Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

12/10/2009

FINALE DES AS : LA COURSE

Dimanche 11 octobre 2009

UNE COURSE TRES COCARDIERE
ET LA - BONNE - SURPRISE DE LA PREMIERE PARTIE

 

Entrée : presque plein, environ 10 000 spectateurs. Présidence : Claude Chevalier. Organisateur : SA Jalabert Frères.
Raseteurs droitiers : Allouani, Auzolle, Gleize, Jourdan, Marquier, Sabatier, Villard.
Raseteurs gauchers : A. Benafitou, Four, Martin-Cocher, Ouffe, Poujol.
Tourneurs : Benzegh, Dunan, T. Garrido, Mata, Zerti.

Une course très cocardière où il a manqué un barricadier pour clôturer avec panache, notamment pour le grand public. Mais un ensemble de qualité avec une première partie agréablement surprenante, un Biou d'Or (4e) qui, a 8 ans, a goûté à la grosse compétition sans démériter mais sans dominer totalement non plus. Pasteur a toutefois une marge de progression pour une prometteuse carrière.

1GER.jpg◄ 1er - Géricault (Chauvet)
Agressif et toujours dangereux aux planches, il ne cède rien du terrain qu'il défend. Un oeil sur la contre-piste, menaçant sur chaque intervention qu'il conclut spectaculairement après Jourdan, Villard, Four, Allouani. Benji dans les cornes, tape après Four, des séries, des coups aux planches... Excellent premier qui rentre une ficelle. Et le prix du meilleur taureau du jour décerné par la Commission du Trophée Taurin en totale adéquation avec le public.
6 Carmen et retour.
(Photo avec B. Villard).

2PETITL.jpg► 2 - Petit Lou (Chaballier).- Comme au précédent, les hommes mènent un train d'enfer. Petit Lou lâche facilement ses premiers attributs. Mais ne se laisse pas leurrer, attentif à ce qui se passe en piste et derrière les planches où il aimerait bien faire du large. Poujol lui sert de belles courbes dans lesquelles Petit Lou s'engouffre ; Marquier, Allouani, Villard le provoquent, il ne refuse rien présent jusqu'aux bois. Allouani ouvre, travaille et lève la 1re ficelle ; à Marquier la seconde à la limite du temps. Très bonne prestation. 7 Carmen et retour (Photo avec A. Gleize).

3EM.jpg3 - Autre style avec Embrun (Nicollin).- Soumis à gros rythme au début, brave et généreux il prend tout. Sans refus et sans difficulté non plus. L'intensité du début tombe un peu et alors, en tête à tête, Embrun pousse plus fort après Poujol, Auzolle, serre Poujol, A. Benafitou et encore Poujol pour quelques sévères répliques.  Voilà de quoi bien clôturer la première partie. 1 ficelle rentre avec 3 Carmen et retour (Photo avec L. Auzolle).

**********

 

4PAS.jpg

Les vainqueurs du 58e Trophée Taurin Midi Libre - La Provence
Sabri Allouani et Pasteur Biou d'Or

▲ 4 - Pasteur (Fabre-Mailhan).- Il se fait surprendre sur ses déplacements pour ses premiers attributs. Mais attention, ses  engagements sont puissants et conclus, Auzolle, Villard (2). Le tempo s'accélère : superbe anticipation sur Villard puis un long raset de Poujol, encore Villard, coup de barrière sur Auzolle. Le biou peine mais fait face. Cul aux planches, pour sa 2e ficelle, il laisse passer l'orage mais  reste vigilant et envoie une corne menaçante sur Auzolle. Pasteur se garde en fin de parcours et ramène une ficelle primée à 2 000 euros. 7 Carmen et retour.

5CO.jpg◄ 5 - Coyote (Caillan).- Il attaque, déterminé dans ses poursuites et défend sévèrement son terrain. Du coup les blancs ne lui sautent pas dessus. Dangereux, il surprend Four qu'il cueille à la planche (heureusement sans mal), et gratifie Marquier, Villard de belles ripostes. Un peu sévère pour cette 5e place, il garde une ficelle attribuée à Auzolle au détriment, me semble-t-il - de Ouffe. 1 Carmen et retour (Photo avec Hadrien Poujol).

6YV.jpg► 6 - Yvan (Le Pantaï).- Comme d'hab. son début en piste est brouillon et il se laisse plumer. Mais par une grosse réaction sur A. Benafitou, une anticipation sur Sabatier, une magistrale enfermée sur Poujol, une attaque sur Benaf dont il coince la jambe à la planche, plus un léger accrochage sur Jourdan, il retrouve le style que le public lui aime. En revanche, en alternance des passages à vide même s'il finit fort avec une longueur sur Gleize, sur Poujol, anticipation Benafitou, s'engage fort avec Benjamin ; et encore Benafitou pour plusieurs corps à corps. 14 minutes en dent de scie avec 8 Carmen et retour (Photo avec B. Four).

▼ 7 - Mathis (Lautier).- Offensif, il fait monter l'ambiance avec ses caractéristiques agressions aux planches. Villard fait le spectacle et mouille le maillot. Mais Mathis s'engage plus ou moins et manque lui aussi de détermination. Il faut le motiver et rester avec lui  ce que  font Villard, Allouani, Poujol, Auzolle, Marquier... avec plus ou moins de réussite. Rentre une ficelle. Des Carmen et retour (Photo avec B. Villard).

 

7MAT.jpg

 

Martine ALIAGA
Photos C. ITIER

 

*************************************

 

Les commentaires sont fermés.