Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

30/09/2009

SAINT-REMY-DE-PROVENCE *TAU D' OR*

Mardi 29 septembre 2009

LE XXIe TAU D'OR A PRIAM DE SAUMADE

Priam tau d'or.jpg
PRIAM le vainqueur
PALMARÈS DU 21e TAU D'OR
PRIAM de Saumade - Tau d'Or
BEL AMI de l'Occitane - Tau d'Argent
DESERTEUR de F.Mailhan - Tau de Bronze
Meilleur raseteur-animateur: Benjamin Villard
Gardiaén Saumade.jpg
Le gardian de la manade Saumade
PRIAM Saumade.jpg
Brutal et brillant le Tau de Saumade
Photos Luc PERO

27/09/2009

SAINT-REMY-DE-PROVENCE *AS*

Dimanche 27 septembre 2009

FANFAN LA TULIPE NOIRE
VILLARD LE CHEVALIER BLANC

St Rémy 27 09 020.jpg
FANFAN - Benji

Entrée : 2/3 d'entrée. Organisateur : Comité des fêtes. Présidence : Philippe Gibert. Raseteurs droitiers : Gleize, Marquier, Sabatier, Savajano, Villard. Gauchers : A. Benafitou, Four. Tourneurs : Bensalah, Dunan, Garrido, Mata, Zaffaroni.

 

St Rémy 27 09 036.jpgLa pena de Saint-Etienne-du-Grès, la demoiselle de Saint-Rémy, les Arlésiennes et le faste habituel dans une course qui ne restera pas dans les annales. Elle n’a d’ailleurs valu que par les taureaux de fin de partie. Fanfan (3e) cocardier solide remporte le prix devant Mazarin (7e) barricadier vaillant et plaisant. Le reste est très moyen. Chez les blanc Little Benji nous régale. Il s’applique à faire plaisir et s’adjuge logiquement le prix du meilleur animateur. Gleize fournit aussi des efforts conséquents mais les autres ne sont pas assez réguliers.
Aux pompons, la liqueur blanche fond sur GENEPY (La Galère) pendant cinq minutes de grande intensité et malgré tout quelques percussions mais en huit minutes trente l’unique ficelle tombe. 2 Carmen et rentrée.
GABY (Chauvet) d’entrée se dresse au dessus des bois ou passe le poitrail mais au fil des minutes il manque de mordant et s’il garde ses ficelles, les rasets s’espacent au fil des minutes. 3 Carmen et retour contesté.
Attentif et toujours bien placé, FANFAN (Caillan) une fois les attributs levés pose problème. Il termine ses poursuites, fait voler les planches, enclenche une série, enferme Bénafitou, serre Sabatier et pousse Gleize accroché dans la ficelle que lève Four à deux minutes du terme. Une excellente prestation de cocardier qui lui vaut le 25 ème souvenir Pierre Gon avec 7 Carmen dont retour.
SAURON (Fabre-Mailhan)   maîtrise l’espace et la joue cocardier. Il enferme Gleize et déséquilibre Villard sur le raset qui sont ses adversaires les plus assidus mais aux ficelles il est trop délaissé. 4 Carmen et retour.
CATALAN (Saumade) ne vient pas à chaque fois mais parfois il le fait franchement. A mi course il traverse la piste en largeur avec Marquier mais sa course manque de rythme et les torts semblent partagés. 1 Carmen.
CO BLANCO (Lautier) a perdu son côté spectaculaire et se montre en dessous de sa valeur sauf à la treizième lorsqu’il frappe après Gleize. Mou, il conserve néanmoins une ficelle. 2 Carmen.
D’entrée MAZARIN (Joncas, hp) annonce la couleur aux planches sur Villard qui sera son meilleur partenaire (6) Four (3) et Marquier. Un valeureux combattant, vaillant et motivé qui manque le prix de peu avec 8 Carmen et retour pour le final qu’il fallait.

Texte et Photos Eric AUPHAN

 

Sauron.jpg
SAURON - Villard
St Rémy 27 09 058.jpg
SAURON - Gleize
MAZARIN.jpg
MAZARIN le dangereux barricadier du Joncas sur Four

 

Trophée des As : Villard, 16 ; A. Benafitou et Four, 9 ;  Gleize, Marquier et Sabatier, 5.

