Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

26/04/2010

GAVOT - MOUTET, CHAUD DEVANT...

 A Vauvert Dimanche 25-04

B.jpg
C.jpg
D.jpg
Photos L.PERO

 

25/04/2010

VAUVERT *AS*

Dimanche 25 avril

 

 

UN BIEN TRISTE CONSTAT

RODIN.jpg

Une poussée de Rodin sur Adil Benafitou
 

Entrée : 1/3 d’arène. Org. : Service animation. Présidence : Michel Bourrier. Raseteurs droitiers : Jourdan, Moutet, Roux, Toureau, Villard. Gauchers : A. Benafitou, Cartalade, Clarion, Oleskevich. Tourneurs : Bensalah, Beker, Lebrun, Mata, Zerti.


Première journée du Trophée Camargue Médical et dès la première partie, une constatation ou une évidence, il n’y a aucun leader côté blanc pour "prendre" la course à son compte. Désolant… Le public d’ailleurs se fait entendre à plusieurs reprises. Après la pause, A. Benafitou se décide mais douze ficelles restent sur les têtes. Edifiant à ce niveau… non ?
Catalan (Saumade).- Un premier de choc qui trouve en Adil Benafitou un partenaire de choix. Sélectif, il joue de la corne au passage et change bien de cite. Aux ficelles, il manque de travail et les rentre en bon premier.
Petit Lou (Chaballier).- Une très bonne entame de course avec des répliques sérieuses, nombreuses et de qualité. Les pompons levés, la pression manque. Puis, Villard, Moutet, Benafitou font l’effort et malgré ce, il rentre ses ficelles après avoir écouté 4 Carmen.
Catalan (Daumas).- Beaucoup de peps chez ce jeune cocardier qui tient bien la comparaison malgré un travail soutenu et désordonné. Une grosse action sur Roux ponctue ses meilleures enfermées. Calé aux planches, il attend les sollicitations et le peu qu’il reçoit est honoré avec une corne menaçante. Ses ficelles au toril, 4 Carmen.
A.jpgGavot (Pantaï).-► Très vite, il se rend maître du jeu et le ton du sérieux est donné sur une enfermée éblouissante après Adil Benafitou. Adil encore l’embarque dans une longueur. Villard imprudent frôle l’accrochage. Cocardier, Gavot sélectionne durement en fin de course mais pour clôturer il enferme, bouscule Moutet qui se blesse en basculant contre la barrière. 3 fois la musique et une ficelle au toril.
Rodin (Les Baumelles).- Dès sa sortie, se positionne et change intelligemment de terrain. Il oblige Villard à rompre, puis c’est au tour de Clarion et le cercle s’élargit autour de lui. Les sifflets fusent. Clarion, A. Benafitou le font briller et Villard à la faute s’en tire très bien. Dominateur, Rodin se fait applaudir sur les magnifiques cites de Clarion et Benafitou, des Carmen et une ficelle au toril.
Clodomir (Bon).- Dès le premier raset, il s’envole derrière Moutet. Puis Villard, Clarion, Roux, Moutet sont raccompagnés contre ou au-delà des barrières. Des sauts inutiles, du spectacle pour 15<TH>minutes et trois Carmen.
Tzigane (Saint-Pierre, hp).- Des coups de barrière, des principes, il est à revoir dans un autre contexte. Musique et ficelles au toril.


Texte et photos
Luc PERO 


Trophée des As : A. Benafitou, 19 points ; Villard, 11 ; Clarion, 5 ; Jourdan, 4 ; Moutet, 4.
Trophée des Raseteurs : Roux, 8 points.


