Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

10/07/2009

78e COCARDE D'OR

Lundi 6 juillet 2009

SABRI ALLOUANI DANS LA LEGENDE ARLESIENNE

Les Vainqueurs.jpg
MARTEGAU meilleur cocardier du jour
ALLOU.jpgEt de cinq pour Sabri ALLOUANI, l'As des As de la dernière décennie a une fois de plus terrassé ses adversaires. En tête dés le premier cocardier, il ne sera jamais rattrapé, augmentant petit à petit son avance pour terminer avec 14 pts, reléguant son courageux dauphin Bastien FOUR à six longueurs (8 pts). Benjamin VILLARD accroche avec 7 pts la troisième place. Alexandre GLEIZE avec 5pts se voit attribué le prix des Arlésiens. A la remise des récompenses la famille Ribaud est honorée pour ses nombreuses et glorieuses participations à la compétition. Enfin le coup de coeur de la commission taurine municipale a été décerné au peintre Jean Marignan (Un tableau peint par son fils et son petit-fils).
Pour les cocardiers, le choix du jury fut d'une grande facilité: un seul taureau pouvait prétendre au prix ! MARTEGAU de Chauvet.


CERES de Chapelle, sur des fusées et uniquement cela il effectue de gros coups meurtriers aux barrières. Le reste ne l'intéresse guère. Rentre une ficelle.
EROS de Saumade, souvent au centre, il sort pour donner quelques répliques mais refuse beaucoup pour pouvoir enfermer une ficelle.
QUIHOUS de Guillierme, d'entrée il explose aux planches sur Allouani pensant peut-être faire impression. Mais les hommes aujourd'hui n'en n'ont que faire et la pression lui fait gagner le refuge du centre d'où il ne sortira que pour rejoindre le toril avec ses ficelles.
TOMMY de St Antoine, il va rapidement se faire piéger devant l'arastre. Alors il subit et se défend avec un coup de revers dans dix minutes.
MARTEGAU de Chauvet, s'est bien défendu avec des actions brillantes, fantasques, des bons changements de terrain. Il rentre une ficelle, entend plusieurs Carmen et remporte le prix de la journée.
CRIQUET de Lautier, n'a pas compris ce qu'il faisait dans cette grande piste avec tant de tenues blanches autour de lui.
SEVERO de Ribaud, était-ce bien necessaire de lui faire ce cadeau empoisonné ? Allouani, Auzolle, Marquier tentent de le mettre en valeur...

Texte et Photos Luc PERO

CERES.jpg
CERES - Oleskevich
EROS.jpg
EROS de Saumade
QUIHOUS.jpg
QUIHOUS - Allouani
TOMMY.jpg
TOMMY - Allouani
TOMMY 2.jpg
TOMMY - Villard
FOUR.jpg
TOMMY - Four
MARTEGAU-Marq 1.jpg
MARTEGAU - Marquier
MARTEGAU-Auzo.jpg
MARTEGAU - Auzolle
MARTEGAU-Marquier.jpg
MARTEGAU - Marquier
CRIQUET.jpg
CRIQUET - Gleize
SEVERO.jpg
SEVERO - Allouani


Les commentaires sont fermés.