Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

29/12/2010

BIOU D'OR

Vendredi 17 décembre au Château de Générac

GUEPARD
PARCE QU'IL LE VAUT BIEN

BLOG1.jpgIl fallait bien un château pour fêter le Seigneur de l’année 2010 . La moyenâgeuse bâtisse  de la cité gardoise a dernièrement accueilli ses vassaux pour un hommage festif . Gentes dames et damoiseaux ont chanté les louanges du fauve et de la famille qui l'a fait naître et élevé. Oyez, Oyez, Guépard est entré dans la galerie des Biou d’Or.

C’était pas gagné d’avance… 2010 commence sous de noirs auspices pour la manade Cuillé. Bloquée pour des mesures sanitaires, la famille fait bloc, se démène, souffre mais ne plie pas. Le long chemin de l’assainissement commence. La Royale qui depuis plusieurs années déplace les aficionados est autorisée à courir, Guépard attaque son chemin royal.  Les complètes permettent aux taureaux plus jeunes de s’aguerrir… Les organisateurs font confiance jusqu’à la libération totale. Et Guépard s’impose au Trophée Taurin Midi Libre – La Provence pour le titre final.

Quel beau Biou d’Or ! A 9 ans, la vedette de Cuillé a un tempérament de feu, le charisme d’un roi, la dangerosité du félin et un sang bouillant qui l’emporte. Craint, son tempérament explosif pousse les blancs à essayer de le berner. Sa générosité parfois est mise à rude épreuve. Les trop grands espaces  lui sont un terrain de chasse qu’il parcourt à grandes foulées et sur lesquels il se disperse. Mais toujours il revient au combat. Avec hargne, méchanceté et ténacité. Oui, le fer de lance de l’élevage vaut bien une couronne. Le sang baroncellien est à nouveau récompensé… Hourra !

4 Biou d’Or pour 40 ans d’existence. Après Rousset (1981-1982), Pythagore (2000) et Guépard, c’est le travail de toute une famille qui est mis en exergue. Car derrière le Biou d’Or, la pépinière des vert et blanc est riche d’une race qui n’en finit pas de donner à la course camarguaise ses plus beaux fleurons.

Martine ALIAGA
Photos Christian ITIER

ILS ONT DIT

BLOGGUE2.jpg

De gauche à droite, Jean-Pierre Cuillé, Domynique Azéma (directrice du Trophée Taurin Midi Libre - La Provence), Henri Itier (président de la FFCC), Pierre Cuillé et Frédéric Touzellier (maire de Générac)

  Jean-Pierre Cuillé a tenu à partager la joie de ce 4e Biou d'Or pourles 40 ans avec toute la famille et notamment son épouse Sylvie : "tout le monde participe".
Domynique Azéma a commenté avec humour : "Si les raseteurs ne sont pas bons, c'est la faute au Trophée ; S'il y a moins de monde aux arènes, c'est lafaute au Trophée, S'il pleut le jour de la finale, c'est la faute au Trophée... Mais si on est là ce soir, c'est grâce au Trophée".
Henri itier a souligné "Ce Biou d'Or est l'aboutissement d'un travail, d'une sélection et une victoire sur le doute".
Pierre Cuillé à associé les gardians et la famille "Tous ceux qui nous ont aidés, 2010 avait mal commencé, merci à ceux qui nous ont fait confiance surotut pour les taureaux jeunes. Les 40 ans de la race couronnés par le Biou d'Or, on est ravis".
Quant à Frédéric Touzellier, maire de Générac, il a félicité toute la famille Cuillé : "Biou d'Or, et Biou de l'Avenir, c'est le grand chelem de la cours camarguaise pour les 40 ans de l'élevage".

BLOGGUE3.jpg


GUEPARD.jpgLA SAISON 2011
DE GUEPARD

Pierre Cuillé :
"En 2011, Guépard défendra son titre avec détermination. Il ira à Beaucaire, Palavas, Lunel, Beaucaire, Les Saintes-Maries de la Mer, u
ne course en septembre, et la finale en octobre à Arles s'il est retenu par le Trophée Taurin (le litige avec Luc Jalabert est oublié..."

 

 

Les commentaires sont fermés.