CLODOMIR.jpg
Un peu de spectacle avec CLODOMIR

VENDARGUES *AVENIR*

Dimanche 25 avril 2010

ENTRE QUATRE GOUTTES
QUELQUES RASETS DE SABRI A DEGUSTER

XSA.jpg


Course d’entraînement pour Sabri Allouani dont les conseils profitent à l’autre Vendarguois Kevin Caizergues, l’après-midi se joue entre quatre gouttes. Guyon toujours aussi travailleur, les autres en retrait. Certains taureaux n’ont pas tenu la distance : peut-être encocardés trop léger ? Trop braves ? Pas encore en pattes ? Sultan de Margé (1er) 4 minutes ; les très vaillants Languedocien (3e) et Nîmois (6e) de Briaux, 8 et 6 minutes.
Le pauvre Gitan de Mermoux (4e) était à l’essai après une maladie qui fait de lui un malvoyant. Mais le cocardier trop handicapé ne retournera plus en piste. La mort dans l’âme Jean-Marie Mermoux le met définitivement à la retraite. « Quel dommage... il est brave, je l’essaierai comme simbeù ». 
La difficulté  - et je dois dire - le plus intéressant du jour, c’est  Rom de Blatière-Bessac, 2e. Beau gabarit de 6 ans, méchant, hargneux, qui a obligé les hommes à oser le défier et à sortir la technique. A ce jeu là, vous vous en doutez, c’est Sabri Allouani qui a montré la voie par quelques rasets de près de toute beauté. Et Guyon toujours au charbon. Après avoir joué le désintéressé aux pompons en promenant, Rom, une fois placé,  et quand il ne se met pas en pétard après les planches, a donné quelques répliques à donner le frisson. Bon c'est raide... mais ça fait du bien aux afeciouna. Bien sûr, rentre ses ficelles.
Le jeune Liquis de Saint-Pierre (7 ans, 5e) a bien joué sa partition, registre spectaculaire, pour un quart d’heure agréable avec des actions plus ou moins prononcées. La plus marquante, après Sabri qui l’embarque dans un raset digne des plus beaux jours du raseteur. Liquis sauve une ficelle.
Pour terminer, Magnum de Vinuesa, hors point. Une vaillance extrême pour répondre à toutes les sollicitations. Un bon classique qui enchaîne les séries et finit au ras des planches.

Martine ALIAGA

Entrée 3/4 d’arène. Organisateurs : CT La Muleta. Président : M. Moucadel. Raseteurs droitiers : Allouani, Caizergues, Guyon, Jockin. Gauchers : N. Benafitou, Martin, M. Sanchez, O. Ruiz. Tourneurs : Benzegh, Euzeby, C. Galibert, Lizon.

Trophée de l’Avenir : Caizergues, 13 points ; Sanchez, 3.
Trophée des Raseteurs : Guyon, 18 points ; Jockin, 13 ; O. Ruiz, 3.

24/04/2010

VILLENEUVE-LES-MAGUELONE *AVENIR*

Samedi 24 avril 2010 - Trophée de la Vigne et des Etangs, 1re journée

 

BAROUDEUR LA BONNE SURPRISE DE LA MANADE MARTINI

 

JA.jpg

Baroudeur de Martini et Jérémy Aliaga

 

Entrée : 1/3 d’arène. Org. : Section taurine. Président : Bruno Séguier. Raseteurs droitiers : Gautier (sort au 3e, ennuis musculaires), Jourdan, Miralles. Gauchers : Aliaga, Clarion, G. Perez. Tourneurs : Beker, Cuallado, Grando, Zerti.


