Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

23/10/2010

EYGUIERES : 20e ANNIVERSAIRE DE LA MANADE AGU

Samedi 23 octobre 2010

HEBUS SOUFFLE LES BOUGIES

Eyguières 23 10 086.jpg

▲ Hébus (Agu) dangereux à la poursuite de Julien Rey

Entrée: ½ arène. Organisateur: CT Les Farfadets. Présidence: P. Gibert. Raseteurs droitiers: Marquier, Moine, Moutet, Rey. Gauchers: Alarcon, Allam, Ghorzi, Lafare. Tourneurs: Cuallado, Dunan (sort avant la pause), Lebrun.

Eyguières 23 10 008.jpg

1990 - 2010 : 20 ans

La manade Agu fête ses 20 ans d’existence dans la convivialité. La pena Los Sombreros de Bellegarde, Li enfan di aupiho, les gardians de la manade Agu font une haie à l’attelage qui conduit Gérard, Guillaume et Gabin en piste pour une capelado simple mais soignée. Avec un travail Eyguières 23 10 013.jpgdans l’esprit les hommes tirent le meilleur d’Hébus qui fait certainement la plus belle course de sa carrière et souffle magnifiquement les bougies tandis que Kéké s’affirme et Angélien fait un premier de choix. Damien Moutet reçoit le prix de l’animation, David Moine un coup de cœur pour son implication dans l’organisation de la journée et tous les autres une médaille au cours d’une remise des prix empreinte d’émotion. Successivement Eyguières 23 10 014.jpgGérard reçoit un tableau de Jean Marignan représentant trois cocardiers remis par Norbert Chiouse un des plus anciens gardians de la manade tandis que Guillaume reçoit une céramique représentant l’affiche de la course réalisée par la verrerie Bonnet de Mallemort et remise par Serge Ayme gardian à la manade. Camille Bacculard président du Club Taurin les Farfadets d’Eyguières remet un cadeau souvenir à Janine Roubaud à l’origine de la manade avant d’être à son tour honoré par Dominique Agu. Au micro, les remerciements de Gérard sont sincères tout comme le «Je t’aime» final de Guillaume à son père.

 

S’il débute calmement, ANGELIEN (1er) est agressif après les gauchers. Cinq minutes et il doit déjà défendre sa seconde ficelle. Il le fait avec autorité et ne s’incline qu’à la dernière minute au terme de séries et poursuites rondement menées. 5 Carmen et retour. Méchant, BATISTIN(2nd) frappe sur les tourneurs à deux reprises, gagne le centre et en sort rarement. Il percute fort après Moutet et sur Marquier brise les planches. C’est trop peu car démuni de tenue de piste, il se laisse emporter par sa méchanceté et se gaspille. 2 Carmen en piste et retour en silence avec une ficelle. Arrive, HEBUS (3e) pour le temps fort de la course. Placement, anticipations, finitions et terminaisons dangereuses le souffle rageur à l’arrivée. Il offre une partition de haut vol grâce à la complicité des blancs. Un final éblouissant de combativité avec Carmen en continu. Retour sous l’ovation et Carmen joué à quinze reprises.
Cocardier, KEKE (4e) ne se laisse pas manœuvrer. Rapide et véloce il n’est pas étouffé et maîtrise l’espace. Ghorzi et Alarcon sont percutés à l’arrivée et Rey enfermé doit mettre le turbo. Il conserve sa première ficelle fortement primée en musique jouée quatre fois. Décidé, LE BEGUE (5e) ne balbutie pas à l’arrivée où il soulève les planches. Des réactions dangereuses tête dans les planches pendant dix minutes fort plaisantes. HERMES (6e) débute calmement. Les blancs s’y mettent vraiment à mi-course et il frappe sur Lafare et Ghorzi. Son final plus enjoué lui permet de rentrer un gland. 5 Carmen et retour. Ne restait plus qu’à lancer la Bandido avec les gardians de la manade Agu avant de se retrouver devant le verre de l’amitié en toute simplicité…

 

Eyguières 23 10 026.jpg

▲ Angélien complice avec Julien Rey

 

Eyguières 23 10 053.jpg

▲ Batistin sur Mathieu Marquier

 

Eyguières 23 10 064.jpg

▲ Chaud devant pour Alarcon devant Hébus

 

Eyguières 23 10 105.jpg

▲ Kéké sur Karim Ghorzi

 

Eyguières 23 10 191.jpg

▲ La remise des prix et des cadeaux

Eyguières 23 10 223.jpg

▲ La bandido

************

Texte et photos Eric AUPHAN

Les commentaires sont fermés.