Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

07/11/2010

SAINT-MARTIN-DE-CRAU

Dimanche 7 novembre : Course des Révélations 2010

UN PRINCE SOUVERAIN

Saint Martin de Crau 07 11 046.jpg

Prince et Ayme les vainqueurs du jour

Entrée: 2/10e Organisateur: CT St Martinois Présidence: J Alvarez Droitiers: Ayme, Chekhade, Chig, J Dumas, Moine. Gauchers: Aliaga, Lafare, Rassir. Tourneurs: D Martinez, Grando, G Rado, Rouveyrolles.

Cette course des révélations 2010 s’est déroulée dans un bon esprit mais la première partie a été expédiée en moins de vingt cinq minutes. Les satisfactions sont venues en seconde période avec Prince bigrement compliqué (meilleur cocardier), Chambord place forte tout en muscle (meilleur barricadier) et Amadéus très sérieux. Eux seuls rentrent des ficelles. Ayme meilleur animateur est efficace mais Rassir ou Aliaga ont fait briller et pouvaient y prétendre. Invité d’honneur Jérôme Dumas termine sur une belle ovation. Les autres baissent le pied en seconde partie. Présidence claire, nette et précise de Joris Alvarez. Franc,

LOU MARQUES (Guillerme) ne peut résister que cinq minutes trente ponctuées par des actions puissantes sur Lafare, Moine et Chig après lequel il brise une planche. Il termine par une action après Chig mais a manqué de pattes face à des hommes pied au plancher. 4 Carmen et retour.
On continu avec BOLIVAR (Chapelle) qui perd ses rubans en une minute. Peu avantagé, il n’arrive pas à dicter sa loi aux ficelles même si pour la seconde il se bonifie avec quelques arrivées corne menaçante sur Rassir mais c’est Chig qui lève les deux ficelles. Huit minutes trente avec 3 Carmen et rentrée.
CAPUCIN (Les Saint Martin de Crau 07 11 025.jpgBaumelles) se fait sonner les cloches aux pompons. Lui aussi répond à tout et n’est pas ménagé même si aux ficelles les rasets s’espacent. Il s’améliore aux ficelles mais les blancs ne prêchent pas la bonne parole et après neuf minutes trente il réintègre le toril en musique mais c’est déjà la pause.
Dangereux, PRINCE (Chauvet) possède un coup de revers meurtrier et ne se laisse pas manœuvrer facilement. Les crochets volent et il prend le pouvoir aux ficelles avec des arrivées criminelles. Rassir en tire le meilleur mais c’est Ayme qui prend la première ficelle sur la sonnerie. 10 Carmen et retour.
Cocardier, AMADEUS (Lautier) fait ses gammes le long des planches d’où il anticipe fort. Chekhade deux fois doit s’appuyer pour arriver en catastrophe. Moins craint que le précédent, il connaît cependant la musique et rentre lui aussi une ficelle en musique jouée à cinq reprises.
Magnifique taù, CHAMBORD (Saumade) possède du placement et de la méchanceté. Certes il est parfois lourd mais quand ont lui donne sa chance il frappe sur les gauchers Rassir et Aliaga sur qui reposent la majorité des rasets. Un teigneux qui conserve ses ficelles avec 5 Carmen dont rentrée. Encore vert, ADES (Fabre-Mailhan) dévoile des qualités au delà des planches et face à des hommes affûtés il résiste dix minutes avec beaucoup de volonté. Dans un sursaut Jérôme Dumas qui effectue sa dernière course dans ces arènes lève les deux ficelles sous l’ovation et les Carmen de circonstance. Chapeau Jérôme pour ta carrière et ton amour des bioù.

 

Saint Martin de Crau 07 11 049.jpg

▲ Prince et Rassir à l'origine des actions les plus engagées.

 

Saint Martin de Crau 07 11 082.jpg

▲ Chambord prix du barricadier du jour sur Aliaga très actif

 

Saint Martin de Crau 07 11 069.jpg

▲ Amine Chekhade en danger avec Amadéus


Texte et photos Eric AUPHAN

Les commentaires sont fermés.