Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

22/05/2010

MARSILLARGUES *AS*

Samedi 22 mars 2010

DU BEAU ROUGE ET VERT

DSC_9442 copie.jpg 

Péricles - Villard deux des meilleurs protagonistes de la course

 

Entrée: le plein. Organisateur: Mairie. Présidence: Michel Bourrier, Jacques Servi7re, en alternance. Raseteurs droitiers: C. Garcia, Jourdan, Outarka, Villard. Gauchers: N. Benafitou, Errik, Four. Tourneurs: Béker, Benzegh, Bensalah, T. Garrido, Mata.

Cette complète de la manade Nicollin support du 2e Trophée Louis Nicollin, a surtout valu par les prestations intéressantes de tous les cocardiers. A la remise des prix, Mme Colette Nicollin remet le prix du raseteur le plus méritant à Benjamin Villard.
Insolent.- S’applique fort bien de sa tâche, en se positionnant dans les angles, sans être retors pour autant. Il passe le museau après Four, Villard, Outarka et se jette aux planches sur Jourdan. Une ficelle au toril et 2 Carmen pour ce bon premier.
DSC_9451.JPGTrélus.- De par son comportement et son placement, il dérange et garde ainsi 6 minutes ses pompons. Aux ficelles, peu sollicité, il prend son mal en patience et attend les attaques. Il rentre bien entendu ses deux derniers attributs avec la musique.
Emir.- Il ne tient pas trop en place et les hommes l’abordent sans trop de politesse. Le bioù se discipline et donne alors des bonnes séries conclues au fil des barrières. Une bonne prestation pour sa première apparition aux As. 13 minutes et 5 Carmen.
Embrun.- Les pompons levés, les rasets lents l’avantagent et le taureau se signale dans de belles enfermées dont certaines avec anticipation (Villard). Errik, Four, le servent bien et séries, finitions, sont récompensées à 5 reprises. Une ficelle au retour.
Périclès.- Il bouge beaucoup, mais lorsqu’il est calé, c’est plus compliqué. Il accepte les enchaînements et vient plusieurs fois conclure aux bois sur Villard. Une anticipation sur Villard encore et il devient maître des opérations. Dans la dernière minute, Cyril Garcia trébuche et se couche devant le biòu (sans mal). Et sur le dernier raset, Villard subit le même sort. Ficelles au toril et 5 Carmen.
Jodias.- En quatre rasets, il laisse ses principaux attributs. Par la suite, plus attentif et moins attaqué, il défend ses ficelles en poussant parfois son effort jusqu’aux planches ou au-delà (Jourdan, Villard, Outarka). Ficelles à la maison et plusieurs Carmen.
Pélican.- Hors points pour 10 minutes. Présente des aptitudes intéressantes.

Texte et photos
Luc PERO

Trophée des As : Four, 7,5 points ; Outarka, 5,5; Villard, 5 ; N. Benafitou, 1; Jourdan, 0,5.

******h******

Aprés C.Garcia, B.Villard trébuche devant PERICLES

DSC_9443.JPG
DSC_9444.JPG

Les commentaires sont fermés.