Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

16/09/2010

LE GRAU-DU-ROI *AS*

Jeudi 16 septembre 2010

TOUS DEBOUT POUR LES ADIEUX DE SABRI

BRUNO.jpg
La Der.jpg

Tous debout pour l'ultime action... !


A.jpgSon nom était écrit sur le sable et s’est effacé petit à petit sous les sabots des cocardiers. Tout un symbole. Mais dans le cœur des aficionados présents, il reste à jamais gravé. Sabri Allouani a fait sa dernière course au Grau et, au final, toute l’arène s’est levée pour longuement l’applaudir avec respect et affection. Il n’y avait pas que des gouttes de pluie sur les joues des spectateurs.
Pour cet événement, Daniel Siméon avait mitonné une capelado délicate et "émotionnante" où un Crin Blanc en liberté se laisse apprivoiser par un petit prince aux pieds nus dans un caroussel de gardians menés par Renaud Vinuesa. Puis Sabri s'est avancé pour recevoir les premiers applaudissements de l'après-midi, les fleurs des Arlésiennes et la médaille de la ville remise par Etienne Mourrut. Sobre et bien mené. Place à la course
(lire ci-dessous). Arrive le 7e taureau (hors points), Languedocien de Briaux qui joue le brave barricadier de service avec l'ensemble des raseteurs. Puis, soutenu par tous les blancs (tourneurs compris et même Richard Bruno qui se glisse dans la bande) Sabri, pour les dernières minutes, s'astreint à lui servir des caviars pour l'embarquer avec lui et s'exploser aux planches. Signé Sabri pour le plaisir du public. Dernier tour de piste, derniers mots, dernière ovation. Tous debout pour saluer longuement l'artiste... Emotion.

Cette 2e journée du Trophée de la Mer a été agréable à suivre, tous les blancs ont largement participé, certains y ont laissé des plumes, Four, Violet, Rassir. Et les cocardiers ont tiré leur épingle du jeu. Adil Benafitou reste en tête avant la finale dimanche, Rassir conquiert le public.
Titouan (Cuillé).- Avec une gestion de l’espace exemplaire, il tamponne allégrement à chaque raset. A partir de la 8e, oblige les blancs à s’investir davantage et sème le trouble par des fusées autoritaires. Défend sa 1re ficelle jusqu’à la 13e et rentre l’autre. 4 Carmen et retour.
PATTON.jpgMarcellin (Rouquette).- Avec grand cœur, il honore de longues séries jusqu’aux planches. Bien servi par Allouani, Marcellin s’engage à fond. S’il se laisse un peu enfermer aux pompons, il défend par de beaux enchaînements sa 2e ficelle jusqu’à la 14e. 6 Carmen et retour.
Embrun (Nicollin).- Avec beaucoup d’allant, il se livre en restant dominateur. Pousse fort sur les belles invitations et met en difficulté Rassir, Ouffe, Four à qui il coince la jambe. Un cocardier classique qui se fait respecter et rentre sa 2e ficelle très bien défendue. 6 Carmen.
Gavot (Le Pantaï).- Il demande de la technique et beaucoup d’engagement. Mais occulte trop d’invitations même si quand il vient c’est dangereusement abouti (Gros, Jourdan). 8 minutes les pompons. Auzolle s’implique sur deux longueurs applaudies. Les ficelles restent.
◄Patton (Le Joncas).- Il ne dit jamais non. Plus ça va vite, plus il appuie ses finitions. Mais Le Joncas aime la bourre et là c’est trop gentillet pour qu’il s’enflamme totalement. Montre ses qualités offensives sur Rassir (2 fois), Outarka. Rentre ses ficelles, 4 Carmen et retour.
Valmont (Lautier).- Il a envie d’en découdre. Ses accélérations et son agressivité aux planches font merveille. Des conclusions musclées (une dizaine) sur lesquelles il coince le pied de Rassir, et accroche Violet. Un Valmont dominateur qui rentre ses ficelles. 9 Carmen.
Languedocien (Briaux, hp).- Brave partenaire qui s’envoie aux planches avec allegria. Avec lui, Sabri Allouani dessine ses dernières arabesques au Grau. La musique en boucle.


Martine ALIAGA
Photos Luc PERO


Trophée des As : Auzolle, 9 points ; A. Benafitou, 5,5 ; Ouffe, 3,5 ; N. Benafitou, Outarka, Four, 1.

Entrée : 3/4 d’arène. Organisateur : Régie municipale. Président : Jacques Valentin. Raseteurs droitiers : Allouani, Auzolle, Gros, Jourdan, Outarka, Violet (blessé au 6e). Gauchers : A. et N. Benafitou, Four (sort au 4e sur blessure), Ouffe, Rassir. Tourneurs : Bensalah, Kerfouche, Ranc, Ull.

 

VALMONT.jpg
▲ VALMONT intraitable mais aussi spectaculaire cocardier,
accroche et blesse Violet.
VALMONTAUZO.jpg
▲ VALMONT sur Loïc Auzolle, qui talonne A. Benafitou
au classement du Trophée de la Mer.
EMBRUN.jpg
▲ EMBRUN, excellent coince la jambe de Four,
qui devra se retirer.
New Génération.jpg
▲ Sabri et la "New Génération"
*****************************************

Les commentaires sont fermés.