujours dans le tempo, il n’a de cesse de répliquer en frappant bas au terme de ses actions. Treize minutes de bonne facture.
Yvan (Le Pantaï).- D’entrée "il met les hommes à l’heure" en les obligeant dès les premiers cites à rompre. Sérieux, avec de dangereuses anticipations, il n’est pas étouffé et se retrouve rapidement maître du jeu. Au fur et à mesure, ses réactions se font de plus en plus brillantes, et beaucoup plus dangereuses. Posant d’énormes problèmes, il réintègre facilement ses ficelles au toril après avoir écouté de nombreux Carmen.
Verdaou (Allard).- Après deux minutes de course, interruption à cause de la pluie. Il ressort quelques minutes plus tard, et s’impose par un bon placement et de belles finitions barricadières qui sont d’ailleurs récompensées de nombreuses fois. Il rentre ses ficelles après un quart d’heure sérieux.
Mirabeau (Saint-Pierre).- Il pénètre en piste mais rentre aussitôt, l’orage refaisant des siennes.


Trophée des As : Villard, 12 Points; Four, 10; Marquier, 7; Auzolle, 6 ; Mascarin, 6; Martin-Cocher, 5; Khaled, 2; G. Martinez, 2; Moutet, 1.

Texte et Photos Luc PERO

 

DSC02878.JPG
Danger sur Moutet avec PETIT LOU
DSC02880.JPG
CORAIL - Auzolle
DSC02888.JPG
LEVENTI - M. Cocher
LEVENTI.jpg
LEVENTI - Villard
LEVENTI 2.jpg
LEVENTI - Marquier
YVAN.jpg
YVAN du Pantaï
YVAN 1.jpg
YVAN - Martin-Cocher
YVAN 2.jpg
YVAN - Auzolle

DSC02902.jpg
VERDAOU - Mascarin

 

CABANNES : TRIDENT d'OR BLANC, 196 - RIBAUD, 195

Dimanche 19 avril

UN PETIT POINT D'ECART

Cabannes 19 04 063.jpg
GALANT sur A.Bonhomme


Environ 120 personnes dans les arènes de Cabannes à l’invitation du CT Lou Prouvenco pour cette course de première série du Trident d’Or. Sous la présidence de Jacky Faure défilent cinq raseteurs :  Bonhomme, D. Maurel, R. Mondy (à droite) et J. Chanat, Thierry (à gauche). Côté tourneurs, Euzéby suite à une blessure au genou sort au second taureau  et Lieballe assure comme il peut. Si en piste on évite la pluie, on n’évite pas les temps morts surtout aux ficelles. Les taureaux ont dominé et si à leur âge ce n’est pas plus mal, on n’a pu apprécier à leur juste valeur leurs qualités naissantes. Bonhomme leader des blancs tire la course avec Maurel très actif et  Chanat par moments. A eux trois ils sauvent un peu la course mais quel rendement auraient eu les taureaux avec une opposition adéquate ? De son côté, Thierry handicapé par une blessure fait ce qu’il peut. Mondy est trop effacé. Au final 196 points pour le trio de Blanc et 195 pour celui de Ribaud.

Pour la manade Blanc, CAMELOUN (1er) est plein de bonne volonté aux attributs. Agile sur de belles enfermées notamment à gauche il gère le combat à sa guise. Un premier difficile qui ne se laisse pas manœuvrer. 7 Carmen. Plus trapu, LOU SAUNIE (3e) est rapide et fait impression. Il se laisse embarquer dans quelques séries mais doit attendre le final pour faire apprécier son potentiel avec un grand coup de barrière en bascule sur Chanat. 3 Carmen. Le plus jeune CALINOU (5e) se jette bien dans le raset. Concentré il manque parfois de finition mais attention il est plein de ressources et se chauffe dans les quelques séries. 7 Carmen.

Pour la manade Ribaud, SAINT-REMOIS (2e) est plein de vaillance et prouve sur les séries qu’il a du cœur. Néanmoins aux ficelles il manque de pression pour donner le meilleur mais l’ensemble reste positif. 4 Carmen. MARLIN (4e) a du placement. Il semble nonchalant mais pousse sur les séries puis s’attarde en contre piste pour revenir regonflé et taper après Chanat. C’est sérieux avec 2 Carmen. Spectaculaire, GALANT (6e) ne fait pas de bonnes manières aux blancs qu’il poursuit avec agressivité jusqu’aux planches. Des arrivées percutantes non sans un placement très sérieux pour le final qu’il fallait. 9 Carmen.

