Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

07/09/2009

AUREILLE * AVENIR*

Dimanche 6 septembre 2009 : finale du 4e Trophée des Alpilles

RESPECTABLE LOU SAR

Aureille 06 09 042.jpg LOU SAR.jpg
LOU SAR sur R. Roux


Entrée: 3/4 d'arène.  Organisateur: CT Aureillois. Présidence: G. Roccia. Raseteurs droitiers: Dumas, D.Maurel, D.Martinez, Moine, Roux. Gauchers: Cartalade, Fadli, Tortel. Tourneurs: Abbal, Babacène, Lieballe, Ménargues.
Les David sont à la fête et si Moine (58 points) le dauphin met d’entrée la pression sur Maurel (68) ce dernier s’accroche et récolte le 4ème trophée des Alpilles tandis que Tortel (39) rejoint le podium. Les autres apportent leur précieux concours. Côté taureaux, Lou Sar (Guillerme) prix sur la Finale et Hébus (Agu) prix sur la saison sont récompensés. Blessé à l’œil, Moka laissait entrevoir des dispositions barricadières.

BISON (Fabre-Mailhan) irrégulier est capable de fuser et de mettre en danger Martinez mais souvent il se désintéresse du jeu et rentre ses ficelles. 1 Carmen.
Vaillant et généreux, HERMES (Agu) se donne sans retenue aux pompons mais aux ficelles les hommes n’arrivent pas à canaliser son attention alors que le taureau en veut. Il les conserve en musique jouée une fois.
Une minute et HELIOS (Gillet) défend ses ficelles. S’il anticipe et se jette bien, il peine à terminer ses poursuites même si Fadli sent le chaud. Franc les séries s’enchainent avec brio pour 3 Carmen et rentrée porteur d’une ficelle.
Cocardier aguerri, LOU SAR (Guillerme) défend chèrement ses attributs pendant neuf minutes intenses avec une grande percussion en bascule sur Maurel puis deux actions sur Roux et Tortel. Il souffle aux ficelles grâce à son placement et ses poursuites sérieuses qui imposent le respect. 3 Carmen dont retour.
Idéalement placé, COSTABELLO (Chauvet) répond à tout avec un cœur énorme. Sans vice les blancs ne le ménagent pas aux ficelles. Vaillant au possible, son final est endiablé et rythmé. Onze minutes récompensées 4 fois et retour.
Malheureux, MOKA (La Galère) après deux actions percutantes sur Maurel, réintègre le toril suite à un coup de crochet à l’œil.
La remise des prix en piste est superbe et Frédéric Durand reçoit un coup de cœur pour son dévouement pendant neuf années de présidence. Un instant simple mais ô combien émouvant pour une dernière communion avec le public.

                                                                             Eric AUPHAN

Aureille 06 09 063.jpg HEBUS.jpg
MOKA sur D. Maurel

Trophée de l’Avenir : Cartalade, Maurel, 9 ; Martinez D, 1.
Trophée des Raseteurs : Moine, 12 ; Fadli, 8; Tortel, 5; Roux, 4. 

Les commentaires sont fermés.