Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

12/10/2009

FINALE DES AS : LES REACTIONS

 

SAB.jpgSabri ALLOUANI (1er): « En égalant le record de Castro j’étais déjà dans la légende mais les records sont faits pour être battus et dans trente ou quarante ans on parlera de moi. J’ai gagné neuf trophées des As en prenant des coups de cornes et sans jamais tricher en treize ans de carrière. Je pense que c’est mérité. Il a été écrit que je n’irai plus en Provence mais je n’ai rien contre les Provençaux. Chateaurenard était la seule arène qui me prenait mais on ne s’est pas entendu avec les organisateurs mais je respecte le public  provençal car certains viennent me voir de loin ».

BENJI.jpgBenjamin VILLARD (2e)►: « Je suis globalement satisfait de finir second. J’ai essayé d’être présent sur tous les grands rendez-vous mais il y a toujours quelques regrets comme la  Palme d’or mais aussi sur l’ambiance à certaines courses. Je pense que le plus beau des trophées c’est celui que m’a donné le public lors de la remise des prix ».

Alexandre GLEIZE (3e): « Malgré un tendinite au genou gauche je suis sur le podium en faisant une course sur trois de bonne. Un mois d’arrêt en juin et deux semaines en août m’ont écarté de la lutte avec les leaders et malgré le peu d’invitation j’ai toujours honoré mes engagements. Je stoppe ma saison après la finale à cause de ma douleur au genou ».


Pascal MAILHAN (Manadier du Bioù d’Or) : « Le Bioù d’Or on l’a frôlé quelques fois comme avec Braconnier mais celui de Pasteur à Arles dans notre ville c’est quelque chose d’extraordinaire. Pasteur n’a pas raté sa finale. Il n’a jamais autant fait de coup de barrières que cette année. C’est dommage que sur la fin il s’est retenu car il semble s’être fait mal ».

Maryse CHAUVET (Manadier du meilleur taureau de la finale): « Géricault c’est une très grande surprise. Je l’ai beaucoup aimé à Beaucaire mais à Arles à la difficile place de premier, il nous rend très heureux avec le prix du meilleur taureau de la finale ».

 

Bastien FOUR (4e) : « Je garde ma place d’un demi point et dans l’ensemble je suis content mais en fin de saison j’ai eu des ennuis physiques et notamment un staphylocoque qui m’a beaucoup fatigué. Je me suis fait une grosse frayeur avec Coyote en pensant qu’il ne venait pas mais quand il m’a propulsé derrière les planches je savais qu’il était là ».

Loïc AUZOLLE (5e) : « Je suis un peu déçu de ma saison mais malgré une blessure au genou et aux adducteurs je me classe cinquième. Je vais essayer de me soigner et de bien me préparer dans l’hiver pour revenir à mon niveau de 2007. Je suis content de ma finale et c’est toujours un régal de raseter devant dix mille personnes ».


Hervé SCHIAVETTI (Maire d’Arles): « Ce fut une très belle finale remplie d’émotion. La manade Fabre-Mailhan est une manade qui compte beaucoup pour nous. Je suis très heureux pour ce Bioù d’Or après celui obtenu par Marcel Mailhan ».


Propos recueillis par Eric AUPHAN

Les commentaires sont fermés.