Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

06/08/2009

CASTRIES *AS*

Mercredi 5 août 2009

13e GRAND PRIX DE LA VILLE :
OUFFE - AIGLON ET GLEIZE

ouffe AIGLON Occitane.jpg
Julien Ouffe à la tête d'Aiglon de l'Occitane

Il y a des jours où la mayonnaise ne prend pas. Mercredi, à Castries, malgré le décorum des grands jours et des arènes pleines, la course ne s'est jamais emballée. Les hommes (Allouani - sort à l'entracte, blessé), Gleize, Jourdan, Outarka, Sabatier, Ouffe, Poujol, M. Sanchez et Sabatier plus Beker, T. Dengerma, Dunan, Benzegh, Zerti) ont raseté par à coups, réservés par moments et en désordre à d''autres. Les prix récompensent justement les plus assidus. Quant aux taureaux, hormis Aiglon, le casting n'était pas à la hauteur.
Pourtant Eigouzo (Lagarde) avait bien attaqué par 8 minutes agressives et violentes mais se retient trop par la suite. Othello (Blatière-Bessac), trop raide. Pavoun (Saint-Pierre) irrégulier et brouillon.
Gleize BARRAS Nicollin.jpgLe seul à sortir son épingle du jeu c'est Aiglon de l'Occitane qui a imposé son envie et sa puissance. Il n'honore que les cites francs par de grosses poursuites jusqu'aux planches où il met la corne. Cocardier, il domine facilement et rentre ses ficelles. La "bravitude" de Lou Sar (Guillierme) ne rencontre que l'à peu près des blancs. Quant à Barras ( Nicollin) s'il sort avec du peps (► photo avec Gleize), il s'éteint peu à peu. Pour terminer, Bartabas (Lautier), à 10 ans, sort hors points pour le Trophée Taurin mais compte pour le prix du jour, en supplément dix minutes... - Va comprendre Charles - Raseté, en rythme par Gleize et Ouffe qui se disputent la première place, et Sabatier, le biou se livre correctement et "fait péter" le coup de barrière du jour sur Sabatier.

Martine ALIAGA
Photos Christian ITIER

Les commentaires sont fermés.