Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

22/05/2010

PERNES-LES-FONTAINES *AVENIR*

Samedi 22 mai 2010

ROGNONAIS LE DESTRUCTEUR…

Pernes les Fontaines 22 05 072.jpg
ROGNONAIS - D.Maurel


Pernes les Fontaines 22 05 081.jpgEntrée: 280 spectateurs. Organisateur: CT Toureou Pernen. Présidence: L. Allemand. Raseteurs droitiers: D. Martinez, D.Maurel, Miralles. Gauchers: Ferriol, Ghorzi, G. Perez. Tourneurs : Duran, Lieballe, Patou.
Il aurait été certainement judicieux d’inverser l’ordre de sortie
des deux derniers néanmoins mis à part Baigneur les taureaux avaient du répondant notamment Rognonais qui a mis les menuisiers à rude épreuve. Chez les blancs, Maurel est le poumon de la course bien secondé par Ferriol et Pérez. Miralles victime de deux chutes au premier est handicapé à l’épaule toute la course. Ghorzi et Martinez sont parfois trop discrets.
Pour la manade Cavallini, AMIRAL (1er) fait front face à la flotte blanche qui déferle sur ses cornes. Il est généreux et se chauffe aux ficelles. Un premier solide qui concède son dernier brin à la dernière minute. 1 Carmen et rentrée.
Ça ne baigne pas fort pour BAIGNEUR (3e). Deux actions puissantes après Maurel mais trop distrait et trop au centre, il conserve un gland après nous avoir habitué à mieux. Peut-être qu’un plus de pression dans son terrain? 1 Carmen.
Pernes les Fontaines 22 05 014.jpgAvec ROGNONAIS (5e), la tronçonneuse chauffe. Brave sur le raset mais destructeur à l’arrivée, il effectue une douzaine d’actions fracassantes parfois avec sauts. Il termine éprouvé mais avec une ficelle. 5 Carmen et retour.

Pour la manade Lautier, FRODON (2nd) fait preuve de beaucoup de vaillance et ne refuse rien face aux hobbits blancs. Il passe même la tête après Maurel et tape sur Miralles. Sur la fin c’est plus difficile mais il conserve ses ficelles. 2 Carmen dont rentrée.
Sérieux, GALIPAN (4e) a de la tenue et coupe fortement le terrain. Un cocardier pas facile à manœuvrer qui joue des cornes à l’arrivée. Pas spectaculaire mais terriblement efficace, il conserve in extremis sa première ficelle après une lutte intense. 4 Carmen et rentrée.
Rapide, ARES (6e) surveille les départs et s’engage fort. Un petit gabarit qui n’hésite pas à passer la tête au dessus des bois mais qui a mi-course n’a pas été assez bousculé pour donner le meilleur. Ficelles au toril avec Carmen joué deux fois en piste. 

Texte et Photos Eric AUPHAN


Trophée de l'Avenir : Maurel, 21 points; Ferriol et G. Perez, 7; Ghorzi, 5; D. Martinez, 3.

Les commentaires sont fermés.