Texte et photos Eric AUPHAN

Cabannes 19 04 003.jpg
CAMELOUN - J. Chanat
Cabannes 19 04 011.jpg
St REMOIS - D. Maurel
Cabannes 19 04 021.jpg
LOU SAUNIE - J. Chanat

 

19/04/2009

VENDARGUES

Samedi 18 avril 2009 : course complète de la manade Cavallini

 

CHENEBIER, TAUZIN, BELLAS MARQUENT L'ANNIVERSAIRE 

CHENEBIER - Sabde.jpg
CHENEBIER sur Sabde

Entrée : ½ arène. Présidence : Thierry Daniel.Organisateur : CT Le Galoubet. Raseteurs droitiers : Allouani, Garcia, Daniel, Fougère. Gauchers : Ibanez, T. Mondy, Sabde, Santiago. Tourneurs : Tourki, Benzegh. Fait marquant : une minute de silence est observée à la mémoire de l’épouse du raseteur Rodolphe Roux, décédée récemment.

Cette après-midi vendarguoise était placée sous le signe de l’amitié. Amitié et fidélité à la manade Cavallini qui mène ses taureaux à Vendargues depuis vingt ans et qui fête en même temps ses 25 ans d’existence. Amitié d’un club taurin qui a pris le nom de Galoubet, cocardier de la devise blanc, rose et bleu. Amitié encore entre Sabri Allouani et la famille Daniel à laquelle on doit la présence du raseteur en piste. Tout cela pour une course agréable à l’ambiance sereine de laquelle ressortent Chenebier, Tauzin et Bellas et le bon travail de Fougère jusqu’à sa sortie sur blessure musculaire (au 4e taureau), Sabde, et la maîtrise de l’As des As.

Goéland.- Avec quelques actions poussées, un sacré coup de tête et un peu de déchet dans les fins de rasets, il garde ses ficelles. 3 Carmen.

Cilaos.- Mobile, sans refus, il conclut ses enchaînements sur de belles accélérations (Fougère, Santiago, Sabde). Allouani l’embarque et il se soulève. 4 Carmen, retour avec ses ficelles.

Fier et costaud, Chenebier sait se ménager des temps de récupération pour repartir dans des poursuites puissantes. Ses plus beaux engagements sont pour Sabde au prix de chaudes enfermées. 7 Carmen et une ficelle gardée.

TAUZIN.jpgImpressionnant Tauzin qui est abordé avec (trop de) parcimonie. Quand il est provoqué (Allouani, Fougère, Sabde), les répliques sont puissantes. Tauzin a besoin d'un combat plus dense et plus soutenu. De fait, il ramène un gland et 3 Carmen au Mas de Pioch.

Le jeune Bellas c’est le chouchou de Laurent. Il a montré de belles qualités de vaillance et d’envie d’en découdre dans des séries où il se donne avec convoitise. En plus il peut conclure brillamment (Sabde, 4 fois, qui prend la 2e ficelle sur la sonnerie). Un bel espoir. 9 Carmen.

En revanche, Raimana n’exploite pas toutes ses qualités. Aveuglé par sa méchanceté, il tape à tout va sans discernement. Des enchaînements, conclusions brutales et sauts intempestifs lui permettent de garder ses ficelles (Garcia, Ibanez, Sabde), 4 Carmen.

 

Martine ALIAGA

CILAOS - Allou.jpg
CILAOS - Allouani
Vendargues 18 04 064.jpg
Vendargues 18 04 075.jpg
Arrivée difficile pour Fougères devant TAUZIN
BELLAS - Sabde.jpg 2.jpg
BELLAS l'espoir de la manade

Vendargues 18 04 109.jpg
Bandido de clôture
Vendargues 18 04 128.jpg
Le Club Taurin " Lou Galoubet ", la municipalité avec Mr le Maire
honore la manade Cavallini pour son 25ème anniversaire

 

14/04/2009

LUNEL 2e JOURNÉE DU " PESCALUNE "

Trophée des As :  Lundi 13 Avril

PESQUIE 3.jpg
PESQUIE - Allouani

 

four.jpgEntrée : 3/4 d’arène.
Organisateur : Lunel Toros.
Président : Jacques Valentin.
Raseteurs droitiers : Allouani, Guyon, Jourdan, Garcia, Villard, A.Perez.
Gauchers : Four, A. Benafitou, Martin-Cocher, Poujol, Oleskevich, Ouffe.
Tourneurs : Benzegh, Bensalah, T. Dengerma, T. Garrido, Mata.


