Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

07/08/2010

SUR LA ROUTE DES MANADES - 4 -

Août 2010 : manade SAINT-PIERRE

L'ELEVAGE SELON SAINT-PIERRE

St PIERRE 2.jpg

ST P Devise.jpg« Eh Gastounet, viens, viens, Gastounet…». Une belle paire de banes se dresse au milieu du troupeau rassemblé. Gastounet a reconnu la voix de Christian. Tête haute, il quitte ses congénères et se dirige au trot vers le cavalier. De là calmement, son manadier le mène vers les simbèu regroupés un peu plus loin par les gardians amateurs. Gastounet sort en course camarguaise cet après-midi. Il va être encocardé et attendra sagement dans le char avec Roubine et Trimard, les dountaires, son heure de sortie en piste. « Gastounet, c’est lui qui nous a fait connaître. C’est un barricadier hors normes, fantasque, au sang chaud. On lui a refait trois fois la mâchoire tellement il a tapé les planches. Que d’émotions, il a donné en piste ».
De gardian à manadier, Christian Saint-Pierre a franchi le pas en octobre 1995 après avoir longuement appris le métier. Et quand Claude Lagarde veut céder sa manade, c’est en famille que la décision s’est prise. « St PIERRE 8.jpgVincent, mon fils m’a dit, des taureaux à nous, ça m’intéresse », Nadine, fille de bouvine aussi passionnée que Christian son mari, acquiesce. Ainsi le Mas des Aubes entre Aimargues et Saint-Laurent, et le domaine de La Mourade au Cailar ont été dévolus à l’élevage du taureau camarguais. Car c’est bien de faire naître et de sélectionner des taureaux pour les courses dont parle le manadier. Pas autre chose.
« Ce travail-là du matin – le tri – il nous paye de tout, l’après-midi aux arènes, c’est autre chose, roumègue Christian un peu pessimiste. Les raseteurs, ils gâchent souvent les taureaux. Les miens, à 7 ans, ils sont encore "bedigas". Mes bêtes, elles se font tard. Il faut avoir de la patience. Sélectionner des taureaux c’est un travail de longue haleine ». Prendre le temps, c’est le maître mot des Saint-Pierre et comme il aime tous les styles de taureaux, Christian rêve d’une Royale où les différentes qualités de ses cocardiers pourraient s’exprimer. Eleveur dans l’âme, il conclut : « On fait le plus beau métier du monde car la seule star de la course camarguaise c’est le taureau».

Martine ALIAGA
Photos Luc PERO
Devise : www.camargue.fr

* De ses années passées chez Lhoustau-Vedel, Rouquette, Aubanel et surtout chez Guillierme, Christian Saint-Pierre a gardé le sens du travail "à l’ancienne". Simplicité, authenticité et un immense respect pour les taureaux. « Il ne faut pas oublier qu’on travaille avec une bête sauvage, tu ne peux pas tout maîtriser », explique le manadier qui note « Il y a des bons taureaux et de jeunes raseteurs qui ont envie...». L’espoir quand même....

La manade : Mas de La Mourade, Le Cailar (Gard), tél. 04 66 35 47 19.
Couleurs : vert, bleu et rouge.
Cocardiers : Gastounet, Canberra, Lou Verri,
Activités : courses camarguaises, accueil au Mas où la bergerie a été transformée en salles de réception.

 

St PIERRE 4.jpg

Les commentaires sont fermés.