Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

13/05/2010

MAUGUIO *AVENIR*

Jeudi 13 mai 2010 : Trident d'Or 1res séries, Le Brestalou, 177 points - Gillet, 176

QUATRE TAUREAUX ET DEMI

Entrée : une centaine de spectateurs. Organisateur : CT Le Trident. Président : Laurent Hénin. Raseteurs droitiers : Caizergues, Charnelet, G. Cano, R. Mondy, Pinot. Gauchers : Ferriol, T. Mondy, M. Sanchez. Tourneurs : Cano, Benzegh, Euzéby, Duran.

Dictons de Melgoriennes inspirées par les gros nuages menaçants autour des arènes : côté gauche "Lunel ne mouille pas Mauguio"... mais côté droit,  le "trou de Madame est bouché"... alors... tout est possible. Finalement entre deux rayons de soleil et trois nuages noirs, ce sont les quelques gouttes de pluie  qui l’emportent et la course est arrêtée à mi temps du 5e alors qu’une éclaircie se dessinait... Malgré tout, les points du Trident d’Or sont comptabilisés.... sur les moyennes. Effectivement les deux cocardiers et demi du Brestalou (177 points) ont montré un peu plus de qualités que les deux de Gillet (176). Alors...
Pour la manade Gillet : Escoulan (2e) se montre distrait par moments et trouve M. Sanchez pour le citer pleine piste à trois belles occasions. S’il ne se fixe pas au début,  il s’inscruste par la suite et reste difficile à déclencher. Rentre ses ficelles avec 2 Carmen en course.
Auriou (4e) ne présente pas de difficulté majeure. Brave partenaire qui  se chauffe bien sur sa 1re ficelle pour de belles séries avec deux  grosses poursuites sur T. Mondy et Pinot (3  Carmen en course). Rentre une ficelle.
Manade du Brestalou : Jaffar (1er) baroule beaucoup et s’envoie fort sur les reprises. Il raccompagne vivement T. Mondy, Cano, Caizergues, Charnelet et Pinot se fait des frayeurs dans les cornes (Carmen). 11 minutes
Diamant (3e) a du jus et honore tous les cites même s’il est parfois brouillon. Un bon passage sur la 2e ficelle où il fait front avec vaillance et déclenche le disque. 8 minutes.
Avec son étoile blanche au frontal et ses cornes bien plantées,  Zeus (5e), fait belle figure. Rapide et sans se poser, il fait face à toutes les sollicitations à fond. On perçoit des qualités mais il n’a pas le temps de faire parler la foudre, les dieux de l’Olympe en ont décidé autrement... il pleut.

Martine ALIAGA


Trophée de l’Avenir : Caizergues, 12 points ; Ferriol, 9; Charnelet, 7; M. Sanchez, 4; G. Cano, 3; Pinot, 1.

Les commentaires sont fermés.