Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

07/07/2010

LUNEL-VIEL *AS*

Mardi 6 juillet 2010

ALESIEN IMPOSE SA LOI

joc.jpgAmbiance sympa de fête de village, capelado avec le groupe Escouleto Saint-Vincent, du monde dans les gradins (raseteurs, manadiers, organisateurs, afeciouna), présidence sans problème, bonne entente en piste où à 7 puis à 5, les hommes ont fait tout ce qu'ils ont pu, plutôt bien, malgré quelques temps de récupération un peu longuets pour le public. Mais le bon état d'esprit a primé, septième taureau y compris.

Le Trophée de la ville de Lunel-Viel a justement récompensé Frédéric Jockin, travailleur idéal dans ce genre de course, et Alésien de Briaux, qui confirme une nouvelle fois son gros potentiel.

Angelo (Rouquette) est suffisamment sélectif pour accueillir les premiers rasets. Même s'il pêche par son placement, les rasets engagés trouvent preneur jusqu'aux planches. Quelques belles enfermées (Jourdan), des allonges et il rentre ses ficelles en musique deux fois entendue.
Chanéac (Chaballier). - Un peu décollé des planches, brave sur le raset, il donne de bonnes répliques notamment une longue courbe avec Sabde et des séries. Conserve une de ses épaisses ficelles. 2 Carmen et retour.
Bolero (Lafon).- Sans se poser, il se livre bravement surtout à gauche. Les séries se multiplient 6 minutes, le temps des pompons. Blesse Jourdan à l'avant bras droit (grosse pointe). Aux ficelles , le rythme tombe. Bolero se promène. Encore trois petits tours, une série, et il s'en va avec ses ficelles. 3 Carmen et retour.

Alésien (Briaux).- De suite placé. Quand ça tarde, il monte défier les blancs. Les tentatives sont fermement raccompagnées. Le jus et l'envie de se battre le jettent sévérement aux barrières sur Four (3), Sabde, Noguera, Jockin. Les blancs font l'effort, Alésien ne rechigne à rien et, dominateur, s'engage à fond, gardant 12 minutes ses glands. Les ficelles rentrent avec 6 Carmen et retour.
Hébus (Agu).- Cocardier classique avec une pointe de vitesse. Le long des planches, il n'est pas "overbooké" mais chaque cite est honoré avec, parfois, la corne en conclusion. Une ficelle rentre. 3 Carmen et retour.
Levant (Saumade).- Se promène un peu au début mais casse du bois après Sabde avec punch. Par la suite, pas très incisif mais pas trop sollicité non plus, il riposte jusqu'aux planches sur les rasets engagés. Rentre une de ses grosses ficelles. 4 Carmen et retour.
Cisko (L'Ilon, hp).- Des qualités de placement pour ce jeune élément qui s'est gentiment prêté au jeu des blancs. Musique.

Martine ALIAGA
Photo Archives C. ITIER (Frédéric Jockin)

Entrée : 2/3 d'arène. Organisateur : comité des fêtes. Président : Jacques Valentin. Raseteurs droitiers : Jockin, Jourdan (sort sur blessure par Bolero (3e), Noguera. Gauchers : Clarion, Four, Sabde, N. Benafitou (sort à l'entracte entorse à la cheville). Tourneurs : Beker, C. Galibert, Sanchez, Bensalah, T. Garrido.
Trophée des As : Four, 6 points ; Clarion, 3,5 ; Jourdan, 2,5.



 

Les commentaires sont fermés.