Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

15/10/2010

RETRO : LES FINALES REPORTEES

logo TT2.jpg

ringuette.jpgLa météo s'est le plus souvent montrée clémente avec les finales du Trophée Taurin Midi Libre - La Provence. Cependant, comme dimanche dernier à Nîmes, la pluie a quelquefois obligé à composer.
Par exemple en 1979 - l'année du 2e Biou d'Or de Ventadour (1977 et 1979) de la manade Lafont et du titre pour Jackhy Siméon - où ce n'est que le 1er novembre que les acteurs se sont retrouvés en Arles.Même topo en 1983, Arles avait dû s'y reprendre à deux fois pour installer Segren de Guillierme, Biou d'Or, et saluer la victoire de Christian Chomel (1er en 1982, 1983, 1984 et 1989).
Autre report, lors des inondations de 1988 où Nîmes avait payé un lourd tribut aux débordements du ciel. La solidarité avait alors joué à plein et Arles avait reçu cette 37e finale couronnant, le 30 octobre,  Barraïé de Lafont pour son premier des trois titres (88, 89, 92) et Thierry Ferrand (victoires en 81, de 85 à 88 et 92).
Quelques soucis au Trophée de l'Avenir et notamment à la finale 1987. Trois fois reportée à cause de la pluie, ce n'est que le 31 octobre que Thierry Dengerma et Arlaten de Fabre-Mailhan pouvait savourer leur récompense, respectivement meilleur raseteur et meilleur taureau de l'Avenir, pendant que Filou de Laurent obtenait le titre suprême.
Des reports donc mais pas d'annulation sauf pour la finale du Trophée des Raseteurs 2003 où, après de multiples essais, les prix étaient finalement remis lors d'une réception au siège de la FFCC à Nîmes. Cette année-là guillaume Deville finissait en tête.Rien de tel à craindre pour Nîmes, dimanche, les prévisions sont au beau temps. Finalement les deiux sont plutôt afeciouna.

Martine ALIAGA

Les commentaires sont fermés.