Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

12/08/2010

MAUGUIO *AVENIR*

Mercredi 11 août : Trophée Alain et Pascal Salmeron

LES PRIX A ROMAIN GUIN ET COLOMBO DE LAFON

FERRIOL.jpg

 

Entrée : 3/4 d’arène. Organisateur : mairie. Président : Laurent Hénin. Raseteurs droitiers : Caizergues, Fougère, Moine, R. Mondy. Gauchers : Clarion, Ferriol, Guin, T. Mondy. Tourneurs :  Curtil, Duran, Martinez, Zerti.


Belle entrée pour ce Souvenir Pascal et Alain Salmeron offert par la mairie et qui permet aux manades des bords de l’Etang de l’Or de présenter leurs jeunes (pourla plupart d'entre-eux) éléments. Ces bestiau peu expérimenté donc naïfs ont peiné par trop bonne volonté face à une équipe de raseteurs souvent brouillonne. Si le cocardier de Lafon, Colombo (5 ans sorti en 2e position) a été justement récompensé par le prix, le jeune Icare de Paulin (7e hors points) a montré une impétuosité et un esprit bagarreur de bonne augure. Romain Guin prend le prix du meilleur raseteur Guin aux points. Capelado et  remise des prix mises en valeur par la peña Patch and Co, La Pichoto Camargo et les gardians de L’Aurore.
Baladin (Rouquette).- En mouvement,  Baladin fait son apprentissage, fuse et passe le mourre parfois. Tient mieux son placement sur la 2e ficelle qu’il cède à la 10e au terme d’une série (Carmen).
Colombo (Lafon).- Avec un bon positionnement, il met de l’envie dans ses réponses et ne lâche rien jusqu’aux planches dans les séries. Un long enchaînement lui fait monter la moutarde au nez et il brille par ses conclusions. Plus réservé sur sa 2e ficelle, il la garde en musique déja entendue 5 fois.
Brigand (Le Soleil).- Chasse et prend les rasets de passage mais quitte souvent le raset. Plus intéressé sur sa 2e ficelle, livre une jolie série. 6’30.
Elliot (Les Termes).- Affiche sa méchanceté mais perd ses pompons en 2<TH>minutes. Surveille tout, se place et collabore bravement. Livre un enchaînement conclut après Caizergues  mais lâche sa 2e ficelle à la 7e. Carmen au retour plus une fois entendue.
Colombus (L’Aurore).- Jamais rassassié et toujours en mouvement, il enfile les séries (Carmen) vitesse grand V en serrant quelquefois en finition. Il continue à fond jusqu’à la 7e. Et rentre en musique.

Angélus (Le Ternen).- Vaillant lui aussi, il est attaqué tambour battant. Montre des qualités de placement et de collaboration honnête avec quelques approches vindicatives aux planches. Deux belles longueurs avec Caizergues pour une arrivé émotionnante, la corne à l’affût. 14’30. 2 Carmen et retour.
Icare (Paulin, hp).- Méchant, saute seul mais s’envoie aussi violemment après les hommes (Caizergues, Ferriol, Clarion). A la dernière minute, surprend Caizergues et lui inflige un coup de corne (apparemment pas trop grave).


Martine ALIAGA


Trophée de l’Avenir : Guin, 8 points ; Ferriol, 7 ; Fougère, 4,5 ; Caizergues, 2.

 

Les commentaires sont fermés.