Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

20/07/2009

BEAUCAIRE PALME D'OR (2) *AS*

Dimanche 19 juillet

BENJAMIN – SABRI UN SUSPENSE HALETANT…

Beaucaire_19_07_134.jpg
GUEPARD - Villard

Beaucaire_19_07_156.jpgUn bon trois quarts d’arène encourageant pour les Affaires Taurines de Beaucaire à l’occasion de la seconde journée de la Palme d’Or. A la capelado les droitiers Allouani, Auzolle, Moutet, Sabatier, Villard et les gauchers Clarion, Four, Martin-Cocher, Khaled, Poujol accompagnés des tourneurs Benzegh, Dengerma, Fouque, Garrido et Mata.
La course s’avère très plaisante et le duo Allouani-Villard a décidé de faire durer le suspense chacun prenant à son tour la main au fil des taureaux. Au final, un seul petit point d’écart qui met du piment à la compétition et promet une finale passionnante. Allouani en grand champion met une pression énorme sur la course et sur les épaules de Benji, le seul à pouvoir l’accrocher. Villard avec beaucoup de cœur relève le défi et revient dans le coup au courage. Un raseteur ovationné par le public à qui il le rend bien. Pour le reste Auzolle s’accroche au podium et Khaled semble retrouver ses jambes de vingt ans. Les autres sont parfois beaucoup trop timorés. Les taureaux tirent leur épingle du jeu mêlant difficulté, bravoure et vaillance.

Le duel Allouani Villard débute avec LANCIER (Lautier) qui sonne parfois la charge héroïque sur de sévères enfermées mais il garde souvent le terrain devant le toril. Son coup de revers est redoutable et il conserve ses ficelles. Volontaire, FANAL (Cuillé) se frotte d’entrée aux planches sur Villard et Allouani mais c’est ce dernier qui prend tous les attributs. Agréable dans les séries, il agrémente ses onze minutes de superbes actions avec un final plein de bravoure. 5 Carmen et retour. Délesté rapidement des ses pompons, ENZO (Chauvet) répond présent Beaucaire_19_07_148.jpgaux ficelles. Attentif, il surveille et honore tous les cites avec vigueur. Un partenaire intéressant qui conserve une ficelle en musique jouée à trois reprises. Allouani compte sept points d’avance.
Cocardier complet, ANDALOU (Blanc-Espelly) assume la place de vedette. Ses actions sont virulentes cornes aux planches. Ses anticipations sont aussi redoutables. Même si son placement est un peu moins rigoureux il s’impose et conserve une ficelle alors que Villard prend la première et revient à quatre points. 4 Carmen dont rentrée. MATUTE (Saint-Antoine) est capable de belles poursuites et n’a pas démérité mais aujourd’hui il est trop irrégulier. Il conserve une ficelle sans avoir eu le même rendement qu’à Châteaurenard. 2 Carmen et retour alors qu’Allouani reprend ses distances avec sept points d’écart. Coureur, GUEPARD (Cuillé) véloce se cabre deux fois sur Allouani. Sur Villard l’action et puissante comme sur Auzolle. Benji coupe, cocarde et glands revient à égalité. Agile il se tourne comme un félin et enferme plusieurs fois Villard survolté. Encore des actions percutantes mais les ficelles (très chargées) réintègrent le toril. 5 Carmen et rentrée. Quelle débauche d’énergie ce LOU VERRI (St Pierre, hors points Trophée Taurin, compte pour la Palme). Huit minutes et des coups de barrière à la pelle accompagnés de Carmen qui honorent son cœur tellement vaillant. Alain Alteyrac son bayle bondit en piste comme pour freiner l’ardeur des blancs. Sur Moutet l’action est fabuleuse et sur les autres elles s’enchainent avec violence. Un final hautement spectaculaire avec Benji qui reprend la main d’un petit point. Le suspense est haletant.

Texte et Photos Eric AUPHAN

 

Beaucaire_19_07_075.jpg
ANDALOU - Allouani
Beaucaire_19_07_130.jpg
GUEPARD - Villard
Beaucaire_19_07_118.jpg
GUEPARD - Allouani

Classement Palme d’or  : Villard 40 points, Allouani 39, Auzolle 17, Four 10, Khaled 8, Martin Cocher et Moutet 7, Poujol 2.

Les commentaires sont fermés.