Trophée de Raseteurs : Savajano, 4 points.

PALAVAS-LES-FLOTS *AS*

Dimanche 27 septembre 2009

LEVENTI AVEC PANACHE ! ALLOUANI ENCORE... !

Gastounet.jpg
GASTOUNET et Sabri pour la parade finale !

Entrée : 1/2 arène. Organisateur : CT Fiesta y toro. Présidence : J. Valentin. Raseteurs droitiers : Allouani, Daniel, Jockin, Outarka, Mascarin. Gauchers : Martin-Cocher, Oleskevich, Ouffe. Tourneurs : Benzegh, V. Dengerma, Kerfouche, Zerti.

Le Trophée Albert-Dubout est, une fois de plus, remporté par Allouani juste devant Ouffe et Jockin. Meilleur taureau de la saison Rodin des Baumelles et sur la journée ▼Leventi de Plo. Un prix spécial est attribué à Michou pour l’ensemble de sa carrière.
Leventi.jpgForest (L’Argentière).- Peu raseté à sa sortie, il faut attendre la 4e minute pour voir les véritables premiers échanges. Rien de bien saillant en début de prestation, puis sur la fin, avec un peu plus de travail, il se déride et effectue quatre jolies poursuites sur Allouani (3), Ouffe et deux sauts derrière Allouani, Jockin. Ficelles au toril et 4 fois la musique.
Varenne (Lautier).- Travaillé avec parcimonie et presque exclusivement par Julien Ouffe, le biòu ne peut donner sa pleine mesure. Heureusement, en fin de parcours, la 2e ficelle donne lieu à quelques belles séquences que le disque honore cinq fois.
Michou (Les Baumelles).- Pour la dernière sortie de sa carrière en Languedoc, Michou affiche encore son tempérament et son talent de cocardier. Placement, sélection et finitions font toujours partie de ses qualités. Peu sollicité, il réintègre le toril porteur de ses ficelles. Carmen en course ainsi qu’à son retour saluant l’ensemble de sa carrière.
Leventi (Plo).- Devant le peu d’ardeur des hommes, il n’a aucun mal à imposer sa supériorité. Puis, quand même, les hommes s’enhardissent et c’est un festival d’enfermées sur Outarka, Jockin, ainsi que des séries hautement rythmées et conclues cornes aux planches qui cèdent sous l’impact de la corne. Du beau spectacle pour 8 Carmen et l’ovation au retour avec une ficelle.
Pesquie.jpgClovis (Margé).- Toujours en mouvement, il n’est raseté que sur ses déplacements et malgré ce, il se soulève sur Ouffe, Martin-Cocher, Outarka ; bascule sur Allouani et donne des enchaînements pour 4 Carmen dans 12 minutes.
Pesquié (Saumade).- ►Le grand barricadier du mas de l’Abbaye a encore tamponné comme à ses plus belles années. Ouffe, Outarka, Allouani, Martin-Cocher, Jockin sont gratifiés d’actions superbes. Quelques plages de récupération mais au final ses ficelles au toril et des Carmen.
Gastounet (Saint-Pierre, hp).- Il a assuré sa partition. Du spectacle avec d’énormes coups de barrière sur Allouani, Outarka, Ouffe. La musique et un gland au retour.

Texte et Photos Luc PERO

Trophée des As : Ouffe, 16 points ; Outarka, 10 ; Allouani, 9 ; Martin-Cocher, 8 ; Oleskevich, 2.
Trophée des Raseteurs : Jockin, 20 points.

 

*******************

LEVENTI UN BRILLANT VAINQUEUR

Leventi Outrka.jpg
Avec OUTARKA
Leventi.jpg Jockin.jpg
JOCKIN
Leventi.jouffe pg.jpg
OUFFE
Leventi.jpg Outar 2.jpg
OUTARKA

26/09/2009

LE GRAU-DU-ROI *AVENIR*

Samedi 26 septembre 2009

SANS AUCUNE FAUSSE NOTE...

