Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

22/08/2009

LATTES *AVENIR*

Samedi 22 août 2009 

PABLO, UN DOMINATEUR... TORRIDE !
lattes 12.jpg
 
Entrée : 3/4 d’arène. Organisateur : CT Lou Mejean. Président : T. Daniel. Raseteurs droitiers : Fougère, Schuller, Valette. Gauchers : Oleskevich, M. Sanchez. Tourneurs : Curtil, Euzéby, Molins, Sanchez.

A cinq, ils ont fait le maximum par cette chaleur torride et malgré quelques temps morts bien compréhensibles, ont bien travaillé à tous les taureaux. Bien sûr, les biòu en auraient supporté plus notamment Pablo (Fabre-Mailhan) auteur d’un quart d’heure de domination totale.
Basilic (Fabre-Mailhan).- Toujours disponible, il exploite les angles et signe de bons engagements. Il conclut sur Fougère, pousse après Valette, Fougère deux fois enfermé. Les ficelles au toril en musique déjà entendue 4 fois.
lattes 1.jpgLudo (Chaballier).- Malgré un placement décollé, il est prêt à tous les échanges. Au fur et à mesure, il prend de l’assurance et fait avorter pas mal de départs. Ses interventions découragent les blancs et les ficelles resteront sur les cornes. Musique.
Homère (Le Ternen).- En mouvement, il enchaîne de bon cœur et va au bout si l’homme reste un peu dedans (Fougère, Carmen). Bien placé aux ficelles, il défend la première jusqu’à la 9e, la seconde à la 12e. Et l’élastique lui permet de terminer un quart d’heure volontaire avec les honneurs.
Pablo (Fabre-Mailhan).- Attentif, toujours placé, enferme Sanchez, saute après Schuller, embarque Fougère. Vif dans les séries, il défend magistralement son terrain. Il demande des départs calculés et peu de clients s’engagent aux ficelles qu’il ramènera aux Bernacles avec 3 Carmen et retour.
Sueño (Rouquette).- Avec lui, il vaut mieux ne pas dormir. Méchant, il s’envoie deux fois sur le tourneur Sanchez, du placement et de la vitesse, 5 minutes avant le premier raset à sa tête. Puis les blancs en prennent la mesure car le jeune biòu est encore tendre sur le raset. Tout de même, il s’engage fort après Fougère, tape sur Valette (Carmen) et ressaute après Fougère. Les ficelles rentrent avec la musique.
Espadon (Saumade).- Des planches, il se livre franchement dans des séries bien rythmées qu’il conclut volontiers. Chaque blanc est gratifié à son tour d’actions aux bois pour un bon final de 12 minutes orchestré par 5 Carmen et retour.

Martine ALIAGA
Photos archives Luc PERO

Trophée de l’Avenir : Schuller, 23 points ; Fougère, 21 ; Valette, 4 ; M. Sanchez, 3.

Les commentaires sont fermés.