Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

31/10/2009

SAINT-LAURENT-D'AIGOUZE

Samedi 31 octobre 2009

UN REGAL POUR LA CLOTURE DU BANDOT

4A.jpg

Aiglon de l'Occitane et Allouani : deux pointures

 

Entrée : 3/5e d’arène. Organisateur : CT Le Bandot. Présidence : Philippe Gibert. Raseteurs droitiers : Allouani, Jourdan, Noguera, Moine. Gauchers : Aliaga, C. Chanat, L. Galibert. Tourneurs : Benzegh, Beker, Ménargues, Zerti.

Dans ce climat familial et détendu, les raseteurs s’appliquent et les cocardiers s’épanouissent. Du coup, les spectateurs se régalent. Tout le monde est gagnant. Carmen pour la der 2009 du Bandot.
8.jpgBonne idée : nouvelle sono ; mauvaise idée : pas assez testée et hyper sophistiquée ; résultat : un mescladis de Carmen et de coups de trompette ; heureusement, le président du Bandot, Aimé Hugon, paye de sa personne et se transforme en DJ rajoutant bonne humeur et participation du public.
Points forts de la course : le choix des taureaux, qualités variées et comportements diverses ; mélange de raseteurs As - Avenir, les jeunes profitant de l'expérience des aînés et de leurs tourneurs expérimentés ; la présence amicale de Sabri Allouani qui tire la course vers le haut.


1.jpgMerlot (Cuillé).- Placement et la puissance qu’il développe au départ de l’action mettent du piment dans sa prestation. Des enfermées (Jourdan, Noguera) et des séries pour défendre ses ficelles. 12 minutes. 1 Carmen.
► Photo avec Noguera
2.jpgLéandre (Plo).- Malgré un coup de mou à mi-parcours, Léandre se fait respecter par des poursuites affirmées (Galibert, 3 fois Chanat, Allouani). Les dernières minutes sont intenses dont le dernier raset de Chanat qu’il déséquilibre au saut. Une dizaine de Carmen et les ficelles au toril.
Photo avec C. Chanat
3.jpgRegain (Les Baumelles).-  Un jeune élément qui montre beaucoup d’envie en se jetant après les hommes pour des enchaînements rythmés et suivis jusqu’au ras des planches. Remuant, mais toujours le long des bois, pas facile le biòu qui a montré de prometteuses qualités ! Rentre ses ficelles. 6 Carmen.
Photo Regain avec J. Aliaga
Aiglon (Occitane).- LE cocardier de l’après-midi. Imposant, sérieux, il ne se laisse pas enfariner. Des poursuites sévères où il met la corne en conclusion. Tour à tour, Allouani dans les cornes, Jourdan emporté, Noguera séchement éconduit, Aliaga enfermé... pour onze minutes les glands. Du beau travail, aux ficelles, où il embarque Aliaga, ponctue sur Allouani, Chanat, Noguera. Aiglon prêt pour le niveau supérieur. Les ficelles rentrent. 8 Carmen.

5.jpgPhoto Gaffet avec L. Galibert
Gaffet
(Aubanel).- De la vivacité dans les échanges, aucun refus, un peu brouillon au début mais un nombre impressionnant de coups aux bois sans baisser de rythme. Casse les planches, s’emporte après Jourdan, Chanat, Noguera, défendant sa 1re ficelle jusqu’à la 14e. Rentre l’autre avec une dizaine de Carmen.


6.jpgCanelet (Blanc).- Rapide dans ses interventions, les blancs mettent du temps à s’organiser. Suivent de longues séries qu’il conclut droit sur l’estribo. Il s’emporte après Allouani qu’il va chercher haut sur les tubes. Jusqu’au terme des séries toujours aussi endiablées, musique en boucle. Une ficelle rentre.
Photo Canelet avec Noguera

7.jpgRabino (Raynaud).- Un beau gabarit qui pour peu qu’on le cite à la régulière s’engouffre après l’homme pour s’éclater à l’assaut des planches. Un final hautement spectaculaire pour un concerto de musique.
Photo Rabino avec V. Jourdan.

Martine ALIAGA
Photos C. ITIER


Les commentaires sont fermés.