MEPHISTO.jpg
MEPHISTO - Noguera le duo de la fête
**************
Entrée : 1/2 arène. Organisateur : Régie municipale. Président : Jacques Valentin. Raseteurs droitiers : C. Galibert, Gros, Noguera, Toureau, Sabatier (sort à l’entracte sur blessure remplacé par M. Bournel). Gauchers : N. Benafitou, Fadli, Mebarek. Tourneurs : Cuallado, Kerfouche, Sanchez.

C9x15.jpgCommencée par un Carmen version grand opéra
pour honorer la dernière capelado de Christophe Galibert et terminée par un Carmen général pour saluer la générosité des hommes et du bétail, cette première course du Revivre, n’a souffert d’aucune fausse note. Et l’emboulé de fin de course pour les amis de Christophe a parachevé la bonne impression générale.
Dilun (Fabre-Mailhan) Toujours disponible, le long des planches et avec un cœur énorme, toutes les sollicitations trouvent preneur et de belle manière. Jusqu’à sa 2e ficelle levée par C. Galibert à la 13e. Un concerto de Carmen et retour.
Renard (Chauvet).- Son placement et sa rapidité d’exécution corsent les premiers échanges. A l’affût, il n’inspire pas trop les blancs. Un enchaînement de loin, une enfermée, deux rasets d’affilée et quelque réserve… c’est longuet. N. Benafitou fait la 1re ficelle à la 14e. L’autre rentre. 4 Carmen et retour.
Loubard (Cuillé).- Bouge beaucoup mais se jette avec envie. Des enfermées (Noguera, N. Benafitou, Gros) et un sacré jeu de tête (pointe à Sabatier) pour des séries et Gros lève le 2nd gland sur la sonnerie. 5 Carmen et retour.
Mephisto (Saumade).- Après un long round d’observation – 6 minutes les pompons – Mephisto trouve Noguera, ou est-ce l’inverse, pour un duo de qualité. Placement et puissance dans les poursuites pour un Méphisto qui se chauffe et brille avec toute l’équipe des blancs à l’unisson. 6 Carmen et retour pour le meilleur de la course.
Banaru (Fabre-Mailhan).- Brave partenaire qui, bien positionné, sait exactement ce qu’il a à faire. Un bon classique qui avec quelques enfermées et séries conclues rentre une ficelle sans forcer. 3 Carmen et retour.
Gaillardet (Saumade).- Deux conclusions et une incursion en contre-piste dissuadent les blancs (coupe cocarde à la 7e). Des ripostes rageuses et parfois brouillonnes, pour Gaillardet qui, pas assez sollicité, garde aisément ses ficelles. Des Carmen.
Nevers (Blatière-Bessac, hp).- Malgré son gros gabarit, saisit toutes les occasions pour fracasser les planches de bon cœur. Une superbe série rythmée à mi parcours et les ficelles au toril. Musique.

Martine ALIAGA
Photos Luc PERO
HONNEUR A CHRISTOPHE GALIBERT : cette saison 2009 restera dans la mémoire de Christophe Galibert… c’est la dernière. Et le raseteur a été honoré dans toutes les arènes où il a été apprécié. Mais ce 26 septembre au Grau-du-Roi, c’était une véritable fête qui l’attendait à l’initiative de Daniel Siméon et de la classe 89 de l’école taurine de Nîmes. Pour ce moment d’estrambord, la manade Cuillé avait mené un taureau exemplaire de bonne volonté. Et alors les trois Garrido, Molins, Laget, Sanchez, Saez, Cuallado, Pouzancre, etc. de rivaliser à la tête emboulée de leur idéal adversaire, tourné par Daniel Siméon. Un pur moment de bonne humeur commenté par Jacques Valentin en contre-piste et primé en francs.
Au final, des bouquets, des cadeaux, de l’émotion et de chaleureuses embrassades pour un blanc toujours loyal et très estimé.
DILUN.jpg
Avec DILUN, un des derniers rasets de Christophe.
CHRISTOPHE.jpg
Christophe, sa mère et quelques uns de ses nombreux amis venus l'honorer.

