Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

25/04/2010

VAUVERT *AS*

Dimanche 25 avril

 

 

UN BIEN TRISTE CONSTAT

RODIN.jpg

Une poussée de Rodin sur Adil Benafitou
 

Entrée : 1/3 d’arène. Org. : Service animation. Présidence : Michel Bourrier. Raseteurs droitiers : Jourdan, Moutet, Roux, Toureau, Villard. Gauchers : A. Benafitou, Cartalade, Clarion, Oleskevich. Tourneurs : Bensalah, Beker, Lebrun, Mata, Zerti.


Première journée du Trophée Camargue Médical et dès la première partie, une constatation ou une évidence, il n’y a aucun leader côté blanc pour "prendre" la course à son compte. Désolant… Le public d’ailleurs se fait entendre à plusieurs reprises. Après la pause, A. Benafitou se décide mais douze ficelles restent sur les têtes. Edifiant à ce niveau… non ?
Catalan (Saumade).- Un premier de choc qui trouve en Adil Benafitou un partenaire de choix. Sélectif, il joue de la corne au passage et change bien de cite. Aux ficelles, il manque de travail et les rentre en bon premier.
Petit Lou (Chaballier).- Une très bonne entame de course avec des répliques sérieuses, nombreuses et de qualité. Les pompons levés, la pression manque. Puis, Villard, Moutet, Benafitou font l’effort et malgré ce, il rentre ses ficelles après avoir écouté 4 Carmen.
Catalan (Daumas).- Beaucoup de peps chez ce jeune cocardier qui tient bien la comparaison malgré un travail soutenu et désordonné. Une grosse action sur Roux ponctue ses meilleures enfermées. Calé aux planches, il attend les sollicitations et le peu qu’il reçoit est honoré avec une corne menaçante. Ses ficelles au toril, 4 Carmen.
A.jpgGavot (Pantaï).-► Très vite, il se rend maître du jeu et le ton du sérieux est donné sur une enfermée éblouissante après Adil Benafitou. Adil encore l’embarque dans une longueur. Villard imprudent frôle l’accrochage. Cocardier, Gavot sélectionne durement en fin de course mais pour clôturer il enferme, bouscule Moutet qui se blesse en basculant contre la barrière. 3 fois la musique et une ficelle au toril.
Rodin (Les Baumelles).- Dès sa sortie, se positionne et change intelligemment de terrain. Il oblige Villard à rompre, puis c’est au tour de Clarion et le cercle s’élargit autour de lui. Les sifflets fusent. Clarion, A. Benafitou le font briller et Villard à la faute s’en tire très bien. Dominateur, Rodin se fait applaudir sur les magnifiques cites de Clarion et Benafitou, des Carmen et une ficelle au toril.
Clodomir (Bon).- Dès le premier raset, il s’envole derrière Moutet. Puis Villard, Clarion, Roux, Moutet sont raccompagnés contre ou au-delà des barrières. Des sauts inutiles, du spectacle pour 15<TH>minutes et trois Carmen.
Tzigane (Saint-Pierre, hp).- Des coups de barrière, des principes, il est à revoir dans un autre contexte. Musique et ficelles au toril.


Texte et photos
Luc PERO 


Trophée des As : A. Benafitou, 19 points ; Villard, 11 ; Clarion, 5 ; Jourdan, 4 ; Moutet, 4.
Trophée des Raseteurs : Roux, 8 points.


CLODOMIR.jpg
Un peu de spectacle avec CLODOMIR

Les commentaires sont fermés.