Pour cette deuxième journée du "Trophée Pescalune"

Badaïre de Nicollin, Pesquié de Saumade et Rodin des Baumelles ont offert les meilleurs séquences.  l’As des As, Sabri Allouani règne en patron, bien secondé par le jeune Bastien Four▲ qui confirme aujourd’hui sa talentueuse ascension.
Tommy (Saint-Antoine).- Beaucoup trop sélectif même si quelques jolies poursuites sont à mettre à son actif après Poujol, Benafitou, Allouani, Villard. 2 Carmen bien généreux dans 13 minutes.
Catalan (Saumade).- Néophyte à ce niveau, il tient largement son rang. Sérieux dans son comportement, avec peu d’erreur de placement, il défend ses ficelles en se faisant respecter. Moins incisif (mais peu forcé par les blancs en fin de course), il conserve ses deux derniers attributs.
Barras (Nicollin).- La bravoure de la race, plus quelques finitions sur Poujol, en particulier qui l’allonge au maximum. Four sur la sonnerie le déleste de sa seconde ficelle et trois fois la musique (+ retour).
Badaïre (Nicollin).- Dès les premiers cites, il se livre à fond en concluant parfois. Puis sur une belle attaque d’Allouani, il le poursuit au-delà des barrières. Une anticipation sur Villard et Four fait avec risque le "quite". Petit à petit, il prend l’ascendant sur les hommes et impose ses règles. Un autre saut sur Benafitou, une grosse série pour conclure et ses ficelles au toril. Des Carmen.
Rodin (Les Baumelles).- D’entrée c’est une belle poursuite sur Poujol. Puis, une enfermée émotionnante et dangereuse sur Villard. Aux ficelles, il oblige souvent à rompre et sur Villard c’est encore chaud. Mais pris au vire-vire, il cède rapidement une  ficelle, puis les nobles chevaliers ne le citent qu’arrêté et lui donne l’avantage dans de belles longueurs. Musique et une ficelle au retour.
Pesquié (Saumade).- Il a une fois de plus honoré son contrat et clôturé comme il est coutumier avec brio le concours. Tour à tour les hommes sont gratifiés d’actions spectaculaires. Raseté à son rythme et bien emmené, il brille, plusieurs fois aux barricades dont une sensationnelle action sur Allouani après un raset pleine longueur de piste. 15 minutes et des récompenses.

Texte et Photos Luc PERO


Trophée des As : Four, 15 points ; Allouani, 12 ; Martin-Cocher, 8 ; Villard, 7 ; Jourdan, A. Benafitou, 5 ; Poujol, 3 ; Oleskevich et Ouffe, 2.
TOMMY.jpg
TOMMY - Allouani
CATALAN.jpg
CATALAN - Villard
BARRAS.jpg
BARRAS - Poujol
BADAIRE 1.jpg
BADAIRE...
BADAIRE 2.jpg
... met Allouani en danger.
RODIN.jpg
Chaud pour Villard avec RODIN.
RODIN 2.jpg
RODIN - Poujol
PESQUIE 1.jpg
 PESQUIE - Allouani
PESQEEEUIE 3.jpg
PESQUIE - A. Benafitou

 

13/04/2009

CAVAILLON : TRIDENT D'OR, NICOLLIN - BON

Samedi 11 avril

UN SAMEDI PAR TEMPS DE PLUIE…

 

 

Entrée :1/5 d'arène. Organisateur : CT Cavaillonnais. Présidence : Denis Rocarpin. Raseteurs droitiers : Chig, Moine, Maurel, Sanchez. Gauchers: Chanat, Ibanez, Ferriol, Martinez. Tourneurs: Duran, Lieballe.

trident0012.jpgCette première série du trident d’or s'est déroulée dans les petites arènes cavaillonnaises où la pluie n’a pas attiré la foule. Les quelques rayons de soleil nous sont venus des biou. Un Panadero  barricadier et un Roccio sérieux pour la manade Jacques Bon qui obtient 170 points et un bon premier Roch, et pour terminer un encourageant Imagié pour la manade Nicollin qui obtient 174 pts.