*********************************************

UN EMBOULÉ DE CUILLÉ
POUR CHRISTOPHE ET SES AMIS
LAGET.jpg
Après un (très) long échauffement - digne d'une grande finale - les ancien raseteurs
s'ils n'ont pas retrouvé les jambes de leurs vingt ans, ont gardé une envie terrible.
Ici Laget dans ses oeuvres...

22/09/2009

SAINT-MATHIEU-DE-TREVIERS : FINALE DES LIGUES

TAU.jpgSAINT-MATHIEU-DE-TREVIERS :
FINALE DES LIGUES LR ET PACA
Programme de la journée du 10 octobre
11 h,  accueil des participants au Galion ; 11 h 30, abrivado de 7 taureaux de la manade Rambier ; 11 h 45,  apéritif au Galion ; 12 h 45,  repas ;
15 h, 6 euros, finale des courses de Ligues LR et PACA aux arènes Claude-Saumade. Remise des prix en piste avec Arlésiennes et gardians ; 17 h 45, bandido de 7 taureaux de la manade Rambier ; 18 h, apéritif au Galion. Journée animée  par la Banda de Cournonterral.
Apéritif plus repas (Assortiments de crudités et charcuteries, rouille avec accompagnement, fromage, dessert, café, vin rouge et rosé du Pic St Loup) , 17 euros : inscriptions jusqu'au 5 octobre (elles ne seront prises en compte qu'à la réception du chèque envoyé à l’adresse du Club taurin Le Saint-Loup, hôtel de ville, rue des Ecoles, 34270 Saint-Mathieu-de-Tréviers, tél. 06 81 69 39 34 - 04 67 55 22 98 - 04 67 67 60 45.

 

21/09/2009

LE GRAU-DU-ROI : 39e FINALE DU TROPHEE DE LA MER

Dimanche 20 septembre 2009

SUCCES POPULAIRE :
DU BON, DU TRES BON ET QUELQUES DECEPTIONS

GRAU1.jpg

L'affiche promettait et les spectateurs ont répondu présent. Bien avant l'heure de la capelado, Le Grau plein comme un oeuf s'attend à la fête totale et patiente enchanté du tri en piste proposé par l'équipe de Renaud Vinuesa. A la présidence Jacques Valentin, assisté de Régis Fesquet, salue à la capelado les droitiers Allouani, Auzolle, Garcia, Jourdan, Outarka, Villard, les gauchers A. Benafitou, Mebarek, Ouffe et les tourneurs Benzegh, Beker, Bensalah, Mata, Zerti. Il mènera les débats sereinement en faisant monter les enchères et l'ambiance bien à propos, sans aucun problème avec des acteurs blancs, en ce jour, bien disciplinés. Pourtant, malgré la qualité de certains échanges, l'arène n'a jamais basculé dans la folie des grands jours. Pourquoi ? Celui qui a la réponse détient la clef du paradis camarguais.

GRAU2.jpgLES TAUREAUX : Pasteur (Fabre-Mailhan, 5e ◄ photo avec Allouani) remporte les suffrages. C'est mérité. Le cocardier des Bernacles dominateur, attentif, a compliqué le jeu par sa vista, sa solidité, ses anticipations et rentre ses ficelles superbement primées. Yvan (Le Pantaï, 4e) a alterné le bon et le moins bon mais ses quatre minutes (de la 10e à la 14e) ont été un modèle du genre. Flamenco (du Joncas, 3e) n'a pas été raseté au bon tempo. Les rasets au compte-goutte ne sont pas son fort, c'est quand les enchaînements s'accélèrent qu'il brille. Là les hommes n'ont pas assez insisté. Clodomir (Bon, 7e hors points Trophée, comptant pour la Mer, en supplément dix minutes) a bien joué son rôle aidé des blancs. Guépard (Cuillé, 6e) n'était pas dans un bon jour, il a manqué de mordant et de sollicitations.  Gregau (Saumade,  1er) ponctue son quart d'heure de quelques agressions et Bambou (Chauvet, 2e) s'éteint à la 8e.

LES HOMMES : Allouani maîtrise au mieux sa fin de saison. Il s'implique notamment avec Pasteur avec qui il décline la gamme des rasets réservés aux grands. A. Benafitou et Ouffe s'investissent tout au long de l'après-midi et prennent respectivement la 3e et 2e place. Villard, assidu, mouille le maillot et Garcia, toujours appliqué et propre dans son bon travail. 