Bonne première course pour le Trophée de la Vigne et des Etangs avec une bonne surprise : la découverte à ce niveau de Baroudeur de la manade Martini, 6 ans, tout juste sorti des Ligues. Les cinq autres ont été agréables à suivre avec un travail correct des blancs parmi lesquels Aliaga qui "score" dans son pays natal.
Malibu (Ricard).- Un premier qui se livre et ponctue les séries en se soulevant à sept reprises dont un gros coup après Jourdan. 11’30 rythmées. 7 Carmen et retour.
Le magnifique Emir (Nicollin) ne refuse rien et s’engouffre après les hommes pour de beaux enchaînements. La pression sur la 2e ficelle lui sied, il se chauffe et la rentre. 4 Carmen et retour.
Baroudeur (Martini).- De l’énergie à revendre et un placement rigoureux. Une magnifique enfermée sur Jourdan (3e minute) et les hommes regardent d’un autre œil ce petit taureau qui tient pied à tout. Dangereux jusqu’au ras des planches, il défend âprement son terrain. Aliaga cueille le second gland à la 10e. Et Baroudeur rentre aisément ses ficelles qu’il défend avec des anticipations et des séries où il ne lâche rien. 3 Carmen et retour.
Calendrin (Nicollin).- Un brave partenaire qui livre de belles poursuites. Parfois un peu décollé, il fait balbutier les blancs qui partent à l’assaut dans le désordre. 2 Carmen et retour.
Djamgoa (Ricard).- Remuant et autoritaire, les hommes mettent un moment à cerner son comportement. De la puissance dans l’action, de l’attention, il inspire la méfiance. Beaucoup de rasets à blancs puis une grosse série et 12 minutes pour les glands. Rentre ses ficelles sans problème. 1 Carmen et retour.
Belvedim (Martini).- Un peu vert encore pour ignorer les "coquinades" des blancs. Placement impeccable... quel moral et quel cœur dans les enchaînements ! A la 13e, il a encore du jus pour des séries et même s’il tire la langue, à 6 ans, il s’est battu jusqu’au bout. Rentre une ficelle. 3 Carmen et retour.

 

Martine ALIAGA
(photos Luc PERO)


Trophée de l’Avenir : Aliaga, 24 points ; Gautier, 8.

 

BEL.jpg

Belvedim et Jourdan
Encore vert le deuxième espoir de Martini
mais quel coeur !

***************************************

22/04/2010

PAYS DE COCARDE (2)

SUPUNE.jpgAUJOURD'HUI AVEC LE MIDI LIBRE
LISEZ PAYS DE COCARDE
UN SUPPLEMENT DE 16 PAGES
CONSACRÉ A LA COURSE CAMARGUAISE

Réalisé en partenariat avec la Région Languedoc-Roussillon ce magazine offre un large tour d'horizon de la planète bouvine. Art, sport, spectacle et tradition, tous les aspects y sont abordés.
Quelques clins d'oeil, des rendez-vous, des adresses, des coups de coeur... Des explications pour les néophytes, des escapades en manades, etc.
La fe di biou dans toutes ses couleurs.
Certifié réalisé avec passion
...

 

 

VILLENEUVE-LES-MAGUELONE

CE SAMEDI 24 AVRIL : PREMIERE JOURNEE
DU TROPHEE DE LA VIGNE ET DES ETANGS

1563178010.jpgPlacée sous le signe du dépassement de soi avec le parrainage de Rodolphe André, aventurier et explorateur, la saison à Villeneuve-lès-Maguelone débute ce samedi. La Section taurine, organisatrice, a chauffé le public vendredi dernier en présentant le calendrier 2010 et Sylvain Mestre a appuyé sur le rôle social et éducatif des associations locales et notamment la sienne. Pour s’en persuader il n’y a qu’à lire le programme : Trophée de la Vigne et des Etangs (Avenir) ce samedi 24 avril, le 15 Segue.jpgmai, 27 juin, 25juillet, finale le 4 septembre ; des courses de Ligue, des spectacles équestres, des taureaux-piscines, abrivado, bandido, intervillages, encierros, course de vaches cocardières, un festival d’abrivado… et j’en passe…
Mais Villeneuve c’est aussi une grande famille qui a adopté Bruno Séguier►, président de course inamovible, et qui supporte avec ferveur son raseteur local Jérémy Aliaga. Celui-ci aura à cœur de sortir le grand jeu, ce samedi, là où il a "touché" ses premiers taureaux.

