Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

14/07/2010

LANSARGUES *AVENIR*

Mercredi 14 juillet 2010

VERDIER EN PORTE-DRAPEAU

Verdier.jpg

Entrée: demi-arène. Organisateur: comité des fêtes. Présidence: Cyril Daniel. Raseteurs droitiers: Jourdan, Valette, Noguera, Toureau, Malige. Raseteur gaucher: Cartalade (se retire au 5e). Tourneurs: Zerti, Sanchez.

En ce 14 juillet, les Espoirs de Saumade avec Verdier à leur tête, foulaient le sable lansarguois. A leurs côtés, les cinq droitiers et un gaucher qui défilaient à la capelado, assuraient une opposition bien faible. 12 ficelles et une cocarde au toril.
Coucard.- Une bonne entame avec notamment une grosse action où il bascule derrière Valette. Deux autres coups puis il devient réticent. 2 Carmen en course et ses ficelles au toril.
Zephir.- Quelques réponses positives après Valette dans 15 minutes. Ficelles au toril.
Belajio.- Réactif aux attaques, il étale des principes intéressants, mais manque de travail soutenu pour mieux s’exprimer. Rentre ses ficelles et entend 2 Carmen.
Saphir.- Volontaire, il se jette bien sur le raset. Correctement placé, il défend ses ficelles avec à propos et agrémente ses 15 minutes en concluant parfois cornes dans les planches.
Espadon.- Un saut sur Noguera. Des poursuites serrées. 3 coups de barrière sur Valette (2 fois), Cartalade dans 15 minutes où un travail plus suivi lui a fait largement défaut.
Verdier.- Enfin un réel espoir, cocardier, barricadier. Sur le premier véritable cite, il pousse au maximum et bascule en brisant les planches derrière Jourdan. Il récidive de la même manière sur Valette qui évite la correction. Encore Jourdan pour un gros coup de barrière. Jourdan toujours lui lève tous ses rubans. Ses ficelles rentrent et des Carmen bien sûr.
Pourpier.- Hors points. A certainement des qualités, mais trop peu sollicité, il faudra le revoir. Une envolée sur Jourdan, deux gros coups aux planches. Des Carmen et sa cocarde au toril.

Luc PERO

Trophée de l’Avenir: Valette, 12 points.

Les commentaires sont fermés.