LE PALMARES : Meilleur taureau, Pasteur de Fabre-Mailhan.
Meilleurs raseteurs : 1. Allouani ; 2. Ouffe ; 3. A. Benafitou.

GRAU3.jpg

▲ Julien Ouffe avec Clodomir de Bon
▼ Adil Benafitou avec Yvan du Pantaï
GRAU4.jpg
▼ Benjamin Villard et Flamenco du Joncas
GRAU5.jpg
****************************************
LA COURSE
Gregau (Saumade).- En mouvement, répond à tout avec des accélérations parfois bien abouties (Jourdan, Auzolle, Allouani 2 fois et A. Benafitou). 1 ficelle au toril 5 Carmen et retour.
Bambou (Chauvet).- Tou feu tout flamme à sa sortie, des réactions sévères qu'il accompagne de la corne (Allouani, Ouffe, Garcia), un escrimeur qui impose la réflexion. Mais à la 8e, cul aux planches, sélectionne jusqu'à ne plus rien vouloir. Les ficelles rentrent avec 4 Carmen pendant, plus rentrée (contesté).
Flamenco (Le Joncas).- Les premiers attributs se volatilisent en moins de temps qu'il ne faut pour l'écrire. Aux ficelles, il n'est pas assez sollicité et perd en concentration sans trouver son placement. Dommage, car dans les dernières minutes, où là les rasets s'enchaînent, Flamenco se chauffe notamment pour conclure rageusement sur Villard,  Garcia, Jourdan, Ouffe. Les ficelles à la maison. 3 Carmen et retour.
Yvan (Le Pantaï).- Il alterne les déplacements brouillons où il est vulnérable, les placements  dans les planches d'où il laisse passer et les très bons moments où, surtout avec A. Benafitou et J. Ouffe, on retrouve le cocardier qu'on aime, coupant le terrain, offensif jusqu'aux planches, dangereux par sa vitesse. Le raset du jour : celui de Julien qui l'embarque le long des planches et qui dure... dure... jusqu'à l'explosion aux bois. Aussi du danger avec Benafitou, anticipé ; Outarka quiché ; Villard pressé. Des Carmen (7 tout de même !) et retour.
Pasteur (Fabre-Mailhan).- Placement et déplacements maîtrisés, puissance, rapidité. Deux petits pas de côté pour fermer la porte et la vista en prime. Prend deux rasets (qu'avec ceux qui le défient dans son terrain) et se repositionne. Anticipations et longs rasets (Allouani 4 fois, Villard 2 fois, Auzolle, Outarka) sont de purs moments d'aficion ; sans parler de ce long site de Sabri qui finit en explosion aux planches. Rentre ses ficelles. 6 Carmen et retour.
Guépard (Cuillé).- Sans se placer, au petit trot, honore des séries qu'il conclut de belle manière quelques fois (Allouani, Outarka, Villard). C'est avec Benjamin Villard, qui lui propose de longs échanges qu'il va le plus briller même si aujourd'hui il manque de mordant et aussi de solliciations. Une ficelle rentre. 5 Carmen et retour.
Clodomir (Bon, hp).- On oublie son gros gabarit et ses cornes impressionnantes vu la légéreté avec laquelle il saute en contre-piste. Met du coeur derrière les hommes et mieux vaut s'accrocher haut aux tubes. Des coups de barrière sur Auzolle, Ouffe, Allouani, Villard, A. Benafitou la musique en boucle et les ficelles au toril.

Martine ALIAGA
Photos Christian ITIER

20/09/2009

BEAUVOISIN *AVENIR*

Dimanche 20 septembre 2009

 
APRES L'ENTRACTE, LA PLUIE...
Maurel.jpg
David Maurel encore trés entreprenant aujourd'hui
 
Entrée : 3/4 d’arène. Organisateur : CT L’Aficion. Présidence : Michel Saez. Raseteurs droitiers : Ayme, Fougère, D. Maurel.
Gauchers : C. Chanat, Ferriol, Ruiz. Tourneurs : Duran, Lieballe, Rouveyrolles.

