Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

08/07/2009

LUNEL-VIEL *As*

Mardi 7 juillet 2009

ALESIEN CLOTURE MAGISTRALEMENT

Alésien Villard.JPG
Alésien de la manade Briaux et Benjamin Villard

Petit à petit, cette course de lendemain de Cocarde d'Or prend du galon et instaure un rendez-vous plein d'intérêt suivi par une bonne cuvée de spectateurs. Il est vrai que le CT Lou Raset Escouleto Saint-Vincent s'implique beaucoup pour proposer des taureaux de qualité, des raseteurs à la hauteur, le tout servi dans la tradition avec groupe folklorique et Attelages de Lunel. Au final, la course tient ses promesses même si par moments les hommes sont à la peine et du coup ne mettent pas des gants. Les prix récompensent les plus assidus : 1. Villard, 2. A. Benafitou, et le cocardier Alésien de Briaux.
A la capelado, Jacques Valentin, président, salue les droitiers Allouani, Jockin, Villard ; les gauchers A. Benafitou, Ouffe, Mebarek, Sabde et les tourneurs Benzegh, V. Dengerma, Mata, Zerti. 

Courbet de Chaballier gère son placement et fait le tri mais ne refuse aucun raset engagé qu'il raccompagne férocement jusqu'au bout avec un léger coup de revers à gauche. Rentre ses glands. 3 Carmen. C'est toujours le même problème avec Faru de l'Aurore. Il court partout, se disperse, se gâche. Quand enfin il s'arrête, il ne trouve plus d'adversaire car là il faut calculer pour le passer. Seul Benafitou trouve le bon rythme et du coup cueille cocarde et glands. On en restera là. Mais pas facile ce biou ! Le jeune Fanfan de Caillan (7 ans)  ne se laisse pas aisément plumer. Il chasse, sort fort et va au bout. Surveille tout et ne lâche rien jusqu'aux planches plus quelques belles finitions (Allouani, Villard). 4 Carmen et les ficelles à la maison.
D'entrée Ruy Blas (Cuillé) annonce le degré de sa forme en ramenant fermement les audacieux,  plus un foudroyant coup de barrière sur Allouani,  ça calme ! Le rythme s'en ressent, Benafitou, Villard, Sabde essaient encore mais Ruy Blas domine totalement. Rentre ses ficelles, 3 Carmen. Du placement, de bonnes charges, un peu de déchet pour Samson (Saumade) mais du caractère à se chauffer au fil des minutes. Villard lui sert un caviar, Samson s'envoie sur Ouffe, Benafitou, Sabde. Intéressant. La cerise sur le gâteau, c'est Alésien de Briaux. Il annonce la couleur en tapant les planches. Et trouve vite les angles, pas bête la bête ! Avec ça attentif, franc, explosif. Il se cabre après Sabde, s'escampe sur Ouffe, s'explose après Benafitou et bombarde Villard. Le top pour finir. Garde un gland, ramène le prix à ses propriétaires et entend 7 Carmen. C'est pas beau ça !

Martine ALIAGA
Photos Christian ITIER

Ruy Blas Allou.JPG
▲Enorme action de Ruy Blas sur Sabri Allouani
▼ Alésien sur A. Benafitou
Alésien Benafitou.JPG

Les commentaires sont fermés.