Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

16/08/2009

LE GRAU DU ROI *AS* 15-08

15 AOUT 2009

ET MATHIS ALLUME LE FEU...

DSC07445.JPG
MATHIS grand artificier de ce 15 Aout.
DSC07418.jpg a.jpgOn n'a pas fermé les portes(une grosse entrée quand même) pour cette traditionnelle affiche du 15 Aout, et pourtant le plateau valait le déplacement. Des cocardiers de tous styles, des hommes en nombre suffisant parmi les meilleurs du circuit. A la présidence Jacques Valentin toujours au top pour les grands rendez-vous salue Allouani, A.Benafitou, Auzolle, Garcia, Ouffe, Outarka, Poujol, Sabatier, Villard et leurs cinq tourneurs qui effectuent la capelado. Leur travail honnête, régulier a concordé avec le tempérament des cocardiers. KABYLE pour cinq minutes a fait ses adieux au Grau une de ses pistes favorites. Du concours outre MATHIS époustouflant, RENOIR, CLODOMIR, CIGALIE, GALLICIANAIS ont etalé toutes leurs qualités respectives.
PAZAC de Daumas n'est pas vraiment un premier. 7mn30 avec une préfence gauchère. Deux Carmen.
CIGALIE de Fabre-Mailhan joue franc jeu en se donnant sans limites. Des déplacements opportuns et des magifiques longueurs sur Benafitou, Poujol, dont plusieurs main sur le frontal lui font entendre les honneurs cinq fois dans dix bonnes minutes.
BADAIRE de Nicollin brouillon à son entrée en piste il perds vite ses pompons. Ensuitpe rasevté pa intermitence, pas toujours bien positionné son parcours est décousu. A son actif cinq grosses enfermées (Villard 3, Allouani 2) et trois coups de barrière sur Auzolle, Outarka, Sabatier. Ses ficelles autoril et des Carmen.
MATHIS de Lautier sort avec la rage et ses premières minutes sont tonitruantes. Des coups violents aux barricades sur Allouani, Villard, Benafitou, Outarka. Puis il enferme Villard pour un raset main sur la tête suivi d'une arrivée fracassante. Même traitement pour Allouani, enferme durement Outarka, oblige Auzolle à rompre mais le suit pour conclure aux planches. Les primes montent, J.Valentin s'égosille, les actions se succèdent, le disque joue et rejoue, Allouani lève la première ficelle à 1300 Euros et prend la deuxième à 800 Euros. C'est la treizième minute le public exhulte, l'ovation de retour est énorme... quel bonheur !
GALLICIANAIS de Briaux pas facile de sortir aprés la course du précédent. Pourtant le tau a tiré son épingle du jeu avec quelques belles finitions et de la volonté dans les séries. Douze minutes et trois Carmen.
RENOIR de Cuillé c'est son retour en piste aprés de longs mois de repos. C'est gagné pour lui, il n'a rien oublié... barricadier il l'est toujours, agaressif aussi. Cocardier volontaire c'est lui qui va même chercher l'affrontement. Pour ses coups de butoirs, ses dangereuses enfermées l'air de Carmen joue plusieurs fois ainsi qu'à sa rentrée porteur de ses ficelles(lourdes).
CLODOMIR de Bon va clôturer ce concours avec le brio attendu pour un dernier. Pas de difficultés majeures sur le raset mais des             arrivées ou des envolées fracassantes en conclusions. C'est bien, c'est bonDes Carmen.
Texte et Photos Luc PERO

CIGALIE de Fabre-Mailhan
1.jpg
2.jpg

Les commentaires sont fermés.