Martine ALIAGA
Photos Luc PERO

LA COURSE

15h30, 8€, samedi 24 avril
AVENIR
Ricard : MALIBU - DJAMGOA
Nicollin : CALENDRIN - EMIR
Martini : BAROUDEUR - BELVEDIM
Groupe 2 - Raseteurs : Aliaga, Clarion, Gautier, Jourdan, Miralles, G. Perez

20/04/2010

CAVAILLON *AVENIR*

Samedi 17 avril 2010

UN ALLAM PLEIN D’ALLANT

Cavaillon 17 04 047.jpg
COLVERT - Allam

Entrée: 100 spectateurs. Organisateur: CT Cavaillonnais. Présidence: D. Rocarpin. Raseteurs droitiers: Cano, Damien Martinez, D Maurel, Moine. Gauchers: Alarcon, Allam, Ferriol, Martin. Tourneurs: Duran, Lieballe, Daniel Martinez.

Denis Rocarpin généreux avec les Carmen dirige la course dans la convivialité. Fayssal Allam généreux dans l’effort est plein d’allant. Energique et combatif, il distille les plus beaux rasets et entraîne les chevronnés Maurel et Ferriol avec quelques bons passages de Jérôme Martin. Gosier est vaillant, Mazarin compliqué, St Loup intéressant et Colvert plein de peps.
Après chaque taureau le président effectue un tirage au sort dans les billets d’entrée pour offrir une invitation à la prochaine course. Une sympathique initiative qui est à signaler avec sept aficionados parés pour la prochaine.
PARATY (L’Aurore) ne pousse que rarement ses poursuites. S’il conserve ses ficelles, c’est sans convaincre mais peut-être que sa course de dimanche dernier pèse dans les pattes.
Brave, GOSIER (Layalle) avale tous les rasets. Pris à la gorge aux attributs, il est généreux dans l’effort et les séries. Il ne pose pas de problème mais se bât avec envie et rentre une ficelle en musique jouée trois fois.
Cavaillon 17 04 019.jpg◄Rapide, MAZARIN (Le Rhône) coupe le terrain. S’il freine avant les planches, il envoi les cornes à la rencontre et s’avère un difficile client qui manque de pression aux ficelles mais profite des supers rasets de Allam. 4 Carmen dont retour.
Le vainqueur des ligues 2009 SAINT LOUP (Mermoux) tombe à pic. Vif, il est raide et tient le terrain des planches. Il tape après Maurel et s’il subit la pression aux ficelles, il ne perd la première qu’à la dernière seconde après avoir fait front courageusement. 4 Carmen et rentrée.
Taù, CIGALOUN (L’Amista) impressionne trois minutes mais à la cinquième il est asphyxié de rasets. Doté de bons principes son poids est un handicap pour son moral. Un petit bistournage? Cocarde et ficelles pour Allam. 1 Carmen et rentrée.
Vif et prompt à la reprise,  COLVERT (Chauvet) vole dans les plumes des blancs. Agressif aux planches, hargneux sur les rasets, il prend tout et affiche une vaillance extrême. Aux ficelles, il cloue le bec aux crochets et les ramène au toril avec 6 Carmen et retour.
Peu sollicité, TAMINO (Navarro, HP) fait bien le peu qu’on lui propose. Il est à l’affût et s’envoi les cornes en avant mais devra être revu avec plus d’opposition. Allam déséquilibré au départ se reprend avec plein d’allant. Ouf…  6 Carmen et rentrée.

Texte et photos
Eric AUPHAN

Trophée de l’Avenir : Maurel, 16 points; Allam, 13; Ferriol, 12; Martin, 5; D. Martinez, Alarcon, 2; Cano, 1.

