Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

03/10/2010

LE GRAU-DU-ROI *AVENIR*

Dimanche 3 octobre 2010

DAVID MAUREL ET MIGNON DE CUILLÉ POUR L'AVENIR

MIGNON.jpg
MIGNON de Cuillé " Biou de l'Avenir 2010 "

 

Entrée : plein. Organisateur : Régie municipale. Président : Jacques Valentin. Raseteurs droitiers : Ayme, Chig, Fougère, Maurel. Gauchers : Allam, Aliaga, Errik, Ferriol, Rassir. Tourneurs : Curtil, Duran, F. Garrido, Lieballe


MAUREL.jpgL’essentiel est de participer disait le Baron de Coubertin. Certes il y a toujours un vainqueur en l’occurrence David Maurel aujourd’hui, mais au delà du classement, il faut retenir la performance globale de tous les participants qui ont joué le jeu et ont tous donné leur meilleur pour que la fête soit belle. Alors bravo David et merci à tous les autres. Avec une telle connivence entre les blancs, les noirs ont pu exhiber leurs atouts et si Mignon remporte la victoire suprême de Biòu de l’Avenir, pour les autres l’horizon n’est pas sombre. Pour compléter, Jacques Valentin au micro a su apporter la motivation nécessaire et que dire de la majestueuse capelado signée Patrice Blanc. Parfait !
Ramsès (Caillan).- Ce solide premier s’acquitte de sa tâche avec sérieux. Plus engagé avec les gauchers, il enferme une ficelle et reçoit les applaudissements.
Emir (Nicollin).- Il se donne sans trop de conviction en s’améliorant toutefois aux ficelles. Mais l’ensemble de ses 12 minutes manque de régularité.
Bayador (Les Baumelles).- Toujours en mouvement, il ne laisse rien sans réponse et vient parfois avec une corne menaçante. Plus cocardier aux ficelles, il va les défendre pour les rentrer. 3 Carmen.
Mignon (Cuillé).- D’entrée, il saute et bouscule un photographe. De retour en piste, il impose sa loi en tenant les hommes en respect. Puis, rapide et bien positionné, il ne lâche rien dans les séries qu’il agrémente d’enfermées puissantes. Brillant et sérieux à la fois, il garde ses ficelles et entend quatre fois les honneurs.
Napoléon (Blatière-Bessac).- Capable du meilleur avec des bonnes poursuites, il peut aussi se perdre dans la piste avec un placement indécis. 9 minutes.
Gastaboï (Guillierme).- Quelle bravoure, quelle énergie chez ce petit taureau. De séries en coups de barrière, il s’offre avec trop de franchise et s’incline en 6 minutes. 5 Carmen pour son brio.
Oundo (Plo).- Lui aussi se livre avec un énorme cœur et réalise sept minutes hautement spectaculaires. Un orage de coup de butoirs pour une pluie de Carmen.


Texte et Photos Luc PERO


Trophée de l’Avenir : Ayme, 13 points ; Chig, 12 ; Rassir, 12 ; Ferriol, 10 ; Aliaga, 7 ; Maurel, 7 ; Fougère, 5 ; Errik, 4 ; Allam, 2.
Palmarès final des raseteurs : 1. David Maurel, 923 points ; 2. Jeoffrey Ferriol, 835,5 ; 3. Dimitri Fougère, 699,5 ; 4. Anthony Ayme, 673 ; 5. Errik Radouane, 659,5.
Meilleur taureau de la finale, Biòu de l’Avenir : Mignon de la manade Cuillé.

 

 

Grau du Roi 03 10 018.jpg

Des marins échoués sur le sable de la piste du Grau du Roi

 

 

Grau du Roi 03 10 067.jpg

Anticipation de Bayador (Les Baumelles) sur Sofiane Rassir

 

 

Grau du Roi 03 10 113.jpg

Le bioù de l'Avenir Mignon (Cuillé) avec D Maurel vainqueur du trophée de l'Avenir.

 

 

Grau du Roi 03 10 138.jpg

Gastaboï (Guillerme) pousse Anthony Ayme au saut

 

Grau du Roi 03 10 195.jpg

Oundo spectaculaire se jette après Joffrey Ferriol

 

 

***************

DIMANCHE MATIN AU GRAU-DU-ROI,
GUEPARD DE CUILLE A ETE ELU BIOU D'OR

PAR 17 VOIX (10 POUR RODIN)

 

**********************

 

