Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

31/10/2009

SAINT-GILLES : FINALE DU GLAND D'OR

Samedi 31 octobre 2009

NABIL BENAFITOU ET GASTABOI VAINQUEURS

N.Benafitou.jpg
Le cran et la volonté ont forgé la victoire de Nabil 

Une demi-entrée pour assister à cette finale du Gland d'Or 2009. A la présidence, Didier Gaillard invite Auzolle, Villard, Khaled, Four, N. Benafitou, Guyon à prendre part à la capelado. Cinq tourneurs les rejoignent. Nabil Benafitou grâce à sa pugnacité coiffe sur le poteau Benjamin Villard. Gastaboï de Guillierme s'adjuge logiquement le prix du meilleur cocardier. Alésien de Briaux, peu raseté, n'a pu étaler ses réelles qualités.

Rascaillon (J.-C. Blanc).- 13 ans. Il perd vite ses pompons et ne se signale qu'avec parcimonie. Que c'est long 15 minutes. Un Carmen généreux sur une enfermée derrière N. Benafitou.
Forest (L'Argentière).- 13 ans. Lui aussi, cède vite cocarde et glands. Et fournit 15 minutes avec deux gros coups sur Auzolle et N. Benafitou. 2 Carmen en course.
Alésien (Briaux).- 11 ans. D'entrée, il cherche son terrain qu'il trouve sans pour autant y prendre racine. Respecté, il garde ses principaux attributs six minutes. Raseté au compte-goutte, il ne peut briller aux planches et c'est avec une belle maîtrise cocardière qu'il rentre ses ficelles. 3 Carmen.
Andalou (Espelly-Blanc).- 14 ans. Du bon avec quelques jolies poursuites réhaussées d'anticipations. Mais il est peu raseté en rythme et a quelques oublis. Aussi, ses 15 minutes sont languissantes. 2 Carmen.
Leventi (Plo).- 10 ans. Attaqué tambour battant, il récolte très vite un Carmen et laisse ses attributs. Par la suite, il s'illustre dans de nombreuses séries qui lui valent de nombreuses fois les honneurs dans 9 minutes très brillantes.
Mathis (Lautier).- 11ans. Toujours barricadier mais nettement moins dominateur et cocardier, il régale néanmoins son public par de nombreux coups de barrière. 15 minutes et des Carmen à foison.
Gastaboi (Guillierme).- 6 ans. Du tonus, de l'envie chez ce jeune biou qui se livre bien et frappe en conclusion. Une belle brillance dans les finitions (dont un magnifique saut sur N. Benafitou) et de nombreux enchaînements lui permettent d'écouter moult Carmen et d'obtenir du haut de ses six printemps, le prix de la journée.

Texte et photo
Luc PERO

Les commentaires sont fermés.