19/04/2010

AIGUES-VIVES *AVENIR*

Dimanche 18 avril 2010

AU RENDEZ-VOUS DE LA BRAVOURE

A V 1.jpg
BOZON et Grammatico

Entrée : plein. Org. : CT Lou Ferri. Président : J. Servière. Raseteurs droitiers : Charnelet, Grammatico, Gros, Guyon, Jockin.
Gauchers : C. Chanat, L.Galibert, M. Sanchez. Tourneurs : C. Dumas, Euzéby, Lizon, Ull.

De cette complète de Nicollin plus intéressante en seconde partie, il en ressort une fois de plus la bravoure des "rouge et vert". Chez les blancs, le palmarès reflète l’assiduité.
Badaïre.- Il redescend de catégorie et de ce fait impose son expérience. Pas facile à aborder, il anticipe mais s’évade aussi tout seul en contre piste. Rentre un gland. 1 Carmen en course.
Gimère.- Au fil des minutes, se chauffe et appuie d’autant plus ses poursuites. Il récolte ainsi un Carmen après Charles Chanat, et un autre sur une bonne série. Rentre ses ficelles avec la musique déjà entendue.
A V 2.jpgFanfaroun.- Mène toute sa course dans l’angle du toril. Plein de bravoure, il se livre avec brio sur les gauchers mais ne néglige pas la droite et donne ainsi de bons enchaînements. Un saut sur C. Chanat et 5 Carmen. 15 minutes.
Flamant.- Dès sa sortie, se fait respecter par son occupation de la piste. Cocardier sérieux, il impose ses règles et se montre spectaculaire quand l’occasion lui est donnée. 3 Carmen et ses ficelles au retour.
Bozon.- Un début tonique avec des bonnes réparties mais c’est surtout aux ficelles, dans la bourre, que le biòu excelle. Des bonnes séries rythmées sans lâcher un pouce de terrain pour 11 minutes et 4 Carmen.
Amadour.- Très disponible, les hommes l’emmènent dans de longues trajectoires pour le plaisir. Brillant, il conclut plusieurs fois quand la pression monte. Le "charbon" ça lui convient et 7 Carmen récompensent ses 15 minutes.
Pélican (hp).- Des qualités certaines, du placement, de la vista mais trop peu sollicité, il est à revoir. Musique

Texte et photos
Luc PERO


Trophée de l’Avenir : C. Chanat, 13 points ; M. Sanchez, 11 ; Gros, 4.
Trophée des Raseteurs : Grammatico, 9 ; Jockin, 9 ; Guyon, 8.

LE GRAU-DU-ROI *AS*

Dimanche 18 avril 2010

PECAIRE !

Une course à vite oublier. Dimanche, Le Grau-du-Roi d'habitude si festif et souvent chatoyant ressemblait à une morne plaine malgré un presque trois-quarts d'arène. Indigence totale, rien ne s'est passé. Les taureaux... bof. Les raseteurs... rebof.
Dans ce désert d'intérêt et d'émotion, ce sont les cocardiers de Bon qui s'en tirent le mieux, Cathare (14 ans, 2e) par une bonne occupation de la piste se livre correctement et rentre une ficelle ; le jeune Mascarat (7e hp, 6 ans) fait le spectacle par des aller-retour en contre piste, en plus, une fois placé, il montre des qualités mais pas une fois l'occasion lui est donnée de les faire apprécier. Mirabeau de Saint-Pierre (3e) aurait pu faire mais les blancs timorés et peu entreprenants, le gâchent. Jamais dans le bon tempo, trop loin, trop long, personne pour travailler les ficelles... les raseteurs ont déjoué la partition. Les Ricard : James, 1er, pas intéressé; Eros, 4e, brave, participe vaillamment dans des enchaînements ; le grand banu Kalhua, 5e, collabore gentiment et amorce quelques coups aux planches en 7 minutes ; Omega, 6e,  a de l'envie de la générosité mais la mayonnaise blanche est définitivement broussée...


