Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

30/12/2009

COCARDIERE D'OR 2009

Dimanche 13 décembre 2009 au mas de Pernes

GAZETTE FAIT LA UNE…

GAZETTE.jpg

La petite cocardière du Mas de Pernes écrit en 2009, une belle page de la manade Chapelle …. Dimanche 13 décembre dans la froideur de l’hiver on s’active autour d’Albert Chapelle pour fêter la Cocardière d’Or Gazette. Amis, clubs taurins, manadiers et raseteurs se retrouvent dans la petite salle comble pour lever le verre au succès de la petite cocardière d’or 2009.
CHAPPETITFILS.jpgAu terme d’une excellente saison, elle comble de bonheur les manadiers dont Florent Lupi petit-fils d’Albert : «Grâce à Gazette, on fête un peu le symbole de notre réminiscence ou renouveau au niveau des courses camarguaises. C’est pour nous un grand honneur d’avoir pu recevoir la cocardière d’or 2009. On n’était pas parti dans cette optique, c’est arrivé et on s’en réjouit vraiment. C’est un grand bonheur et je remercie notre bayle gardian Bernard Gros qui est au contact des bêtes tous les jours et mérite aussi les honneurs. Enfin, je remercie aussi tout le milieu taurin camarguais d’être venu aujourd’hui».
gazette41.jpgDans la salle Francis Gazet vice président du comité des fêtes de Manduel parrain de la vache s’enthousiasme : «Elle est sortie à Manduel où elle a brillé alors on m’a proposé de la baptiser. Des manduelloises il y en a eu plein alors j’ai décidé de l’appeler Gazette. Je suis fier du titre de cocardière d’or et de la réussite. Je suis très content pour mon ami Bébert Chapelle surtout après Prince taù d’or à St Rémy lui aussi un peu révélé à Manduel. Il y a quarante ans que je suis amateur à la manade Chapelle et si le nom de Gazette leur porte chance cela me réjouit d’autant plus».
Ensuite, Patrick Garcia et Jacques Roumajon (respectivement nouveau et ancien responsable du trophée des vaches cocardières) ont félicité avec force la manade Chapelle tandis que Bébert sous son chapeau de feutrine noir terminait ses remerciements et son discours ainsi : «Je lève mon chapeau à tout le monde et pour finir, la Provence a besoin du Languedoc et le Languedoc a besoin de la Provence». L’après-midi, les plus courageux bravent le froid glacial sur la charrette pour aller voir anoubles, cocardiers et la Cocardière d’Or. Au retour les discussions vont bon train tandis que Gazette qui fait la une au sein du cheptel goûte un repos bien mérité.

Eric AUPHAN

Les commentaires sont fermés.