Cette 11e finale du Trophée des Costières interrompue par la pluie a dû être finalement annulée.
Mourvèdre (Cuillé).- Dès sa sortie, cherche, trouve et se cale dans les angles. De là, il complique le jeu, mais toutefois se livre quand il est bien entrepris. Un premier à l’ancienne qui enferme sa seconde ficelle et reçoit trois fois les honneurs.
Galavard (Nicollin).- Avec générosité, il se donne dans des droite-gauche. Aucun refus pendant 13 minutes, trois fois récompensées.
Massimo (Blanc-Espelly).- Une petite minute pour avoir accès aux ficelles. Puis moins raseté, mais toujours aussi disponible il va conserver ses ficelles jusqu’à la limite. Des bonnes poursuites, quelques anticipations pour plusieurs fois la musique.
Texte et Photos Luc PERO

Trophée de l’Avenir : D. Maurel, 12 points ; Fougère, 5 ; C. Chanat, 4 ; Ferriol, 3 ; Ayme, 3.
Trophée des Raseteurs : O. Ruiz, 2 points.
************************************
 
A. Duran et Ch. Chanat préparent leur reconversion !!!
DSC08423.JPG
DSC08425.JPG

CLINS D'OEIL DU GRAU (2)

Jeudi 17 Septembre 2009

JEUDI CHAUD ! POUR CYRIL

Lors de la deuxième journée du Trophée de la Mer, Cyril Garcia un des meilleurs hommes du jour, a pas mal payé de sa personne, heureusement sans conséquences graves.

FANAL-Garcia.jpg
Cyril avec FANAL de Cuillé
ALESI2N 1.jpg
ALESI2N 2.jpg
et ALESIEN de Briaux.
****************************
D.Siméon.jpg
Daniel Siméon, l'organisateur prévoit tout...
même le "Bob" pour le soleil !
Photos Luc PERO

19/09/2009

SAINT-ETIENNE-DU-GRES * AVENIR*

Samedi 19 septembre : Coupe des Espoirs du Trident d'Or et Souvenir Honoré-Tardieu

COUP DOUBLE POUR CHIG

St Etienne du Grès 059.jpg
Les lauréats CALINOUS et Chig

Entrée : 1/3 d'arène. Organisateur: Comité des fêtes. Présidence: Philippe Gibert. Raseteurs droitiers: Chig, Martinez, Maurel; gauchers: Ferriol, Khaled Tourneurs: Lieballe, Rado, Tourki.
St Etienne du Grès 033.jpgAvec 46 points Chig remporte le 11e souvenir Honoré-Tardieu et le prix du meilleur animateur mais ce fût loin d’être facile. Ferriol (40 pts) lui a tenu la dragée haute jusqu’au dernier. Calinous, dominateur aux ficelles, remporte la coupe des espoirs du trident d’or dans une course homogène et à suspense. Maurel, Martinez et Khaled assurent aussi alors que la pena de Saint-Etienne-du-Grès joue à domicile.

MAJOR (Les Baumelles) commande avec autorité et agressivité aux planches qu’il brise ou soulève. Son placement est souverain mais sur la fin il se réserve et conserve un gland. TAMBOURIN (Caillan) sonne juste et fort. Du jus à la sortie du raset et les cornes toujours à l’affût aux planches où il manque de surprendre Rado. Aux ficelles, il résonne et vibre dans des séries percutantes et en conserve une en musique entendue deux fois. Coureur aux attributs, JOSUE (Joncas) subit sur les déplacements. Vaillant aux ficelles, il donne le change énergiquement et percute Chig à deux reprises dans dix minutes volontaires. 3 Carmen et retour.
Rapidement délesté des attributs, LOU RAZIL (Saint-Pierre) se laisse raseter mais s’aide d’un coup de revers. Décollé des planches, sa fin de course est malgré tout animée pour l’attribution de la première ficelle sur le fil pour Ferriol qui prend la tête du trophée. 3 Carmen et rentrée. Attentif, CALINOUS (Blanc) garde six minutes ses pompons. Il se place et déplace les hommes à sa guise et joue des cornes sur le raset. Même s’il ne finit pas toujours, il enferme dangereusement Ferriol et sera peu inquiété aux ficelles qu’il conserve brillamment. 2 Carmen et retour. Avec l’enjeu de la victoire, MARLIN (Ribaud) est pris d’entrée dans une vague blanche. Aux ficelles il desserre l’étau et percute plusieurs fois aux planches jusqu’à vouloir mordre les blancs. Un final brillant et enjoué jusqu’à ce que Chig s’adjuge définitivement le trophée. 6 Carmen dont retour porteur d’une ficelle.

