Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

05/09/2009

BEAUCAIRE *AVENIR*

Vendredi 4 septembre 2009

BONNE PREMIERE POUR LES REVELATIONS DU PAYS D'OC 
BATELIER.jpg
BATELIER un bon premier
 
Entrée : 400 personnes environ. Organisateur : Affaires taurines. Président : Pierrick Vidal. Raseteurs droitiers : Ayme, Chig, Moine, Violet. Gauchers : Cartalade, Ferriol, Khaled, Poujol. Tourneurs : Duran, P. Rado, Ranc, T. Dengerma.

RABINA 9x12.jpgLa première course des Révélations du Pays d’Oc (tous les vendredis de septembre) a été très agréable. D’abord un bon choix de taureaux où Batelier (1er), Rabina (4e) et Eliodor (6e) se font remarquer, ensuite une équipe de raseteurs travaillant en  rythme dans un bon esprit.
Batelier (Ribaud).- Avec une très bonne gestion de l’espace, il donne des séries agréables qu’il conclut volontiers. Aux ficelles, sous les nombreuses sollicitations des blancs, il brille et passe la corne. Défend sévèrement sa 2e ficelle qu’il ne cède qu’à la 14e passée. 4 Carmen et retour.
Forain (Le Pantaï).- Il gêne les hommes par son placement décollé et ses à coups. Si les premiers attributs sont levés sur ses déplacements, bien cité, il fait l’effort et se jette méchamment (Chig et Poujol, Carmen). Rentre une ficelle.
Massimo (Blanc-Espelly).- Au début, il se  perd dans cette grande piste, bien positionné par la suite, il se montre dangereux dans les poursuites. Poujol montre la voie pour de belles séries, notamment sur sa 1re ficelle. Un quart d’heure crescendo. 3 Carmen et retour.
Rabina (Guillierme). D’entrée des séries qu’il enchaîne sans faiblir, au contraire. Toujours disponible, placé, il s’envoie avec envie et passe la corne au finish. Rabina se chauffe sans se "cramer" pour 13 minutes superbes. 4 Carmen et retour.
Magellan (Plo).- Un cocardier classique qui se fait respecter par son placement et qui pousse fort sur le raset. Les blancs ne lui sautent pas dessus et Magellan rentre ses ficelles en musique.
Eliodor (Lautier).- Il va vite et voit tout, mettant les blancs en difficulté. Quand il a en un dans le collimateur, l’arrivée est très serrée. Bon dans les échanges rythmés, il sélectionne sur la fin, ne cédant qu’une ficelle (14e). 2 Carmen et retour.
Simon (Lou Pantaï, hp).- Un joli bestiau qui fait ses premières armes dans une grande piste. Après la découverte, le travail. Des séries bien poussées, du placement et un bel engagement sur Ayme. Les ficelles à la maison et la musique en  récompense.
Martine ALIAGA
Photos Luc PERO
RABINA 1.jpg
RABINA le meilleur du jour
Trophée de l’Avenir : Cartalade, 6 ; Violet, 5,5 ; Ayme, 4 ; Chig, 3,5 ; Ferriol, 2,5.

Les commentaires sont fermés.