Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

18/04/2010

BEAUCAIRE *AS*

Dimanche 18 avril 2010

HEROÏQUE PERICLES

Beaucaire 18 04 043.jpg
PERICLES - Villard

 

 Entrée: ½. Organisateur: Affaires Taurines. Présidence: Raymond Arnaud. Raseteurs droitiers: Beaujard, Marquier, Moutet, Rey, Villard, Violet. Gauchers: Clarion, Oleskevich, Four (sort au 3e remplacé par Mébarek au 4e), Khaled. Tourneurs : C Garrido, Lebrun, Mata, Molins, Zerti.

Benjamin Villard conforte sa première place au Muguet d’Or suivi de Marquier travailleur et du malheureux Bastien Four qui se blesse au dos avant l’entracte. Moutet est combatif, Clarion opiniâtre et Violet effectue une belle deuxième partie. Les pensionnaires de la manade Nicollin affichent de la vaillance et de la noblesse dans une course un peu linéaire mais l’exploit du jour revient à Périclès qui rentre sa cocarde.
La course débute avec GENEROUS qui utilise un petit périmètre pour se défendre. Une course qui manque de rythme peut être à cause de son coup de tête dont Moutet fait les frais avec une pointe dans l’avant bras.
Moins de deux minutes et TRELUS (3 Carmen et retour) défend déjà ses ficelles. Régulier, à mi-course il se chauffe, coince Moutet à l’arrivée, tape sur Rey et Villard puis saute après Moutet. La lutte pour la seconde ficelle est chaude et part dans le crochet de Marquier sur le fil. INSOLENT (4 Carmen et rentrée) est intermittent mais quand on rentre dans son terrain il percute à l’arrivée.  Actions sur Villard (3), Moutet, Marquier, Four et Beaujard.  La première ficelle ouverte attise les convoitises et égaye sa fin de course mais elle reste sa propriété.
Beaucaire 18 04 059.jpgGénéreux, EMBRUN (1 Carmen et retour) donne sa préférence aux gauchers. Il ne délaisse pas la droite mais ses actions sont plus prononcées à gauche et notamment à plusieurs reprises après Mébarek qui frise l’accrochage.
Coureur, PERICLES (7 Carmen et rentrée) est le héros du jour. Des cornes fines et longues et une façon de baisser la tête qui gêne considérablement les hommes. Pourtant ils ne l’ont pas ménagé et si Villard coupe la cocarde à la cinquième, personne n’arrivera à accéder au Graal rouge. Il ne refuse rien, enclenche les séries, frappe fort sur Villard (4), Marquier et Beaujard. Il perd ses glands à la dernière minute mais réussi l’exploit de garder sa cocarde malgré une multitude de rasets.
Facile, JODIAS (5 Carmen et retour) est franc et ne pose pas de problème mais attention quand on lui donne sa chance, il percute fort sur Violet (2), Villard et Marquier. A la dernière seconde il bascule après Villard et conserve une ficelle.
D’entrée, BELORI (6 Carmen et rentrée) annonce la couleur sur Villard mais tient ensuite le centre. Aux ficelles les hommes ne le ménage pas et il répond par quelques arrivées poitrail au dessus des bois. Douze minutes classiques.

Texte et Photos Eric AUPHAN

Beaucaire 18 04 056.jpg
BELORI - Violet

Les commentaires sont fermés.