Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

28/08/2010

SAINT-GEORGES-D'ORQUES *VACHES COCARDIERES*

Samedi 29 août 2O1O

LES VACHES OUI
LES HOMMES NON

1.jpgSaint-Georges renouait cet après-midi avec les courses de vaches, absentes depuis 10 ans.Bonne initiative du club taurin Le Trident - après déjà une bonne course à l'Avenir dimanche dernier - suivi par un public mixte (néophytes et connaisseurs). Et si ces dames s'épanouissent toujours aussi bien à l'ouest de l'Hérault, les raseteurs ne sont pas vraiment  au niveau même s'ils sont sympathiques au demeurant. Toutes ces sacrées femelles sont donc rentrées avec leurs ficelles et même plus, et, si elles ont brillé par moment, c'est qu'elles ont un sacré moral. On se prend à espérer en de vrais raseteurs de vaches. Sur l'ensemble, mes préférées : Altair, en premier, a trés bien assuré ; La Moure, 4e, de Chaballier, est la plus complète de la 1re partie ; Opale (5e du Brestalou) a dissuadé les blancs ; Duchesse (8e, Chaballier), intraitable, domine totalement son sujet, pour moi la meilleure.
Les prix Souvenir Michel-Laurens ont été remis en piste à Henri Gibert pour Opale (Le Brestalou) et au raseteur Deslys (au nombre de points).

2.jpgAltaïr (Saint-Pierre, N.012).- Quand elle se pose, peu lui touche la tête. Du placement, du caractère pour se faire respecter. Vive dans les séries où elle pousse fort. Des Carmen.
Calinéa (Le Ternen, N.244).- Cocardièrement positionnée, elle pousse jusqu'aux planches dans les enchaînements. De belles séries, quelques enfermées dont une conclue sur Ruiz. Des Carmen.
Gabelle (Le Brestalou, N.509).- Leste, elle chasse, demi-tours sur les pattes arrières. Du moral même si elle se montre naïve, la jeunette ! Une belle anticipation et une série où elle se chauffe. Jamais rebutée, elle a un coeur énorme. Des Carmen.
La Moure (Chaballier, N.314).- Premiers échanges à fond. Avec son placement et ses réactions, les blancs calculent encore plus.  D'autant qu'elle peut conclure (Dumont, Paparone). Autoritaire, elle met aussi la corne. Des Carmen.

3.jpgOpale (Le Brestalou, N.906).- Plus de blancs à l'horizon... devant la défection, Opale part en chasse. Crainte pour sa vitesse, elle a en plus l'oeil à tout et dissuade bien des tentatives (1er raset à la 5e minute). Des séries prestement menées et arrivée serrées (Dumont) et elle rentre royalement son second gland. Des Carmen.
Pâquerette (Saint-Pierre, N.02O).- Au début sauteuse à maintes reprises dans l'action ou seule. Mais, une fois calmée et placée, elle montre toute sa bravoure pour des séries pleine d'entrain. Rentre quand même ses glands ! Des Carmen.
Cybille (Le Ternen, N.481).- Au début brouillonne et un peu sauteuse, mais une fois prise dans le raset, elle va au bout et se monte la mayonnaise pour terminer au ras des planches. Du moral et du tonus. Des Carmen.
Duchesse (Chaballier).- Charpentée, elle trouve immédiatement sa place. ça cogite dur chez les blancs qui se font agresser même quillés sur les tubes. Intraitable, même sur les rasets à blanc. Ruiz la cite de loin - mais alors de loin - Duchesse s'envoie, le rattrape presque aux planches où elle se jette. Délaissée, elle s'approprie l'ovale. Les blancs s'entendent et une série s'ammorce ponctuée sur Santelli. Elle termine par un violent et viril coup de barrière sur le même. Rentre majestueusement son 2nd gland. Des Carmen.

Texte et photos
Martine ALIAGA


4.jpg
******************

STGEORDUCHESSE.jpg
Photo J. C.


Les commentaires sont fermés.