Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

13/06/2009

BOUILLARGUES : JUBILE DE GERARD AUBATERRE

Vendredi 12 juin

CARMEN POUR QUARANTE ET UNE ANNÉES DE PISTE

 

DSC04717.jpg a.jpg

 DSC04678.jpg a.jpgSourire juvénile, œil bleu pétillant sous la couronne de cheveux blancs, Gérard Aubaterre est une "figure" de la bouvine.
41 ans en piste après que son raseteur de père lui a inoculé le virus du taureau. Raseteur, tourneur, jamais un mot plus haut que l’autre, et la tenue blanche comme une seconde peau.
Sa despedida hier, dans les nouvelles arènes de Bouillargues, était à l’image de ce nouveau retraité des pistes: amicale, intergénérationnelle, simple, familiale.
« Enfin, c’est fini », laisse échapper Anne-Marie son épouse qui, malgré l’ultimatum posé trente-cinq ans en arrière « C’est moi ou les taureaux » a supporté les blessures, le moral à zéro après une mauvaise course, la peur… toujours présente. Gérard, lui, ne veut garder que les bons souvenirs ou les mauvais qui, passés à la moulinette des années, sont devenus anecdotes comme « le streap tease imposé par la vache Mickaëlla » lors d’une de ces courses de vaches cocardières où il s’est taillé de jolis succès. Mais avec sa modestie naturelle, Gérard relativise: « J’ai eu une carrière longue mais pas assez importante pour ce genre de jubilé… mais bon !».
Peu importe le palmarès, les nombreux raseteurs présents (jeunes et anciens mêlés) ont fêté l’homme de piste, l’ami. Municipalité, club taurin La Cleda, Association des pétanqueurs, école taurine de Bouillargues, vaches cocardières, association des anciens raseteurs, sans oublier les manadiers qui ont amené le bétail… tous présents, tous complices jusqu’au dernier Carmen.

Martine ALIAGA

AU1.jpgLA COURSE : des emboulés pour les anciens raseteurs : Fouque, Dumas, Rouveyrolles, Curtil, Ménargues, Ranc et Aubaterre et l’école taurine de Bouillargues. Six taureaux en pointe (Corigan de Daumas, Boumian du Gardon, Alcide de Lagarde, Colvert de Didelot, Aragon de L’Argentière, Rampau de Saint-Pierre) pour Bournel, Moine, Ferriol, Bonhomme, C. Chanat, Violet, Savajano, Ruiz, Ibanez et quelque "espontaneo". Un dernier emboulé de la manade l’Aven a clôturé, raseté "artistiquement à l’ancienne"... Un très bon moment.

 

 DSC04697.jpg a.jpg
Les années pèsent pour Gérard... les barrières en sont témoins !

 AUBATERRE.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

La toute dernière "vraie" course de Gérard Aubaterre c'était le 11 novembre 2007, à Gallargues-le-Montueux, avec une complète de la manade Guillierme. Les raseteurs lui avaient offert une haie d'honneur saluée par les applaudissements du nombreux public (photo MALI).

 

Les commentaires sont fermés.