Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

14/08/2009

MAUGUIO *AS* 13-08

TROPHEE DE LA MOTTE 2009

SABRI CARTONNE - IVOIRE TAMPONNE

MAUGUIO.jpg bis.jpg
Sabri ALLOUANI, IVOIRE DE Blatière-Bessac deux battants pou une victoire
 
Toutes les places à l'ombre étaient occupées pour cette chaude journée et c'est donc devant une demi-entrée que le président Jacques Valentin salue à la capelado les raseteurs droitiers Allouani, Jockin, Garcia, Sabatier, Schuller, Villard, gauchers A. Benafitou, N. Benafitou, Ouffe, Mebarek et les tourneurs Bensalah, Benzegh, Mata, Sanchez, Zerti.
Le Trophée de la Motte 2009, organisé par le CT Lou Biou, est remporté par Sabri Allouani avec 32 points au compteur laissant tous ses adversaires du jour dans les starting-blocks. Le travail d’ensemble a été soutenu ne permettant qu’à Ivoire de tenir la distance tout en fournissant un quart d’heure complet, sérieux et spectaculaire. Cela lui permet de recevoir le prix de la journée.
Gévaudan (Rouquette).- Il est coriace le bougre ! Mais parfois il se déride et vient dangereusement percuter aux planches Allouani et Villard. Un gland au toril.
Borgia (Cuillé).- Méchantas, sauteur, il donne quelques bonnes répliques qu’il conclut avec le museau ou en sautant derrière. Quinze minutes décousues trois fois récompensées en course. Le Carmen n’était pas nécessaire à sa rentrée avec une ficelle.
Ivoire (Blatière-Bessac).- Chaude la première minute où les pompons ne résistent pas. De la bourre, mais les finitions sont présentes. Puis aux ficelles, les séries aux terminaisons cornes pointées se succèdent sur un rythme soutenu. Carmen résonne plusieurs fois dans quinze minutes et il rentre fortement applaudi avec ses ficelles.
Forest (L’Argentière).- Quelques rasets, deux coups de barrière et on attaque les ficelles. Avec calme, mais détermination, lorsque c’est nécessaire, il se livre et conclut. 12<TH>minutes et Carmen.
Fallone (Janin).- Il a du mal à rentrer dans la course et se perd dans des déplacements profitables aux hommes. Six minutes, 1 Carmen sur un bel engagement.
Flamenco (Le Joncas).- Un monument de bravoure qui explose aux barrières sur Allouani, deux fois, Villard et se livre dans d’interminables enchaînements. Huit minutes très intenses de nombreuses fois honorées.
Languedocien (Briaux, hors points pour 10 minutes).- Un cœur énorme pour ce barricadier confronté pour la première fois au grand niveau. Une quinzaine d’actions et des Carmen en rafale. Examen réussi pour le jeunot.
Texte et photos Luc PERO

Trophée des As : Allouani, 32 points ; A. Benafitou, 10 ; Villard, 4 ; Ouffe, 3 ; N. Benafitou, 2.

Les commentaires sont fermés.