Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

18/10/2010

NIMES *FINALE DU TROPHEE DES AS* LA CAPELADO

Dimanche 17 octobre 2010

UN SPECTACLE TRES A CHEVAL...
UN BON PRINCIPE

NIMES1.jpg

Il y a un an, Jean-Claude Jourdan, co-directeur du Trophée Taurin, nous quittait. Hier, la 59e finale du Trophée Taurin Midi Libre - La Provence lui était dédiée. Lui, l'homme de cheval - créateur notamment de Cheval Passion en Avignon - aurait  adoré ce spectacle d'ouverture largement dédié à la plus noble conquête de l'homme. Et encore y manquait-il les gardians italiens, les Butteri de la Maremme repartis sur leurs terres après l'annulation de dimanche dernier. Alors sûr qu'entre deux nuages, trois rafales de vent glacial et quelques rayons de soleil, le Provençal avait l'oeil rivé sur les évolutions dans l'amphithéâtre romain et qu'il les a largement commentées à ses collègues des cieux de sa verve toute barbentanaise.
Patrice Blanc et son équipe ont encore réalisé des merveilles même si la température réfrigérante,  le report de la course, peut-être le prix des places et la saison moyenne, ont écorné le nombre d'entrées.

NIMES3.jpgTout de même l'entrée des attelages du Pays d'Arles et de Christian Dubois ont tiré un "oh !" d'admiration  des gradins. Attelés en double, et même à cinq chevaux, les équipages ont mené un carrousel époustouflant de maestria. Sa majesté la Reine d'Arles Caroline Serre en  eut un air de Victoria... so british ! Suivait une allégorie en blanc et noir soulignée d'un rouge cocarde. Un pas de deux équestre  classique sans être rigide et d'une  élégance totale. Alors dans une envolée de drapeaux rouge et vert, la farandole des Arlésiennes déclinait avec charme toute la gamme des costumes traditionnels. Les gardians bien sûr puis les manadiers se présentaient en piste, suivis des raseteurs... Trompette sonnez, le premier cocardier pouvait sortir !

Martine ALIAGA
Photos Christian ITIER

 

NIMES2.jpg

Les participants : les gardians de la manade Fabre-Mailhan ; Caroline Serre, Reine d'Arles, et ses demoiselles d'honneur ; les attelages du Pays d'Arles et les frisons et attelages de Christian Dubois ; Alizée Froment et Olivier Lautier pour le duo équestre ; les farandoleurs des groupes La Capouliero de Martigues, la Jouvanço de Montfavet , du Temps du Costume de Nîmes ; les danseurs de l'école de toutes les danses de l'Association nîmoise Kosmopolit Dance School ; les enfants, les Arlésiennes du groupe de Tradition, Li Arlatenco de Mouriès, Li Cabidoulo du Cailar, La Pichoto Camarguo de Mauguio, le Ruban de Provence d'Avignon, l'Etoile de l'Avenir d'Arles, la Souleiado de Marguerittes, l'Escolo d'Argenço de Fourques, du Fils et des Arlésiennes de Générac ; les associations nîmoises de maintenance le Cordon Camarguais, les Farandoleurs cheminots et le Temps du costume. Les musiciens de la pena Chicuelo II.

 

NIMES4.jpg
▲ L'entrée des manadiers...
▼ ... des raseteurs
NIMES5.jpg
▼ Les Arlésiennes et les gardians
NIMES6.jpg

 

* Un tout petit - mais alors très petit - bémol, l'idée de faire jouer la pena Chicuelo pendant le quart d'heure des cocardiers n'a pas semblé judicieux. La musique se téléscopant avec l'annonce des primes et les Carmen distribués. Et il a bien semblé qu'une pena traditionnelle (style La Gardounenque ou Saint-Etienne-du-Grès) aurait mis un peu plus de tonus à l'ambiance générale.

**************



 

Les commentaires sont fermés.