Roch (Nicollin).-  Nonchalant, son début de course est intéressant. Bien consenti par l’homme, il finit par des coups de barrières et sauts après l’homme notamment sur Chig, Chanat et Maurel. (2 Carmen + retour).
Finet (Bon).-  Brave au raset, en 2 minutes, on passe à l’unique ficelle. Chig lui fait deux rasets arrêtés et il vient finir cornes aux planches. Cependant, les blancs l’assaillent et il réalise 8 vaillantes minutes.
Panadero (Bon).- Généreux, les rasets arrêtés sont des offrandes qu’il récompense d’une dizaines de coups de barrières dont un énorme sur Chanat ou il traverse les planches.(3 Carmen + retour).
Stephan (Nicollin).- Toujours dans le terrain des planches, il se montre brave en acceptant tous les cites et en se bonifiant dans les séries.(1 Carmen).
Roccio (Bon).- D’un placement opportun, il attend les hommes et là peu de conquistadors s’y aventureront. Il réussira tout de même à montrer son moral et son côté barricadier dans un quart-d'heure de domination où il rentre ses ficelle.(4 Carmen + retour).
Imagié (Nicollin).-  Sa bravoure est mise à contribution dans une course qui s’améliore aux fils des minutes. Une dizaine d’arrivées, essentiellement sur les gauchers, sont appuyées ce qui déclenche le disque. (5 Carmen + retour).

ESTEVAN

 

MOURIES

TROPHEE DES AS : Lundi 13 avril 2009

COYOTE SORT LES CROCS ! 

Mouries 074.jpg
COYOTE sur Martinez

 

Mouries 005.jpgBelle entrée pour le Club Taurin Mouriésen. Sous la présidence de Philippe Gibert défilent les droitiers Auzolle, Gleize, Marquier, Moutet, Rey, Sabatier et les gauchers N. Bénafitou, Clarion, G. Martinez, Mebarek aidés des tourneurs Dunan, Fouque, Kherfouche et Lebrun. Une minute de silence est observée à la mémoire des afecionas décédés durant l’intersaison et plus particulièrement pour l’épouse du raseteur Rodolphe Roux récemment victime d’un accident de la circulation.
Une ouverture de temporada marquée par les taureaux de la manade Caillan qui ont apporté de la fraîcheur avec un généreux Sabatoun et un Coyote parfait. En vieux routinier Mouriesen tire son épingle du jeu. Les autres plus tendres sont soumis à rude épreuve. Gaëtan Martinez est le seul à privilégier l’esthétique, Gleize et Rey sont efficaces, Clarion est travailleur et prend une autre dimension tandis qu’Auzolle moins en réussite.

Pour la manade Chauvet, MOURIESEN (1er) laisse passer l’orage aux attributs et sélectionne aux ficelles avec des coups d’éclats aux planches la plupart sur Martinez dont un ou Gaëtan rate le marche pied (ouf..). Il calme les ardeurs et conserve une ficelle en musique jouée 5 fois. Volontaire, ENZO (5e) se donne sans poser de difficulté pendant treize minutes trente éprouvantes même s’il enclenche une bonne série et percute Martinez dans un final ou il se retrouve encerclé par les blancs.
Fulconis.jpgPour la manade La Galère, GALERIEN (2e) subit la pression dès l’entame. Il s’évade seul ou après l’homme puis adopte un coup de revers prononcé qui lui permet de garder un gland et de desserrer l’étau. Carmen sur une grande action après Gleize. Mobile, MACAO (6e) engendre les mauvais rasets. Six minutes sans relâche aux attributs mais quand aux ficelles cela se calme un peu et qu’on le cite loyalement il va jusqu’à l’impact final mais que c’est dur (1 Carmen et rentrée).
Pour la manade Caillan les bioùs qui évoluaient l’an dernier à l’Avenir s’en sont remarquablement tirés. SABATOUN (3e) a un placement irrégulier au départ mais change parfaitement de terrain. Sa volonté de poursuivre l’homme aux planches (notamment les gauchers) est décuplée sur la fin dans 13 minutes très intéressantes. 8 Carmen et retour. Le bióu de l’Avenir COYOTE (4e) met les hommes aux abois et oblige à rompre. Quatre minutes pour le vrai premier raset. Vitesse, placement remarquable et maîtrise d’un combat d’où il sort grand vainqueur. Un gros coup de barrière en bascule après Martinez et il finit dominateur sans être inquiété aux ficelles. 1 Carmen et un autre au retour pour sa domination.

Texte et Photos Eric AUPHAN

Trophée des As : Gleize, 11 points ; Rey, 9 ; Auzolle, 8 ; Clarion, G. Martinez, Sabatier, 5 ; Marquier, Moutet, 4 ; N. Benafitou, Mebarek, 3.

 

Culbute.jpg
MOURIESEN - Martinez
Rey.jpg
SABATOUN - Rey
MACAO.jpg
MACAO - Marquier