Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

03/05/2010

LES SAINTES-MARIES DE LA MER *Avenir*

Dimanche 2 Mai 2010

ET NICOLAS REVEILLE "CARMEN"

NICOLAS - Gauthier.jpg
Une petite chambrée (250 environ) assiste à ce concours. Blatière-Bessac pour qui CHOUAN sera le meilleur représentant, Bon avec des exemplaires trés sauteurs et A et Y Janin dont les deux pensionnaires de St Hilaire, BALTIC mais surtout NICOLAS (photo ci-dessus) ont apporté le sérieux et la qualité cocardière.
Pour les blancs, Allam se révèle comme un sacré compétiteur. Avec lui à la capelado Oufdil, Gautier, Beaujard, Bonhomme, Caizergues, G.Perez, Canalés ont défilé. Les trois tourneurs Menargues, Abbal et Cuallado ont oeuvré avec intelligence.
A la présidence Bruno Pascal n'a eu aucunes difficultés pour mener les débats.
BALTIC - Caizergues.jpgFRELON de Blatière-Bessac, sans trop de mordant il se livre avec vaillance. Effectue deux sauts sur Bonhomme, un sur Gautier mais perd le moral, enferme ses ficelles et entend un Carmen en course.
PHOENIX de Bon, saute seul trop souvent, raseté s'envoie quelquefois mais rien de rare en ce jour.
NICOLAS de Janin,  ce cinq ans sort trés décidé, rapide il fait le tri et le vide autour de lui. Les hommes le jauge et lui font réaliser des séries intensives qu'il honore avec brio. Un bon sens du placement, des anticipations font de lui un adversaire respecté et six fois les honneurs lui sont rendus. Une ficelle au retour.
BALTIC de Janin, à cinq ans seulement il fait preuve de naîveté tout en étalant des qualités cocardières et barricadières. Dix minutes remplies d'innocence, de brillance aux planches... A revoir plus aguerri. Quatre Carmen. (Photo sur Caizergues▲)
ROCCIO de Bon, saute seul et parfois aprés l'homme. Un bon enchainement, une fois la musique dans dix minutes.
CHOUAN de Blatière-Bessac, craint pour ses envolées (Gauthier, Caizergues, Allam) il est peu attaqué. A revoir... rentre un gland.
Texte et Photos Luc PERO
CHOUAN - Allam.jpg
CHOUAN sur Allam

Les commentaires sont fermés.