                                                 Texte et Photos Eric AUPHAN

St Etienne du Grès 082.jpg
MARLIN - Chig

17/09/2009

LE GRAU-DU-ROI *AS*

Jeudi 17 septembre

LE TRIO : EMBRUN, MARCELLIN, ALESIEN

EMBRUN.jpg
EMBRUN sur Nabil Benafitou

 

Entrée : 3/5e d’arène. Organisateur : Régie municipale. Président : J. Valentin. Raseteurs droitiers : Allouani, Auzolle, Garcia, Jourdan, Outarka, Villard. Gauchers : A. Benafitou, N. Benafitou, Oleskevich, Ouffe. Tourneurs : Beker, Bensalah, Benzegh, Kherfouche, Zerti.


FANAL 10x12.jpgDeux parties bien distinctes pour cette 2e journée du Trophée de la Mer. Une première bien raide et une seconde où les satisfactions l’emportent. Dix hommes en piste pour une ambiance parfois brouillonne avec toutefois de bons passages. Notamment avec Embrun, Marcellin et Alésien.
Lancier (Lautier).- Placé, il oblige à la réflexion. Il faut aller le chercher au plus près pour qu’il déclenche alors il se montre dangereux (Garcia, Jourdan, Allouani). Mais beaucoup trop de retenue par moments. Une ficelle rentre.
Fanal (Cuillé).- (photo çi-contre)Coureur, chasseur à l’entame, il a du mal à tenir le rythme imposé par les hommes. Mais il se met en colère et retrouve les pattes de ses jeunes années, s’envoie sur Garcia (3 fois dont un accrochage), A. Benafitou, Allouani (2). La pression  est forte, le président lui accorde un répit et dans la foulée, il cède sa 2e ficelle. 12 minutes agréables, 5 Carmen et retour.
Vidourlen (Mermoux).- Trop souvent décollé des plaches voire au milieu d’où il ne veut pas bouger. En revanche, près des planches, ses poursuites sont poussées voire corsées. Mais à ces moments-là, les hommes n’y sont plus trop allés. Les ficelles rentrent.
Embrun (Nicollin).- Les premiers échanges sont brouillons. Mais l’envie et la générosité d’Embrun trouvent preneurs notamment chez les gauchers qui régalent de belles longueurs conclues. Mais aussi des enfermées à droite (Jourdan, Auzolle) pour un bon quart d’heure 6 Carmen et retour.
Marcellin (Rouquette).- Vite délesté de ses premiers attributs, il trouve les bonnes positions aux ficelles. Marcellin gère et sait se sortir du paquet trop gourmand. Il se livre dans de beaux enchaînements, maître dans ses enfermées (Villard, N.Benafitou) et présent jusqu’aux planches. Attentif jusqu’au bout, il rentre une ficelle. 3 Carmen et retour.
Alésien (Briaux).- La bourre du début ne le sert pas, et il se perd un peu. Pour vite se reprendre. Placé,  il s’engage dans une dizaine de  grosses actions aux planches, met en danger Garcia, Jourdan.   Au fil de son quart d’heure, Alésien gagne et se fait respecter jusqu’à rentrer ses ficelles en musique. 8 Carmen et retour.
Dragon (Blatière-Bessac, hp).- Chaud comme la braise, violent aux planches et méchant jusqu’à se faire mal. 10 minutes et des Carmen.
 
Martine ALIAGA
ALESIEN.jpg
ALESIEN et Victor Jourdan

Trophée des As : Allouani, 7,5 points ; Villard, 5,5 ; A. Benafitou, 4 ; Oufffe, 3,5 ; Outarka, 2,5 ; Auzolle, 1,5 ; Jourdan, 1.