Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

29/06/2009

WEEK-END A LA GRANDE-MOTTE

A beau plateau, belle affluence. Le CT Lou Gregau peut être satisfait de son week-end autour des arènes façon bodega, expo et  marché ainsi que sur le sable où l'ensemble des taureaux proposés sur les deux jours est satisfaisant et les équipes de raseteurs parmi les meilleures du moment. Si samedi l'ambiance est à retenir, dimanche les gradins presque pleins sont une belle récompense.

Dimanche 28 juin 2009 : Trophée de la ville - Trophée des As

FUSAIN RÉCOMPENSÉ :
UN PREMIER DE CHOIX

Sous la présidence de Jacques Valentin, se présentent en piste, raseteurs droitiers : Allouani, Auzolle, Jockin, Gleize ; gauchers : Four, Ouffe, Clarion, A. Benafitou. Tourneurs : Dunan, V. Dengerma, T. Garrido, Benzegh, Zerti.
Avec ces raseteurs-là, on savait que ça allait raseter et on n'a pas été déçu même si les tourneurs se sont faits trop voir - et surtout entendre. Four mène la gauche et se fait remarquer ; Ouffe entreprenant ; Allouani et Auzolle en demi-teinte ; Gleize à l'abordage ; Benafitou discret ; Clarion se taille un joli succés avec le public ; l'appétit vient à mangeant à Jockin qui totalise.
Fusain (Cavallini) fait un excellent premier qui monte en puissance et en méchanceté au fil des minutes. Maître escrimeur qui excelle quand il est obligé de se battre. Les ficelles rentrent aux Saintes.
Petras (L'Ilon).- Toute la fougue et parfois la naïveté d'un tau. Mais au départ de l'action une vitesse d'action vertigineuse qui donne de superbes anticipations. 12 minutes.
Apis (Le Brestalou).- Toujours décollé des planches et souvent en mouvement, il surprend Ouffe obligé de passer sous l'estribo. La difficulté c'est sa vitesse et quand il fait la tour de contrôle au milieu, la tâche se fait ardue. Rentre une ficelle.
Vaillant dans la tourmente, Chanéac (Chaballier) se fait surprendre par l'ardeur des blancs qui ne mettent pas la manière. 9 minutes.
Khéops (Le Joncas).- A fond pour les  premiers attributs, Khéops fait face droite-gauche. Mine de rien, par ses vives poursuites abouties jusqu'aux planches, il tient tout le monde à distance. Placé, Khéops surveille et fait sa sélection. La bourre sur sa première ficelle ouverte le chauffe et il se bat comme un diable, Four à la lève sur la sonnerie. Compliqué !
Condor (Lautier).- Franc, placé, il pousse sur les rasets mais ce n'est pas un 6e. Clarion, inlassablement, le cite et les séries se dessinent pour 8'30.
Chouan (Lafon, hors points).- Brave, il trouve Clarion pour briller et Jockin pour s'envoyer aux planches. Encore vert pour ce niveau.
Dommage, la course aurait mérité, après les difficultés, un final un peu plus brillant. Ce sera pour l'année prochaine. Promis

Samedi 27 juin  2009 : Trophée de l'Avenir

ACTE I REUSSI EN ATTENDANT LES AS

Fougere Typhon Le Brestalou.JPG
Dimitri Fougère et Typhon du Brestalou

Entrée: 1/3 d’arène. Organisateur: CT Lou Gregau. Président: J. Valentin. Raseteurs droitiers: Gros, Fougère, R. Mondy, Valette, Dumont. Gauchers: Four, Clarion, N. Benafitou. Tourneurs: T. Garrido, Bensalah, Curtil.

Le patient travail du CT Lou Gregau paye et permet de réunir une bonne équipe de raseteurs avec un plateau intéressant de cocardiers. Le premier acte est réussi, espérons-en autant pour le second, aux As (aujourd’hui). Le Trophée Michel-Séverac récompense Brutus (7e Lautier) et Fougère dans un ensemble de qualité. Eole, Typhon et Brutus donnent envie de les revoir tandis que les blancs dans une parfaite entente font plaisir.
Eole (Rousseau). – Ce n’est certes pas un premier mais quelle belle prestation pour débuter. Quinze minutes de vaillance, pas un refus, des séries, quelques belles enfermées (Gros, Four) et accélérations (Four, R. Mondy), une ficelle à la maison, plus 7 Carmen. Qui dit mieux…
Marcamau (Raynaud).- De la bonne volonté dans des enchaînements rythmés. 7 minutes agréables. 3 Carmen.
Homère (Le Ternen).- Pas de temps morts dans des séries enchaînées de bon cœur et un bel engagement sur Gros dans 9 minutes plaisantes. 3 Carmen.
Tristou (Lopez).- Un peu décollé des planches, avec une légère anticipation au départ, pour peu qu’on lui reste dans les cornes, il s’engage aux planches (Gros, Benafitou). 10 minutes, 3 Carmen.
Belzébuth (Vitou).- Il lui faut de la pression pour donner le meilleur, et là il en manque. Alors, il saute, vadrouille. En revanche, bien cité par Gros (Carmen) puis par R. Mondy, les répliques sont à la hauteur. Rentre une ficelle.
Typhon (Brestalou).- Il court, il court dans sa première moitié de course mais il garde tout le monde à l’œil, piste ou contre-piste et oblige Fougère à se coucher. Un méchant chasseur qui excelle dans les enchaînements qu’il peut conclure d’une manière cinglante aux planches (Gros, Four). 15 minutes pas faciles pour les blancs. 3 Carmen.
Brutus (Lautier, hp).- Placement, vitesse d’exécution, toujours présent jusqu’aux planches où il tape (coups de barrières sur Gros, Clarion) en menaçant de la corne. Four frôle l’accident à la planche. Ouf… trompette. Et la musique pour un bon final à la hauteur de la course.

Martine ALIAGA

Trophée de l’Avenir: Gros, 21 points ; Fougère, 18 ; Dumont, 5.

Les commentaires sont fermés.