Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

30/12/2010

DANS LES PRÉS DE ST GERMAIN…

Au coeur de l'hiver près de l'étang du Vaccarès

RENCONTRE AVEC GERMAIN VADON
MANADIER CLAIRVOYANT ET PASSIONNÉ

Manade St Germain 004.jpg

▲ Germain et Pierre Vadon arribent les cocardiers

 

Le samedi 04 juillet 2009 restera un jour de gloire pour la manade St Germain. Le cocardier Badaïre inconnu avant la course remporte la cocarde d’argent dans l’amphithéâtre Arlésien. Au terme d’une course intense il propulse la petite manade sur le devant de la scène taurine.
Germain jeune manadier se rappelle. «Je ne voulais pas le louer mais Christian Culéto ancien raseteur a insisté. Gérald a voulu tenter le coup et ce fut la bonne surprise qui a commencé à faire parler de nous».
Intrigués nous nous rendons en Camargue, après le hameau de Villeneuve où se dresse le mas St Germain. Germain Vadon nous accueille sourire pétillant et poignée de main franche. Il présente la manade avec une simplicité naturelle. «Mon père Pierre a démarré avec 12 vaches achetées à René Lambert dans l’hiver 1989, juste pour faire pâturer. On avait des chevaux depuis 1971 ▼mais mon grand père ne Manade St Germain 057.jpgvoulait pas voir de taureaux sur l’exploitation consacrée à la vigne, aux près et à l’élevage des moutons».
A force de travail le cheptel compte actuellement 180 bêtes dont 60 vaches sur 240 hectares. La manade intègre peu d’arènes mais Germain ne rêve que de course camarguaise. «On a quatre taureaux intéressants et ça fait plaisir de sortir avec les grandes manades. Ces dernières nous ont donné la possibilité de démarrer et on est là sans esprit de concurrence. Au début on est sorti sous le nom de la manade Vadon mais mon père préfére courir sous le nom du mas». Les couleurs de la devise ont été récupérées avant son décès à l’oncle de son père Roger Gauzargues manadier à Villeneuve. En 2010 Badaïre a confirmé lors de ses cinq sorties à Port Saint Louis, Cavaillon, Fourques (trophée Pierre Gachon), à St Martin de Crau (trophée Claude Saumade) et à Cabannes (coupe des petits manadiers).
En 2011 quatre courses sont programmées dont deux aux As. Une belle récompense pour la manade. Derrière, les espoirs ont pour  nom Coralien, Catulin et Antonin sur qui Germain fonde de grosses espérances. Il aime les taureaux qui se livrent avec du sang et de l’anticipation. Pierre Manade St Germain 043.jpgaimerait faire courir ses vaches◄. A Méjanes, Naïs sœur de Badaïre à fait parlé d’elle lors de graines de stars.
Il a fallu vingt ans pour arriver à percer en course et les vaches sont prépondérantes dans la sélection. Germain souligne. «Les souhaits maintenant qu’on commence à parler de nous c’est de ne pas décevoir. En tant que petite manade on n’a pas trop droit à l’erreur. Si on arrive à louer quelques taureaux comme l’année dernière ce sera très bien».
Toutefois les contraintes des services vétérinaires sont redoutées. Chaque année après les prises de sang et les prophylaxies les résultats sont attendus avec anxiété surtout quand on voit les problèmes de la manade  La Galère qui heureusement s’en est sorti. «Cette année les vaccins effectués aux vaches pour la fièvre catarrhale l’ont été quand elles étaient pleines et on a eu un gros taux d’avortement. De 30 à 40 veaux on s’est retrouvé avec huit naissances et un manque à gagner important. Néanmoins les quatre dernières sorties en 2010 ont rapporté autant de prix».
C’est encourageant pour un manadier clairvoyant...

Cabannes 24 10 109.jpg

Badaïre sur Chig à Cabannes lors de la coupe des petits manadiers 2010

▼ Badaïre en pays dans les près de St Germain

Manade St Germain 027.jpg

Manade St Germain 065.jpg

Peu de naissances en 2010

Badaïre et Romain Gros vainqueurs de la cocarde d'argent 2009

Cocarde d'argent 136.jpg

 

Texte et photos Eric AUPHAN

Les commentaires sont fermés.