Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

11/09/2010

CHATEAURENARD *AVENIR*

Samedi 11 septembre 2010 : finale du Trophée des Maraîchers espoirs

ANTHONY ON L’AIME…

Chateaurenard 11 09 070.jpg
BALZAC - Ayme


Entrée: ¼. Organisateur: UTC. Présidence: P Gibert. Raseteurs droitiers: Ayme, Canales (rentre au 2nd), Chig, Gros. Gauchers: Aliaga, Errik, Ferriol, Rassir. Tourneurs: Duran, F Garrido, Grando, Rouveyrolles.

Peu de ficelles rentrent au toril preuve de l’engagement des blancs pour cette finale des maraîchers espoirs. Anthony Ayme survole les débats avec une facilité déconcertante et conquiert le prix du meilleur raseteur. Ferriol l’emboîte avec efficacité, Errik est actif en première partie et Aliaga privilégie la qualité. Côté bioùs, Véran avec une course tonique remporte le prix que j’aurais bien vu sur les cornes de Balzac pour sa montée en puissance.

Fuyard à l’entame, RACANEL (Bon) se fixe aux ficelles et tamponne sur Gros et saute après Ayme. Il enclenche plusieurs actions mais alors qu’il se livre mieux réintègre le toril au bout de neuf minutes. 3 Carmen et rentrée.
Sans être le diable, MEPHISTO (Lapeyre) se chauffe au fil des rasets avec une petite anticipation et percute quelques fois tête dans les bois. Généreux, il résiste dix minutes trente. 4 Carmen et retour.
Très honoré de remplacer Horacio, BALZAC (Fabre-Mailhan) lâche vite ses pompons mais serre la garde aux ficelles. Ses ripostes sont de plus en plus franches et abouties. Il devient très dangereux avec une corne menaçante aux barrières et son final est percutant à souhait. Mon préféré, qui garde une ficelle en musique jouée par la péna. 7 Carmen en piste.
Minimum syndical pour MONTFRINEN (Lautier) qui se laisse raseter pendant onze minutes. Deux poussées après Chig et Ferriol déclenchent le disque ainsi qu’au retour très généreux.
Avec beaucoup de cœur, VERAN (Allard) défend cinq minutes ses rubans. Il tire vite la langue mais quelle énergie. Il attrape la fureur du raset dans des poursuites de plus en plus émotionnantes cornes en avant. Treize minutes trente intenses et rythmées.
Tendre, AVATAR (Baumelles) n’y voit que du bleu aux rubans. Un peu vert, il ne trouve pas sa place et s’il chasse parfois, il est irrégulier. A mi course il se fixe et là le travail baisse d’intensité. Dommage car il termine agressif aux planches et rentre ses ficelles en silence. 
Réputé barricadier mais hors points, PRIAM (Ternen) n’aura guère l’occasion de briller. Certes, d’un coup de tête il brise du bois après Ferriol mais semble mou. Action sur Ferriol (4ème), Aliaga (6ème) puis aux ficelles on l’observe plus qu’autre chose. On attendait mieux  et le bioù prouve avec un grand coup d’éclat sur Canales de quoi il est capable (12ème). Il termine par une dernière action sur Ayme. Et nous cet Anthony là, on l’aime. 3 Carmen et rentrée. 

Texte et Photos Eric AUPHAN


Trophée de L’Avenir : Ayme (25) Ferriol (22) Errik (10) Aliaga (4) Chig (4) Gros (3).

Chateaurenard 11 09 130.jpg
VERAN - Aliaga
Chateaurenard 11 09 068.jpg
BALZAC - Gros

Les commentaires sont fermés.