LES REACTIONS

Aimé HUGON (Commission du Trophée Taurin) :  « Guépard mérite son bioù d’or avec des courses de grande qualité et d’autres un peu plus moyennes. Les taureaux ne sont pas des machines, une saison c’est long et sur la saison il y avait peut-être un taureau qui l’a égalé c’est Garland mais il n’est pas à la finale. Quant à la non participation d’Andalou à la finale je tiens à préciser qu’il a été choisit par la commission du trophée pour y participer. Nous avons travaillé intelligemment avec les taureaux incontournables et Andalou en faisait parti. Des cinq taureaux qui étaient présélectionnés il ne pouvait pas sortir premier car il y avait Géricault, il restait Pasteur, Guépard et Rodin. Yvan et Mathis n’étaient pas là encore. Qui on met second ? On a choisit Andalou car à Nîmes c’est une piste où il excelle mais les propriétaires ont fait un autre choix. Le trophée taurin est attaqué sur sa non présence et c’est injuste par rapport à la réflexion que nous avons eu mais j’ai trouvé les supporters d’Andalou très corrects ».

Etienne MOURRUT (Député maire du Grau du Roi) : « On est ravi avec près de 400 personnes pour assister au dépouillement. Le vote de la commission me paraît logique et me satisfait car je suis d’assez près les courses. Même si Rodin a eu pas mal de voix, le résultat final est normal ».

Pierre CUILLE (Manade CUILLE) :  « On est satisfait du titre de bioù d’or et d’autant plus satisfait qu’on a connu un début de saison 2010 difficile. Ça vient donc récompenser un travail plus difficile que d’habitude et dix ans après Pythagore on est très heureux ».

Guillaume LINSOLAS (Manade des Baumelles) :  « On est un peu déçu car depuis trois ans une fois pour Michou et une fois pour Rodin on flirte avec mais on y arrive pas. Pour moi il manque Andalou dans le panier pour peser sur le bioù d’or car le taureau le méritait comme nous avec Garland mais pour nous il fallait faire un choix cette année. Guépard a de très bonnes qualités mais je le trouve un peu vert. On juge les bioùs d’or rapidement comme l’année dernière et on ne juge pas assez l’ensemble d’une carrière des prétendants ».

Daniel SIMEON (Organisateur Arènes du Grau du Roi) :  « Pour la ville du Grau du Roi c’est un bonheur. Guépard est sorti ici au mois de juin et a fait une course exceptionnelle et surtout le 15 Août. C’est un des seuls taureaux qui soit criminel à la planche et c’est un facteur essentiel pour un cocardier. C’est presque à l’unanimité avec 17 voix et je suis très heureux ».

Jacques VALENTIN (Président de Course) :  « Je pense que le vote est logique sur la saison. Je suis à l’aise là-dessus car j’ai présidé trois courses de Rodin et toutes celles de Guépard et pour moi honnêtement le taureau de Cuillé mérite son titre».

Josette LAGET (Aféciouna) :  «Le vote me satisfait. Il n’y avait pas photo, je croyais même que Rodin n’aurait pas tant de voix. C’est mérité pour Guépard ».

Propos recueillis par Eric AUPHAN

 

*****************************

 

Après la finale...

David MAUREL (1er ) : «J’ai eu du mal à rentrer dans la course. Je me suis un peu trop énervé en première partie avec un peu de précipitation à la tête. Dans l’ensemble, je suis content de course car j’ai mieux raseté en seconde partie avec des taureaux qui ont bien fini. J’aurais aimé faire mieux mais c’est déjà pas mal. L’année prochaine je vais un peu aux As, et un peu à l’avenir et on verra bien».

Joffrey FERRIOL (2e ) : «Comme chaque année j’ai un petit passage à vide en enchaînant les courses et David à su garder sa première place. J’ai réussi ensuite à le suivre mais il avait trop d’avance. Je suis néanmoins content de ce classement et la saison prochaine je monte aux As où j’espère arriver à faire ma petite place».

Dimitri FOUGERE (3e ) : «Je suis plutôt content de ma saison même si sur la fin j’ai été un peu embêté avec des ennuis physiques. Pour la finale, j’ai fais ce que j’ai pu même si cela a été difficile physiquement. La finale a été pas trop mal mais peut-être un peu juste en taureaux voire moyen».

Pierre CUILLE (Manade CUILLE) :  « Pour la manade c’est une bonne journée. Je ne m’attendais pas au titre de Mignon car je pensais qu’il était plus à la portée des taureaux spectaculaires qui sortaient après lui. J’ai été surpris par le rythme imposé par les jeunes raseteurs. Mignon qui est le plus aguerri au niveau caractère a été le seul à se tenir dans les planches et c’est à cela qu’il doit sa victoire. Je trouve que la finale a manqué de punch sur la fin car les hommes ont été supérieurs aux taureaux ».

 

Propos recueillis par Eric AUPHAN

 

Les commentaires sont fermés.