Martine ALIAGA

Entrée : un petit trois-quarts d'arène. Organisation : régie municipale. Président : Jacques Valentin. Raseteurs droitiers : Auzolle,  Jourdan, Noguera, Outarka, Toureau, Sabatier. Gaucheers : Adil et Nabil Benafitou, Ouffe, Martin-Cocher. Tourneurs : Beker, Benzegh, Bensalah, T. Dengerma, Kerfouche.

Trophée des As : A. Benafitou, 15 points ; Outarka, Ouffe, 10 ; Auzolle, 7 ; Sabatier, 5 ; Jourdan, 2 ; N. Benafitou,  2.
Trophée des Raseteurs : Toureau, 4

 

18/04/2010

BEAUCAIRE *AS*

Dimanche 18 avril 2010

HEROÏQUE PERICLES

Beaucaire 18 04 043.jpg
PERICLES - Villard

 

 Entrée: ½. Organisateur: Affaires Taurines. Présidence: Raymond Arnaud. Raseteurs droitiers: Beaujard, Marquier, Moutet, Rey, Villard, Violet. Gauchers: Clarion, Oleskevich, Four (sort au 3e remplacé par Mébarek au 4e), Khaled. Tourneurs : C Garrido, Lebrun, Mata, Molins, Zerti.

Benjamin Villard conforte sa première place au Muguet d’Or suivi de Marquier travailleur et du malheureux Bastien Four qui se blesse au dos avant l’entracte. Moutet est combatif, Clarion opiniâtre et Violet effectue une belle deuxième partie. Les pensionnaires de la manade Nicollin affichent de la vaillance et de la noblesse dans une course un peu linéaire mais l’exploit du jour revient à Périclès qui rentre sa cocarde.
La course débute avec GENEROUS qui utilise un petit périmètre pour se défendre. Une course qui manque de rythme peut être à cause de son coup de tête dont Moutet fait les frais avec une pointe dans l’avant bras.
Moins de deux minutes et TRELUS (3 Carmen et retour) défend déjà ses ficelles. Régulier, à mi-course il se chauffe, coince Moutet à l’arrivée, tape sur Rey et Villard puis saute après Moutet. La lutte pour la seconde ficelle est chaude et part dans le crochet de Marquier sur le fil. INSOLENT (4 Carmen et rentrée) est intermittent mais quand on rentre dans son terrain il percute à l’arrivée.  Actions sur Villard (3), Moutet, Marquier, Four et Beaujard.  La première ficelle ouverte attise les convoitises et égaye sa fin de course mais elle reste sa propriété.
Beaucaire 18 04 059.jpgGénéreux, EMBRUN (1 Carmen et retour) donne sa préférence aux gauchers. Il ne délaisse pas la droite mais ses actions sont plus prononcées à gauche et notamment à plusieurs reprises après Mébarek qui frise l’accrochage.
Coureur, PERICLES (7 Carmen et rentrée) est le héros du jour. Des cornes fines et longues et une façon de baisser la tête qui gêne considérablement les hommes. Pourtant ils ne l’ont pas ménagé et si Villard coupe la cocarde à la cinquième, personne n’arrivera à accéder au Graal rouge. Il ne refuse rien, enclenche les séries, frappe fort sur Villard (4), Marquier et Beaujard. Il perd ses glands à la dernière minute mais réussi l’exploit de garder sa cocarde malgré une multitude de rasets.
Facile, JODIAS (5 Carmen et retour) est franc et ne pose pas de problème mais attention quand on lui donne sa chance, il percute fort sur Violet (2), Villard et Marquier. A la dernière seconde il bascule après Villard et conserve une ficelle.
D’entrée, BELORI (6 Carmen et rentrée) annonce la couleur sur Villard mais tient ensuite le centre. Aux ficelles les hommes ne le ménage pas et il répond par quelques arrivées poitrail au dessus des bois. Douze minutes classiques.

Texte et Photos Eric AUPHAN

Beaucaire 18 04 056.jpg
BELORI - Violet