Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

25/08/2010

SUR LA ROUTE DES MANADES - 7 -

Août 2010 : manade PLO

LE CHARME SURANNÉ DE PONTEVES

1.jpg

2.jpgDes moutons occupés à tondre le pré. Des juments attentives à leurs poulains. Au bout de l’allée, des poules et des poussins. Le coq qui s’égosille "quillé" sur une pierre. Plus loin, des chevaux sur la relevée. Et des taureaux… cocardiers, étalons, vaches, veaux. Quelques moustiques donnent du piquant à la carte postale. Sous les platanes entourant la maison de maître, le domaine de Pontevès, havre de la famille Plo, déroule son charme suranné et ses 300 hectares. Une ferme, une manade.
Ses parents étaient fermiers de ce domaine depuis 1947, et c’est tout naturellement que Jean-Louis Plo s’est tourné, tout jeune, vers l’élevage et le dressage de chevaux Camargue : « J’avais mes chevaux et je montais en amateur à la Tour du Vallat, j’ai eu envie de mes propres taureaux. Alors, de quelques bêtes pour m’amuser, je me suis tourné vers les manades Raynaud, en 1985, puis Ribaud et Guillierme pour commencer une vraie sélection ».5.jpg Dans les arènes, Manolo, Falerne et surtout Lebrau►, Léandre et Kouffa ont fait remarquer les couleurs "rouge, noir, blanc" en course camarguaise. « Avec le brassage des sangs, on arrive maintenant à sortir quelques taureaux », explique modestement le manadier à la parole réservée mais à l’œil rieur.
Ici le temps a comme ralenti sa fuite en avant. Le quotidien épouse les saisons, les soins aux bêtes. Les rapports humains conjuguent fidèles et famille :
« Les amateurs sont les mêmes depuis longtemps, c’est un petit cercle, bien soudé. »
La plupart ont leurs habitudes dans la grande maison aux longues tablées et multiples chambres. « Ah pour le confort, c’est à l’ancienne » rigolent les gardians. Pourtant, ils ne céderaient leur place pour rien au monde, attachés à ces taureaux
« susceptibles, difficiles à encocarder et destructeurs de torils. Ici, même les vaches défendent leur territoire comme des sorcières ».
Austère mais riche d’émotions, de sens et de liberté, la vie à Pontevès ne s’offre pas facilement. Eux l’ont choisie. Et c’est la plus belle de toutes.

Martine ALIAGA
Photos Luc PERO
Devise www.camargue.fr

LE TRI
Les cocardiers ont déboulé dans le clos de tri forts de leur instinct grégaire. Patiemment, les gardians ont attendu le calme pour sortir du troupeau les simbeù ainsi qu’Ocaña et Octanto qui sortent en course l’après-midi. Pas facile à manipuler, ces taureaux fortement armés et charpentés au caractère ombrageux. Jean-Louis Plo sur son Camargue est à la manœuvre.

3.jpg

LES COCARDIERS
Dans le clos des cocardiers, l'aîné et géniteur pendant 5 ans, Falerne est toujours là, tout comme son petit-fils Lebrau (N.934) à la retraite. Egalement,  Leventi, Mendiant, Nomade, Olibrius, Organdi, Oundo, Poker, Porto, etc.

6.jpg

LES CHEVAUX
Depuis 1972, Jean-Louis Plo élève des chevaux Camargue reconnus pour leurs qualités de travail en pays. L'étalon Tadorne,  tranquille dans un pré à part,  en est un des emblématiques spécimens. Pour la petit histoire, Ribade, sa mère, vit toujours au mas. La manade compte environ une centaine de têtes dont 20 poulinières qui donnent une quinzaine de poulains, tous descendants de Tadorne.

4.jpg

Devise PLO.jpgIDENTITÉ
Manade Plo, Domaine de Pontevès, Le Sambuc, 13200 Arles. Tél.04 90 97 21 63.
Pâturages : autour du domaine et Marais du Vigueirat (Conservatoire du Littoral).

ACTIVITÉS
Elevage de chevaux Camargue (une centaine) depuis 1972.
Depuis 1985, élevage de taureaux (500) pour la course camarguaise.
2 000 moutons actuellement à l’estive.
Salle pour petits groupes (40 personnes environ).

PARTICULARITÉ
A la manade Plo, les taureaux ont une lettre référence par année. Leurs noms de baptême portent la même initiale. Exemple: nés en 2002, Ocaña, Oundo, Octanto, Olibrius, Organdi, etc.

A.jpg
7.jpg

 

Les commentaires sont fermés.